30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 21:06
30/07/13 - Agricola

Chez Talitati…

Fraels, Hellrick, Mildiou, SuperChaton, Talitati.

150 minutes d'aménagement de ferme.

"Major Carter, ici le Général Hammond. Veuillez vous rendre immédiatement au Centre de Contrôle du SGC ! Nous venons de constater une brèche dans le continuum espace-temps."

Trêve de plaisanterie… Je tenais à signaler que Agricola fait partie des trois jeux que j'apprécie le moins (avec Vanuatu et Race for the Galaxy). [Note de Mildiou : Oh my God ! Cet homme n'a aucun goût.]

Donc Agricola… J'ai bien retenu plusieurs choses (oui ça marque à vie, ce jeu cay le mal).

* Les cartes de mendicités, ça fait mal, ça fait perdre plein de points.

* Les cases vides dans son terrain, ça fait perdre plein de points.
* Vincent, il est trop fort à ce jeu. C'est Maître Agricola.
* Le truc de Fred, il est tout petit… pardon… sa mini clôture…
 
On commence par un draft des cartes Aménagements Mineurs et des Savoir Faire. Et là, je suis déjà largué >_<
Je comprends rien aux cartes… Normal, j'ai beau avoir retenu ce qu'il faut PAS faire (j'vous l'dis, ça marque), je sais pas comment gagner !
 
Et donc évidemment j'entends le fameux : "QUOI ? T'as laissé passer ça ???"
Je vais passer les premiers tours sans bois. Tant pis, je vais me focaliser sur les champs et la construction de four et de je sais plus quoi qui me permet de transformer des carottes en points de nourritures. Ce qui fait que je n'aurais jamais aucun problème pour nourrir mes habitants (jamais été au spectacle, ni à la pêche).
 
Habitants, oui parlons en ! Je suis resté à deux habitants jusqu'à l'avant dernier tour où j'ai enfin décidé à faire une naissance. Et ça, c'est super handicapant, surtout quand les autres en ont trois voire quatre. J'étais trop fier de pouvoir les nourrir…
 
Vers la fin de la partie, le Maître Ricola… pardon… le Maître Agricola, me dit que j'ai déjà pas mal de points, qu'il me reste plus qu'à faire une méga clôture de la mort (pas comme celle de Fred) et d'y ajouter des animaux.
Agricola, c'est beau et ça prend de la place. À gauche, Hellrick. À droite, Fraels
Agricola, c'est beau et ça prend de la place. À gauche, Hellrick. À droite, FraelsAgricola, c'est beau et ça prend de la place. À gauche, Hellrick. À droite, Fraels

Agricola, c'est beau et ça prend de la place. À gauche, Hellrick. À droite, Fraels

Ok, c'est ce que je fais, j'encercle 8 parcelles de terrains - plus de cases vides youhou ! (s'toi la case vide >_<)
 
Je ne peux pas vous expliquer la stratégie des autres joueurs, je n'en ai strictement aucune idée…
 
Juste que le dernier tour sera d'anthologie. Mélanie et Laurent s'alliant (j'étais contre), enfin si on peut dire s'allier, pour utiliser l'action dont Fred avait besoin pour avoir quatre points supplémentaires (y parait que c'est beaucoup quatre points à ce jeu). [Note de Mildiou : Un peu mon n'veu !] Et un Fred pas content, c'est un Fred qui couine… [Note de Mildiou : Un peu mon n'veu !]
 
Et donc, la partie s'arrête, c'est le décompte final. Je suis confiant, on m'a dit que j'avais pas mal de points, que j'avais bien joué.
Berrouette… je termine dernier >_<
Ce jeu est frustrant, tu penses avoir bien joué… hé bin non…
 

Enfin, je vais devoir encore refaire une partie, pour essayer de comprendre comment qu'on peut gagner à ce jeu. [Note de Mildiou : Wouuééééé !! Encore une partie !]

 

Mildiou

(Laurent)

Talitati

(Vincent B)

Hellrick

(Frédéric)

SuperChaton

(Mélanie)

Fraels

(François)

Champs 4 3 1 3 3
Pâturages 1 3 3 3 2
Céréales 2 1 1 4 1
Légumes 4 3 2 3 -1
Moutons 3 1 1 4 2
Sangliers -1 1 2 -1 -1
Bœufs 1 1 -1 -1 3
Cours inutilisées 0 -1 -3 -2 0
Étables clôturées 4 0 0 0 0
Cabane en argile 0 4 0 0 3
Maison en pierre 8 0 6 6 0
Membres de la famille 15 15 12 9 9
Points des cartes 0 9 6 2 7
Points spéciaux 0 0 8 0 0
TOTAL 41 40 38 30 28

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Agricola
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 19:19
18/06/13 - Agricola

Chez Méléfred…

Hellrick, Mildiou, SuperChaton, Talitati.

120 minutes d'aménagement de ferme.

C'est le deck E qui est choisi. Les savoir-faire et les aménagements mineurs ont été draftés et un échange 3 contre 1 est autorisé en cours de partie.

 

Je garde le Mécène en first pick que je trouve intéressant en début de partie pour enchaîner facilement d'autres savoir-faire. Accessoirement, cette carte fait également office de mini-moteur à Points de Nourriture (PNs) puisqu’il fait gagner deux PNs lors de la pose d'un nouveau savoir-faire. Vincent, qui est à ma droite, me passe un paquet avec l'Enclos (+2 PNs à chaque tour). C'est un excellent palliatif à la recherche de PNs s'il est joué tôt. Et il l'a été malgré les quatre savoir-faire à posséder en prérequis, grâce au Savant (qui compte pour deux) qui m'a permis d'atteindre vite le compte. C'est en fait trois nourritures que je vais avoir au début de chaque tour à partir du sixième ou du septième, grâce à l'ajout de la Servante (+1 PN si ma maison est en argile) dans mes cartes jouées.

 

La carte qui permet de faire la première naissance arrive tard, au septième tour. Alors que j'étais prêt à accueillir le nouveau-né puisque ma maison avait été agrandie et améliorée, j'ai décidé de prendre possession du stock de quatre roseaux qui allait certainement être pris par Vincent. Grâce à cela, je freine pour plusieurs tours les candidats bâtisseurs et retarde par la même occasion leur accès à trois actions par tour. J'enchaîne dans la foulée la construction d'une nouvelle pièce ainsi qu'une nouvelle naissance, puisque ces cases d'actions sont logiquement libres.

