21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 11:21
21/12/13 - Mégawatts (Tour du monde 11/15)

Chez Mildiou…

Bouffy, Cliodna, Fraels, Lula, Mildiou, Talitati.

150 minutes de tension et de connexions.

Mégawatts - carte du Québec - de le compte rendu ! Chers JJDJSiens, JJDJSiennes, permettez moi pour commencer, de vous souhaiter une excellente année 2014, pleinement ludique.

 

But now, back to 2K13… pardon… revenons à 2013… Pour la suite de notre tour du monde de Mégawatts (Funkenschlag). Nous nous arrêtons sur la carte du Québec :-) (aaah le Québec, ses paysages, cette tranquillité, ses habitants, mon premier amour, ses expressions… hum… Je m'égare, je m'égare…)

 

Hum, "accroche ta tuque avec d'la broche", c'est parti !

 

J'ai toujours considéré cette carte comme difficile, car on peut vite se faire enfermer et donc se retrouver bloqué. Ce qui fut le cas, pour pas changer, de la quasi totalité des joueurs. On est resté bloqué en étape 1 pendant quelques tours, personne ne pouvant débloquer l'étape 2 (sauf deux joueurs mais qui ne le voulaient pas).


Il faut savoir qu'à six joueurs, on passe en étape 2 lorsqu'un joueur construit sa sixième ville. Et lors de ce blocage, voire même légèrement après nous avons eu droit à une très belle phrase de Laurent : "j'ai beau les compter, je n'en vois que 4" (désespéré).

 

Je me permets aussi de préciser que les joueurs ont des enjeux totalement différents pour ce tour du monde. Le mien étant de terminer deuxième ou troisième… La première place étant quasi impossible vu l'avance de Bouffy.

 

Je suis resté assez bien placé pendant toute la partie mais j'ai fait une belle erreur… J'ai laissé une très belle centrale à Ness. Du coup bin j'ai juste eu assez pour alimenter le nécessaire de villes pour gagner (14) mais deux joueurs en ont fait une de plus et j'ai fini troisième… C'est d'valeur.

 

Plus on joue, plus j'ai tendance à faire n'importe quoi par moment. Il faut dire aussi qu'il y a une belle ambiance, on déconne beaucoup. Mais c'est tellement bon ce jeu ! C'est ça ké ça !

21/12/13 - Mégawatts (Tour du monde 11/15)
      villes connectées villes alimentées  
   1 Bouffy (Vincent D) 15 15 32 +5
  2 Talitati (Vincent B) 15 15 5 +3
  3 Fraels (François) 14 14 30 +2
  4 Mildiou (Laurent) 12 12 12 +1
  5 Lula (Nicolas G) 12 12 2 +0
  6 Cliodna (Vanessa) 11 11 13 +0

 

m-tdm-b.jpgTour du monde Mégawatts : FranceEspagne et Portugal — Italie (*)AllemagneEurope Centrale — Russie (*)Chine — Corée (*)Japon États-UnisQuébec — Brésil — Royaume-Uni et Irlande — Europe du nord — Benelux.

(*) Pas de compte-rendu.

 

  Classement du tour du monde
  Étapes —>

01

FR

02

EP

03

IT

04

AL

05

EC

06

RU

07

CH

08

CO

09

JA

10

ÉU

11

QU

12

BR

13

UI

14

EN

15

BE

 
1  Bouffy 5 0 2 5 5 3 1 5 3 2 5 - - - - 36
2  Talitati 3 1 1 2 3 0 2 3 2 5 3 - - - - 25
3  Cliodna 0 2 5 3 0 2 3 1 0 3 0 - - - - 19
3  Fraels 1 0 0 0 0 5 5 0 5 0 2 - - - - 18
5  Lula 0 3 3 0 1 1 0 2 1 1 0 - - - - 12
6  Mildiou 2 5 0 1 2 0 0 0 0 0 1 - - - - 11

 

Prochaine étape : Le Brésil.

Partager cet article

Repost 0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 13:37
25/06/13 - Mégawatts (Tour du monde 10/15)

Chez Mildiou…

Bouffy, Cliodna, Fraels, Lula, Mildiou, Talitati.

180 minutes de tension et de connexions.

Aaaaah Mégawatts… la carte : Les États Unis d'Amérique. Je n'ai pas eu le temps de me préparer psychologiquement, personne en fait, vu que ça c'est décidé quasi une heure avant. Donc les Stazunis.

 

Bon, ordre du tour pour commencer. Je gère, je me place en dernier. Bon choix ? Mauvais choix ? Peut être, c'est moins gênant pour Laurent qu'il ne le pense (je me place à côté de lui et de Nico). Moi je veux aller à Miami vu qu'ils sont champions (NBA) !

 

Nico et Vincent B. sont bizarrement "calmes", ils ont eu une glace au marchand, ils mangent en faisant attention car Neness surveille ! La partie se déroule sans trop de problèmes je pense car… oui il y a un "car"… non pas un car scolaire mais un "car" tendance ATTENTION !!! Tout le monde est concentré, et c'est à ce moment là, dans un calme extrême, tout le monde est concentré je vous dis, que l'on entend un "JAUNE" sorti de nulle part. La bête est réveillée.

 

Personne ne comprend, JAUNE ? Quoi JAUNE ? Pourquoi JAUNE ? Surtout que c'est pas à JAUNE de jouer… Et là c'est parti, c'est le chaos… l'anarchie… Ça parle de lasagne végétarienne (oué c'est avec du cheval qui a mangé de l'herbe), ça parle de mal aux yeux à cause du vélo, ça parle du Poussin Piou, ça parle de… de tout sauf du jeu quoi…

 

Je perds même le fil et vais enchaîner quelques belles erreurs. La première sera de laisser une très belle centrale. Et celle qui me coûtera la partie sera de surenchérir (et de battre le record : 160 elektros) pour une centrale qui me permet certes d'alimenter quinze villes mais je n'aurais plus assez pour les construire.

 

Encore une fois, je me suis dit, Vanessa va finir la partie, elle a les centrales, elle est pas loin de gagner (elle terminera quand même deuxième). Mais c'est Vincent B., contre toute attente, qui remportera la partie…. Il a bien joué malgré qu'il confond toujours les règles, qu'il crie JAUNE pour un rien…

 

C'est certainement la partie la plus bizarre à laquelle j'ai joué. Mais on s'est bien amusé. ^^

      villes connectées villes alimentées  
   1 Talitati (Vincent B) 16 16 60 +5
  2 Cliodna (Vanessa) 15 15 28 +3
  3 Bouffy (Vincent D) 14 14 100 +2
  4 Lula (Nicolas G) 14 14 5 +1
  5 Fraels (François) 14 14 4 +0
  6 Mildiou (Laurent) 12 7 71 +0

 

m-tdm-b.jpgTour du monde Mégawatts : FranceEspagne et Portugal — Italie (*)AllemagneEurope Centrale — Russie (*)Chine — Corée (*)Japon États-Unis — Québec — Brésil — Royaume-Uni et Irlande — Europe du nord — Benelux.

