17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 22:30

Cap - AlhambraAlhambra. On clôture une partie entamée le 7 mai en début de soirée. Il restait à jouer le dernier tiers de la partie puisque nous avions stoppé après le deuxième décompte.

Pendant que Élisa et moi nous battons pour les tuiles mauves (celles qui rapportent le plus de points), Nicolas construit son palais avec la muraille extérieure comme objectif, il marque à chaque fois et de plus en plus de points grâce à ça. Il ne s'occupe malheureusement que de ça et il ne place pas assez de tuiles pour remporter sufissamment de décomptes de couleurs.

Voici la situation finale des trois palais. (Alors François, elle n'est pas belle ma nappe ?)

P1030277   P1030276   P1030278

Moi : Beaucoup de tuiles, et un mur que j'ai pu rassembler grâce aux deux tuiles de gauche sur la dernière ligne.

 

 

 

 

Élisa : Elle prend les couleurs dont elle a besoin mais sans se soucier de la constitution de sa muraille extérieure.

 

 

 

  Nicolas : Son but premier lorsqu'il achète une tuile est de poursuivre la constitution du mur le plus long possible avec un tour complet effectué avec la pose de sa dernière tuile palais.
  1er décompte 2e décompte 3e décompte  
  Palais Murs Palais Murs Palais Murs TOTAL
Laurent 5 7 26 9 69 18 134
Élisa 8 2 30 7 72 7 126
Nicolas 6 8 24 16 52 18 124

 

Cap - Âge de pierre bL'âge de pierre. Suite à sa découverte de l'extension dans laquelle Nicolas a abusé des bijoux, il rejoue cette partie dans la même voie pour arriver très vite seul en tête sur la piste du troc. Tous ses bijoux servent surtout à piocher deux cartes en une seule opération grâce à l'emplacement spécial sur le nouveau plateau. Mais, il ne se concentre que là-dessus, même s'il le fait au maximum en récoltant toutes les cartes avec des commerçantes, il n'y pas un autre domaine dans lequel il marque beaucoup de PVs.

Élisa est toujours réfractaire aux bijoux, mais elle a tenté ici quelque chose qu'elle ne fait jamais : plusieurs naissances. Elle s'est décidée car elle a un haut niveau d'agriculture qui lui permet de gagner de la nourriture après avoir nourri sa tribu. Elle a aussi récolté beaucoup de cartes avec des constructeurs de cabanes, notamment trois cartes en un seul tour tellement elle possédait de bois. Elle a onze constructeurs, mais seulement cinq cabanes construites. Elle aurait pu faire un score beaucoup plus élevé si elle en avait fait plus dans le domaine.

Moi, je fais un peu de tout, dont quelque chose que je ne fais jamais : les outils. Neuf outils à la fin de la partie, avec une tribu complète de dix membres et un niveau d'agriculture de 8.

 

  Laurent  Élisa  Nicolas
Points de victoire 98 93 67
Cartes Civilisations 49 36 9
Paysans 24 27 4
Fabricants d'outils 36 0 8
Constructeurs 6 55 8
Chamanes 60 0 5
Commerçantes 0 0 70
Matières premières 2 1 0
TOTAL 275 212 171

Partager cet article

Repost 0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 23:00

Première soirée chez Angélica et Nicolas. Nous sommes cinq pour la première partie et je propose un jeu pas trop long dans cette configuration : Endeavor. Ce sont ensuite les premiers pas d'Angélica dans la pratique des jeux de société et Alhambra est parfait pour ça. Et pour terminer… it's a Rumble in the House.
 