Je passe ensuite à la seconde étape : l'agriculture. Je me fournis en céréales et en légumes facilement avec le Marchand de légumes (+1 légume en prenant une céréale). Je laboure deux champs (dont une avec l'aménagement mineur Champ), et c'est parti… J'ai quatre actions contre trois et deux pour mes adversaires. Les cases Labourage et/ou Cuisson de pain et Labourage et/ou Semailles sont forcément libres puisque les autres ont d'autres priorités et je continue à labourer. Je délaisse par contre l'élevage et je ne prendrais que mes deux bœufs lors du dernier tour. Je réussi également à prendre beaucoup de bois et à tous les transformer en clôtures pour créer deux pâturages de trois cases.

 

Le dernier tour a été l'occasion pour moi de transformer ma maison de quatre pièces en pierre et de construire le Puits en même temps pour ses quatre PVs. C'était la seule action indispensable que je devais faire, afin de rentabiliser la Maison à colombage jouée plus tôt (+1 PV par pièce de maison en pierre). Une dernière activation de la case Labourage et/ou Semailles remplit ma cour de ferme et augmente mes stocks de céréales et de légumes.

 

Mildiou

(Laurent)

Talitati

(Vincent B)

SuperChaton

(Mélanie)

Hellrick

(Frédéric)

Champs 4 1 3 1
Pâturages 2 3 2 1
Céréales 3 3 2 1
Légumes 4 2 3 2
Moutons -1 4 3 -1
Sangliers -1 2 3 -1
Bœufs 2 4 1 -1
Cours inutilisées 0 -1 -1 -5
Étables clôturées 0 0 0 0
Cabane en argile 0 0 0 0
Maison en pierre 8 6 4 6
Membres de la famille 15 12 9 9
Points des cartes 5 2 2 8
Points spéciaux 4 0 0 7
TOTAL 45 38 31 27

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Agricola Comptes-rendus
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 23:00

Cap - Agricola

Deck I • Draft • Échange 3:1

 

Chez Mildiou

Bouffy, Cliodna, Lula, Mildiou, Tony.

270 minutes d'aménagement de ferme. 

 

obrBouffy

Agricola. Un jeu que-j’aime-bien-mais-que-j’ai-du-mal-à-gérer ! On commence d’abord par drafter nos cartes savoir-faire et je me mets de côté quelques cartes qui me semblent faire de bonnes combot. Je ne joue presque jamais avec les cartes car cela me perd dans le jeu, mais là je me dis qu’il y a matière à s’y interesser !!! Pour les aménagements mineurs, pas de draft histoire de gagner un peu de temps… mais ils ne sont pas trop mauvais.
La partie commence et je joue directement trois premières cartes dès que les actions sont libres :
- Garde champêtre : Qui me permettra de labourer un champs gratuitement un champ lors de l’utilisation de la case Céréale.
- Moulin à bras : Qui transformera mes céréales en 2 PN lors de la phase de récolte.
- Porteur d'eau : Qui me permet de poser 1 PN sur toutes les cases de tours restant à jouer si le puits est construit (par Mildiou).
Les tours s’enchaînent et les champs se labourent et s’ensemencent jusqu'à en avoir cinq. Mes autres actions seront de prendre de l'argile et du roseau pour une future rénovation et la construction de nouvelles pièces qui porteront ma maison directement à cinq pièces.
Antépénultième tour : deux actions… deux naissances !!
Avant dernier tour : encore une naissance et un passage en premier joueur TRÈS important car avant le dernier tour, j’ai en effet pu récolter du bois mais jamais utiliser l’action pour poser des clôtures et j’ai encore quatre parcelles vides.
Dernier tour, le rush pour éviter les points négatifs avec mes cinq membres de ma famille !!!
- D’abord clôturer mes quatre parcelles en deux pâturages.
- Ensuite, deux actions pour avoir un bœuf et un sanglier (le mouton se voit impossible à avoir suite au choix des autres joueurs).
- Derniere plantation de légume pour grapiller deux points.
Verdict : Victoire !!!! ;-) Mais pas de beaucoup quand même car avec sept et huit points d’avance sur Vanessa et Tony je me dis que j’ai bien joué mais sans plus. (Deux membres de famille en plus que les autres faisant déjà six points de plus !!)

 

 

Bouffy

(Vincent D)

   Tony  

Cliodna

(Vanessa)

Mildiou

(Laurent)

Lula

(Nicolas G)

Champs 4 2 4 -1 -1
Pâturages 2 1 3 1 3
Céréales 4 1 1 -1 -1
Légumes 3 4 4 -1 -1
Moutons -1 2 1 2 3
Sangliers 1 1 2 1 1
Bœufs 1 -1 2 -1 3
Cours inutilisées 0 0 -2 -9 -6
Étables clôturées 0 0 0 0 0
Cabane en argile 5 0 0 0 3
Maison en pierre 0 6 0 6 0
Membres de la famille 15 9 12 9 9
Points des cartes 0 4 1 11 2
Points spéciaux 2 0 0 5 2
TOTAL 36 29 28 22 17

 

Cap - Fundstücke

 

Chez Mildiou 

Bouffy, Cliodna, Lula, Mildiou, Tony.

20 minutes de brocante. 

obrMildiou

Histoire de quand même jouer avec Fraels qui nous a rejoint alors que nous terminions notre partie d'Agricola de quatre heures et demies (ambiance survoltée).

Une partie durant laquelle j'ai joué à deux reprises le Voleur (carte n°0) tout en sachant que je ne le jouerais pas (j'avais un jeton trop faible), tout simplement pour ne pas me faire voler par l'autre voleur qui jouera. (En effet en cas d'égalité non-favorable, on reprend sa carte et on rentre à la maison.)

 

1 Lula (Nicolas G) 110
2 Bouffy (Vincent D) 90
3 Mildiou (Laurent) 88
4 Cliodna (Vanessa) 73
5 Fraels (François) 50
6 Tony  35

Partager cet article

Repost 0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 22:32

Cap - Peloponnes

 

Chez Talitati

Bouffy, Fraels, Hellrick, Mildiou, SuperChaton, Talitati.

60 λεπτά την ανάπτυξη και τις καταστροφές. 

obrMildiou

1.MesseneOn se prépare pour une partie de Peloponnes à cinq joueurs… Ha, un sixième joueur imprévu arrive… Pas de problème, grâce à la première extension on ajoute un plateau et quelques tuiles supplémentaires.

