26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 13:19

Cap - Tournay

 

À Tournai. Non, à Mons

Hellrick, Mildiou, SuperChaton, Talitati.

70 minutes de jeu. 

obrMildiou

TournayLa première carte qui arrive dans ma main est la Ferme (1) qui me donne l'occasion de devenir riche tôt dans la partie. Mais je n'en ai concrètement pas eu besoin à cause d'un événement positif qui donne des deniers à tout le monde, la Visite du Roi (2). Tout le monde est riche (plus de vingt deniers) jusqu'à ce que Vincent décide de le contrer.

 

Je passe ensuite dans la couleur blanche avec un Évêché (3) qui me donne l'occasion de garder Saint-Brice (4). L'idéal est bien souvent d'accompagner Saint-Brice avec son équivalent civil, le Beffroi (5), mais je n'ai pas eu assez l'occasion de piocher dans la pile civile de niveau III. Je n'arrive qu'à trouver la Halle aux Draps (6) qui ne me donne qu'un différentiel trop faible.

 

Mélanie et Fred ont eux de bien meilleures cartes dans leurs quartiers avec respectivement la Tour Henry VIII (7) et la Cathédrale (8).

 

Je n'ai pas préféré prendre le temps de continuer à chercher car Mélanie pose une carte pratiquement à chaque tour et que le nombre requis de Crieurs publics est déjà atteint. J'ai choisi d'avoir un maximum de cartes posées plutôt que d'attendre de trouver les optimales.

 

Petit lexique :

(1) Ferme (I) : Gagnez 1 denier par case vide.

(2)  Visite du Roi : Le joueur qui a le plus grand total d’habitants rouges et de cartes rouges visibles dans son quartier gagne 2 deniers.

(3) Évêché (II) : Piochez une carte dans la pile blanche de niveau III.

(4) Saint-Brice (III) : 4PPs/2PPs par lot de cartes jaune + blanche + rouge de niveau I ou II visible.

(5) Beffroi (III) : 4PPs/2PPs par lot de cartes jaune + blanche + rouge de niveau I ou II visible.

(6) Halle aux Draps (III) : 2PPs/1PP par carte jaune de niveau I ou II visible.

(7) Tour Henry VIII (III) : 2PPs/1PP par carte Rempart construite.

(8) Cathédrale (III) : 8PPs.

 

 

SuperChaton

(Mélanie)

Hellrick

(Frédéric)

Mildiou

(Laurent)

Talitati

(Vincent B)

Quartier 7
7
8
3
Remparts 4
1
1
3
Halle aux Draps 2
3
4
2
Hôtel des Monnaies 0 1
1
6
Tour des Six 8
3
2
2
Cathédrale 0 8
0 0
La Madeleine 3
2
6
2
Saint-Brice 4
2
8
2
Saint-Jacques 4
3
2
2
Porte de la Vigne 2
2
2
4
Tour d'Arras 1
8
2
2
Tour Henry VIII 8
1
1
3
TOTAL 43
41
37
31

 

Cap - Sankt Petersburg

 

К клубу Esprits Joueurs…

Hellrick, Mildiou, SuperChaton, Talitati.

50 минут с хорошей маленькой игрой в карты. 

Avatar Mildiou2Sankt PetersburgUne fois encore, j'ai décidé de favoriser la pose de bâtiments plutôt que d'avoir misé sur une stratégie axée sur les nobles. J'ai crains que celle-ci soit trop concurrentielle, surtout à quatre joueurs. J'ai eu tort, mais il s'en est fallu de peu pour que cela fonctionne.

 

J'étais quatrième dans la première phase des artisans et j'ai donc dépensé plus. Je n'ai pas choisi de poser un bâtiment, préférant simplement garder une Bibliothek (5PVs) en main et garder tous les roubles qui me restent pour acheter le meilleur noble (je suis premier lors de cette phase.) J'ai de la chance, le Hofmeisterin (6 Roubles + 3 PVs) est là : je l'achète.

 

Je fais une deuxième et troisième phase d'artisans intéressantes et j'ai tout ce qu'il faut poser ma Bibliothek que j'ai en main. Sauf qu'il y en a une seconde sur la table et que je préfère l'acheter. Celle de ma main a été posé le tour suivant. Mis à part quelques artisans supplémentaires, un petit Schreiber (1 rouble), un Sternwarte (Pioche ou 1PV), un Potjemkin'sches Dorf (échangeable pour une valeur de 6), rien de notable et la fin de la partie approche alors que je mène au score.

 

J'ai l'occasion d'acheter une Akademie (7PVs), je n'hésite pas. Le problème est que je voudrais en profiter sur deux tours, mais si Mélanie achète une carte de plus, elle épuiserait une pioche et déclencherait par conséquent la fin de la partie. C'est ce qu'il s'est passé et je n'ai donc bénéficié de mes 18 PVs que lors d'un seul décompte des bâtiments.

 

Par contre, lors de la dernière phase des nobles et d'échange, Fred peut dépenser tout sont argent pour atteindre un total de sept cartes différentes et me dépasser ainsi au score final.

 

 

Hellrick

(Frédéric)

Mildiou

(Laurent)

SuperChaton

(Mélanie)

Talitati

(Vincent B)

Piste 35
52
33
28
Nobles 28
3
10
10
Roubles 0 0 1
1
Main 0 0 0 0
TOTAL 63
55
44
39

Partager cet article

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 22:28

Nicolas veut proposer une partie de The City à son parrain pendant que les deux filles jouent une partie de Jaipur. Je laisse ensuite le choix d'un dernier jeu à mes invités et c'est Tournay qui est découvert par Meredith.

 

CityThe City. Les trois dernières parties à deux joueurs m'avaient un peu déçu. Mais ici, nous sommes quatre et c'est déjà un peu plus intéressant même s'il faut le prendre pour ce qu'il est : un tout petit jeu léger qui peut servir d'initiation pour Race for the Galaxy, un jeu que j'adore et auquel mon fils aimerait bien jouer.