(*) Pas de compte-rendu.

 

  Classement du tour du monde
  Étapes —>

01

FR

02

EP

03

IT

04

AL

05

EC

06

RU

07

CH

08

CO

09

JA

10

ÉU

11

QU

12

BR

13

UI

14

EN

15

BE

 
1  Bouffy 5 0 2 5 5 3 1 5 3 2 - - - - - 31
2  Talitati 3 1 1 2 3 0 2 3 2 5 - - - - - 22
3  Cliodna 0 2 5 3 0 2 3 1 0 3 - - - - - 19
3  Fraels 1 0 0 0 0 5 5 0 5 0 - - - - - 16
5  Lula 0 3 3 0 1 1 0 2 1 1 - - - - - 12
6  Mildiou 2 5 0 1 2 0 0 0 0 0 - - - - - 10

 

Prochaine étape : Le Québec.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Mégawatts
commenter cet article
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 15:34
10/05/13 - Mégawatts (Tour du monde 9/15)

Chez Mildiou…

Bouffy, Cliodna, Fraels, Lula, Mildiou, Talitati.

165 minutes de tension et de connexions.

Voici donc la neuvième étape de notre tour du monde de toutes les cartes de Mégawatts. Un double compte-rendu avec le point de vue du premier (Fraels) et du dernier (Mildiou).

 

 
 
 

Carte spéciale car elle a la particularité de permettre aux joueurs de faire deux réseaux séparés. Pour ce faire, il suffit de construire dans une des six villes présentes avec deux emplacements à 10 elektros, mais ces deux villes ne doivent pas être adjacentes.

 

Je commence la partie avec une centrale hybride (05). Et je ne vais pas pouvoir profiter de deux réseaux car les places vont toutes être occupées. Tant pis, je vais jouer "normalement", avec un seul réseau. Et essayer de rester le plus possible dans les derniers pour l'ordre du tour. Je ne gagnerai pas non plus les cartes spéciales qui arrivent (Theme Park et Supply Contract).

 

Ma place dans l'ordre du tour, et ma position sur la carte, me permettent de ne pas être distancé dans la connexion de villes. Je réussi à choper une autre centrale hybride (la 21). Les ressources sont chères mais étant dans les derniers, j'achète quasi en premier donc pas de soucis. Viens alors le dernier tour. Oui, le dernier car j'enclencherai la fin de partie.

 

J'ai eu énormément de chance. Le marché des centrales est moche, très moche. La plupart passent sur l'achat, sauf Talitati qui prend une petite centrale. Viens alors mon tour, je suis le dernier à pouvoir acheter, une magnifique centrale (la 32) arrive, elle permet d'alimenter six villes avec trois pétroles (ça tombe bien j'en avais stocké sur une hybride). En plus, l'étape 3 apparaît.

10/05/13 - Mégawatts (Tour du monde 9/15)

N'ayant pas fait de second réseau, je vais en profiter le dernier tour en construisant trois villes à 20 elektros sans coût de connexion (Saitama, Tōkyō et Yokohama). Donc 60 O_O. Et il ne me reste que deux villes pour terminer la partie ! J'ai assez, je les fais, et je termine donc. Le seul qui peut encore gagner est Bouffy, il arrive aussi à 14 villes mais au final j'ai plus d'elektros que lui.

Victoire qui s'est jouée sur la fin et où j'ai eu énormément de chance. Bref, VIVE le JAPON. :-)

 
 
 

Chaque étape de ce tour du monde voit ma position au classement général dégringoler depuis la première place que j'ai occupé. Enfin, maintenant, je ne dégringole plus, je m'enfonce dans le bas du tableau.

 

Pourtant, cette fois, je n'ai pas commis d'erreur comme lors de mes trois dernières parties par exemple. Non, ici, j'ai plutôt joué de malchance avec le marché des centrales. Observez d'ailleurs les trois illustrées ci-contre… ce sont celles avec lesquelles j'ai terminé la partie. Et ouais !

 

Voici un exemple de ce qui m'est arrivé à quatre reprises : j'ai des centrales beaucoup plus faibles que mes adversaires. Eux peuvent se contenter de ce qu'ils ont sans en acheter une. Je suis dernier dans l'ordre du tour et les quatre centrales du marché actuel sont aussi nulles que celles que je possède. Comme par exemple sur la photo qui suit. Évidemment,… tout le monde passe et je suis bien obligé de faire de même. Aucun intérêt pour moi de faire un achat de centrale dans des conditions pareilles.

 

Quatre phases d'achat de centrale ratées, c'est beaucoup. Lorsque j'ai eu l'occasion de m'en acheter une, j'ai laissé tomber à cause du prix mais surtout à cause de l'espoir de voir arriver une bonne centrale issue de la pioche pour remplacer celle que je venais de laisser partir. Après coup, c'est évidemment le genre de comportement que j'ai eu et que l'on pourrait considérer comme une erreur que j'ai répétée tout au long de la partie.

10/05/13 - Mégawatts (Tour du monde 9/15)

Pourtant, j'ai continué à ajouter des nouvelles connexions à mes deux réseaux. Même si je ne savais qu'en alimenter moins, je me laissais de la sorte la possibilité de revenir dans la course au cas où de meilleures centrales auraient pu rejoindre ma collection.

Voilà le récit de ma frustrante partie qui confirme ma dernière place au classement général.

Le Japon électrifié à la fin de la partie.

Le Japon électrifié à la fin de la partie.

      villes connectées villes alimentées  
   1 Fraels (François) 14 14 16 +5
  2 Bouffy (Vincent D) 14 14 0 +3
  3 Talitati (Vincent B) 11 11 176 +2
  4 Lula (Nicolas G) 13 11 76 +1
  5 Cliodna (Vanessa) 12 10 0 +0
  6 Mildiou (Laurent) 10 7 149 +0

 

m-tdm-b.jpgTour du monde Mégawatts : FranceEspagne et Portugal — Italie (*)AllemagneEurope Centrale — Russie (*)Chine — Corée (*)Japon — États-Unis — Québec — Brésil — Royaume-Uni et Irlande — Europe du nord — Benelux.