C'est la première fois que l'on y joue aussi nombreux et il n'y a donc pas de tuiles à conquérir par la force. Nul endroit où aller en étant sûr d'acquérir une tuile en la payant plus cher. C'est malgré tout intéressant car il faut prendre en compte que l'on va se faire déloger et personne ne paie le prix minimum. Par contre, tout l'intérêt d'être premier joueur a disparu (puisqu'il n'y a pas de conquêtes) et la place la plus confortable est celle de dernier joueur.

Lors de cette partie, les catastrophes se sont déclenchées très tard puisque deux jetons de chacune vont être révélés avant que les problèmes ne commencent. Les catastrophes en chaîne lorsque l'on doit nourrir sa population en même temps… il y a eu des morts et des couinements.

C'est vrai, il y a tout le monde qui râle : "c'est trop cher pour moi", "je ne peux me placer nulle part", "j'ai pas assez de bois", "il y a trop de gens qui meurent", "Fuck !", "non mais, tu vas me la laisser quand même cette tuile", "mes bâtiments se détruisent à cause du tremblement de terre", etc. Et on appelle ça un jeu… on doit être masos.

 

obrBouffy.jpg

3.Arkadia
 Market.jpg

19h30 : Ness a envie de continuer à lire son cadeau d’anniversaire… Moi, je me dis : "Tiens vais faire mon Vincent et me pointer à l’improviste à la soirée jeux chez Vincent !" ;-) 20h00 : J’arrive juste à temps pour débuter une partie avec les joyeux drilles !
Première partie pour moi à ce jeu, mais à part Laurent, il semble que les autres n’y ont pas beaucoup joué. Un premier constat s’impose… en dix secondes, le jeu est adapté à un joueur supplémentaire (moi en l’occurrence). Laurent explique les règles… comme d’hab, pas tout compris mais ça devrait aller !
J’investis en général dans les tuiles qui "donnent" des citoyens et dans une tuile "+½ lors des enchères". [Market]
Tout se passe bien jusqu’à la famine (ou la sécheresse je ne sais plus). Et là, ‘tite larme à l’œil (une chance que je sois un grand garçon !!), je perds six citoyens dévoués !! Deux ou trois tours pour remonter la pente, un achat de tuile protégeant de la dernière calamité et on y est, c’est le décompte final !
Quelques "couinements", et l’annonce est faite, je gagne !! Hein quoi ?! Je gagne ??? Ha bon !!! Tiens, j’aime bien Peloponnes !!!!

 

obrHellrick

4.Korinth.jpgUn jeu très plaisant à jouer mais frustrant lors du décompte final étant donné le système de double comptage où, entre le prestige et la population, seule la plus faible valeur compte.

Alors qu'on pense que je vais terminer premier ou deuxième et que je m'estime bien placé, je mise tout mon argent pour acheter avec certitude un bâtiment. Hélas je ne l'obtiens pas, je me replace sur un bâtiment adjacent et j'oublie qu'il me manquera une pièce pour payer mon crédit. Catastrophe !

Je subis les effets cumulés d'une tempête et d'une sécheresse au dernier tour, les deux catastrophes les plus problématiques pour moi et les seules contre lesquelles je n'étais pas préparé. Je vais perdre pratiquement tous mes habitants et malgré une très belle cité (si !), je dégringole complètement sur la piste de score et me retrouve avant-dernier. Fuck !

 

    Cité Prestige Population Score
1 Bouffy (Vincent D) Arkadia 27 30 27
2 Fraels (François) Patras 25 30 25
3 Mildiou (Laurent) Messene 23 27 23
4 Talitati (Vincent B) Pylos 23 21 21
5 Hellrick (Frédéric) Korinth 20 15 15
6 SuperChaton (Mélanie) Argos 16 15 15

 

Cap - Agricola

 

Chez Talitati

Hellrick, SuperChaton, Talitati.

120 minutes d'aménagement de ferme. 

obrTalitati2

On joue à trois, cool ça va aller vite. On prend le deck Interactif en mode draft. La draft se passe bien, ils me laissent les cartes liées aux champs.
Très vite, je joue les cartes suivantes : Garde champêtre (1) : Si je prends une céréale, je peux en plus labourer un champ. Bonimenteur (2) : Si je prends une céréale, je peux si je veux prendre en plus une céréale et un légume (mais mes adversaires on le droit de prendre une céréale). Charrue à double soc (3) : J'ai le droit de labourer deux champs au lieu d'un. Je ne me prive pas et me retrouve très vite avec six champs plantés. Première récolte : j'ai un peu de mal à nourrir, c'est tout juste.
Je m'offre un Fournil (4) et à chaque fois que j'ensemence un champ, je cuis un pain. (Super, cinq nourritures.) À partir de maintenant la nourriture ne sera plus un problème. Sur un ou deux coups opportunistes, je chope du roseau en quantité et un peu d'argile.
Bon, mon plateau est déjà bien rempli, la nourriture n'est plus un problème. C'est parti : upgrade the ma maison en argile, puis immédiatement un bébé pour la remplir. Ben oui, il faut de la main d'œuvre.
Je joue une petite carte sympa : la Grue en bois. (5) À chaque fois que je prends une pierre, je peux donner une nourriture et j'ai droit à prendre deux pierres de plus. Voilà qui aide. Ma maison est déjà en argile, j'ai le choix d'ajouter une pièce en argile (qui est rare dans cette partie) ou alors je la transforme en pierre puis je lui ajoute une pièce en pierre (facile, vu que j'avais une carte pour avoir plus de pierre.)
Un autre faut nourrir les gosses. Pfff hop à la récolte. J'ai le droit de transformer un légume en quatre nourritures. [Avec la Distillerie. (6)] Cool des légumes, j'en ai plein ! 
Zut, la fin de partie arrive. Bon alors, maximiser les points. Hop, un paquet de bois, personne n'en veux… C'est pour moi, des clôtures, quatre moutons d'un coup et des cochons. Un bébé sans pièce supplémentaire et une nouvelle pièce en pierre.
Je m'en sors super bien 46 points et seulement deux parcelles non occupées. Une maison en pierre de quatre pièces avec cinq fermiers. Un max de céréales et de légumes. Et plein de points en cartes spéciales. Mais je pouvais atteindre 48 voire 50 points. La Charrue à double soc (3) faisait double emploi. Grrrr.
J'adore ce jeu, on joue quand vous voulez !  