On a eu ici trois joueurs avec une progression constante et le plus jeune derrière. Nicolas a commencé trop tard à gagner des PVs alors qu'il était seulement en train de mettre en place des cartes qui lui fournissent un revenu quand nous gagnions déjà une dizaine de PVs par tour.

J'ai défaussé une carte par erreur qui coûtait 11 et que j'aurais pu poser le tour suivant : le Métro. Cette carte donne 1 PV par fontaine plus 1 PV par fontaine dans une autre ville, et des fontaines il y en avait plein chez Meredith.

 

1 Christian 58
2 Meredith 56
3 Laurent 50
4 Nicolas 28

 

TournayTournay est un jeu plutôt facile quand on le compare à la somme d'informations à présenter la première fois. Mais malgré ça, l'explication se passe sans difficultés et l'iconographie n'a généré aucun souci en cours de jeu. Je lis souvent que ce point est considéré comme un problème alors que l'aide de jeu dissipe les premiers doutes et que la mémoire prend le relais très vite.

Les premières cartes que je pose sont un Monastère (1), un Compagnon (2) et un Marché (3). Le Monastère m'oriente vers la recherche de Saint-Quentin (4) que je trouve rapidement mais que je vais poser le plus tard possible afin de ne pas éveiller les soupçons, même si c'est de moins en moins discret

Et apparemment, Christian fait la même chose mais en rouge. Il a certainement la Porte de la Vigne (5) en main car il a en jeu autant d'habitants rouges que j'en ai de blancs. Malgré ça, je n'ai pas tenté de recruter un nouvel habitant rouge, ce qui aurait été une bonne chose, surtout que j'ai été obligé de m'en séparer d'un pour poser la Tour Saint-Georges (6).

Contrairement aux deux autres, je ne m'occupe pas du tout de contrer des événements. Et plus le temps passe, plus je me dis que l'un d'eux a certainement envie de poser la Tour Henry VIII (7), mais en fait, ils vont le faire tous les deux.

Je clôture mon quartier, on joue un dernier tour et le moment est venu de compter les points. Bon alors,… seulement deux bâtiments de prestige pour Meredith, la même chose pour Christian qui n'a en plus que six cartes en tout dans son quartier, j'ai quatre bâtiments de prestige et La Madeleine (8)… à première vue, je gagne. On compte les points et là,… c'est comme chez Jacques Martin : tout le monde a gagné ! C'est la Tour Henry VIII que j'ai négligé car avec un seul rempart posé, j'aurais été devant.

 

Petit lexique :

(1) Monastère (II) : Payer 2 deniers pour recruter un habitant.

(2) Compagnon (I) : Activer un bâtiment rapporte 1 denier.

(3) Marché (I) : Gagner 5 deniers.

(4) Saint-Quentin (III) : 2PPs/1PP par habitant blanc.

(5) Porte de la Vigne (III) : 2PPs/1PP par habitant rouge.

(6) Tour Saint-Georges (III) : 2PPs/1PP par carte rouge.

(7) Tour Henry VIII (III) : 2PPs/1PP par rempart construit.

(8) La Madeleine (III) : 2PPs/1PP par bâtiment de prestige.

(9) Saint-Brice (III) : 4PPs/2PPs par lot de cartes dans les trois couleurs.

(10) Saint-Nicolas (III) : 3PPs/1PP par lot d'habitants dans les trois couleurs.

 

  Christian Laurent Meredith
Quartier 3 7 11
Remparts 4 0 3
Saint-Quentin 2 10 2
La Madeleine 2 8 2
Saint-Brice (9) 2 2 4
Saint-Nicolas (10) 2 3 2
Porte de la Vigne 10 1 2
Tour Henry VIII 8 0 6
Tour Saint-Georges 2 4 3
TOTAL 35 35 35

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus City Tournay
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 22:03

C'est jeudi et c'est notre traditionnelle séance de jeu avec mon père. Deux petites parties ce soir…

 

Tournay

Tournay. Avec la Procession (+2 deniers pour le majoritaire religueux) comme événement en jeu, nous partons tous les deux dans la pioche religieuse de niveau I. Les deux autres événements font perdre des deniers (Brigandage et Sécheresse) et lorsqu'il va commencer à jouer avec sa Balliste (1), le déséquilibre monétaire va m'obliger à gagner des deniers en couchant mes habitants. Je vais me débarrasser de la Sécheresse qui sera remplacée par la Grande Ducasse (+2 deniers pour le majoritaire civil), et là, je suis avantagé.

Après avoir été pauvre, je m'enrichis grâce à deux Marchés (2) et plus tard, un Péage (3). À un point tel que la recherche de l'Hôtel des monnaies (4) peut s'avérer très intéressante. Je mets un peu de temps à trouver une des deux copies tout simplement parce qu'il en a déjà une en main.

Ma deuxième source de PPs est l'Hôtel de ville (5) et mes quatre habitants jaunes recrutés avec un Monastère (6) et un Prieur (7). Pour réduire l'écart de points, c'est lui qui a recruté le dernier.

 

Petit lexique :

(1) Baliste (II)  : Les autres joueurs subissent l'effet de trois événements au choix.

(2) Marché (I/II) : 5/6 deniers.

(3) Péage (II) : 1 denier par emplacement occupé.

(4) Hôtel des monnaies (III) : 4PPs/2PPs par tranche de 4 deniers.

(5) Hôtel de ville (III) : 2PPs/1PP par habitant jaune possédé.

(6) Monastère (II)  : Recruter un habitant pour 2 deniers.

(7) Prieur (I)  : Activer un bâtiment blanc rapporte 2 deniers.

(8) Tour des Six (III) : 2PPs/1PP par personnage.

(9) Saint-Brice (III) : 4PPs/2PPs par lot de cartes des trois couleurs.

