31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 23:00

Avatar Mildiou2C'est le moment de faire le bilan, comme l'année dernière. Voici quelques informations sur les jeux auquels j'ai le plus joué et ceux qui m'ont le plus marqué. Après deux ans et demi de découvertes dans le monde du jeu, mes préférences s'affirment et l'envie d'appronfondir les titres que j'aime est plus présente que la tentation de découvrir, même s'il me reste quelques jeux dans ma propre ludothèque auxquels je n'ai pas encore joué. (9 sur 85).

506 parties, c'est moins que l'année dernière, mais c'est surtout car les jeux pratiqués cette année sont plus longs que ceux de l'année précédente où j'ai beaucoup joué à 7 Wonders, Dominion et Rattus par exemple. Peut-être également que la passion du jeu chez mes partenaires s'essouffle déjà, les parties avec certains d'entre-eux se faisant de plus en plus rares.

 

Les dix jeux les plus joués en 2012.

 

1   Peloponnes  (32 parties)

Peloponnes

J'ai commandé ce jeu chez l'auteur/éditeur lui-même suite à son exposition à la Tric Trac TV. J'y ai énormément joué à deux joueurs et quelques parties à plusieurs joueurs complètent le compteur. Un coup de cœur de cette année (j'en reparle plus bas).
2   7 Wonders (20 parties)

7 Wonders 0

Si ce jeu est classé si haut, ce n'est pas parce que je l'apprécie beaucoup mais plus pour ce que ce jeu peut offrir. Il peut offrir de jouer à sept, il peut offrir à mes enfants de jouer avec mes joueurs habituels et il offre des parties pas trop longues. Les deux extensions ont apporté un regain d'intérêt, surtout chez mes enfants justement.

2

  Fast Food (20 parties)

Fast Food

Les nombreuses parties jouées avec mes enfants au printemps et au début de l'été propulsent ce Jungle Speed like à ce niveau dans le classement.

4   Glen More (17 parties)

Glen More

Un des jeux favoris de mon père, c'est pourquoi il sort souvent à deux joueurs. Mais on m'a demandé d'y jouer à plus nombreux à cinq reprises cette année. Avec une seule partie à cinq joueurs, je ne le ressortirais plus dans cette configuration tant il perd en qualité et en stratégie. Pour moi, l'idéal est d'y jouer à deux ou à trois.

5   Keyflower (15 parties)

Keyflower

Je lui présage une belle carrière dans ma ludothèque. Quinze parties en seulement deux mois. Un coup de cœur de cette année (j'en reparle plus bas).

5
  Nightfall (15 parties)

Nightfall

Un jeu de deck-building qui a un peu fait d'ombre à Dominion cette année. Je doute que j'y rejouerais autant en 2013. (Le nombre parties jouées se concentre d'ailleurs autour de sa découverte.) Premièrement car je ne le possède pas et deuxièmement car il est loin d'être aussi bon que Dominion. Ici, malgré la très bonne idée de la chaîne, on a moins de contrôle et l'impression de subir le jeu est assez fréquente.

7   Fundstücke (13 parties)

Fundstucke.jpg

Simple, rapide, familial, mais pas seulement.
7   Troyes (13 parties)

Troyes

Il est dans mon top et il le restera longtemps. L'arrivée de son extension, les Dames de Troyes, au mois d'octobre a ajouté à ses qualités déjà nombreuses. Avec une durée de vie quasi infinie et le plaisir qu'il procure, je suis presque sûr de le retrouver dans le top 10 des parties jouées pendant longtemps.

9   Singapore (12 parties)

Singapore.jpg

Acheté en octobre 2011 (Essen) et joué la première fois en avril 2012. Simplement parce que ce jeu est limité pour trois et quatre joueurs et que son éditeur à sorti à cette date une excellente variante pour deux joueurs. Ce qui m'a permis de le proposer à mon père qui l'a immédiatement apprécié.

10   Plusieurs jeux pour la dixième place (11 parties)

Cap - Dominion

Cap - Hansa Teutonica

Cap - Mégawatts

Dominion figure encore dans le classement pour la troisième année consécutive (mais de justesse).

Hansa Teutonica reste mon jeu favori.

Mégawatts est trés apprécié dans notre groupe et il est automatiquement choisi selon les joueurs (pour notre tour du monde).

 

Tous les autres.

 

Les jeux dont le nom est inscrit en italique ne font pas partie de ma ludothèque.

 

10 parties : Aventuriers du rail.

 

9 parties : The City, Norenberc, Tournay.

 

8 parties : L'âge de pierre, Firenze, Mare Balticum, Small World, Sushi Bar, Tango de Tarentule.

 

7 parties : Jamaica, London.

 

6 parties : A Few Acres of Snow, Carson City, Endeavor, Jagdfieber, Kogge, Race for the Galaxy, Steam.

 

5 parties : Assyria, Coney Island, Hamburgum, La Havane, Piou Piou, Puerto Rico, Takenoko, Vanuatu.

 

4 parties : Age of Industry, Agricola, Aventuriers du rail JdC, Caylus, Jaipur, Korsar, Rattus, Upon a Salty Ocean.

 

3 parties : Alhambra, Amyitis, Carcassonne, Château Roquefort, Disque-Monde Ankh-Morpork, EVO, Famiglia, Finca, Homesteaders, Home Sweet Home, Marrakech, Navegador, Nieuw Amsterdam, Sankt Petersburg, Sobek.