 

Petit lexique :

(1) Garde champêtre : Savoir-faire. À chaque fois que vous choisissez l'action "1 céréale", vous pouvez en plus labourer un champ (maximum).

(2) Bonimenteur : Savoir-faire. À chaque fois que vous utilisez la case d'action "1 céréale", vous pouvez prendre 1 céréale et 1 légume de plus. Si vous le faites, tous les autres joueurs prennent 1 céréale.

(3) Charrue à double soc : Aménagement mineur. Deux fois dans la partie, en utilisant la case d'action "Labourage", vous pouvez labourer deux champs au lieu d'un. Cette charrue ne peut pas être utilisée avec l'action "Labourage et/ou Semailles".

(4) Fournil : Aménagement mineur. À chaque fois que vous cuisez du pain, vous pouvez transformer jusqu'à 2 céréales en 5 PN chacune. Au moment où vous jouez cette carte, vous pouvez cuire du pain. 

(5) Grue en bois : Aménagement mineur. À chaque fois que vous utilisez l'une des case actions "1 pierre", prenez 1 pierre de plus, ou dépensez 1 PN pour prendre 2 pierres de plus. 

(6) Distillerie : Amménagement mineur. Lors de la phase d'alimentation, vous pouvez transformer 1 légume en 4 PN. À la fin de la partie, vous marquez 1 point si vous avez au moins 5 légumes, et 1 point de plus si vous avez au moins 6 légumes.

 

obrHellrick

AgricolaUne partie assez classique, j'essaie de développer rapidement une belle cabane en argile de quatre pièces qui me permettra d'avoir deux bébés en m'aidant du Plâtrier. (7) Je chipote un peu en misant aussi sur la carte Taverne (8) qui me semble très intéressante et qui, au final, ne me servira qu'à récolter 3 PNs, son effet "gain de points" étant inexploitable vu qu'il y a toujours mieux à faire.

Je termine avec une ferme potable comprenant trois champs de céréales, deux enclos peuplés de moutons et de sangliers, trois étables, un four bien rentable qui me donne accès à une nourriture en suffisance. Mais ça ne suffit pas à contrer Vincent qui grâce à une carte bien choisie est submergé sous les légumes et les céréales.

 

Petit lexique :

(7) Plâtrier : Savoir-faire. La rénovation en cabane en argile vous coûte seulement 1 argile et 1 roseau. Chaque pièce de cabane en argile vous coûte 3 argiles et 2 roseaux.

(8) Taverne : Aménagement mineur. La Taverne est une case d'action supplémentaire. Quand un autre joueur l'utilise, il prend 3 PN. Quand vous l'utilisez, vous prenez 3 PN ou marquez 2 points.

 

 

Talitati

(Vincent B)

Hellrick

(Frédéric)

SuperChaton

(Mélanie)

(Pas de détails.)      
TOTAL 44 36 32

 

Cap - Age of Industry

 

Chez Talitati

Bouffy, Fraels, Mildiou.

La révolution industrielle en 180 minutes. 

obrBouffy.jpg

Seconde partie de la soirée, encore un nouveau jeu pour moi… Ainsi que pour Fraels et Mildiou en fait ! Comme dirait une connaissance commune : "En voilà un jeu qui manque de folie !" Hé oui, là c’est pas le but… On va calculer, investir, emprunter, construire, emprunter, se développer, emprunter, vendre… J’ai dit emprunter ???
Comme personne ne sait ce qui est bien ou mal à ce jeu, on y va un peu tous à l’instinct !
Vers le milieu de partie, je me demande toujours comment gagner de l’argent… Les emprunts, ça va, je gère, j'en ai quatre. ;-)
La fin de partie approche et voilà que les revenus rentrent ! Ça fait du bien !! Les emprunts disparaissent, les derniers investissements se font et le jeu se termine.
Les décomptes sont un peu fastidieux, mais ça ne tue pas le jeu. Le verdict tombe : Mildiou gagne, je suis deuxième, Fraels troisième… Mais seulement quelques points nous séparent !!!
Pas mal comme jeu, mais pas à faire découvrir à des novices… Ils vont s’enfuir en courant. MDR.

 

obrMildiou

Toute première partie de ce jeu chez nous. Personne n'a même joué à Brass (l'ancêtre de Age of Industry), on est donc tous en terrain inconnu. Parce qu'il faut bien dire que même si les règles ne sont pas compliquées, il n'est pas du tout clair de savoir comment bien jouer.

Au début de la partie, qu'est-ce qu'il est préférable de faire ? Une filature de coton avec un port pour gagner de l'argent ? Des mines de charbons ou des sidérurgies pour avoir du charbon et du fer tout de suite ? Développer pour rendre possibles les industries d'un niveau plus élevé ? Alors là, on n'en sait rien. Age of Industry est le genre de jeu qui nécessite plusieurs parties pour en apprécier toutes les facettes.

Le seul aspect qui est évident est la manière dont les voies de chemin de fer vont rapporter de l'argent une fois le jeu terminé, et on en a donc construit beaucoup, surtout en fin de partie. Par contre, comment faire pour être vite dans une situation financière confortable, je ne sais pas. Il a fallu un bon bout de temps avant que tout le monde se soit débarrassé de ses emprunts. Mais c'est peut-être normal. Sauf pour Fraels qui était le principal fournisseur de charbon et de fer et qui était assez tôt libéré de toute dette. (Tiens, une piste ?)

Voilà, je ne sais pas précisément expliquer pourquoi j'ai gagné, surtout que les scores finaux sont très proches. Mais j'ai surtout envie de recommencer pour apprendre à maîtriser les mécanismes de ce jeu.

 

  Allemagne

Mildiou

(Laurent)

Bouffy

(Vincent D)

Fraels

(François)

Argent 27$ 18$ 15$

Liaisons Chemin de fer (2$) + Industries (1$)

62$ 53$ 42$

Remboursement emprunts (-10$)

-0$ -0$ -0$
TOTAL Financier 89$ 71$ 57$

Points de Victoire (5$ = 1PV)

17 14 11

Marqueurs d'industries

20 21 22

Emprunts non remboursés (-5PVs)

-0 -0 -0

TOTAL

37 35 33

Partager cet article

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 22:49

Une journée de jeux avec la visite de Vincent B pour une partie de Takenoko avec les enfants en début d'après-midi. Et en soirée, d'autres invités pour deux tables de jeu avec Nicolas qui peut enfin rejouer à Mémoire 44. De notre côté, c'est Élisa qui choisit de présenter Les aventuriers du rail - Le jeu de cartes et Le tango de Tarentule, ses deux derniers jeux. Pour terminer la soirée entre adultes, c'est Agricola qui est choisi.