(*) Pas de compte-rendu.

 

  Classement du tour du monde
  Étapes —>

01

FR

02

EP

03

IT

04

AL

05

EC

06

RU

07

CH

08

CO

09

JA

10

ÉU

11

QU

12

BR

13

UI

14

EN

15

BE

 
1 Bouffy 5 0 2 5 5 3 1 5 3 - - - - - - 29
2 Talitati 3 1 1 2 3 0 2 3 2 - - - - - - 17
3 Cliodna 0 2 5 0 0 2 3 1 0 - - - - - - 16
3 Fraels 1 0 0 0 0 5 5 0 5 - - - - - - 16
5 Lula 0 3 3 0 1 1 0 2 1 - - - - - - 11
6 Mildiou 2 5 0 1 2 0 0 0 0 - - - - - - 10

 

Prochaine étape : Les États-Unis.

Partager cet article

Repost 0
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 20:50

Cap - Mégawatts

Tour du monde Mégawatts

Étape 7/15 : Chine

 

À la centrale Talitati…

Bouffy, Cliodna, Fraels, Mildiou, Lula, Talitati.

200 minutes de tension et de connexions. 

 


obrMildiou

La Chine… voici le plateau qui apporte les plus grandes différences avec les règles habituellement applicables à Mégawatts. Le texte descriptif dans les règles justifie ces changements par la volonté de simuler le caractère planifié de l'économie chinoise. Les deux aspects sensibles sont : les centrales ordonnées et les ressources rares.
Les centrales sont en effet placées de manière précise dans le deck selon leur valeur.
— Les centrales 36 à 50 sont mélangées et elles formeront la fin de la pioche.
— Les centrales 31 à 35 (mais pas la 33) et la carte "Étape 3" sont mélangées et placées par dessus.
— Les centrales 5 à 30 ne sont pas mélangées mais classées chronologiquement et placées sur le deck avec la carte numéro 5 sur le dessus. On ne joue pas avec les centrales 3 et 4.
Une série de contrainte vient en complément. Il n'y a pas de marché futur et il y a cinq centrales pour six joueurs (dans notre cas), sauf pour le début de la partie, et lorsque l'une d'elles est achetée, elle n'est pas remplacée. Le marché des centrales est uniquement mis à jour lors de la phase 5 (bureaucratie). Phase de bureaucratie durant laquelle la plus grande centrale n'est pas retirée du jeu comme prévu normalement. Durant l'étape 3, il y a toujours et à tout moment quatre centrales proposées et, lors de la phase 5, la plus petite est retirée du jeu pour être remplacée.
Les prix de départ pour les ressources sont les suivants : 5 elektros pour le charbon et le pétrole, les déchets commeneent à 7 et il n'y a pas d'uranium. On va rire…

 

06
08

Au début de la partie, c'est surtout l'approvisionnement en ressources qui m'inquiète. Alors je me lance dans une enchère soutenue sur la centrale n°6. On est trois à la vouloir, mais Bouffy abandonne lorsqu'il trouve que les prix commencent à être trop hauts. C'est Lula qui l'a eue pour plus de 26 elektros. Je me retrouve avec une centrale consommant du charbon (la n°8) et il est plus rentable, lors de la première phase de bureaucratie, de ne pas consommer le charbon acheté et je me contente du revenu minimum de 10 elektros.

 

Sur la carte, cela ne se passe pas trop mal. Il y a peu de risque de me faire bloquer et les prix à ma portée sont dans une gamme raisonnable. En fait au moment où je suis effectivement bloqué, Bouffy nous fait passer en étape 2 et j'ai de nouvelles connexions où m'étendre.

 

20130201bBouffy (en noir) nous fait passer en étape deux lorsque j'en avais le plus besoin (en jaune).

 

J'ai beaucoup de mal à rattraper les autres et j'ai toujours le privilège d'être le cinquième à jouer. Cela veut dire que je suis le deuxième à acheter mes ressources, voire même le premier puisque Lula s'est spécialisé dans les déchets. Malheureusement, ce n'est pas un avantage majeur puisque les prix ont radicalement chutés une fois l'étape 2 entamée, me faisant regretter de ne pas avoir suffisamment diversifié les ressources dont j'ai besoin (uniquement pétrole et charbon).

 

20130201cPar rapport à la situation initiale, les prix ont fortement chutés.

 

36Après avoir fait un effort financier pour me permettre d'acheter la centrale n°36, je ne peux plus construire autant de connexions que nécessaire et je maintiens mon retard. Mais l'étape 3 vient de commencer et il n'est pas bon d'être trop loin à ce moment.

 

Pour l'ultime tour, je peux passer de neuf connexions à seulement treize et tout le monde peut faire mieux que moi, sauf Lula qui s'et empêtré dans des achats de centrales trop coûteuses et qui a dû subir un encerclement que ses maigres économies n'ont pas permis de s'échapper.

 

Plus je joue à Mégawatts et plus j'ai du mal à le maîtriser.

 

20130201dSituation finale.

 

      villes connectées villes alimentées  
   1 Fraels (François) 15
15 41
+5
  2 Cliodna (Vanessa) 14
14 48 +3
  3 Talitati (Vincent B) 14 14 12 +2
  4 Bouffy (Vincent D) 13 13 22 +1
  5 Mildiou (Laurent)  13 13 9 +0
  6 Lula (Nicolas G) 4 4 23 +0

 

m-tdm-b.jpgTour du monde Mégawatts : FranceEspagne et Portugal — Italie (*)AllemagneEurope Centrale — Russie (*) — Chine — Corée — Japon — États-Unis — Québec — Brésil — Royaume-Uni et Irlande — Europe du nord — Benelux.

(*) Pas de compte-rendu.

 

  Classement du tour du monde
  Étapes —>

01

FR

02

EP

03

IT

04

AL

05

EC

06

RU

07

CH

08

CO

09

JA

10

ÉU

11

QU

12

BR

13

UI

14

EN

15

BE

 
1 Bouffy 5
0 2 5 5 3 1
- - - - - - -
-
21
2 Cliodna
0
2 5 3 0 2 3
- - - - - - - -
15
3 Talitati
3 1 1 2 3 0 2 - - - - - - -
-
12
4 Fraels 1
0 0 0 0 5 5 - - - - - - -
-
11
5 Mildiou
2
5 0 1 2 0 0 - - - - - - -
-
10
6 Lula
0
3 3 0 1 1 0 - - - - - - -
-
8

 

Prochaine étape : la Corée.