Banner - EndeavorEndeavor. C'est peut-être à cinq joueurs que ce jeu est le plus intéressant, même si j'y ai le plus souvent joué à moins. L'opportunisme est plus important dans cette configuration et l'aspect stratégique que l'on peut trouver à trois ou quatre joueurs est affaibli. Un chose est sûre, la pioche des cartes esclavages est moins dangereuse vu que l'abolition de l'esclavage est plus difficile à déclencher. Mais je me demande bien pourquoi je mentione ça ici parce personne n'a exploité cette pioche, à part Vincent qui a pris la première. Avec du recul et vu mon niveau d'industrie, j'aurais peut-être dû m'en servir.
J'ai été pendant la première moitié de la partie celui qui avait le plus de points, le plus de cartes. Mais je me fais vite rejoindre par François qui affrête en Amérique du Nord et en Extrême-Orient, je profite pour m'incruster sur les piste de frêt afin de me donner le droit de coloniser dans le futur. Nicolas va ouvrir à lui seul l'Amérique du Sud et il va prendre de l'avance grâce aux cartes piochées dans cette région.
Vanessa ne développe que son industrie, ce qui est vraiment bizarre. Elle arrive malgré tout à faire des points notamment en prenant deux Universités, bâtiment qui ne sert à rien mais qui donne trois points.
Des actions de guerre sont jouées pour couper des liaisons entre des villes, Vincent et moi en sommes les cibles principales mais je vais réussir à en rétablir une dans le dernier tour de jeu. Mais je suis incapable de trouver le petit symbole financier manquant qui me permettait d'atteindre les dix points, ni sur un jeton (il ne reste qu'une partie de la piste de frêt des Caraïbes), ni sur une carte (sans perdre des points ailleurs.)

 

  Nicolas G François Laurent Vincent D Vanessa
Industrie 4 11 4 4 11
Culture 12 12 11 7 4
Finances 14 10 7 7 4
Politique 10 10 14 4 4
Bâtiments et cartes 6 3 8 8 10
Villes et routes 9 7 10 13 7
Population 0 1 0 0 2
Esclavage 0 0 0 0 0
TOTAL 55 54 54 43 42


Banner - AlhambraAlhambra. Pas facile de conserver une majorité avec autant de joueurs. Angélica reste maîtresse des tuiles mauves, et François concentre les vertes chez lui (un peu trop, peut-être.) Pour les autres couleurs, ça change beaucoup et il y a de nombreuses égalités.

 

    1er décompte 2e décompte 3e décompte  
    Palais Murs Palais Murs Palais Murs TOTAL
1 Angélica 7 3 22 3 32 6 73
2 Vanessa 5 5 5 5 40 8 68
3 Laurent 2 2 17 4 32 8 65
4 Nicolas G 3 1 15 7 26 10 62
4 Vincent D 3 2 9 5 35 8 62
6 François 0 0 15 5 22 5 47

 

Rumble in the HouseRumble in the House. It's a rumble in the house, it's a rumble in my face. It's a… rumble… in this house…

 

1 Vanessa 27
2 François 26
3 Angélica 18
3 Nicolas 18
3 Vincent D 18
6 Laurent 17

Partager cet article

Repost 0
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 21:05

7 Wonders 07 Wonders. Pour une fois, je joue une carte militaire lors du dernier tour de l'âge I parce que je n'avais pas trop le choix. Cette carte me fera gagner contre mes deux voisins (dont ma fille Élisa). La même situation m'arrive à la fin de l'âge III avec en plus une Guilde des stratèges qui fait que, sans le vouloir, je vais gagner 26 points grâce aux armes.

François, qui contrairement à son habitude, tente de ne pas jouer agressivement à coup de cartes rouges, choisit le développement scientifique. Malheureusement pour lui, quelques cartes se "perdent" sous les merveilles et dans la défausse.

Pour le reste, tout est en dessous…

 

 

Laurent

Alexandrie B

Vincent D

Gizeh B

François

Babylone B

Vanessa

Halicarnasse A

Nicolas

Éphèse A

Élisa

Olympe B

Conflits 18 12 -3 -6 10 -3
Trésor 2 4 4 8 4 6
Merveille 7 20 3 3 10 5
Civil

11

12 12 26 19 6
Commerce 0 8 0 6 3 12
Guildes 23 0 6 0 0 9
Sciences 0 1 31 10 0 0
Leaders - - - - - -
TOTAL 61 57 53 47 46 35

 

Funkenschlag - DEFDie Ersten Funken. J'ai su me placer dans les zones de chasse sans jamais de difficulté et j'ai eu la possibilité de gagner de la nourriture assez facilement. Il y a eu a un moment beaucoup trop de monde qui allaient cueillir des baies, et j'ai laissé tomber malgré mes trois emplacements pour une autre ressource (je ne sais plus laquelle) dont j'étais sûr d'en avoir suffisamment pour mes besoins d'expansion.

Je suis resté premier joueur pendant presque la totalité de la partie, et lors du dernier tour avec les places qu'il me reste, j'ai juste les quinze nourritures nécessaires pour déposer mon quinzième membre de clan en jeu. Et parce qu'il n'est possible que d'en poser cinq en un seul tour, François ne sait pas me rejoindre.