 

TakenokoTakenoko. C'est Élisa et moi qui avont posés le plus d'objectifs réalisés en début de partie. Mais j'ai stoppé ma progression à cause de deux objectifs pas évidents à accomplir sur lesquels je me suis obstiné.

Il faut reconnaître qu'à quatre joueurs, certains objectifs peuvent être difficiles à valider à cause des trois autres, je pense aux objectifs Jardiniers. Mais inversement, les objectifs Parcelles peuvent se valider grâce aux irrigations et aux aménagements des autres. On est loin d'un jeu qui met en avant la stratégie, un vrai jeu familial.

Un score final serré avec trois joueurs à 32 PVs, mais ils sont départagés par les PVs obtenus grâce aux objectifs Panda. Et dans ce domaine, Élisa est loin devant.

 

    Élisa  Nicolas Vincent B Laurent
Parcelles 3 10 3 8
Jardinier 6 13 22 15
Panda 21 9 7 6
Bonus de fin 2 0 0 0
TOTAL 32 32 32 29

 

Aventuriers du rail - jdcLes aventuriers du rail — Le jeu de cartes. Encore un autre vrai jeu familial. À moins d'être un calculateur infaillible, se souvenir de toutes les cartes mises en circulation (et qui sont donc face cachée), est presque impossible. On avait décidé de s'en tenir à la règle en interdisant de les consulter, mais on a finalement changé d'avis à condition que ça ne rallonge pas le temps de jeu.

Les bonus pour les grandes villes sont attribués un peu au hasard car il faut bien avouer que personne, je pense, n'a choisi de garder des objectifs en main en tenant compte de ce critère.

Alors qu'ils ont en grande partie tous choisis de poser des grandes quantités de cartes d'une même couleur, j'ai plutôt choisi de poser trois cartes de couleurs différentes n'étant pas encore en jeu. Si personne n'en pose au moins deux pour me les faire perdre, c'est un bon moyen de mettre en circulation rapidement des cartes de plusieurs couleurs et ça a plutôt bien fonctionné.

La logique a été respectée pour le classement final avec la victoire de Vincent qui ne manque aucun objectif.

 

  Vincent D Laurent   Élisa  Vanessa
Objectifs (+) 1 45 25 41 44
Objectifs (+) 2 65 99 45 31
Objectifs (-) 0 -19 -21 -20
Bonus 35 33 27 8
TOTAL 145 138 92 63

 

Tango de TarentuleLe tango de Tarentule. Une bonne partie de rigolade. Évidemment avec nos trois ou quatre parties d'avance par rapport à Vanessa et Vincent qui découvrent le jeu, on est avantagé car on connaît bien les caractéristiques de chaque animal (et oui, même les perroquets).

Autant les cris d'animaux, ça va, mais dès que les chiens se succèdent ou que des cartes doubles apparaissent, ça ne va plus.

 

1 Élisa
  Laurent
  Vanessa
  Vincent D

 

AgricolaAgricola Deck I • 7 parmi 10 • Échange 3-1. Je commence fort en posant au tout début de la partie le Précurseur qui donne une céréale si j'utilise la carte du tour la plus récemment arrivé ; et je prends donc un mouton et une céréale avec ma seconde action. Mon premier aménagement mineur a été le Fouloir à terre qui me permet de labourer un champ si un autre joueur utilise de son côté la Herse ou une Charrue. C'est comme ça que je vais me retrouver en fin de partie avec quatre champs sans avoir labouré par moi-même.

Un autre savoir-faire que je voulais jouer tôt est le Goûteur. Il permet, lorsque quelqu'un devient premier joueur, de jouer avant celui-ci contre le paiement d'un PN. Mais on peut dire que je l'ai joué trop tard, car lorsqu'il est posé lors du tour 8 ou 9, plus personne ne va me prendre la place du premier joueur.

Je fais l'erreur de dépenser tout mon bois pour clôturer des pâturages en pensant me satisfaire de l'argile que va me donner mon Mineur d'argile pour passer directement avec une maison en argile avant d'ajouter une pièce. Le Mineur d'argile met en jeu la case d'action "1 argile" pour les parties à trois joueurs. Cette case est activable par tout le monde contre un paiement de 3 PNs. C'est dire que personne n'y est jamais allé et que je n'ai pas manqué d'argile.

Le problème, c'est que ma troisième pièce arrive tard et donc mon troisième jeton d'action aussi puisque je ne peux pas faire de naissance.

Le meilleur fermier est une fois encore Vincent B qui bénéficie d'une belle combinaison de cartes avec le savoir-faire Cultivateur et l'aménagement mineur Jardinière. C'est la première fois que je vois un champ avec cinq légumes sur une seule parcelle. Il déborde également de céréales qu'il mange en apéritif. Et en plus, il n'a jamais eu le moindre problème de nourriture avant ça, puisqu'il en reçoit plus que nous grâce au Pêcheur au filet et à la Nasse. Et en plus, avec cette combinaison, il a plein de roseaux.

Pour une fois, ma ferme ressemble à une ferme (quoique sans animaux) et je n'ai pas eu beaucoup de cartes qui rapportent beaucoup de PVs. Pour gagner du temps, on avait décidé de ne pas drafter, mais on perd finalement en contrôle en étant obligé de jouer avec ce que l'on reçoit.

 

  Vincent B Laurent Vanessa Vincent D
Champs 4 4 3 4
Pâturages 1 4 3 3
Céréales 4 3 2 -1
Légumes 1 2 2 -1
Moutons 1 -1 2 -1
Sangliers -1 -1 3 2
Bœufs -1 -1 2 2
Cours inutilisées 0 -1 0 0
Étables clôturées 0 0 0 0
Cabane en argile 0 0 0 4
Maison en pierre 6 8 0 0
Membres de la famille 12 12 9 6
Points des cartes 3 4 0 2
Points spéciaux 2 0 0 2
TOTAL 35 33 26 22

Partager cet article

Repost 0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 23:37

AgricolaAgricola Deck E - Draft - Échange 3-1. Pendant que les autres jouent à Agricola, c'est comme si je jouais à autre chose : Agricola, le jeu de cartes. Après avoir posé les savoir-faire Précepteur et surtout le Mécène, je vais les enchaîner. Le Précepteur donne un Point de Victoire pour chaque savoir-faire joué après lui et le Mécène fait gagner deux PNs lorsqu'on en joue un nouveau et qui sont utilisables pour payer celui qui est en train d'être joué.