 

  Laurent Fernand
Quartier 6 6
Remparts 1 3
Hôtel des Monnaies 10 4
Hôtel de Ville 8 3
Tour des Six (8) 2 4
Saint-Brice (9) 2 4
TOTAL 29 24

 

PeloponnesPeloponnes Hellas Erweiterung. J'ai tenté la surproduction de céréales et des revenus massifs grâce au pouvoir de ma cité de départ qui me donne un niveau de population par phase de revenus. En ayant une grande population et des biens de luxes produits par mon excédent de céréales, je pensais pouvoir survenir au manque total de pierre et au peu de bois que je produis.

Mais non, ça n'a pas marché. Lorsque j'ai malgré tout tenté de prendre des bâtiments, la phase de nourrissage est arrivée trop tôt et je n'ai pas eu le temps de stocker suffisamment de biens de luxe pour payer les pierres que je devais. Un des bâtiments perdus de la sorte était sensé me prévenir de la peste.

Même si j'ai beaucoup d'argent, je ne peux quasiment jamais me permettre de choisir un bâtiment à cause des ressources requises, ce qui est frustrant surtout pour le dernier tour avec la pile D. Je n'ai que des paysages qui ne me rapportent pas assez de Points de Prestige.

Mon père, au contraire, possède de nombreux bâtiments, et même si sa population baisse un peu lors du dernier nourrissage qui survient après la tempête, elle reste suffisamment élevée pour dépasser mon faible score en PPs.

 

    Cité Prestige Population Score
1 Fernand Pylos 37 21 21
2 Laurent Arkadia 18 27 18

Partager cet article

Repost 0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 22:57
  Contrats spéciaux
  I 6 8PPs
  II 5 8PPs
  III 8 13PPs
  IV 8 15PPs

FirenzeFirenze. [ Description du jeu ] Je pensais vraiment avoir fait un bon départ en enchaînant assez vite les deux premières commandes spéciales avec les bonus qui vont avec. Ce sont 19 Points de Prestige que je gagne. Mais pendant ce temps là, mon père construit deux grandes tours en blanc et en jaune (les couleurs les plus communes) pour honorer, le même tour, les deux dernières commandes spéciales. Ce qui lui fait 32 PPs en une seule fois, en comptant le bonus pour le premier contrat de niveau 8. C'est beaucoup, et je vais avoir un peu de mal à le rattraper.

Je remplis quelques nouveaux contrats mais je n'arrive toujours pas à remonter au score. J'ai tenté de raccourcir la partie en remportant le plus de majorités et avec le bonus de 5 PPs de fin de partie, ça peux passer s'il ne tente pas à nouveau un gros coup. J'ai attendu une carte Reconnaissance (1) pour m'aider dans cette voie, en vain. Malgré son absence, c'est passé quand même.

 

Petit lexique :

(1) Reconnaissance : Festivité. Recevez un PP pour chaque contrat de trois ou quatre étages remplis.

 

  Laurent Fernand
Piste 54 61
Bonus de fin 5 0
Majorités 15 6
Festivités 3 1
TOTAL 77 68

 

TournayTournay. J'ai été favorisé au début grâce à la présence de la Grande Ducasse, un événement positif qui me fait gagner deux deniers à chaque activation car je suis le joueur majoritaire dans le domaine civil (jaune.) Il mettra un temps trop intéressant pour moi avant de s'en débarrasser avec l'aide d'un Fort (1).

Je m'oriente sur une stratégie mixte au niveau des couleurs après avoir pioché le Beffroi (2). L'idéal, une fois que ce dernier est en jeu, est de trouver son équivalent en blanc : Saint-Quentin (3). Ce que j'arrive à faire rapidement avec un peu de chance. Et pendant ce temps, mon père n'a encore rien posé comme bâtiment de prestige.

Heureusement pour lui, les cartes de son quartier sont constituées de deux trios dans les trois couleurs et il rentabilise au mieux pour lui mes deux bâtiments de prestige pour un écart de points pas si important que ça finalement.

 

Petit lexique :

(1) Fort (II) : Lutter contre un événement avec au moins une pièce et gagner les pièces. 

(2) Beffroi (III) : 4PPs/2PPs par lot de cartes des trois couleurs.

(3) Saint-Quentin (III) : 4PPs/2PPs par lot de cartes des trois couleurs.

 

  Laurent Fernand
Quartier 5 9
Remparts 1 1
Beffroi 8 4
Saint-Quentin 8 4
TOTAL 22 18

Partager cet article

Repost 0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 17:58

Âge de pierre 0L'âge de pierre. Première partie de la journée avec mon père et les enfants avec du placement d'ouvriers accessible. Quatre joueurs pour quatre styles de jeu différents.

Élisa se focalise exclusivement sur la collecte des cartes Civilisations mais elle le fait à tout prix. Elle achète les cartes dès qu'elles apparaissent au prix de trois ou quatre ressources, ce qui lui laisse peu de moyens pour construire des cabanes. Elle a réussi à collecter les huit cartes et elle en est satisfaite malgré tout.

Nicolas joue toujours au plus juste, il décide de construire des cabanes alors qu'il n'a pas encore les ressources et n'affecte que le strict minimum pour les collecter le même tour. Ça marche quelque fois, mais pas toujours. Il néglige aussi les cartes au profit de la construction. Il est également limite bien souvent pour nourrir et ses ressources partent trop souvent par ce moyen.

Mon père construit beaucoup de cabanes qui le font progresser sur la piste de score mais il n'a pas assez de cartes et à part des Fabricants d'outils, pas grand chose de plus pour lui apporter des points lors du décompte final.

Je fais beaucoup de cabanes en prenant un maximum de cartes de Constructeurs, ce qui offre un des meilleurs rendements que l'on peut trouver dans ce jeu plus quelques cartes dans les autres domaines.

 

  Laurent Fernand  Élisa  Nicolas
Points de victoire 118 123 44 97
Cartes Civilisations 9 0 64 1
Paysans 18 0 5 4
Fabricants d'outils 8 24 0 0
Constructeurs 42 12 0 0
Chamanes 6 0 0 0
Matières premières 6 2 7 3
TOTAL 207 161 120 105

 

JagdfieberJagdfieber. Avec la visite de Mélanie et Frédéric en soirée, les enfants ont proposé de jouer à Jadgfieber avec eux. La chasse est ouverte. Nicolas fait quatre bonnes journées de chasse dont deux excellentes ce qui explique sa confortable avance finale.