 

2 parties : Antique Duellum, Ascension, Burgen von Burgund, Catane, Crôa!, Dobble, Ginkgopolis, Gloire de Rome, Gosu, Inca Empire, Ora et Labora, Seasons, Water Lily.

 

1 partie : À l'ombre des murailles, Alba Longa, Aquarium, Arriala, Baby Boom, Cargo Noir, Columba, Descendance, De Vulgari Eloquentia, Fresco, German Railways Preußische Ostbahn, Get Nuts, Hooop!, Imperial 2030, Jerusalem, König von Siam, Labyrinthe magique, Magnum Sal, Mémoire 44, Pergamon, P'tites locos, Risk édition Napoléon, Rumble in the House, Saqqara, Shadows over Camelot TCG, Sylla, Tinners' Trail, Tribun, Trône de fer, Tweeeet, Vasco da Gama, Venise du Nord.

 

Pas joués : 20ème siècle, Automobile, Blokus, Cyclades, First Train to Nürnberg, Justinian, Macht & Ohnmacht, Myrmes, Notre Dame, Olympos, Onirim, Pingouins patineurs, Poseidon (18XX), Thor.

 

Les mois de l'année.

 

Voici une représentation où l'on peut voir le nombre total de parties jouées chaque mois et le nombre de jeux choisis pour celles-ci.

 

  01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
Parties 46
48
37
41
54 24
43
42
39
44
43
45
Jeux 26 26
26
26
35
22 26 28
30
30
25
21

 

Les coups de cœur.

 

Age of IndustryAge of Industry. Avec seulement quatre parties, ce jeu figure malgré tout dans cette rubrique. Il m'a plu dès la première session de jeu tout en me posant de nombreuses questions sur la manière d'y jouer efficacement. Je me suis même déjà procuré les plateaux additionnels (Minnesota et Japon) tant j'ai très envie d'approfondir ce jeu qui laisse une liberté énorme dans les choix à prendre à chacun des tours. La première partie laisse le joueur perplexe et interrogatif, et cela se constate dans les scores ; la différence entre ceux qui connaissent et les autres est très nette. Y jouer entre connaisseurs doit être un régal et j'espère que l'on arrivera à ce niveau.

 

KeyflowerKeyflower. J'en parle ici en ce qui concerne sa découverte et ici en ce qui concerne ses qualités. Tout est dit, j'adore ce jeu. La principale caractéristique de Keyflower est cette liberté énorme où se mêlent opportunisme et stratégie. C'est surtout à deux joueurs que je l'ai pratiqué jusqu'ici et je ne l'ai pas encore présenté à l'entièreté de notre groupe. Ce jeu m'a fait la même impression pour cet Essen que Vanuatu l'année dernière (même si ces jeux sont très différents). C'est le genre de jeu que j'aurais aimé avoir inventé.

 

PeloponnesPeloponnes. C'est à cause de Monsieur Phal et de sa Tric Trac TV. Celui-ci, tout le monde l'aime, même mes enfants (même si la première partie les a surpris pour la violence des catastrophes à anticiper). J'y ai beaucoup joué à deux joueurs avec mon père et cela fonctionne très bien. Ici aussi, j'ai vite ajouté autant d'extensions que possible, surtout que grâce à elles, on peut y jouer jusqu'à huit ! Une durée de partie assez courte lorsque tout le monde connaît pour un excellent jeu d'enchères. Alors que je partais sur un aprioris négatif pour ce genre de jeu, je dois bien constater que le genre me plaît beaucoup (Mégawatts, Keyflower, Steam,…)

 

SteamSteam. C'est un peu la même histoire que pour Age of Industry : peu de parties et j'ai malgré tout acheté tous les plateaux disponibles. Steam a reffroidi certains de mes partenaires de jeu, et heureusement certains sont revenus sur leurs premières impressions. C'est également, tout comme AoI, un jeu très ouvert stratégiquement et je me rends compte que cette caractéristique est présente dans plusieurs des jeux que j'affectionne (Hansa Teutonica, Keyflower, Vanuatu,…) au contraire des jeux où des barrières sont posées et qui guident beaucoup trop les décisions à prendre (Piliers de la terre, Seasons,…)

 

VanuatuVanuatu. Celui-ci à une histoire particulière dans notre groupe de joueurs. Personnellement, je savais que j'allais aimer Vanuatu dès la lecture des règles. Et en fait, en y jouant, c'est encore mieux que ce que je présageais. J'ai déjà écrit de nombreuses lignes sur tout le bien que je pense de ce jeu (un article et plusieurs comptes-rendus) et je n'en dirais pas plus ici. En ce qui concerne les autres, les avis sont très tranchés, limite extrêmes. Plusieurs ne veulent absolument plus en entendre parler. Les reproches sont : trop complexe, trop méchant et même son thème pose problème. Quel dommage. Heureusement, un minorité a compris ses qualités et l'apprécie tout comme moi, ce qui me garantit des parties futures (rares mais certaines).

 

Pour terminer, je voudrais juste mentionner quelques jeux supplémentaires découvert au cours de cette année dans la catégorie "jeux-sympas-mais-pas-assez-joués" : Coney Island, Firenze, Singapore et Upon a Salty Ocean. Une chose est sûre, des bon jeux, il y en a plein…

Partager cet article

Repost 0
Published by JJDJS - dans Bilans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...