À côté de ça, à part avoir agrandi ma maison et ma famille, je ne fais rien d'autre. Mes PNs sont trouvés grâce à l'utilisation répétée du Danseur qui m'en donne quatre quelque soit le nombre de jetons présents sur la case Spectacle. Pour moi la danse, c'est mon gagne-pain. La case Spectacle sera encore plus intéressante après avoir posé le Bateleur qui me donne, en plus des quatre PNs, une céréale.

Au début du douzième tour, les autres fermes ressemblent à des fermes. Chez moi, pas encore : je n'ai que trois cases de ma cour qui sont occupées et ce sont les trois pièces de ma maison en pierre. Même les aménagements que je possède ne servent à rien d'autres qu'à donner des PVs, comme les Latrines. Mon Conducteur de charrue entre en action et me permet de payer un PN pour labourer une parcelle de terre.

Tout va se mettre en place en fin de partie. Les champs vont continuer de s'ajouter au début de chaque tour et ils seront ensemencés avec la case d'action Labourage d'un champ et/ou Semailles. Je vais enfin transformer mon stock de bois en clôtures et y parquer des sangliers. Malheureusement, la famille ne s'est plus agrandie et la maison reste petite, ce qui rend l'aménagement mineur Maison à Colombages peu rentable alors que je comptais jouer là-dessus en début de partie et je ne l'ai finalement pas jouée. Je voulais une grande maison, et je n'ai fait que danser.

Deuxième place derrière Vincent qui a joué de manière concrète, avec très peu de soutien venant des cartes.

 

  Vincent D Laurent Frédéric Mélanie Vanessa
Champs 2 3 1 1
-1
Pâturages 2 2 3 2
2
Céréales 2
4 2
1
-1
Légumes 4
2 2
4
-1
Moutons 3
1 4
2
1
Sangliers 1
3 3
-1
2
Bœufs 3
-1 -1
3
-1
Cours inutilisées 0
0 0
0
-4
Étables clôturées 2
0 0
1
0
Cabane en argile 0
0 0
0
3
Maison en pierre 6
6 6
4
0
Membres de la famille 12
9 9
9
9
Points des cartes 2
4 4
1
4
Points spéciaux 0
4 3
2
3
TOTAL 39
37 36
29
16

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Agricola
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 10:24

Petite soirée jeux chez moi. Enfin, petite soirée,… on est quand même six ! Mais j'ai de la place pour tout le monde : sur la grande table se déroulera une partie d'Agricola, et sur la petite table une partie d'Olympos. Agricola, tout le monde connaît, mais en ce qui concerne Olympos, c'est une découverte pour tous sauf pour moi qui n'en ai fait jusqu'ici qu'une unique partie. Après cela, on a fait une partie de Norenberc à cinq joueurs.

 

OlymposOlympos. Le jeu a été apprécié, mais je ne suis personnellement toujours pas plus emballé que lors de ma première partie remontant au mois de juin. C'est beau, le matériel est attirant, la mécanique de jeu basée sur une échelle temporelle est élégante, mais ça ne suffit pas pour faire d'Olympos un jeu dont j'ai toujours envie d'y jouer. Peut-être que cela changera après quelques parties supplémentaires, mais j'ai l'impression que je ne sais pas faire à Olympos tout ce que j'ai envie de faire mais plutôt ce qu'il est encore possible de faire. En d'autres mots et pour me faire comprendre : c'est le jeu qui me contrôle alors que je préférerais contrôler le jeu.

Si un tour on peut contrôler plusieurs territoires avec différentes ressources, on peut le tour suivant en perdre un ou deux et ne plus avoir accès aux découvertes convoitées. C'est pour ça que ma première acquisition sera une découverte me donnant une épee (Métallurgie). Les combats à Olympos sont toujours gagnés par l'assaillant, mais cette victoire demandera plus ou moins de temps selon le niveau militaire des deux camps représenté par le nombre d'épées.

Je vais avoir pendant le premier tiers de la partie, la suprématie militaire mais Vincent me surpassera avec l'avantage que lui donne la Démocratie et un peu plus tard, François passera à deux épées. À partir de ce moment, récupérer un territoire perdu pour moi me prend beaucoup trop de temps.

Comme toutes mes découvertes sont faites dans la même colonne, je peux facilement construire en premier une merveille qui me donne 10 Points de Prestige. Pendant ce temps, François privilégie les découvertes et Vincent essaie de jouer ses cartes plus en retirer le plus possible au meilleur moment.

J'aurais voulu construire une seconde merveille avant la fin de la partie, mais c'est François qui va la construire avant moi et les autres restantes sont trop chères pour moi. Il va en plus découvrir l'Absolutisme pour 4 PP (2 PP par épée). Vincent va lui découvrir l'Ingénierie pour 12 PP (3PP par étoile.)

Ah oui, j'oubliais… condamner les territoires selon le nombre de joueurs est vraiment pénible, surtout que ces décisions ont un impact certain sur le déroulement de la partie. Pour faire cela correctement, il faudrait y passer beaucoup trop de temps. Un jeu dans le jeu, et avant le jeu, mais pas drôle du tout.

 

  François Vincent D Laurent
Position finale 2 1 3
Jetons Prestige 5 8 5
Territoires 5 7 6
Découvertes 14 8 8
Découv. spéciales 4 12 5
Merveilles 20 10 10
Kères 0 0 -2
Cartes Destins 1 2 4
TOTAL 51 48 39

 

Agricola---Fermier.gifAgricola. Sur l'autre table, la partie d'Agricola été un calvaire pour Nicolas G qui va accumuler les cartes Mendicités. Il n'y avait plus joué depuis plus d'un an et Vincent B n'a peut-être pas assez insisté lors de l'explication des règles sur l'importance de nourrir sa famille à chaque récolte.

C'est Vanessa qui va gagner la partie devant notre champion local. Bêêêêhh !!

