30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 16:39

Mildiou : Pour la troisième fois, sur ce blog, je vais exposer les jeux qui ont façonné ce à quoi à ressemblé mon année ludique. Le nombre de nouveaux jeux dans ma ludothèque s'est stabilisé, maintenant qu'elle a une taille d'une centaine de jeux. Je préfère de loin revenir sur un même jeu de nombreuse fois pour en apprécier toutes les qualités plutôt que de surfer sur la vague des nouveautés. Il y a malgré tout un petit point noir, c'est la confirmation de ce que je remarquais déjà l'année précédente pour la même occasion : le nombre de parties jouées continue de diminuer. 487 parties en 2013.

 

J'apprécie de plus en plus une certaine catégorie de jeux : ceux qui se bonifient avec le temps que l'on y consacre et l'expérience acquise par les joueurs. Et je suis bien obligé d'admettre que les joueurs de mon groupe ne me suivent pas dans cette voie, même s'il y a heureusement certaines exceptions. Présenter un jeu complexe qu'ils ne connaissent pas devient de plus en plus difficile et conduit le plus souvent à un échec. Presque tout le monde préfère un jeu connu et très simple.

 

De plus, l'envie de jouer aussi souvent que par le passé s'estompe (voire a presque complétement disparu chez certains), surtout depuis que mon envie de jeux complexes crée plus de réticence que d'engouement, je le crains. Quoiqu'il en soit, le nombre de parties jouées chute ; plus les années passent, moins on joue. Si le nombre total de parties semble malgré tout élevé, c'est uniquement grâce à celles jouées en famille avec mes enfants et/ou mon père.

 

Pour conclure, et à titre d'exemple, voici la liste des titres que je possède qui me frustrent de ne pas être joués plus souvent qu'ils ne le méritent : Age of Industry, Caylus, Imperial 2030, Inca Empire, Kogge, Poseidon 1800 B.C., Race for the Galaxy, Steam, Vanuatu. Je peux également y ajouter Automobile qui à mon avis risque de connaître la même frilosité dans mon groupe, raison pour laquelle je n'ai même jamais suggéré de l'essayer. Et ça, ce sont seulement ceux que je possède, il y en a plein d'autres… J'ai aussi l'énorme envie de plonger dans l'univers 18XX. Je me suis fabriqué 18AL et réussi à dénicher un exemplaire de 1860.

 Les dix jeux les plus joués en 2013.

 

1 Dominion (30 parties)
Dominion revient au top cette année. L'arrivée de nouvelles extensions ont donné l'envie de refaire quelques parties. Et encore, je n'ai joué avec l'Âge des ténèbres, qu'une seule fois, peut-être deux. Ce jeu est inépuisable.
2 Fundstücke (16 parties)
Le petit jeu qui sait s'imposer quelque soit le nombre de joueurs pour une petite partie rapide.
2 Peloponnes (16 parties)
Le jeu le plus joué en 2012. Il reste bien classé cette année car il est apprécié par mon groupe familial et aussi par mon groupe de joueurs. Le fait qu'il soit ausi bon à deux joueurs qu'à beaucoup plus (jusqu'à sept) joue également en sa faveur.
4 Western Town (14 parties)
Un coup de cœur de cette année, j'en parle plus bas.
5 Carson City (12 parties)
Carson City, c'est de la pose d'ouvriers originale, amusante et qui reste intéressante. La durée d'une partie est courte, et il s'y passe toujours plein de choses. Ce type de jeu est un de mes favoris, avec Caylus en haut de la liste. Carson City est un bon représentant du genre.
5 Mito ! (12 parties)
Ma fille de huit ans aime parcourir les TTTV, et elle y a trouvé ce jeu. On y a beaucoup joué pendant les vacances.
5 Norenberc (12 parties)
Un des mes favoris. J'en ai déjà beaucoup parlé sur ce site avec de nombreux comptes-rendus de parties. Je crois que je ne me lasserais jamais de ce jeu. Toutes les parties proposent un challenge différent, ce qui peut paraître étonnant pour un jeu de spéculation où les variations des prix sont connues dès le début de la partie. Un excellent jeu de majorité que je recommande chaudement.
8 Les aventuriers du rail (11 parties)
Je suis étonné de trouver ce jeu classé aussi haut. Si je trouve le jeu de base (USA ou Europe) un peu mou, les extensions apportent chacune leur particularité. La version Märklin, illustrée ci-contre est très intéressante ; l'Afrique et ses possibilités de blocages ; l'Asie et son jeu par équipe ; l'Inde est ses boucles ; la Suisse et ses tunnels ; les Pays-Bas et les péages.
8 Les aventuriers du rail - Le jeu de cartes (11 parties)
Un autre jeu porté par ma fille. C'est un de ses favoris et les parties furent nombreuses également pendant les mois de vacances d'été.
8 Myrmes (11 parties)
Un coup de cœur de cette année, j'en parle plus bas.
8 Race for the Galaxy (11 parties)
Un de mes jeux favoris, dans le top du top. J'aimerais y jouer beaucoup plus, mais tout le monde en l'apprécie pas dans mon entourage. Dès que l'occasion se présente, avec le bon nombre de joueurs, je le propose.
 Tous les autres.