Partager cet article

Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 23:52

Cap - Mégawatts

Tour du monde Mégawatts

Étape 4/15 : Allemagne

 

À la centrale Talitati…

Bouffy, Cliodna, Fraels, Mildiou, Lula, Talitati.

130 minutes de jeu en Allemagne.

 

 

obrMildiou

Quatrième étape de notre tour du monde. Seulement la quatrième étape alors que nous avons commencé le 8 juin 2012. On irait plus vite à faire un véritable tour du monde ! Trois joueurs sont pour l'instant en tête du classement. La carte de la soirée est l'Allemagne, un plateau sans particularité notable puisqu'il est un des deux d'origine dans les versions allemandes et anglaises (Funkenschlag / Power grid). Je n'y ai personnellement jamais joué.

 

obrFraels

20121123a.jpgLula bloqué dès le début.

 
Nous reprenons enfin notre tour du monde de Mégawatts, et je suis super motivé. Je dois faire des points pour remonter dans le classement… (Je suis dernier). Nous débutons avec la carte de l'Allemagne.
Et… Je commence premier… Je n'aime pas du tout cette place car je vais me retrouver avec une petite centrale… et évidemment je vais choisir un mauvais placement de départ et me faire enfermer tout de suite.
Cette partie est ma pire partie au niveau achat de centrale et placement. Par contre Bouffy fait une partie exemplaire et remporte facilement la victoire.

 

      villes connectées villes alimentées  
   1 Bouffy (Vincent D) 14 14 30 +5
  2 Cliodna (Vanessa)  11 11 10 +3
  3 Talitati (Vincent B) 11 11 7 +2
  4 Mildiou (Laurent) 9 9 2 +1
  5 Fraels (François) 8 8 13 +0
  6 Lula (Nicolas G) 7 7 24 +0

 

Cap - Mégawatts

Tour du monde Mégawatts

Étape 5/15 : Europe centrale

 

À la centrale Talitati…

Bouffy, Cliodna, Fraels, Mildiou, Lula, Talitati.

180 minutes de jeu en Europe centrale. 

 

 

obrFraels

 

20121123b.jpgSituation en fin de partie.

Nous enchaînons avec l'Europe de l'est. Carte qui a pour particularité que certaines régions interdisent l'utilisation du nucléaire comme ressource.
Je suis avant dernier dans l'ordre de départ, et là tout de suite ça va mieux. ^^
Pourquoi me direz vous ? Parce que je n'aime pas construire en premier, et donc j'essaie toujours d'avoir la possibilité de construire en dernier le premier tour, vous suivez ?
Je suis donc assez confiant en début de partie. Mais très vite je vais commencer à déchanter. Je n'ai pas de centrale intéressante et surtout pas assez de villes. J'arrive quand même à acheter une centrale qui porte ma capacité à 15 villes alimentables mais c'est la fin de partie, tout le monde peut alimenter 14 ou 15 villes. Et je n'arriverai pas à construire assez de villes, n'ayant plus d'électros.
Je termine également en dernière position, et donc n'ai fait aucun points malgré ma motivation… On peut dire que c'était une soirée "sans". Hum, il ne me reste plus qu'à gagner sur toutes les autres cartes… hum hum.

 

      villes connectées villes alimentées  
   1 Bouffy (Vincent D) 15 15 84 +5
  2 Talitati (Vincent B) 15 15 8 +3
  3 Mildiou (Laurent) 14 14 47 +2
  4 Lula (Nicolas G) 14 14 18 +1
  5 Cliodna (Vanessa)  14 14 10 +0
  6 Fraels (François) 14 14 0 +0

 

m-tdm-b.jpgTour du monde Mégawatts : FranceEspagne et Portugal — Italie (*) — Allemagne — Europe Centrale — Russie — Chine — Corée — Japon — États-Unis — Québec — Brésil — Royaume-Uni et Irlande — Europe du nord — Benelux.

(*) Pas de compte-rendu.

 

Changement : Deux nouvelles étapes ! Suite à la sortie d'un nouveau plateau double face lors du salon d'Essen 2012, on continuera le périple avnt d'avoir joué sur la carte du Benelux. On passera donc par la carte du Royaume-Uni et Irlande, suivi de l'Europe du nord pour finir au Benelux.

 

  Classement du tour du monde
  Étapes —>

01

FR

02

EP

03

IT

04

AL

05

EC

06

RU

07

CH

08

CO

09

JA

10

ÉU

11

QU

12

BR

13

UI

14

EN

15

BE

 
1 Bouffy 5 0 2 5 5 - - - - - - - - - - 17
2 Cliodna 0 2 5 3 0 - - - - - - - - - - 10
2 Mildiou 2 5 0 1 2 - - - - - - - - - - 10
2 Talitati 3 1 1 2 3 - - - - - - - - - - 10
5 Lula 0 3 3 0 1 - - - - - - - - - - 7
6 Fraels 1 0 0 0 0 - - - - - - - - - - 1

 

Prochaine étape : la Russie.

Partager cet article

Repost 0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 22:27

Cap - 7 Wonders

Leaders + Cities

 

Chez Mildiou

Bouffy, Cliodna, Fraels, Hellrick, Mildiou, Nicolas, SuperChaton.

60 minutes de draft. 

obrFraels

Troisième partie avec la nouvelle extension pour ma part, celle de Cities et de ses cartes noires nommées désir… Hum.
Et pour ne pas changer, je ne joue pas militaire (fini le bourrin j'vous dis… quoique), j'ai dans l'optique de faire des points grâce au leader qui donne sept points par série de cartes différentes (Platon). Malheureusement, il me manquera une ou des cartes grises. Je décide donc de jouer un autre leader en dernier, celui qui rapporte un point de victoire par cartes noires (Darius).
Je n'ai pas eu beaucoup de ressources tout le long de la partie mais j'ai pu me débrouiller, jouer des cartes jaunes, et des cartes noires. (Surtout le Cabinet d'architectes permettant de faire ses étapes de merveilles gratos mmmh.)
Mais je ne finis pas premier. :/

 

obrMildiou

7-Wonders-2.jpgCities est une extension appréciée tant elle apporte de nouvelles choses. Surtout par mon fils Nicolas qui avait fait une précédente partie exceptionnelle en abusant des cartes noires. Il a rencontré moins de succès cette fois, mais il a quand même fait perdre beaucoup d'argent à tous les autres.