 

  Vanessa Vincent B Nicolas G
Champs 3 1 1
Pâturages 4 4 2
Céréales 1 -1 -1
Légumes 2 2 -1
Moutons 2 1 1
Sangliers 2 1 2
Bœufs 1 2 1
Cours inutilisées -2 -3 -4
Étables clôturées 0 0 0
Cabane en argile 3 0 0
Maison en pierre 0 8 0
Membres de la famille 15 15 15
Points des cartes 3 1 3
Points spéciaux 0 0 -24
TOTAL 34 31 -5

 

NorenbercNorenberc. À deux joueurs, ce jeu est un régal. À cinq joueurs, ce jeu est un régal. Mais un régal aux saveurs différentes, il y a six guildes alignées sur la table, beaucoup de choses à prendre en compte et faire des erreurs est encore plus pénalisant plus le nombre de joueurs est élevé.

Vincent va en faire trois pendant le premier tour de la première manche. Faire autant d'erreurs en si peu de temps lui a vite enlevé tout espoir de remonter dans la course. À un point tel qu'il va même passer au début de la quatrième manche pour nous regarder finir la partie.

François, lui, prétend l'avoir joué à l'instinct sans réfléchir outre-mesure. Avec succès, car il ne va pas commettre d'erreurs et va gagner des artisans et des blasons de manière constante. Et ses sept agents vont être utilisés de manière efficace en temporisant le plus possible afin de jouer seul à la fin des deux dernières manches.

Lors de la dernière manche, je dois trouver le moyen de récupérer des artisans de deux guildes : les Boulangers et les Imprimeurs. Je pense m'en sortir en possédant simplement le plus de marchandises des Imprimeurs, mais çe ne marchera pas et je suis donc obligé d'en recruter un qui est invité dans la guilde des Tisserands.

Les collections de blasons ne montent qu'à six pour François et moi, mais la guilde prestige n'a fait qu'alterner entre les Brasseurs et les Boulangers.

Tout le monde a apprécié le jeu et la partie a été suivie d'une longue discussion sur ce qui s'est passé et sur le jeu lui-même. Ça veut tout dire…

 

  François Laurent Vanessa Nicolas G Vincent D
Bonus des citadins 7 0 0 0 0
Majorité des artisans          
—Brasseurs 1 5 3 0 0
—Boulangers 3 0 1 5 0
—Cordonniers 1 3 5 0 0
—Imprimeurs 1 0 3 5 0
—Tailleurs 2 2 5 0 0
—Chapeliers 5 3 0 1 0
Valeur des artisans de 30+ 0 0 0 0 0
Tous les types d'artisans 5 5 5 0 0
Joueur le plus riche 0 0 0 0 5
Collection de blasons 14 14 5 9 0
TOTAL 39 32 27 20 5

Partager cet article

Repost 0
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 11:52

Journée chez mes parents avec barbecue et des jeux au programme :

 

Magnum SalMagnum Sal. Exploitation du sel dans la mine de Wieliczka. Le tout est de veiller à ce que notre travail respectif ne profite pas trop à l'autre, et on a bien veillé à cet aspect tous les deux sauf une seule fois où j'ai pu récupérer un cube de sel vert sans pomper de l'eau ni payer pour le transport. J'ai juste mal anticipé la fin de la troisième et dernière période et il me reste trop de sel dans mon stock alors que je pensais pouvoir honnorer une dernière commande royale, je suis donc obligé d'en vendre deux au marché et les autres cubes me rapporteront juste trois points chacun. 

 

1 Laurent 107
2 Fernand 97

 

Amyitis.jpg

• Amyitis. Deuxième fois que j'y reviens en peu de temps et c'est un vrai plaisir de le présenter à mon père. Il apprécie et comprend où on va et où notre attention doit être requise. À deux reprises, il me souffle une belle plante de qualité 2 en déplaçant la caravane et je vais donc essayer de recruter les marchands autant que possible pour limiter ses mouvements, surtout que j'ai la carte chamelier numéro deux. Alors que les processions dans les trois temples ont très rarement été à mon avantage, j'ai su planter exactement sept fois (et donc gagner la faveur d'Amyitis) et j'ai également réussi à prendre possesion du Palais le plus prestigieux, ce qui m'a finalement permi de prendre la tête après avoir été mené pendant toute la partie. Plus j'y joue, plus ça me fait envie d'y rejouer.

 

1 Laurent 85
2 Fernand 72

 

Troyes• Troyes. Le jeu préféré de mon père et dans mon top 5.  Durant la partie, j'ai renforcé ma présence à l'Évêché et au Palais des comtes et je ne jouerais donc qu'avec un seul voire aucun dé jaune. Cette décision est d'autant plus facile que les cartes Moine (1D blanc —> 3D jaunes) et Prieur (1D blanc —> 2D blancs) sont disponibles. La carte civile Meunier me fournira donc de nombreux deniers, les dés rouges serviront à la Chasse pour le gain d'influence et deux fois pour le Banquet. Mes personnages étaient Le Florentin et Urbain IV que je n'ai pas su maximiser avec seulement trois Points de Prestige. Je n'ai pas du tout anticipé les deux personnages adverses, à savoir Chrétien de Troyes et Thibault II pour lesquels je ne marque que 1 PP chacun. La grosse différence au niveau du décompte se fait sur les hommes de métier avec 17 PP contre 3.

 

  Laurent Fernand
Points de renommée 18 19
Événements non contrés 2 0
Hommes de métier 17 3
Cathédrale 0 0
Chrétien de Troyes 1 6
Urbain IV 3 3
Thibaut II 1 6
Le Florentin 6 1
TOTAL 48 38

 

Et en soirée :

Agricola• Agricola. On joue avec le deck K, et les règles d'échange 3-1 et 7 parmi 10. J'essaie de moins me focaliser qu'à mon habitude sur les cartes et cherche avant tout à développer ma maison pour faire deux naissances dès que possible et je profite ainsi de plusieurs tours avec quatre actions alors que tous les autres n'en ont encore que deux. Une combo intéressante avec les cartes Épuisette et Tâcheron me permet d'utiliser la carte d'action Roseau + Pierre + 1 PN très avantageusement, et la pierre collectée me permet de construire le Puits très tôt en deuxième période. Je finis avec une maison en pierre de cinq pièces et cinq membres de ma famille, un seul champ et trois pâturages dans lesquels sangliers et bœufs paissent. Mon manque de mouton est palié grâce à la carte Cheval (1 PV au lieu de -1.) Je finis avec un gros stock de bois, mais je n'ai pas su occuper la case permettant de construire des étables.

