6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 22:42

Bienvenue sur JJDJS. Ce site est centré sur les parties que je partage avec mon (mes) groupe(s) de joueurs, les publications ne sont plus aussi fréquentes que par le passé. Le site est toujours en activité, mais il faut remarquer que la rédaction de comptes-rendus de parties se fait de plus en plus rare. (Je vais être un peu plus actif à partir d'octobre 2018.)

 

L'index des parties n'est toujours pas à jour, mais la tâche est énorme, et pour l'instant cela reste inachevé. C'est peut-être provisoire, on verra…

 

Néanmoins, bonne visite…

— Mildiou.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx    
 Les dernières parties…    Les dernières nouvelles…

 

• Un petit bilan ludique 2019.

 

• Un court compte-rendu de notre visite à Essen pour le SPIEL 2019.

 

• Une présentation de Squire.

 

• Novembre. Un compte-rendu de notre visite à Essen SPIEL '19 est en préparation.

   
X  Les derniers comptes-rendus…
 

Vous trouverez tous les comptes-rendus sur la page Index.

 

Norenberc

Troyes

Myrmes

Indonesia

Haspelknecht

Food Chain Magnate

Terraforming Mars

Global Mogul

Carson City

Steam

 
 Nos souvenirs du salon d'Essen…
Essen SPIEL 2011 Essen SPIEL 2012
Essen SPIEL 2013 Essen SPIEL 2014
Essen SPIEL 2016 Essen SPIEL 2017
Essen SPIEL 2018 Essen SPIEL 2019
   
   Articles, chroniques…
 
Squire  
   
 Pages  

La ludothèque de Mildiou

Tour du monde Mégawatts

Marque-tes-points

Ligue JJDJS

 
   
 Bilans  

Bilan 2011

Bilan 2012

Bilan 2013

Bilan 2017

Bilan 2018

Bilan 2019

 
   
 Courtes descriptions  

American Rails

Colonial

German Railways

Indonesia

Mare Balticum

Nieuw Amsterdam

Tinners' Trail

Vasco da Gama

 

Quoi de neuf ? Les derniers comptes-rendus…

Et comme ce site est un blog, on trouve ci-dessous les derniers articles parus. Il est possible de remonter jusqu'au 1er août 2011.

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2019 2 31 /12 /décembre /2019 23:59
2019, LE RENOUVEAU.

L'année du renouveau à plus d'un titre. Pour commencer, un changement professionnel qui me permet de jouer tous les jours. Non, je n'ai pas trouvé de poste dans le monde du jeu, et ce malgré mes nombreuses tentatives. C'est un simple retour en informatique, mais avec des collègues joueurs et la pause de midi est consacrée au jeu.


L'autre changement s'est fait progressivement et naturellement, c'est la rotation des joueurs dans mon groupe. Des nouvelles têtes avec des nouvelles envies ont remplacées les anciens que je ne voyais plus du tout. On choisit maintenant les jeux uniquement selon les envies, sans critère de temps limité, de complexité ou de manque de courage pour apprendre une nouvelle règle de jeu. Beaucoup de parties avec des jeux qui font envie, c'est parfait.

 

Ces deux changements ont radicalement augmenté le nombre de mes parties et les statistiques (merci BG Stats) sont bien plus impressionnantes que ces récentes dernières années. Des bons jeux, des gens agréables, c'est tout ce qu'on demande.

2019, le bilan.
LES TITRES LES PLUS JOUÉS.

Pour le reste de cet article, les noms des jeux seront présentés de cette manière :

Hansa Teutonica [75]. Le nombre entre les crochets représentant les parties jouées jusqu'ici.

 

Quels sont les jeux sur lesquels j'ai passé le plus de temps ? Comme l'année dernière, le classement est centré sur le temps de jeu plutôt que sur le nombre de parties, ce qui est plus représentatif.