Moi, j'ai été obligé de poser beaucoup de cartes de matières premières et de produits manufacturés ainsi que quelques cartes commerciales afin de d'être autonome car mes deux voisins (Nicolas et François) ne produisent quasi-rien. J'ai aussi oublié de construire ma merveille et j'ai dû m'en charger à la fin de l'âge III. Mais pas complètement car j'ai préféré optimiser les cartes posées dans trois domaines (civil, militaire et scientifique) pour satisfaire à Justinien.

 

 

Cliodna

(Vanessa)

Halicar. A

Mildiou

(Laurent)

Gizeh A

Hellrick

(Frédéric)

Bruxelles A

Fraels

(François)

Éphèse B

SuperChaton

(Mélanie)

Olympie B

Bouffy

(Vincent D)

Rhodes B

Nicolas 

Catane B

Conflits 16 2 12 -4 -6 12 8
Trésor 5 3 3 7 4 4 4
Merveille 10 8 4 10 5 7 0
Civil

17

16 12 7 19 11 3
Commerce 4 0 5 9 0 2 9
Guildes 7 9 0 5 22 7 0
Sciences 0 9 25 5 10 10 0
Leaders 4 13 2 6 0 0 4
Cities 6 3 0 9 1 0 14
TOTAL 69 63 63 54 54 53 42
(Pièces)   (14) (12) (21) (14)    

 

Cap - Mégawatts

Europe centrale

Die Neuen Kraftwerkskarten

 

Chez Mildiou

Bouffy, Cliodna, Fraels, Hellrick, Mildiou, SuperChaton .

120 minutes de tension et de connexions. 

obrFraels

YOUPPIEEEEEEEE ça fait longtemps. XD et notre tour du monde est en suspend et Fred accepte d'y jouer O_O yeah ! Avec en plus le test du second deck de centrales.
Je change complètement ma façon de jouer, j'essaye la technique "robot" sans l'appliquer totalement. Cela m'aura permit d'être dernier ou avant dernier (pendant toute la partie) lors de l'acquisition de centrale et surtout d'être bien placé pour l'achat de ressources et la construction de ville(s).
Sur la fin, trop gourmand j'achète une centrale pour finir en alimentant 16 villes (au lieu des 14 qui déclenche la fin de partie) et celle ci trop cher car une petite vilaine à surenchéri dessus… (Siffler). Je ne pourrais donc pas construire ma quatorzième ville faute d'argent. Je termine troisième, et contre toute attente, Fred gagne la partie alors que tout le long on (ou j'ai) a cru qu'il n'aurait pas assez de centrale…

 

obrMildiou

Cette partie n'est pas incluse à notre tour du monde (étape 1 et étape 2), car les joueurs habituels ne sont pas présents. Pour ne pas trop pénaliser Fred et Mélanie qui ont beaucoup moins joué que les autres, on décide d'utiliser pour la première fois le deck Die Neuen Kraftwerkskarten (les nouvelles centrales.)

La partie a été caractérisée par le prix extrêmement changeant du charbon. Vanessa et François en consomment beaucoup avec des centrales qui en brûlent trois unités. Vanessa n'utilise même qu'exclusivement cette ressource. Le soucis est qu'ils en achètent plus qu'ils n'en ont besoin et mettent les autres dans une situation dangereuse lorsque l'achat d'une centrale au charbon est envisagé.

  dnk28.jpg

Je n'étais pas trop concerné lors de la première moitié de la partie, puisque je consommais seul de l'uranium et ensuite des déchets, tout comme Fred mais sans que cela soit gênants pour l'un ou l'autre. Lorsque François et Vincent investissent également dans le nucléaire, je me convertis dans le charbon. Je mets en enchère une centrale (la 28) assez pourrie vue la conjoncture de cette ressource, personne n'en veut… plutôt normal… une belle erreur.

Lorsqu'arrive ce qui semble être le dernier tour, je suis le plus pauvre. Tous les autres sont beaucoup plus riches et connectent de trois à cinq villes sans pouvoir terminer la partie… sauf Fred, qui arrive à quatorze villes connectées alors que personne ne le considérait comme une menace sérieuse. Une autre erreur.

 

    villes connectées villes alimentées
1

Hellrick (Frédéric)

14 14 41
2 Bouffy (Vincent D) 13 13 17
3 Fraels (François) 13 13 12
4 Cliodna (Vanessa) 12 12 20
5 Mildiou (Laurent) 12 12 19
6 SuperChaton (Mélanie) 12 12 1

Partager cet article

Repost 0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 13:54

Cap - Mégawatts

Tour du monde Mégawatts

Étape 2/13 : Espagne et Portugal

 

À la centrale Fraels…

Bouffy, Cliodna, Fraels, Mildiou, Lula, Talitati.

160 minutes de tension et de connexions. 

 

 

obrMildiou.jpg

Deuxième partie de notre tour du monde Mégawatts. Cette carte comporte une région sans nucléaire, le Portugal. Une particularité dans le cours de la partie est l'arrivée sur le deck des centrales de trois écologiques (les 18, 22 et 27) lors du passage vers l'étape 2. À partir de cette même étape, l'uranium arrive massivement en passant à cinq, pour ensuite retomber à deux par tour. Lors de la première étape, il n'y a pas de renouvellement d'uranium dans le marché des ressources. Le charbon se fera plus rare en étape 3 (6/8/4) alors que le pétrole sera de plus en plus abondant (5/7/9).

08
 20
 30
 39

J'ai fait un début de partie absolument catastrophique en tout point sauf en ce qui concerne le placement de mes premières connexions. J'achète sans réfléchir la centrale n°8 tout en étant deuxième dans l'ordre du tour et avec deux joueurs qui vont acheter du charbon avant moi. Plutôt que de dépenser trop pour me procurer ce charbon, je fais le choix de ne rien acheter et de renoncer à alimenter ma ville.

Deuxième achat de centrale et deuxième erreur : j'achète la centrale n°20. Beaucoup trop chère pour ce qu'elle vaut dans notre configuration, car je suis cette fois encore mal placé pour acheter du charbon avant les autres. Je dois attendre plusieurs tours avant de trouver un rythme rentable de jeu. La consolation de posséder cette centrale est qu'elle alimente cinq villes et que je peux donc potentiellement la conserver jusqu'à la fin de la partie.

Après tous ces événements, je ne suis plus du tout pris au sérieux pour remporter la partie. Personne ne croit en mon retour, même pas moi. Mais, même si je gagne beaucoup moins d'elektros que les autres, je suis presque tout le temps dernier dans l'ordre du tour et l'achat de mon charbon est plus facile, même s'il reste plus cher que les autres combustibles. Les déchets et l'uranium sont les ressources les plus économiques.