 

  Laurent Vincent B Vincent D Vanessa
Champs -1 4 3 2
Pâturages 2 -1 2 4
Céréales 1 4 3 1
Légumes -1 4 2 -1
Moutons 1 1 3 2
Sangliers 2 2 -1 3
Bœufs 2 -1 -1 2
Cours inutilisées -6 -4 0 -4
Étables clôturées 3 0 0 0
Cabane en argile 0 0 0 0
Maison en pierre 10 6 0 0
Membres de la famille 15 15 12 6
Points des cartes 7 1 0 3
Points spéciaux 0 0 0 0
TOTAL 35 31 23 18

 

Aloha• Aloha (chez Darwin Project.) Un petit jeu très tactique dans lequel on doit déplacer nos bateaux d'une île à l'autre et y transporter un Tiki pour gagner. Les règles de déplacement et les tuiles sur lesquelles ont se positionne font tout l'intérêt du jeu.

 

1 Laurent  
2 Vanessa  
2 Vincent B  
2 Vincent D  

Partager cet article

Repost 0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 13:17

AgricolaAgricola. Suite à notre partie de lundi dernier, on avait très envie d'en refaire une. On jouera cette fois avec le deck I, et en plus de permettre l'échange 3 pour 1 on y ajoute également la règle du 7 parmi 10 pour les aménagements mineurs et les savoir-faire. Je mets la priorité en début de partie sur l'agrandissement de ma maison et sur la pose de savoir-faire, et le premier sera le Paresseux qui me permettra d'ignorer complètement la prochaine récolte. Après cette récolte, l'approvisionnement en nourriture ne sera pas un problème jusqu'à la fin de la partie et cette tendance est marquée pour tous les joueurs, c'est l'abondance. Je passe le premier à quatre actions avec ma seconde naissance mais ça ne sera pas suffisant pour prétendre à la victoire car le gagnant de cette partie à une ferme diversifiée (il ne marque s'un seul point négatif) et le deuxième croule sous les légumes, céréales et les moutons. Une grande partie de mes points sont issus des cartes (11 points) et non sur les réalisations concrètes de ma ferme avec cinq postes pour lesquels je marque des points négatifs.

 

  Vincent B Frédéric Laurent Mélanie
Champs 3 2 1
3
Pâturages 3 2 4
2
Céréales 4
4
-1
4
Légumes 2
4
-1
2
Moutons 2
4
-1
1
Sangliers 2
-1
3
-1
Bœufs 2
-1
-1
2
Cours inutilisées -1
-4
-4
-4
Étables clôturées 3
0
0
0
Cabane en argile 0
3
5
0
Maison en pierre 6
0
0
6
Membres de la famille 12
9
12
6
Points des cartes 1
9
11
2
Points spéciaux 0
0
0
4
TOTAL 39
31
28
27

 

Agricola. La première partie fut très rapide, et on décide d'en recommencer une. Même chose : Deck I, échange 3-1 et 7 parmi 10. Ici, tout le contraire au sujet de la nourriture : c'est la pénurie pour tout le monde sauf pour le gagnant qui a joué des savoirs faire lui assurant la prise de 3 PN à chaque tour. Les objectifs que je m'étais fixés en début de partie sont tous compromis par les actions des personnes jouant avant moi et la recherche de sources de nourriture a consommé toute mon attention. Au point tel que je finis la partie avec une maison en bois, ce qui me relègue à la dernière place. Même gagnant que pour la première avec une belle ferme et une famille complète. C'était bon, et on refera une demain soir.

 

  Vincent B Mélanie Frédéric Laurent
Champs 3 1 2
2
Pâturages 1 3 2
4
Céréales 2
1
-1
-1
Légumes 4
-1
4
-1
Moutons 1
1
2
2
Sangliers 1
2
3
2
Bœufs -1
3
-1
2
Cours inutilisées -2
-3
-4
-4
Étables clôturées 0
0
0
4
Cabane en argile 0
0
3
0
Maison en pierre 6
6
0
0
Membres de la famille 15
6
9
9
Points des cartes 10
3
3
2
Points spéciaux 0
3
2
0
TOTAL 40
25
24
21

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Agricola
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 14:00

AgricolaOn était cinq pour une partie d'Agricola et c'était une découverte du jeu pour deux d'entre nous. On joue avec le deck E et la variante échange 3-1.

Je me fixe comme objectif d'agrandir ma maison au plus vite pour faire une naissance dès que possible. Je joue aussi un maximum de savoir-faire très tôt car ils vont m'aider pour la suite.

Évidemment, au début de la partie l'accès au bois abondant est un problème, je choisis de ne m'en procurer que de manière opportuniste et me focalise plutôt sur l'argile. Mes savoir-faire sont parfait pour ça et m'offrent une belle combinaison avec : Préparateur d'argile (deux argiles supplémentaires), Fabricant de briques (échange de l'argile en pierre), et Potier (1 argile -> 2 PN).

Avant de jouer ces trois cartes, j'ai eu la chance d'avoir le Précepteur (1 PV par savoir-faire joué après celui-ci). Cette carte me donnera 4 PV, et ma dernière carte sera le Fermier libre (supprime les PV négatifs sauf pour les cases vides et la mendicité) qui me sera d'une aide très précieuse.

Je ne l'ai pas joué "fermier modèle"; pas de champs, pas d'animaux (sauf pour les consommer tout de suite avec mon Foyer simple), pas de céréales, ni de légumes (avoir le Fermier libre, ça aide.) Juste des grands pâturages vides et une étable. Là où j'ai engrangé mes PV, c'est sur les cartes : le Puits, les Latrines et la Poterie. Mais c'est surtout ma grande maison de cinq pièces en en pierre et mes cinq fermiers qui me donnent les PV m'assurant la victoire de justesse devant un "vrai" fermier avec champs, animaux, les aménagements qui vont avec et moultes PN.

Ça faisait longtemps que je n'y avais plus joué, mais là, j'ai juste envie d'en refaire une très vite.

 

  Laurent Vincent B Frédéric Mélanie François
Champs 0 4 -1
1
-1
Pâturages 2 -1 2
2
2
Céréales 0
4
-1
1
1
Légumes 0
4
-1
2
1
Moutons 0
-1
3
1
2
Sangliers 0
2
-1
1
-1
Bœufs 0
2
1
-1
-1
Cours inutilisées -3
-2
-5
-5
-7
Étables clôturées 0
0
2
0
1
Cabane en argile 0
0
3
0
0
Maison en pierre 10
6
0
4
4
Membres de la famille 15
12
9
6
9
Points des cartes 9
3
8
3
2
Points spéciaux 4
3
3
3
0
TOTAL 37
36
22
18
12

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Agricola
commenter cet article

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...