  Nom                                                                                                            Temps de jeu Parties
1
 Magic: the Gathering [+++] 30h57 57
Après y avoir joué de manière obsessive de 1998 à 2009. Je reviens sur MtG avec le format Commander.
2
 Tyrants of the Underdark [14] 14h55 14
Un deckbuilding avec du contrôle de zone sur un plateau. Agréable à jouer et il me plaît alors que je suis très exigeant avec des jeux de ce style. À part Dominion [262], aucun autre ne m'a vraiment convaincu.
3
 Terraforming Mars [9] 13h46 5
Celui-ci ne doit étonner personne, unanimement apprécié dans le monde du jeu, j'aime aussi beaucoup y rejouer. Et encore, je n'ai même pas toutes les extensions.
4
 Parley [17] 12h57 16
Avec le bon groupe, ce jeu est excellent. J'en parle plus bas...
5
 Shadow Hunters [28] 12h30 28
Il est haut dans le classement uniquement parce que nous sommes parfois nombreux à jouer et qu'il permet de faire jouer tout le monde. À part ça, je ne lui trouve pas d'autre qualité.
6
 Root [8] 11h52 6
Qu'est-ce que ce jeu m'impressionne... son côté attachant qui est créé par ses illustrations cache un jeu dur et punitif de tout jeu d'affrontement asymétrique. Root me donne envie de recommencer une partie dès que la dernière se clôture.
7
 Maracaibo [4] 10h07 4
Un des jeux de Monsieur Pfister de cette année 2019. Après Mombasa [18], Great Western Trail [13] et Blackout Hong Kong [2], Maracaibo est aussi excellent. Il nous reste encore à essayer Expedition to Newdale. Quel auteur...
8
 Taluva [27] 9h06 26
Un classique qui convient très bien pour le travail. La logique "jeu abstrait" n'est pas mon fort, mais ça me plaît quand même assez bien.
9
 Gùgōng [9] 8h42 4
Superbe jeu, graphiquement et mécaniquement. Celui-ci est assuré d'être jouée au moins deux ou trois fois par année.
10
 Steam [37] 8h12 3
Un de mes jeux favoris. Simple à expliquer, profond et stratégique. Magnifique.

 

Trois jeux sont dans cette liste grâce aux sessions de jeux quotidiennes au travail : Tyrants of the Underdark [14], Taluva [27] et Shadow Hunters [28]. Bon, pour ce dernier, c'est vraiment pour faire plaisir aux autres parce que là, ce n'est pas du tout le genre qui me donne envie d'y jouer encore.

 

C'est Magic: the Gathering [+++] qui occupe la place qu'occupait Netrunner LCG [463] les années précédentes. Je reviens sur ce jeu onze ans après l'avoir abandonné, et ce grâce au format Commander qui colle bien avec ce que j'aime dans ce jeu et avec les cartes qu'il me restait après avoir revendu la plus grosse partie. Un deck de cent cartes avec un seul exemplaire, cela donne des parties à chaque fois différentes.

 

Celui qui peut étonner dans ce classement est peut-être Parley [17]. Étonnant, pas au sujet de ses qualités, mais simplement parce que ce jeu est complètement inconnu. J'ai trouvé, avec mes collègues, le groupe idéal pour ce jeu. Tout le monde l'apprécie et les parties sont vécues pleinement. Dommage que ce jeu n'ai pas trouvé son public, à en observer les statistiques sur BoardGameGeek.

Pour la suite des jeux, on pousse jusqu'au top 20 avec au moins six heures de jeu sur chacun :

11 Feudum [5]
12 Brass [5]
13 Concordia [5]
14 MAUW [25]
15 Star Wars LCG [290]
16 Black Angel [5]
17 Carson City - The Card Game [11]
18 Peloponnes [75]
19 Galérapagos [13]
20 Chartered - The Golden Age [3]

 

RETOURS SUR LES OBJECTIFS DE L'ANNÉE.

Une petite liste de jeux sur lesquels j'avais très envie de passer du temps. Alors, ça a donné quoi ?


1. Une parties de 1846 [0]. Raté ! Aucune partie, on remet ça à l'année prochaine, comme toujours.


2. Deux parties de Wildcatters [5]. Raté ! Une partie quand même, c'est déjà bien.


3. Une partie d'Indonesia [1]. Raté ! Aucune partie.


4. Cinq parties de Root [8]. Réussi ! Six parties jouées ! Magnifique, j'adore ce jeu.


5. Deux parties de Feudum [4]. Réussi ! Trois parties jouées ! Même engouement que pour Root, quel jeu.


Je ne vais plus faire de liste d'objectifs pour l'année 2020, parce qu'on choisit maintenant nos jeux assez facilement et c'est plus une question de choix.

 

Jouez toujours... Jouez bien...