Le passage à l'étape 2 à été fatal à Bouffy. Il survient au moment pour lui où il doit acheter une centrale pour augmenter sa capacité d'alimentation. Mais c'est à ce moment que les trois centrales écologiques (18, 22 et 27) sont placées au-dessus du deck. Elles sont trop faibles pour lui et elles retardent l'apparition de celles qu'il attend. Les cinq autres joueurs peuvent se contenter la situation.

C'est quelques tours plus tard que va se présenter la première opportunité pour me relever. La centrale n°30 arrive lorsque c'est à mon tour de proposer une enchère et un joueur (peut-être deux) peu(ven)t relancer. Mais personne ne le fait puisqu'ils sont tous en ce moment possesseurs de centrales qui les satisfont pleinement. C'est une excellente affaire qui va me donner l'idée de me procurer six charbons en plus de mes trois déchets. Même si c'est cher, je rends l'achat de charbon pour les autres plus difficile, alors que je n'aurais qu'à me contenter d'acheter trois déchets pour alimenter jusqu'à onze villes avec mon couple de centrales n°20 et n°30.

Pendant tout ce temps, Lula reste le candidat le plus sérieux à la victoire. On pense tous qu'il peut clôturer la partie juste après notre entrée en étape 3. J'ai donc acheté à nouveau du charbon ce tour là pour faire fonctionner ma plus petite centrale (la n°8) afin de pouvoir alimenter treize villes au total et espérer finir à la deuxième ou troisième place. Je peux le faire, même si je suis resté discret dans ma façon de jouer et que personne ne m'en croit capable. Cela n'a finalement pas été nécessaire.

Car en effet, la partie ne se termine pas. La richesse de Lula a été surestimée et on a droit à un dernier tour. Je suis bien placé pour l'occasion en étant quatrième. Et c'est là que va se présenter la seconde opportunité qui va me faire gagner. Tout le monde fait des enchères de centrales pour atteindre quatorze ou treize villes alimentables au mieux. Et quand vient le tour de Fraels, il propose la centrale n°39 à la vente alors qu'il y avait plus abordable, il pensait que j'allais laisser tomber mais je le suis et c'est lui qui me la laisse pour 40 elektros. Excellent ! Je n'ai plus qu'à acheter un seul uranium (son prix est très bas) et trois déchets pour alimenter jusqu'à théoriquement dix-sept villes.

Quand vient mon tour de construire, je ne peux en faire que quatre nouvelles même si je bénéficie d'emplacements intéressants au centre de la carte. Mais personne ne peut alimenter quinze villes ; je gagne alors que personne n'y croyait. Un début très difficile mais avec seulement quatre centrales achetées pour toute la partie, une grande prudence dans la réalisation de nouvelles connexions et dans l'achat des ressources.

 

obrFraels

Tel Rocky se préparant à un combat, je m'imprègne de la musique de Game of Thrones afin d'être à fond dans le jeu au soir. Les invités commencent à arriver et oh surprise, un sixième lascar se joint à nous. O_o
—"Mais… on n'était pas cinq sur Doodle ?"
—"Bah si mais Talitati il répond jamais à Doodle !" (Ça va se savoir.)
—"Ah ah bon bin pas grave, nous allons pouvoir continuer notre championnat du monde à Funkenschlag :-)"
Et donc nous partons pour la carte de l'Espagne/Portugal. J'essaye comme à chaque début de partie d'avoir la centrale la plus chère, histoire de construire en dernier (tactique pour ne pas se faire enfermer par de vilains garnements). J'ai vite deux belles centrales qui me permettent d'alimenter huit puis dix villes mais je serais bloqué à treize vers la fin. Ma principale erreur est d'avoir laisser filer la centrale n°30 (la "fameuse" n°30). Au final, je sais alimenter jusqu'à quinze villes mais je n'ai plus assez d'elektros.
Je termine en bon dernier et j'ai intérêt à faire quelque chose lors de la prochaine étape pour remonter au classement !
—"C'est quoi la prochaine carte ?"
—"Celle de l'Italie…"

 

20120713.jpgSituation en fin de partie.

 

      villes connectées villes alimentées  
   1   Mildiou (Laurent) 15 15 4 +5
  2   Lula (Nicolas G) 14 14 38 +3
  3   Cliodna (Vanessa) 14 14 27 +2
  4   Talitati (Vincent B) 14 14 2 +1
  5   Bouffy (Vincent D) 13 13 101 +0
  6   Fraels (François) 12 12 27 +0

 

m-tdm Tour du monde Mégawatts : France — Espagne et Portugal — Italie — Allemagne — Europe Centrale — Russie — Chine — Corée — Japon — États-Unis — Québec — Brésil — Benelux.

 

  Classement du tour du monde
  Étapes —>

01

FR

02

EP

03

IT

04

AL

05

EC

06

RU

07

CH

08

CO

09

JA

10

ÉU

11

QU

12

BR

13

BE

 
1 Mildiou 2 5 - - - - - - - - - - - 7
2 Bouffy 5 0 - - - - - - - - - - - 5
3 Talitati 3 1 - - - - - - - - - - - 4
4 Lula 0 3 - - - - - - - - - - - 3
5 Cliodna 0 2 - - - - - - - - - - - 2
6 Fraels 1 0 - - - - - - - - - - - 1

 

Prochaine étape : l'Italie.

Partager cet article

Repost 0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 22:00

Cap - Mégawatts

Tour du monde Mégawatts

Étape 1/13 : France

 

À la centrale Mildiou…

Bouffy, Cliodna, Fraels, Mildiou, Lula, Talitati.

160 minutes de tension et de connexions. 

 

 

obrMildiou.jpg

Première partie de notre tour du monde Mégawatts. Sur une idée de Fraels et Lula, on va jouer une partie sur toutes les cartes existantes dans une compétition. Des points seront attribués selon la position finale de chaque partie pour décerner au terme de ce périple le titre du meilleur gestionnaire d'un réseau électrique, distinction ô combien excitante s'il en est. 

J'ai craint que mon placement initial, à l'ouest de Paris, ait été une source de blocage, mais ça n'a pas été le cas. Surtout parce que Vanessa est restée longtemps avec deux villes (Paris) et que personne ne semble avoir envie de passer devant et de construire.

Cette inaction me permet de mon côté de ne pas investir tôt dans les centrales et me contenter de peu pour alimenter mes quatre premières connexions. Malgré ce faible nombre, je suis souvent premier ou deuxième dans l'ordre du tour.