 

  Nicolas Mélanie Élisa Laurent Frédéric
Jour 1 18 17 22 8 5
Jour 2 24 21 13 13 7
Jour 3 17 20 8 4 7
Jour 4 21 0 8 18 17
TOTAL 80 58 51 43 36

 

 

NightfallNightfall. Après avoir plus ou moins bien joué à la première partie, j'essaie ce qu'ils me disent de faire : "Choisis tes cartes sans te soucier de la couleur des lunes, et tu verras que ça fonctionne." Ouais, c'est ça ! N'importe quoi ! Ça ne fonctionne pas du tout : je me suis retrouvé avec toutes ces bonnes cartes en main sans pouvoir les poser dans un enchaînement.

Par contre, j'ai enfin compris aussi que les attaques puissantes ne sont pas quelque chose après quoi il faut absolument courir, parce que ça n'arrive jamais (en tout cas, je n'en ai jamais fait une.) En ayant Ivan Radinsky et Vulko comme réserves personnelles, c'est quand même dommage. Déjà, une grosse armée est la cible de toute l'attention des autres joueurs et est peu à peu décimée. Et puis surtout, il vaut mieux poser les créatures d'un point de vue défensif et pour l'effet déclenché lorsqu'elles arrivent en jeu. Elles ne sont que des murs de protection et il vaut mieux favoriser les sorts de blessures et de pioche. Ou peut-être que non…

 

1 Frédéric 5   1 Mélanie 7
2 Laurent 9   2 Frédéric 8
3 Mélanie 14   3 Laurent 11

 

TournayTournay. Alors qu'ils partent tous les deux sur les piles civiles pour trouver des moyens de gagner des deniers, je commence dans le religieux et le militaire et je ne vais trouver que des personnages. Quand je vais enfin chercher dans les piles civiles à mon tour, je n'arrive pas à mettre la main sur des cartes génératrices d'argent et je prends un léger retard sur la pose des cartes dans mon quartier par manque de moyens.

Fred a laissé visible sur la pile blanche de niveau II une Bibliothèque (1) que je m'empresse de piocher. Ce bâtiment me fera gagner beaucoup de temps et me permettra de piocher plus de bâtiments de prestige que je n'aurais pu le faire, surtout que je ne suis pas très riche en général.

Mélanie recrute tous les habitants jaunes disponibles, ce qui est embêtant pour moi car la plupart des cartes que je pose finalement dans mon quartier sont jaunes, à part un Prieur (2) et un Chevalier (3). Ce qui m'oblige à rassembler plus souvent qu'eux. Surtout que Fred s'amuse comme un fou avec sa Baliste (4) et que les jetons de dommage pleuvent sur nos cartes à cause de la Bataille de Courtrai et de l'Attaque des Normands.

Avec les cartes jaunes que j'ai, je suis plutôt satisfait de piocher la Halle aux Draps (5). Je ne la pose pas immédiatement car elle demande de perdre un habitant civil pour payer et je n'ai pas envie de le voir se faire recruter par Mélanie juste après.

Je décide d'attendre et de poser l'Hôtel de Ville (6) et c'est là que je vais faire une belle erreur. Je dois défausser une carte pour m'acquitter du coût et qu'est-ce que je vais choisir de défausser ? Non ? Si ! C'est ça, c'est la Halle aux Draps que je défausse ! Bravo, c'est la connerie du jour !

Bien sûr, quand je vais tenter de la récupérer, ça ne va pas être possible puisqu'il reste trop de cartes dans la pile civile de niveau III. Malgré mes trois bâtiments de prestige contre les deux de Mélanie, je suis un tout petit point trop court.

 

Petit lexique :

(1) Bibliothèque (II). Piocher une carte dans une des trois piles de niveau III.

(2) Prieur (I). Activer un bâtiment blanc rapporte 2 deniers.

(3) Chevalier (I). Poser un bâtiment de prestige pour lutter contre un événement avec au moins une pièce et gagner les pièces.

(4) Baliste (II). Les autres joueurs subissent l'effet de trois événements au choix.

(5) Halle aux Draps (III). 2PPs/1PP par carte jaune de niveau I ou II visible.

(6) Hôtel de Ville (III). 2PPs/1PP par habitant jaune possédé.

 

  Mélanie Laurent Frédéric
Quartier 5 7 6
Remparts 2 2 2
Hôtel de Ville 8 2 6
Tour des Six 1 6 4
La Madeleine 2 6 2
Saint-Jacques 8 1 3
Tour d'Arras 5 6 3
TOTAL 31 30 26

Partager cet article

Repost 0
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 12:32

Ce dimanche, deux parties avec mon père dans l'après-midi et en soirée, trois autres parties chez Mélanie et Fred.

 

Banner - Glen MoreGlen More. Je vais mettre en place assez vite un moteur de PV avec un Boucher à moutons. Je vais compléter avec un Marché annuel pour encore quelques jetons de PV de plus. J'ai pris le premier Champ de blé afin que mon père ne commence pas sa production de whisky comme à son habitude et tout ça m'a l'air à ce moment plutôt bien parti.

Mais, je n'ai pas de bœuf et je ne sais pas en acheter car le marché est saturé. Mon père en a plein et évidemment il va se garder de les vendre pour que je reste en pénurie. Je vais donc rater quelques tuiles intéressantes à cause de ça et je vais être obligé d'avancer très loin lorsqu'une tuile Bœuf va apparaître enfin.

Et c'est à ce moment que la production de whisky en face va commencer. Pour compenser ça, je vais acquérir deux Tavernes, ce qui me fait perdre mon unique tonneau de whisky au final, mais qui m'a quand même donné 10 PV en tout.

Même si j'ai beaucoup de PV en jetons et qu'il n'en a pas un seul, sa production de whisky et surtout toutes les tuiles de lieux spéciaux qu'il a su s'acheter grâce à ses bœufs, lui laissent juste l'avance nécessaire pour encore gagner.