Partager cet article

Repost0
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 09:00

 

Cet article s'adresse à tout ceux qui ont connu la boutique de jeux que j'ai tenté de faire vivre pendant vingt mois. Il s'adresse aussi à tout ceux qui se posent des questions sur une telle entreprise.

 

Fermeture définitive de la boutique
  Jeu joue donc jeu suis, la boutique… c'est fini !

 

La boutique ne rouvrira pas, c'est certain maintenant. J'avais espéré procéder à un déménagement rapide dans une autre ville, mais les difficultés sont nombreuses, les incertitudes trop menaçantes et surtout, le risque financier est beaucoup trop lourd.

 

Lorsque j'ai commencé ma boutique, je venais de quitter un emploi stable et très bien rémunéré. J'ai tout laissé tomber pour réaliser un rêve : vivre ma passion du jeu. À l'heure où j'écris cet article, j'ai tout perdu. Ma boutique ne vivra plus, et toutes mes économies ont été dépensées pour que je puisse continuer à payer mes factures et assurer mes dépenses courantes pendant cette période en tant qu'indépendant.

 

  Une boutique de jeux ? À Frameries ?

 

J'assume mes responsabilités pour cet échec. Le choix de Frameries est plus que discutable comme lieu d'implantation et même si ce constat est évident pour qui connaît un peu la région, je ne m'en rendais pas compte à l'époque et je me suis laissé abuser par certaines promesses que l'on m'a faites. Inexpérience, naïveté, optimisme, un cocktail qui m'a mené à la présente situation. Mais pas seulement…

  Être indépendant en Belgique.

 

Un autre aspect important qui entre en compte. Dans notre climat de crise économique, j'ai créé un emploi. Le mien. Je n'étais à la charge de personne, je ne faisais pas partie des statistiques du chômage. Mais même si j'aide l'État, l'État, lui, ne m'aide pas. Les charges sont importantes, cotisations sociales, impôts, TVA à payer. Même si je suis conscient de l'utilité et du bien-fondé de ces charges, elles étouffent une jeune entreprise qui souhaite se développer.

 

Parce qu'il n'y a pas que cela. Assurances, loyer et frais publicitaires s'ajoutent aux commandes hebdomadaires aux différents distributeurs. Les frais sont connus, prévisibles et inévitables. Les rentrées d'argent sont incertaines et imprévisibles. Les bénéfices, eux, sont trop faibles pour que j'en parle ici.

  La condition du commerce de proximité.

 

Je suis convaincu que nous sommes actuellement dans une période de transition. Les commerces locaux, indépendants, tenus par des passionnés disparaissent, que ce soit dans les grands centres urbains ou dans les villes de taille plus modestes.

 

Je prévois un changement radical dans nos habitudes de consommer d'ici à cinq ans. Le commerce sur Internet devient de plus en plus facile, sécurisé et surtout dans l'opinion publique, cela devient normal.

 

Localement, les rues commerçantes se vident pour n'accueillir que des boutiques de type night shop ou de matériel pour téléphones portables. Les pouvoirs locaux préfèrent souvent promouvoir les grands complexes commerciaux dans lesquels on retrouve les mêmes enseignes, quelque soit la ville. Ces commerces ne sont pas tenus par de véritables indépendants, les loyers y sont tellement élevés que seuls de grandes marques peuvent les occuper.

 

Les propriétaires de surfaces commerciales contribuent à la mort du commerce local en continuant d'augmenter les loyers sans tenir compte de la réalité. Beaucoup préfèrent les laisser inoccupées que de baisser le prix. Et tout cela fait fuir les gens qui ne veulent plus se déplacer dans une rue où une part importante de surfaces vides en diminue l'attrait.

  La concurrence

 

Le monde du jeu n'est pas tout rose, non. Nous ne sommes pas tous des amis œuvrant main dans la main pour promouvoir notre passion. La Belgique est densément peuplée, le territoire est petit et les boutiques déjà trop nombreuses.

 

La concurrence est là, à tout niveau. Guerre des prix sur un produit en particulier, promesse d'aide qui n'arrive pas, organisations d'évènements le même jour. C'est toujours l'ancien qui aura l'avantage sur le nouveau qui essaie de se développer.

 

Et il y a les grandes surfaces ou commerces assimilés. Certains distributeurs n'hésitent plus à fournir de grandes enseignes à des prix impossibles à tenir pour un indépendant. Et rappelez-vous qu'en Belgique, un petit indépendant n'est jamais bien loin d'un grand magasin qui propose également des jeux de société modernes.