Les jeux dont le nom est inscrit en italique ne font pas partie de ma ludothèque.

 

10 parties : 7 Wonders, Bruxelles 1893, Hanabi, Troyes.

 

9 parties : Crôa!, Homesteaders, Keyflower, Steam.

 

8 parties : Agricola, Nieuw Amsterdam, Russian Railroads, Star Wars X-Wing.

 

7 parties : Korsar, Mégawatts, Shrimp.

 

6 parties : Glen More, König von Siam, Poseidon 1800 B.C.

 

5 parties : Cyclades, Hansa Teutonica, Kogge, Rolling Freight, Snowdonia, Vasco da Gama.

 

4 parties : Famiglia, Jaipur, La Havane, Mare Balticum, Small World, Sobek, Sushi Bar.

 

3 parties : A Few Acres of Snow, Âge de pierre, Amyitis, Coney Island, Endeavor, Firenze, Hamburgum, Hawaï, Jagdfieber, Jamaica, Om Nom Nom, Sandwich, Tournay.

 

2 parties : Age of Industry, Antique Duellum, Assyria, Catane, Caylus, Fast Food, Innovation, Last Will, Lewis & Clark, Lords of Waterdeep, Loups-garous de Thiercelieux, Marrakech, Navegador, Piou Piou, Pirates !, Prosperity, P'tites locos, Puerto Rico, Rattus, Risk edition Napoléon, Singapore, Snowdonia, Tinners' Trail, Vanuatu.

 

1 partie : 18AL, Alhambra, American Rails, Aqua Romana, Archipelago, Armadöra, Ascension, Les bâtisseurs, Château Roquefort, Citadelles, The City, Deserto, Dobble, Doge Ship, Dweebies, Einfach tierisch!, Finca, Friedrich, Futterneid, Ghooost!, Gosu, Guerre froide : CIA vs KGB, Gueules noires, Il Vecchio, Inca Empire, London, Magnum Sal, Maîtres couturiers, Nightfall, Olympos, Poker des cafards royal, Quorridor, Sankt Petersburg, Seasons, Sheep Race, Smash Up, Takenoko, Time Masters, Trains, Trains and Stations, Zooloretto Aquaretto.

 

Pas joués : 1860, 20ème siècle, Automobile, Blokus, Carcassonne, Cornish Smuggler, EVO, First Train to Nürnberg, Five Points: Gangs of New York, Gloire de Rome, Imperial 2030, Justinian, Labyrinthe magique, Macht & Ohnmacht, Onirim, Pingouins patineurs, Tango de Tarentule, Thor, Upon a Salty Ocean, Wildcatters.

 Les mois de l'année.

 

Voici une représentation où l'on peut voir le nombre total de parties jouées chaque mois et le nombre de jeux choisis pour celles-ci.

 

  jan fév mar avr mai jun jui aoû sep oct nov dec
parties 41 31 31 32 33 32 73 47 46 36 41 44
jeux 22 25 24 27 21 22 30 27 31 28 28 18

 

 Les coups de cœurs.

 

Bruxelles 1893. C'est la première fois chez Pearl Games qu'un titre n'est pas conçu par un des trois magiciens (Dujardin, Georges, Orban). L'auteur est cette fois Étienne Espreman et le jeu est encore une fois énorme. Le tout semble de prime abord un amalgame de petits jeux décousus dans un ensemble sans cohérence. Mais ce n'est évidemment pas le cas et c'est même exactement le contraire. Tous ces éléments forment une ingénieuse et harmonieuse unité et chacune de nos décisions peuvent avoir des répercussions multiples. C'est de l'élégance mécanique à l'état pur que l'on ne voit pas souvent, et un exemple similaire me vient à l'esprit, c'est Amyitis.

 

Myrmes. Acheté lors de sa sortie à Essen en 2012 et joué bien plus tard. Et comme j'ai pu le lire un peu partout, Myrmes est effectivement excellent et mélange de la programmation simultanée avec du contrôle de zone, asaisonné d'une bonne dose de planifiaction calculatoire. Un jeu très intéressant dans lequel les talents de planificateur sont soumis à un traitement rigoureux. Il n'y a pas eu une partie où j'ai regretté telle action jouée un peu plus tôt. À part quatre parties, elles le furent toutes à deux joueurs.