J'ai une fois de plus mal anticipé la fin de la partie et je reste avec quelques ressources inutiles et des chefs que je n'ai pas eus l'occasion d'envoyer au Parlement.

 

  Fernand Laurent
Points de victoire 0 27
Whisky / Chefs / Lieux
—Première manche 1/0/0 0/1/0
—Deuxième manche

2/2/3

0/0/0
—Troisième manche 8/2/5
0/0/0
Iona Abbey, Loch Morar, Duart Castle 16
9
Pièces 10
6
Nombre de tuiles 0
0
TOTAL 49
43

 

Magnum SalMagnum Sal. Malgré deux manches catastrophiques, mon père revient en force avec une troisième manche excellente. Il attend le bon moment pour pomper l'eau d'une galerie lorsque mes mineurs sont couchés et je ne peux pas donc venir lui "voler" les cubes de sels. Grâce à un outil Privilège royal, il place un de ses mineurs avant le mien et il va donc honorer deux commandes.

Je dois même arrêter d'extraire car je n'ai plus aucune chance de pouvoir honorer une commande et je n'ai plus qu'à vendre au Marché mes deux cubes restants. Mais avec tout ce qu'il a eu à faire lors de cette dernière manche, il ne sait plus acheter d'outils supplémentaires et je garde une avance suffisante dans ce domaine.

 

  Laurent Fernand
Grosz 94 83
Outils 20 10
Sels 0 3
TOTAL 114 96

 

Nightfall.jpgNightfall. Découverte de ce jeu de deckbuilding qui présente un mécanisme très intéressant : l'enchaînement. À chaque tour de jeu, il est possible d'initier une chaîne de cartes jouées les unes sur les autres en respectant un code de couleurs. Les cartes sont résolues dans le sens LIFO (Last In First Out) qui rappelle à Fred et à moi des souvenirs de la pile (stack) à Magic: The Gathering.

Un autre point commun avec Magic est le combat. Les créatures attaquent les joueurs et les joueurs attaqués peuvent se défendre avec leurs créatures en bloquant. Un petit détail perturbant quand même : toutes les créatures doivent attaquer et elles sont défaussées après une attaque. Comment je fais pour bloquer après alors ? Et c'est là que l'enchaînement prend toute son importance.

C'est autour de ce mécanisme que s'articule le jeu et il n'est pas évident de prime abord d'appréhender comment l'exploiter au mieux. La tentation est grande de suivre une chaîne ou d'en initier une alors qu'il serait parfois bon de s'abstenir. Initier un enchaînement peut avantager un adversaire plus qu'il ne le peut pour soi-même.

Le choix des cartes que l'on peut intégrer dans notre deck est également délicat car ce n'est qu'en observant les couleurs prises par les autres (surtout celui à droite) que l'on doit sélectionner celles que l'on ajoute à son propre deck pour ainsi pouvoir profiter de leurs enchaînements.

C'est en regard des deux paragraphes précédents que Nightfall peut laisser une impression de manque de contrôle, que l'on acquiert des cartes à l'aveuglette simplement parce qu'on peut le faire. Au début on fait n'importe quoi, mais après quelques parties, on comprend pourquoi on le fait et quand le faire. Je n'ai fait que deux parties, mais on réalise tout de suite qu'à Nightfall, l'expérience change beaucoup de choses.

Mélanie s'en sort plus que bien avec très peu de blessures sur le cumul des deux parties jouées. Elle était tellement hors de portée, que Fred et moi, ayant plus de blessures qu'elle, nous nous attaquions mutuellement pour essayer de finir deuxième. Et ça, je ne sais pas si c'est un défaut du jeu, une composante à prendre en compte, ou si c'est notre inexpérience qui laisse cette impression…

 

1 Mélanie 2   1 Mélanie 0
2 Laurent 12   2 Frédéric 11
3 Frédéric 16   3 Laurent 15

 

TournayTournay. Avec un Monastère (1) en première carte, je pensais faire comme la fois précédente et miser sur le recrutement et les bâtiments de prestige qui valorisent cette stratégie. Mais la pioche ne m'est pas favorable et un des bâtiments convoités file dans les mains de Fred. Je me suis retrouvé avec Saint-Brice (2) en main, et ça sera mon plan B. Poser deux séries de cartes de chacune des couleurs et surtout, poser le Beffroi pour avoir un double décompte.

Parallèlement à ça, je pose la Baliste (3) de niveau II et Mélanie celle de niveau I. Fred se dit qu'il va passer un sale moment, et de fait, il va passer un sale moment. Mélanie par contre va profiter de cette situation parce qu'il y a un événement positif qu'elle va exploiter à fond : c'est la Grande Ducasse qui lui fait gagner deux deniers parce qu'elle est majoritaire (cartes + habitants) dans le domaine civil.

Fred va finalement bien s'en sortir grâce à un Fort (4) qui va lui permettre de faire disparaître les événements qui le dérangent le plus et surtout d'amasser des Remparts en main et en jeu. Globalement, on l'a plus aidé que freiné.

Par contre moi, je stagne. J'ai des gros problèmes d'argent et je dois souvent choisir l'action Gagner des deniers en couchant mes habitants. C'est une perte de temps pendant que les deux autres continuent d'agrandir leurs quartiers.

La fin de la partie approche, et je ne peux plus perdre de temps. Je pose des cartes simplement parce qu'elles sont peu chères et qu'elles ont la couleur qu'il faut pour ma stratégie. J'ai réussi à avoir en main le Beffroi (5) et je fais une belle remontée qui va peut-être me faire gagner.

Mais,… Mélanie est très riche et elle cherche la Cathédrale (6) qu'elle va trouver à la seconde tentative. Fred pose Saint-Nicolas (7) que je ne vais pas exploiter au mieux car il me manque un habitant pour réaliser deux séries. Et surtout, il a encore gagné des Remparts.

 

Petit lexique :

(1) Monastère (I). Recruter un habitant pour 3 deniers.