 

La marge bénéficiaire est bien trop faible pour pouvoir offrir des réductions de prix. Une carte de fidélité pour les clients est un coût à assurer, la moindre réduction fait fondre les minces perspectives de bénéfices.

 

C'est le côté pervers du monde du jeu de société. Les boutiques spécialisées font tout pour promouvoir les vrais jeux que l'on aime. Et plus le grand public nous rejoint dans notre passion, plus le secteur est attractif pour les grands commerces, et les boutiques spécialisées sont d'autant plus affaiblies par le manque de soutien des distributeurs.

  Elle va me manquer cette boutique.

 

Voici les raisons qui m'amènent à vous écrire ceci. Avec quelques petits détails, cela aurait pu être différent. D'autres choix que ceux que j'ai fait auraient été plus favorables ou judicieux, mais la situation est telle qu'elle est. C'est mon histoire, personnelle. Je ne doute pas que d'autres réussiront là où j'ai échoué, ailleurs, différemment.

 

Tout n'a pas été noir dans cette expérience. J'ai fait des rencontres enrichissantes, une partie de mes clients sont devenus des amis. J'ai organisé des évènements qui ont connu un succès gratifiant. Accueillir Pearl Games pour la sortie de l'Auberge sanglante ou des séances de tests de prototypes. Accueillir les auteurs de Keep Cool pour une soirée. Organiser des journées dédiées aux prototypes avec des auteurs inconnus. Organiser des tournois réguliers où des joueurs venant de Namur, Liège, ou même Anvers viennent passer la journée. Les soirées jeux mensuelles. Et tout simplement, les démos que j'organisais chaque samedi autour d'un jeu. Ou bien encore les parties improvisées lorsque vous arriviez en me demandant si j'avais un peu de temps pour jouer.

 

Voilà ce qui restera gravé dans ma mémoire. Des joueurs, chez moi, qui s'amusent. Il n'y a rien de mieux. VOUS allez me manquer.

Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique
Fermeture définitive de la boutique

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 15:00
18AL DIY PIA

18AL : Do It Yourself, Play It Alone.

 

Mon exemplaire presque terminé, je n'ai pas résisté à l'envie de faire une partie en multiplayer-solitaire (si si, ça se fait) pour évaluer ma maîtrise des règles et le plaisir d'y jouer.

18AL DIY PIA18AL DIY PIA

Partager cet article

Repost0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 21:58

Je me dois de rétablir l'équilibre au sujet de la nouvelle plateforme d'édition. Après voir beaucoup pesté sur les changements, je commence à trouver celle-ci par si mauvaise que ça. C'était mieux avant, d'accord, mais tout n'est pas aussi catastrophique que je l'ai pensé lors de la découverte.

 

Qu'est-ce qui m’embêtais ?

 

• Les tableaux. Je peux continuer à faire des tableaux détaillés et colorés. Soit dans le code HTML, soit en utilisant des fonctions non documentées et non intuitives. En effet, il y a un menu contextuel sur chaque élément d'un tableau. Aucune trace de tout ceci dans la documentation.

 

• La réutilisation de ressources et l'absence des dossiers où les classer. Il est possible de créer des articles en brouillon dans lesquels inclure des images. En utilisant l'url de ces images, je peux les inclure dans les futurs articles à publier. Plus compliqué qu'avant, mais c'est possible.

 

• La composition de paragraphes avec des tableaux et des images. C'est en fait possible, en utilisant les moyens décrits dans les deux points précédents.

 

Avec un peu plus de patience et de documentation, j'aurais été moins critique lors de ma migration. Toutes les options riches que j'utilisais auparavant avec facilité ont été écartées des yeux, simplement pour ne pas effrayer les bloggeurs qui se contentent de trente mots et d'une image par article. En attendant, je suis sûr qu'ils ont perdu nombre d'utilisateur à cause de cette manière de présenter les choses.

Partager cet article

Repost0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 18:35

Je reviens une fois encore sur ce qui me préoccupe pour l’instant au sujet de ce blog. Overblog a décidé de revoir complétement sa plateforme d’administration en proposant de migrer vers quelque chose de nouveau, plus beau, plus simple. C’est en tout cas ce en quoi j’étais en droit d’attendre.