Je ne peux pas me développer lorsque la fin de la partie arrive. On sait que cela va être le dernier tour puisque Bouffy a déjà treize connexions. Mais il passe son tour lors de la phase 2 (achat des centrales) et lorsque vient le mien d'en proposer une à la vente, il n'y a dans le marché actuel que des centrales alimentant deux villes. Nous sommes à ce moment toujours dans l'étape 2 et je suis donc contraint de rester avec un maximum de onze villes alimentables.

Cette dernière phase 2 nous fait basculer dans l'étape 3, mais malgré l'argent qu'il me reste, aller au-delà de onze villes connectées est inutile et personne ne peut empêcher Bouffy de gagner cette partie dans laquelle il n'a pas du tout semblé avoir eu des difficultés.

 

20120609bSituation au début de l'étape 2.

 

      villes connectées villes alimentées
   1   Bouffy (Vincent D) 14 14 95
  2   Talitati (Vincent B) 12 12 41
  3   Mildiou (Laurent) 11 11 125
  4   Fraels (François) 11 11 1
  5   Cliodna (Vanessa) 10 10 31
  6   Lula (Nicolas G) 10 10 11

 

m-tdm Tour du monde Mégawatts : France — Espagne et Portugal — Italie — Allemagne — Europe Centrale — Russie — Chine — Corée — Japon — États-Unis — Québec — Brésil — Benelux.

 

  Classement du tour du monde
  Étapes —>

01

FR

02

EP

03

IT

04

AL

05

EC

06

RU

07

CH

08

CO

09

JA

10

ÉU

11

QU

12

BR

13

BE

 
1 Bouffy   5 - - - - - - - - - - - - 5
2 Talitati 3 - - - - - - - - - - - - 3
3 Mildiou 2 - - - - - - - - - - - - 2
4 Fraels 1 - - - - - - - - - - - - 1
5 Cliodna 0 - - - - - - - - - - - - 0
5 Lula 0 - - - - - - - - - - - - 0

 

Prochaine étape : la péninsule ibérique.

Partager cet article

Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 22:59
Banner - Mégawatts

Mégawatts - Chine

Les régions mauve et brune sont

écartées pour cette partie.

Mégawatts Chine. Toute première partie sur cette carte qui impose des gros changements de règle. Pour symboliser l'économie planifiée de la Chine, le marché des centrales s'organise de manière stricte et ordonnée. Une grosse partie du deck des centrales est en effet triée chronologiquement. Il n'y a pas de marché futur, mais c'est surtout la composition du seul marché actuel qui constitue le changement le plus important.

Lors des étapes 1 et 2, il y a un nombre de centrales équivalent au nombre de joueurs moins un et elles ne sont pas remplacées après un achat. Et oui, il n'y en a pas pour tout le monde. Le marché des centrales n'est donc jamais mis à jour en phase 2 (achat des centrales) ni en cours de parties avec les règles traditionnelles. Seule la phase 5 (bureaucratie, où l'on doit compléter les centrales manquantes) et les achats des joueurs influent sur le marché des centrales. Avec l'entrée dans l'étape 3, le nombre de centrales doit toujours être quatre, même après un achat.

Une autre difficulté vient du prix initial des ressources, qui sont inhabituellement hauts avec des prix respectifs pour le pétrole, le charbon, les déchets et l'uranium de 5, 5 ,7 et 0. Trouver une bonne centrale et des ressources pas trop chères est une contrainte constante sur cette carte de la Chine.

 

Une carte difficile pour une partie difficile. Le niveau de mes centrales est plus bas que celles des trois autres joueurs. Je privilégie trop l'approvisionnement de ressources bon marché au dépend de la qualité brute de mes centrales. C'est pourquoi je suis le seul à posséder des centrales consommant des déchets et comme je suis le seul, je peux contrôler le prix des ressources nécessaires.

Les prix du charbon et du pétrole sont trop variables et cela me fait peur d'investir là-dedans. Toutes les centrales de Vanessa ont été, à un moment donné, au charbon, Vincent carbure au pétrole accompagné d'uranium. François n'a, dans la première partie du jeu, que des centrales hybrides au charbon et au pétrole qui lui permettent de contrôler ses dépenses.

Revenons aux centrales : en fait, je n'ai dû enchérir que sur mes deux premières centrales ; toutes les autres ont rejoint mon côté au prix net. Quand je choisis de proposer une centrale, personne ne me suit. C'est vraiment à croire que je joue mal et qu'aucun de mes choix ne valent la peine de se battre. D'un côté, ça fait plaisir de dépenser peu, mais de l'autre, je me pose des questions sur la pertinence de mes choix…

Sur la carte, je ne peux pas dire que ma situation est plus avantageuse. Je me suis placé à Tangshan juste à côté de Vincent qui est à Shenyang. Il se réserve toute la zone nord-est pour s'étendre. C'est une position qui lui été favorable jusqu'au à l'étape 2 car il ne sait pas en sortir et doit sauter plusieurs villes occupées par Vanessa et moi pour se dégager.

Parce que Vanessa s'est installée tout à côté de moi, cela m'a obligé à occuper les meilleures villes un peu plus tôt que nécessaire juste pour qu'elle ne le fît pas avant moi. François était localisé dans la région autour de Shanghai, sa ville de départ.

L'échéance finale arrive pour le bénéfice de Vincent sans que l'on puisse véritablement faire quelque chose. Il a mieux joué et on sait qu'il va gagner. Les efforts encore à faire le sont pour occuper la meilleure place derrière lui. Même si je ne dois pas acheter des ressources pour le dernier tour, je n'ai pas assez d'elektros pour revenir et je ne peux connecter que cinq dernières villes, ce qui est déjà beaucoup quand on voit les places qu'il me restait. Dépassant nos estimations, Vincent arrive mettre à connecter une dix-huitième ville pour asseoir sa position de leader.

Cette carte de la Chine propose une expérience de jeu vraiment unique, c'est ici que les différences de jeu par rapport aux autres cartes sont les plus marquées.

 

    villes connectées villes alimentées
1 Vincent D 18 18 19
2 François 16 16 1
3 Laurent 14 14 3
4 Vanessa 13 13 4

 

FirenzeFirenze. [ Description du jeu ] Andreas Steding,… mon héros. J'adore tout ce qu'il fait. Firenze n'est pas son meilleur jeu mais il vaut quand même le détour. Je l'ai acheté à Essen en 2011 parce qu'il était introuvable autrement et c'est exclusivement avec mon père que j'y avais joué jusqu'ici.