(2Saint-Brice III. 4PPs/2PP par lot de cartes des trois couleurs.

(3) Baliste (I/II). Les autres joueurs subissent l'effet de 2/3 événements de votre choix. 

(4) Fort (II). Lutter contre un événement avec au moins une pièce et Gagner les pièces. 

(5) Beffroi (III). 4PPs/2PPs par lot de cartes des trois couleurs.

(6) Cathédrale (III). 8PPs/0PP.

(7) Saint-Nicolas (III). 3PPs/1PP par lot d'habitants des trois couleurs.

 

  Frédéric Laurent Mélanie
Quartier 5 5 6
Remparts 5 1 0
Beffroi 2 8 2
Halle aux Draps 8 2 1
Hôtel de Ville 6 3 6
Cathédrale 0 0 8
La Madeleine 3 3 8
Saint-Brice 2 8 2
Saint-Nicolas 6 2 2
Porte de la Vigne 2 2 4
Tour d'Arras 3 6 1
TOTAL 42 40 40

Partager cet article

Repost 0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 15:09

FirenzeFirenze. On utilise une configuration particulière pour cette partie, mais qui est néanmoins permise par les règles : toutes les commandes neutres sont placées sur la tour mauve. En fait, on a perdu une des huit briques mauves (je me demande bien comment on a pu faire une chose pareille) et le service-après-vente de Pegasus Spiele n'a pas l'air de réagir quand je lui signale que je n'ai toujours rien reçu. Mais comme on apprécie ce jeu et que l'on ne veut plus attendre avant d'y rejouer, voilà le pourquoi du comment.

Les briques mauves sont les plus rares dans le jeu et dans la configuration choisie pour cette partie, elles ne servent évidemment pas à la construction. Elles sont utilisées pour faire des échanges et pour payer les cartes.

Le premier contrat spécial va être rapidement rempli par mon père, et malgré le fait que je vais pouvoir me charger du deuxième, les autres seront hors de ma portée. Ce qui veut dire que pour gagner le même nombre de Points de Prestige que lui, je dois remplir deux fois plus de contrats, voire plus.

Mais j'ai récupéré une carte Reconnaissance au début de la partie en me disant que ce n'est jamais totalement inutile d'en avoir une. Cette carte donne un PP lors du décompte final pour chaque contrat de trois ou quatre étages rempli. Ce qui est intéressant est que je vais obtenir une deuxième carte Reconnaissance. Chaque petit contrat me rapportera donc deux PP chacun. J'ai donc une alternative viable pour contrer le nombre plus important de PP engrangés par mon père grâce aux gros contrats.

C'est la stratégie des "petits bras", mais pour que cela fonctionne, je dois aller vite. D'autant plus qu'il gagne encore plus de PP que prévu en jouant des cartes Grand privilège et Privilège moyen aux bons moments. Ces privilèges donnent respectivement quatre ou trois PP lorsqu'un contrat de sept ou six étages est honoré.

Sa réserve de briques est abondante au moment ou je place mon dernier sceau sur le plateau, ce qui veut dire qu'avec un tour de plus, ma stratégie échouait. Les quatorze PP offert par mes deux cartes Reconnaissance et les cinq PP offerts pour clôturer la partie me permettent de rattraper et de même légèrement dépasser son avance. Malgré la multiplication des petits contrats que j'ai réalisés, je n'arrive à gagner que trois majorités sur les cinq disponibles dans cette partie.

 

1 Laurent 72
2 Fernand 66

 

TournayTournay. La première carte que l'on pioche peut donner une idée sur une orientation stratégique possible. Et la première carte qui se trouve dans mes mains est le Monastère (1) de niveau I. Pourquoi pas ? Surtout que dans l'éventualité de poser Saint-Nicolas (2) et le Pont des Trous (3), cela peut s'avérer très payant en terme de Points de Prestige.

Pour y arriver, mon Monastère sera bien encadré grâce à un Compagnon (4,5) de niveau I et un autre de niveau II. Une combo très intéressante qui permet de recruter un habitant de n'importe quel couleur gratuitement. Ces deux Compagnons vont également rendre l'utilisation de ma Carrière (6) très rentable avec un gain de huit deniers par activation.

Pour éviter de faire l'action de rassemblement trop souvent, je dois placer un Prêtre (7) sous le Monastère. Malheureusement, à cause d'une erreur de timing, je déclenche la fin de la partie un tour trop tôt et cela m'empêche de recruter mon quatrième habitant civil alors que j'en ai déjà quatre dans les deux autres couleurs. Mais heureusement pour moi, le bâtiment de prestige qu'il a en main et qu'il pose en toute fin de jeu ne lui permet pas de me rattraper. Il a dû piocher plusieurs fois pendant la partie pour trouver un bâtiment de prestige qui offrait un bon différentiel en sa faveur et il n'a pu que poser le Beffroi (8).

 

  Laurent Fernand
Quartier 5 7
Remparts 0 3
Beffroi 0 4
Halle aux Draps 3 6
Hôtel de Ville 8 3
La Madeleine 3 6
Saint-Jacques 9 2
Pont des Trous 9 2
TOTAL 37 33

 

Petit lexique :

(1) Monastère (I). Recruter un habitant pour 3 deniers.

(2) Saint-Nicolas (III). 3PPs/1PP par lot d'habitants des trois couleurs.

(3) Pont des Trous (III). 3PPs/1PP par lot d'habitants des trois couleurs. 

(4) Compagnon (I). Activer un bâtiment rapporte 1 denier.

(5) Compagnon (II). Activer un bâtiment rapporte 2 deniers.

(6) Carrière (II). 5 deniers.

(7) Prêtre (I). Chaque carte blanche peut être activée deux fois.

(8) Beffroi (III). 4PPs/2PPs par lot de cartes des trois couleurs.

Small World 0Small World. Et pour terminer, une petite partie de Small World sur iPad. Le plateau de jeu est installé en quelques secondes, et hop !