Naïvement peut-être, je pensais que ce pas franchi vers la nouveauté impliquait que je gardais toutes les fonctionnalités existantes. C’est loin d’être le cas. Voici la liste des déceptions.

• Les pages n’ont pas conservé leurs adresses (url). Il y avait une distinction entre un « article » et une « page ». La majorité des publications étaient des articles, mais d’autres, comme les descriptions détaillées de jeux sont des pages. J’ai dû modifier tous les liens vers celles-ci, sur ce blog et sur Tric Trac (au sujet des jeux concernés). Je suis sûr qu’il y a de nombreux oublis, en raison du point suivant.

• La liste des articles publiés et des brouillons dans l’outil d’administration a radicalement changé. Plus de pagination. Overblog a succombé à la mode de l’affichage à la manière de Facebook : une seule page qui s’allonge lorsque l’on atteint la limite inférieure. Comment retrouver un article écrit en 2011 ? Avec beaucoup de patience. Pourquoi aurais-je besoin de retourner vers un ancien article ? Et bien tout simplement pour réutiliser un élément s’y trouvant, comme un tableau par exemple.

• Ce qui m’amène à la troisième déception. Il n’est plus possible de réutiliser facilement quelque chose de déjà publié. Toutes les images étaient préalablement organisées en dossier et il suffisait d’aller en récupérer une au besoin. La nouvelle méthode préconisée par Overblog est de recharger le fichier à chaque fois à partir de mon ordinateur. Complètement stupide car si je dois afficher dix fois une image, ils vont l’héberger dix fois. Cela veut dire aussi que je ne peux pas travailler sur un autre PC que le mien à moins de me balader avec toute ma bibliothèque d’images quand je suis ailleurs que chez moi.

• L’édition des paragraphes est devenue minimaliste. L’idée de présenter plusieurs images dans un paragraphe où le texte serait enrichi de couleurs s’apparente à un rêve inaccessible. Et oui, j’ai bien compris le principe des blocs paragraphes et images que l’on peut alterner ! Cela ne répond qu’à des besoins trop simples !

• L’affichage des images est appauvri par le manque de contrôle sur leurs tailles et leurs exactes positions. C’est la mode de Facebook / Windows 8 qui est privilégiée.

• Et je préfère ne même plus parler des tableaux tant cela me désole.

Je me suis parfois répété sur certains points, mais tout ceci me donne l’impression d’un nivellement par le bas. C’est parfait pour les personnes qui veulent publier un article dans l’état d’esprit « publié, c’est oublié ». L’influence de Facebook et des réseaux sociaux n’est pas bonne, la rapidité médiocre ne doit pas devenir la norme. La moindre des choses aurait été de laisser tout ce qui était possible auparavant et ajouter leurs trucs en plus. C’est comme cela que je conçois le progrès, pas en supprimant tout sous le prétexte faussement bienveillant et douteux de vouloir me simplifier la vie.

En attendant, j’ai plusieurs comptes-rendus de parties que je ne publie pas car le résultat ne me satisfait pas. Il me reste trois solutions possibles :

— Je continue de chercher des astuces pour retrouver mon ancienne manière de travailler. Je pense être dans une impasse à moins de revoir la qualité à la baisse.

— Je regarde la possibilité de transférer ce blog sur une autre plateforme, chose que je préfère éviter pour des raisons de référencement.

— C’est la fin de ce blog.

UPDATE 29/04 : Après des tâtonnements divers, je me dirige vers la première solution. J'ai été faire quelques essais sur d'autres plateformes de blog, et ils ne furent pas concluants. Quitte à avoir des soucis, j'aime encore autant rester ici.

Partager cet article

Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 10:49

Je viens de passer le blog dans la nouvelle version qu'Overblog propose. Whaouuu ! C'est génial, tout sera comme avant mais en mieux avec des trucs en plus !!

Je me suis fait avoir… La rédaction des articles est simplifiée au possible pour plaire au plus grand nombre, mais la richesse d'édition précédente en souffre. Plus de tableau, plus de couleur dans les cadres, même les sauts de lignes sont ignorés… C'est la simplification qui tire tout vers le bas.

Les possibilités de connexion aux différents réseaux sociaux sont élargies, mais j'en ai royalement rien à f… des réseaux sociaux !!

Impossible de réutiliser ma banque d'images. Tous les répertoires ont été convertis en articles prêts à être publiés !! C'est n'importe quoi !