Avec quatre joueurs, les prix des cartes changent radicalement une fois que le tour de jeu revient à soi. Il est aussi moins aisé d'exercer une certaine pression sur un joueur particulier car il est plus difficile de dire à qui telle ou telle carte pourrait revenir.

Le temps de jeu, n'est lui, pas très différent du jeu à deux. Six contrats à remplir au lieu de neuf, il est toujours possible de donner un coup d'accélérateur au rythme de la partie une fois que l'on pense avoir l'avantage.

J'ai commencé la partie de la meilleure manière qui soit en remportant la première des commandes spéciales. Alors que j'étais sur le point de me charger de la deuxième, je me suis fait doubler par Vanessa. La partie démarre lentement car il faut qu'ils prennent connaissance des cartes et de leurs effets puisque c'est leur première partie.

J'ai dû m'encombrer de deux cartes négatives pour arriver à mes moyens ; le Scandale  et la Disgrâce me pénalisent de cinq Points de Prestige mais je compte terminer la partie en honorant ma sixième commande et remporter les cinq PPs de bonus, ce qui va rééquilibrer la balance. Mais je vais faire une erreur en ne teminant pas la partie assez tôt. Ce qui laisse le temps à Vanessa de remporter une majorité de dernière minute qui l'a fait passer devant.

Le jeu a plu, comme tous les autres jeux de ce monsieur (Hansa Teutonica et Norenberc). Il ne me reste plus qu'a leur proposer de jouer à Kogge (que mon père et Christian connaissent et reconnaissent les qualités). C'était bien d'avoir pu y jouer à quatre même si, comme dans bien d'autres jeux légers, on perd en contrôle. Il faudrait voir ce que cela donne à trois.

 

  Vanessa Laurent François Vincent D
Piste 33 34 23 17
Bonus de fin 0 5 0 0
Majorités 3 6 7 5
Festivités 6 -5 4 6
TOTAL 42 40 34 28

Partager cet article

Repost 0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 22:03

7 Wonders 17 Wonders Leaders. On commence la soirée par une partie de 7 Wonders avec les enfants. J'ai choisi une orientation sur les bâtiments civils (les cartes bleues) grâce à la présence des leaders Hammurabi (-1 ressource par carte civile) et Nabuchodonosor (+1 PV par carte civile.) Mais je n'ai pas eu les opportunités pour en amasser un nombre aussi important que j'aurais voulu.

Il est à noter la performance de Vincent dans cette partie qui a consisté à jouer toute la partie sans la moindre ressource de base ni aucun produit manufacturé. Pas de carte brune, ni de carte grise. Il a dû compter pour cela sur l'aide de plusieurs cartes commerciales (jaunes) comme la Taverne (+5 pièces), le Vignoble (+1 pièce par matière première chez soi et ses voisins) ainsi que les pièces apportées par les étapes de sa merveille pour pouvoir commercer à chaque tour et subvenir à ses besoins.
Victoire de Vanessa qui a opté pour un développement varié mais dominé par une trésorerie importante et l'aide de Midas qui donne un point additionnel par tranche de trois pièces, répétant le décompte déjà effectué pour son trésor.
 
 

Vanessa

Catane A

Nicolas G

Bruxelles A

Laurent

Rome B

Vincent D

Éphèse B

Nicolas

Rhodes B

François

Alexandrie A

Élisa

Olympe A

Conflits 6 17 -4 -3 13 0 7
Trésor 12 2 9 2 3 6 3
Merveille 10 6 6 5 3 10 0
Civil

5

21 33 9 31 0 6
Commerce 10 2 3 0 0 6 0
Guildes 8 9 6 23 0 0 8
Sciences 0 0 1 16 0 31 13
Leaders 18 12 7 9 4 0 9
TOTAL 69 69 61 61 54 53 46
(Pièces) (36) (6) (28) (7)      

 

Banner - Mégawatts
Mégawatts - Japon

 C'est Mégawatts qui est choisi pour la suite avec la carte du Japon. Et tout ça en dégustant un très bon whisky japonais : le White Oak. C'est une carte qui peut être difficile à jouer pour ses possibilités de blocages avec son territoire tout en longueur. Et la possibilité de posséder deux réseaux dissociés peut amener à faire des dépenses trop tôt ou bien de trop attendre et de passer à côté de cette occasion.

Car en effet, il est permis ici d'avoir deux réseaux. Mais dans ce cas, les villes de départ doivent obligatoirement être choisies dans une liste qui va jusqu'à six villes (selon le nombre de régions sélectionnées.) Une autre caractéristique unique de cette carte est que certaines villes proposent deux emplacements à 10 elektros (forcément), d'autres villes n'ont elles que deux places au lieu des trois habituelles et sont inaccessible avant l'étape 2.

Je commence avec une centrale de petite valeur et je suis le deuxième à me placer sur la carte avec au final une position qui peut paraître très avantageuse. Je suis implanté à Fukuoka et à Sapporo. Les quatre autres joueurs se concentrent au centre de la carte
Mais pendant ce premier tour d'enchères, on a vu apparaître les deux cartes promotionnelles intégrées au deck des centrales pour cette partie : le Parc d'attraction et le Contrat de fourniture. Nicolas a acheté la première et Vincent la seconde. Elles sont arrivées au tout début de la partie et leurs valeurs sont donc très difficiles à estimer, d'autant plus que c'est la première fois que nous jouons avec.
Le Contrat de fourniture a en tout cas bien servi à Vincent tant son pouvoir est intéressant. Elle permet à chaque phase de bureaucratie de descendre d'un niveau dans l'ordre du tour. Le Parc d'attraction doit être bien plus utile lorsqu'il apparaît tard dans la partie puisqu'il compte comme une ville supplémentaire mais n'ayant aucun coût de connexion.
Malgré une situation géographique qui paraissait idéale (je suis seul aux deux extrémités de la carte), je n'arrive pas à me développer. Je ne gagne pas plus que les autres et j'achète la plupart de mes ressources assez cher car je suis souvent devant dans l'ordre du tour.
Lorsqu'il apparaît que Vanessa pourrait terminer la partie en connectant sa quinzième ville, on peut presque tous monter jusqu'à quatorze, mais pas plus. Seul Nicolas stagne à sept connexions car il a dépensé beaucoup et beaucoup trop tôt pour s'offrir deux grosses centrales, mais cela lui a laissé peu de moyens pour continuer de s'étendre.

 

    villes connectées villes alimentées
1 Vanessa 15 15 8
2 François 14 14 42
3 Vincent D 14 14 28
4 Laurent 14 14 5
5 Nicolas G 7 7 17

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...