 

Nieuw Amsterdam. Celui-ci est passé inaperçu, y compris dans mon groupe de joueurs. Et c'est vraiment dommage. Encore un jeu d'enchères, mais qui propose quelque chose d'original. En effet, chaque joueur ne mise qu'une seule fois. Lorsqu'elle est remportée, l'enchère permet de choisir un ensembre de jetons action à utiliser plus tard dans le tour. Chacun part avec quelque chose mais il vaut mieux y mettre le prix pour coller à une stratégie payante. J'y ai beaucoup joué à deux joueurs et étonnement, le jeu fonctionne très bien dans cette configuration. L'idéal, je pense, serait de rassembler quatre ou cinq joueurs mais je n'ai pas encore réussi cet exploit.

 

Poseidon 1800 B.C. C'est la porte d'entrée que j'ai choisie pour découvrir l'univers des 18XX. Premièrement parce que c'est certainement le plus simple de tous mais deuxièmement car c'était également le plus facile à se procurer. Une seule partie avec mon groupe de joueur dans laquelle un seul autre joueur était du même avis que moi. Pour y rejouer j'ai dû une fois de plus compter sur la curiosité de mon père et heureusement que Poseidon fonctionne également à deux, ce qui n'est généralement pas le cas pour un 18XX. C'est pourquoi j'ai également acquis 1860 qui partage cette caractéristique. Accessoirement, je me suis fabriqué mon exemplaire de 18AL qui restera malheureusement à tout jamais sur son étagère.

 

Snowdonia. Un jeu sorti en 2012 pour lequel je n'ai pas daigné me pencher. Encore un jeu à pose d'ouvrier ? Mmmouais, je passe… C'est une catégorie de jeu que j'adore et j'ai déjà les meilleurs du genre dans ma ludothèque. J'ai eu à essayer Tribun et Lords of Waterdeep qui m'ont déçu au plus haut point et j'ai cru que Snowdonia était de la même trempe. Mais à force de lire quelques avis élogieux, je me suis finalement penché sur la lecture des règles. J'ai acheté Snowdonia au début du mois de décembre et j'y ai joué cinq fois avec mon père. Les parties sont toujours différentes grâce à un ingénieux mécanisme simulant la météo, un joueur neutre et des contrats à remplir. De la planification, du timing, de la gestion de l'ordre du tour. Du tout bon qui me prouve que l'on peut encore avoir un titre original dans une famille de jeu éprouvée.

 

Western Town. Un jeu de tordu pour des tordus. C'est en gros la première impression que ce jeu m'a laissée. Mais j'en suis vite devenu fan au point de m'acheter ma propre copie pour y jouer à deux car il est excellent avec ce nombre, même un peu plus difficile puisqu'il n'y a qu'une seule autre personne à exploiter. Le matériel est agréable et l'iconographie et très bien faite, n'en déplaise à certains. Avec l'aide de jeu pour les premières parties, ce jeu est bien plus simple mécaniquement que l'explication des règles pourrait laisser penser. Maintenant, facile à jouer pour gagner, ça, c'est autre chose… Mais c'est ce que l'on demande pour un jeu de ce genre.

 Hellrick aussi fait le bilan…

 

1 15 parties
2 6 parties
2 6 parties
4 5 parties
4 5 parties
6 4 parties
6 4 parties
6 4 parties

 

3 parties pour : 1775 Rebellion, A Study in Emerald, Battlelore, Hansa Teutonica, Innovation, Mysterami Jack l'eventreur, Peloponnes, Race for the Galaxy, Sankt Petersburg, Seasons, Steam, Tournay.

 

2 parties pour : Aliens, Bruxelles 1893, Carson City, Fundstücke, Ghooost, Glen More, KGB vs CIA, Hamburgum, Hooop!, L'âge de pierre, Les piliers de la terre, Vanuatu.

 

1 partie pour : Caylus, Citadelles, Coney Island, Finca, Keyflower, Lewis & Clark, Mégawatts, Mito!, Mr Jack, Myrmes, Navegador, Nieuw Amsterdam, Nightfall, Pergamon, Puerto Rico, Shrimp, Smallworld, Smash Up, Spyrium, Sun Tzu, Time Masters, Tinners' Trail, Wallenstein.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Bilans
commenter cet article

commentaires

Ludo le gars 22/01/2014 00:51

Merci pour ces avis et retours, notamment sur Nieuw Amsterdam que j'avais beaucoup apprécié aussi mais pas assez joué... Pas assez joué... Visiblement, toi aussi tu te sens frustré de ne pas assez jouer à des jeux qui le méritent... Au cas où tu passes par chez nous, sois le bienvenu, on vaincra cette frustration ensemble... ;-)

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...