Des Prêtresses des forêts m'ont laissé croire que je pourrais gagner des PV sans trop rien faire en déclinant dès le deuxième tour, mais elles ont été anéanties par des Squelettes scouts. En deuxième peuple, des Kobolds volants me permettent de récupérer les territoires encore inoccupés et rattraper quelques PV de retard à cause de mon choix malheureux pour mon premier peuple.

Ces Kobolds auront à faire avec des Géants des collines qui auront à leur tour à faire à mes Magiciens berserks. Les Nains pacifiques (qui arrivent avec 4 PV parce qu'ils n'ont pas été choisis avant) ne suffiront pas à mon père pour finir devant dans cette partie très serrée.

 

1 Laurent 92
2 Fernand 90

Partager cet article

Repost 0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 00:54

TournayTournay. J'ai tout de suite une carte de chaque couleur et j'ai donc naturellement envie de chercher et de poser le Beffroi (1) et Saint-Brice (2.) Sauf que je me suis trompé sans vérifier dans l'aide de jeu, car j'ai crû que ces deux bâtiments de prestige au pouvoir similaire étaient dans les piles rouge et blanche et non jaune et blanche. Ce qui m'a fait perdre du temps en cherchant dans la pioche rouge de niveau III avec un Arsenal (3) que je n'aurais même pas dû poser.

Fred recrute beaucoup, ce qui me fait dire qu'il compte poser Saint-Nicolas (4) et en seconde moitié de partie, il gagne et garde beaucoup d'argent. Si la Cathédrale (5) arrive dans ses mains, c'est foutu pour nous. Et il la pioche. De plus, il posera en fin de partie Saint-Quentin (6), qui viendra parfaire sa stratégie de recrutement.

Vincent lutte contre les événements pour rentabiliser la Tour Henry VIII (7) et même s'il ne va poser au total que deux bâtiments de prestige, dont La Madeleine (8) qui ne lui offre qu'un seul point en différentiel, la qualité des autres cartes dans son quartier lui donne cinq points d'avance sur moi.

Moi qui ait été forcé de poser, suite à mes recherches erronées en rouge, la Tour d'Arras (9) et la Tour Saint-Georges (10.) J'ai le premier eu mon quartier complet, mais avec deux Crieurs Publics révélés à ce moment, la partie va durer suffisamment longtemps pour que les deux autres continuent de gagner des points.

 

Petit lexique :

(1) Beffroi (III). 4PPs/2PP par lot de cartes des trois couleurs. 

(2Saint-Brice (III). 4PPs/2PP par lot de cartes des trois couleurs.

(3) Arsenal (II). Piochez dans la pile rouge de niveau III.

(4) Saint-Nicolas (III). 3PPs/1PP par lot d'habitants des trois couleurs.

(5) Cathédrale (III). 8PPs/0PP.

 

(6) Saint-Quentin (III). 2PPs/1PP par habitant blanc.

(7) Tour Henry VIII (III). 2PPs/1PP par rempart construit.

(8) La Madeleine (III). 2PPs/1PP par bât. de prestige.

(9) Tour d'Arras (III). 2PPs/1PP par bât. blanc ou jaune.

(10) Tour Saint-Georges (III). 2PPs/1PP par bât. ou personnage rouge.

 

  Frédéric Vincent B Laurent
Quartier 6 11 6
Remparts 1 3 0
Cathédrale 8 0 0
Saint-Quentin 6 2 2
La Madeleine 3 4 3
Saint-Brice 2 4 8
Saint-Nicolas 9 2 1
Tour d'Arras 2 2 6
Tour Henry VIII 1 6 0
Tour Saint-Georges 1 3 4
TOTAL 39 37 30

 

Prototype "M". Christian nous rejoint avec son prototype qui a reçu quelques remaniements. Inutile de faire un compte-rendu puisque nous sommes moins de dix personnes à savoir de quoi il s'agit. Mais pour ceux-ci, voici  quand même les scores…

 

  Frédéric Christian Laurent Vincent B
Piste 18 10 8 12
Paroisses 10 16 8 8
Sceaux 5 5 5 0
TOTAL 33 31 21 20

 

Sankt PetersburgSankt Petersburg. Suite à une discussion avec Fred qui ne jure que par les nobles à Sankt Petersburg, je tente de lui prouver que non seulement une stratégie basée sur les bâtiments peut fonctionner, mais qu'en plus elle est plus facile à réaliser. Les bâtiments sont souvent plus nombreux que les nobles puisque les premiers suivent les artisans qui, généralement, trouvent toujours acquéreur. La place dans l'ordre du tour est plus importante pour une stratégie nobles que pour les bâtiments.

Un rapide coup d'œil dans la tableau des scores montre que ma démonstration ne l'a pas convaincu, c'est le moins que je puisse dire. J'ai appliqué une stratégie sur les bâtiments, mais je l'ai fait d'une manière un peu trop orthodoxe. Je n'ai acquis aucun noble, pas le moindre. Le problème est que je n'ai, comparativement aux autres, qu'une seule phase de revenus pendant la phase des artisans. La prise de quelques nobles aurait déjà pu me faire progresser un peu mieux.

J'ai également dépensé trop tôt l'intégralité de mes roubles pour poser un bâtiment, ce qui m'a privé de participer à une phase de remplacement. J'ai, de plus, complètement loupé une phase d'artisans et j'ai dû attendre deux manches avant de pouvoir poser et gagner des roubles.

La partie n'a duré que six manches alors que l'on peut généralement compter sur sept. Je gagnais 20 PV puis 30 PV par phase de bâtiments, mais même avec une manche de plus je ne pouvais pas gagner. Les scores auraient été plus proches, mais je ne pouvais pas gagner.

Voilà quelques erreurs qui expliquent tout.

 

  Frédéric Christian Laurent
Piste 72 72 82
Nobles 28 21 0
Roubles 3 1 0
Main 0 0 -5
TOTAL 103 94 77

 

Partager cet article

Repost 0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 18:30

7 Wonders 07 Wonders Leaders. Je vais une fois de plus tenter la spécialisation scientifique avec l'aide ma merveille qui me donnera le droit de récupérer à trois reprises une carte verte dans la défausse. Et pourtant, Élisa a essayé de me freiner de son mieux. Pour me le prouver, elle me montre les trois cartes qui lui ont servi à construire sa merveille… trois cartes scientifiques.