Après quelques rapides recherches, je n'ai rien trouvé pour restaurer les possibilités d'édition. Je n'ai pas envie de copier des misérables blocs de textes accompagnés d'images pour faire un truc à la mode sauce Windows 8.

C'était le petit coup de gueule de Mildiou suite au "progrès" de l'interface d'Overblog.

 

UPDATE : Il y a un problème avec certains liens, notamment avec le menu en haut. Chez moi, dans le module d'administration, tout est correct et pourtant lors d'un clic, cela ne fonctionne pas. Néanmoins, tous les liens vers les présentations sont présents sur la droite (Pages), et à partir de cet endroit, cela fonctionne.

 

UPDATE 2 (24/04) : Une chose qui continue à me déplaire, c'est la création des tableaux. Regardez par exemple ce que je pouvais faire auparavant ici. C'est impossible maintenant, ou tout du moins, je n'y arrive pas. Je ne sais plus mettre de couleur, je ne sais plus dimensionner la largeur des colonnes, je ne sais ni ajouter ni supprimer une ligne après que la tableau ait été créé.

La gestion des images est plutôt décevante elle aussi. Impossible de dépasser les maigres options proposées par défaut. Impossible mettre en forme le texte si une image est ajoutée au paragraphe.

Je suis plutôt déçu, d'autant plus que le seul support que j'ai eu jusqu'ici est la consigne suivante : "Vous trouverez les informations correspondantes  sur le blog de présentation de la nouvelle version d'OverBlog : http://kiwi.overblog.com, ou dans le manuel d'utilisation OverBlog http://manual-fr.overblog.com que nous vous invitons à consulter."

Soyez sûr que c'est la première chose que j'ai faite, lire le mode d'emploi. Les personnes qui me connaissent n'en douterons pas. Soit les manuels sont trop succincts, soit je ne sais pas lire. En tout cas, je n'y ai rien trouvé d'utile.

Partager cet article

Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 14:00

Après dix mois de vie, 199 articles de comptes-rendus de parties plus ou moins détaillés, trois descriptions complètes sur un jeu et une courte pause de questionnement, ce blog va tenter de continuer sous une nouvelle formule. Il n'y aura pas toujours obligatoirement un compte-rendu pour chaque partie jouée, mais il y en aura encore. La grande différence est que je ne serais plus le seul à y intervenir, parfois oui, parfois non, parfois même pas du tout.

 

Le nom de ce site va évidemment changer puisque je ne suis plus le seul à être responsable du contenu mais l'adresse mildiou.over-blog.net va être conservée pour des raisons pratiques pour vous (habitude) et pour moi (fichiers et mise en page) puisque je vais continuer à assurer la publication et les mises en page des futurs articles.

 

Le temps de trouver un nom, de préparer des petits trucs visuels, de rédiger les premiers textes et de jouer quelques parties bien sûr… Ça repart dès la semaine prochaine.

 

Laurent.

Partager cet article

Repost0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 08:25

J'arrête le blog tel qu'il est pour l'instant, je ne présenterais plus de manière exhaustive toutes les parties que je joue. J'ai plusieurs raisons qui m'ont amené à cette décision.

 

La motivation est de moins en moins présente et les raisons pour lesquelles ce site à vu le jour ne sont pas là : manque d'échanges avec mon propre groupe de joueurs, et peu de contacts avec d'autres groupes. Et dans ce dernier cas, c'est même plutôt le contraire puisque j'ai l'impression d'être snobé par une "élite ludique".

 

Je voulais aussi donner l'envie de faire découvrir des jeux grâce à mes comptes-rendus, et cela arrive trop peu. Trop de moyens dépensés sans rentabilité. Et enfin, j'espérais donner à d'autres l'envie de jouer plus souvent, ici aussi un échec.

 

Peut-être que je vis ma passion avec trop d'énergie et que mes attentes sont trop grandes… c'est sûrement ça. (Tiens, ça me rappelle pourquoi j'ai arrêté Magic.)

 

Je me contenterais d'écrire un article lorsque l'envie sera grande de parler d'un jeu qui m'aurait plu. Vous êtes entre quinze et soixante personnes à venir ici chaque jour, et même parfois plus. Je vous remercie pour ça, et je suis désolé pour ceux qui seraient déçus de ma décision de changer de rythme.

 

À bientôt pour d'autres articles.

Laurent.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Recherche

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...