Très peu de Leaders posés par manque de fonds, j'ai de mon côté posé Cléopatre (5PV) et Aristote (3PV par série scientifique.) Avec leur orientation militaire, il y avait Alexandre (1PV par victoire militaire) chez Élisa et Périclès (2PV par carte militaire) chez Fernand. Lorsque l'on se retrouve avec deux voisins aussi belliqueux, la Guilde des stratèges (1PV par défaite militaire) tombe à point.

 

 

Laurent

Halicarnasse B

Élisa

Catane A

Fernand

Alexandrie B

Conflits -5 9 14
Trésor 1 2 2
Merveille 3 10 0

Civil

0 17 19
Commerce 3 3 1
Guildes 5 10 0
Sciences 43 0 0
Leaders 11 3 8
TOTAL 61 54 44

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 P'tites locosLes p'tites locos. Ça se bouscule, ça pousse dans le décor, ça rigole beaucoup, ça fait plaisir de voir les plus petits (Élisa et Adrien) se payer un petit fou-rire autour d'une table de jeu.

 

1 Laurent 3
2 Élisa 2
3 Adrien 1
3 Nicolas 1

 

TournayTournay. J'ai subi cette partie. Je dois poser un peu n'importe quoi (autrement dit : des cartes que ne vais pas exploiter) pour essayer de marquer des Points de Prestige dans mon quartier qui est moins efficace que le sien.

Le premier bâtiment de prestige que j'ai pioché est la Tour Henry VIII (1) qui m'incite donc à vite lutter contre deux événements. Mais les Crieurs publics se font très rares, et je ne peux les jouer que tardivement.

Lorsque j'ai mon quartier complet, impossible de faire apparaître le troisième Crieur public nécessaire à déclencher la fin de la partie, ce qui laisse le temps à mon père de piocher un bâtiment prestigieux supplémentaire, Saint-Quentin (2), qui va lui rapporter beaucoup de PP grâce à ses quatre habitants blancs.

L'argent coule à flot chez lui grâce à un Carrière (3) associée à un Compagnon (4.) Il n'hésite pas non plus à coucher ses habitants pour gagner de l'argent. Ce qui augure l'arrivée de la Cathédrale (5) qui enlève les derniers espoirs dans cette partie durant laquelle je n'ai rien maîtrisé. Avec un ratio plus favorable pour ses bâtiments de prestige que les miens, la domination a été totale.

 

Petit lexique :

(1) Tour Henry VIII (III). 2PPs/1PP par rempart construit.

(2) Saint-Quentin (III). 2PPs/1PP par habitant blanc.

(3) Carrière (I). 4 deniers.

(4) Compagnon (II). Activer un bâtiment rapporte 2 deniers.

(5) Cathédrale (III). 8PPs/0PP.

 

  Fernand Laurent
Quartier 8 6
Remparts 2 2
Cathédrale 8 0
Saint-Quentin 8 2
Saint-Nicolas 6 1
Tour d'Arras 1 6
Tour Henry VIII 2 4
Tour Saint-Georges 3 6
TOTAL 38 27

Partager cet article

Repost 0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 22:23

Après avoir testé un nouveau proto de Christian, un jeu de cartes, on se décide pour faire une partie d'un autre excellent jeu de cartes que l'on peut trouver dans le commerce (en Belgique du moins, patience les français, il arrive…)

 

Tournay-banniere-titre

Tournay. Avec deux évènements positifs en jeu, l'un en rouge l'autre en blanc, on part chacun dans une des ces deux couleurs dès la première pioche. Pour ma part ça sera avec la Bibliothèque (1) qui me permettra d'accélérer mes pioches en n'utilisant qu'un seul habitant. Je vais poursuivre dans cette voie en posant également la Bibliothèque (2) de niveau II. Grâce à ces deux bâtiments, j'économise de la main d'œuvre sur le long terme.

Avec une carte dans chacune des trois couleurs, je suis tenté de chercher après le Beffroi (3) et Saint-Brice (4.) Je vais trouver le premier dès la première tentative, par contre pour le second, je dois laisser tomber après trois pioches infructueuses et me contenter de Saint-Nicolas (5.)

Christian part très vite dans l'idée de poser des bâtiments des prestige, il en pose beaucoup. Et pour trouver l'argent nécessaire à la pose de ses cartes, il utilise souvent l'action de coucher ses habitants d'une couleur. Il n'a pas une seule carte dans son quartier qui génère des deniers. C'est plutôt inhabituel comme méthode. Pour compenser l'utilisation intensive de ses habitants afin de gagner de l'argent il va poser un Arsenal (6) pour limiter la main d'œuvre nécessaire à la pioche de niveau III.

Malheureusement pour lui, un des bâtiments de prestige qu'il a construit me rapporte plus de PP qu'il ne lui en donne. Et dans une partie aussi serrée, ça ne pardonne pas. Mes quatre Remparts font également une différence.

 

Petit lexique :

(1) Bibliothèque I. Piochez une carte en niveau II.

(2Bibliothèque II. Piochez une carte en niveau III.

(3) Beffroi III. 4PPs/2PP par lot de cartes des trois couleurs.

   

(4Saint-Brice III. 4PPs/2PP par lot de cartes des trois couleurs.

(5) Saint-Nicolas III. 3PPs/1PP par lot d'habitants des trois couleurs.

(6) Arsenal III. Piochez dans la pile rouge de niveau III.

 

  Laurent Christian
Quartier 4 5
Remparts 4 0
Beffroi 8 0
La Madeleine 6 10
Saint-Nicolas

6

2
Pont des Trous 2 6
Porte de la Vigne 2 6
Tour d'Arras 4 2
Tour Saint-Georges 2 6
TOTAL 38 37

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Tournay
commenter cet article

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...