 

    Taille du clan Nourriture
1 Laurent 15 0
2 François 14 12
3 Vanessa 14 10
4 Vincent D 10 2

 

AlhambraAlhambra. On a deux joueurs qui surveillent les majorités en place et tentent de gagner celles qui leurs manquent. Ces deux là sont premiers. J'avais la majorité dans les tuiles mauves, mais François va prendre ma place. Élisa fait mieux que moi alors qu'elle était dissipée et passait plus son temps à discuter avec Vanessa (tiens, y aurait-il un lien avec son score ?)

 

    1er décompte 2e décompte 3e décompte  
    Palais Murs Palais Murs Palais Murs TOTAL
1 François 1 5 19 11 53 6 104
2 Vincent D 3 3 25 5 44 9 89
3 Élisa 4 8 12 8 30 8 70
4 Laurent 6 3 17 5 33 15 65
5 Vanessa 2 2 9 4 30 4 47

 

Puerto RicoPuerto Rico. Le gros exportateur de maïs. Voilà ce que je voulais faire,… le monopole, des chargements massifs, pleins de Points de Victoire. Le monopole, je l'avais presque : cinq tuiles chez moi et trois ou quatre chez trois autres joueurs. Les chargements massifs, je n'ai eu la chance que d'en effectuer trois. À deux reprises, Vincent D sélectionne le rôle de Capitaine trop tôt pour moi et je suis obligé de balancer tout mes tonneaux à la flotte.

J'ai fait une grosse moitié de la partie sans argent. Toutes les phases de Bâtisseur me passent sous le nez et j'ai donc assez peu de bâtiments. Avec une reconversion tardive dans le café, j'arrive malgré tout en fin de partie à m'acheter quelques bâtiments mais j'ai parfois fait des choix peu judicieux.

L'idéal aurait été évidemment d'avoir un Quai, mais j'étais trop pauvre pour ça. J'en ai eu un, mais bien trop tard : deux tours avant la fin. Il va falloir que je m'entraîne sur mon iPad.

 

  Vincent D Vincent B Laurent François Vanessa
PVs  43 34 32 17 14
Bâtiments 13 12 12 16 15
Bonus 0 0 0 7 7
TOTAL 56 46 44 40 36

Partager cet article

Repost 0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 19:41

Le réveillon et Noël. C'était il y a quelques jours déjà, et à part les scores qui ont été notés, et vu que j'ai été malade (non, rien à voir avec des excès)… pas de comptes-rendus.

 

Takenoko.

 

1 Laurent 36
2 Fernand 34
3 Nicolas 30
4 Élisa 21

 

Alhambra.

 

    1er décompte 2e décompte 3e décompte  
    Palais Murs Palais Murs Palais Murs TOTAL
1 Fernand 7 4 30 11 68 20 140
2 Laurent 4 1 33 8 63 16 125
3 Élisa 5 5 20 7 59 10 106

 

Sushi Bar.

 

1 Élisa 8
2 Adrien 5
2 Laurent 5

 

1 Nicolas 8
2 Élisa 5
3 Fernand 0
3 Laurent 0

Partager cet article

Repost 0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 10:58

Belgique, grève générale, pas de boulot, pas d'école. Trois parties avec les enfants dans la journée, et dès qu'ils sont retournés chez leur maman, je passe chez mes parents pour trois autres parties.

 

Sushi BarSushi Bar. Après avoir disposé les séries de dominos, Nicolas nous fait remarquer que "les sushis bons mauvais sont tous au début et que tous les sushis pourris bons aussi." Si vous avez compris, vous pouvez imaginer comment le début de partie s'est déroulé : à coups de baguettes pour récupérer les meilleurs mauvais ou les moins mauvais des bons qui ont déjà trouvés acquéreur.

Malgré les suppliques d'Élisa qui en a assez que tout le monde vienne se servir chez elle, elle finit quand même devant avec quatre points. Et dans cette configuration, quatre points, c'est beaucoup.

 

1 Élisa 4
2 Laurent 3
2 Nicolas 3

 

AlhambraAlhambra. Avec un premier décompte arrivant assez vite, les enfants sont surpris et marquent peu de points. Ils étaient plutôt en train de se constituer une énorme main afin de faire plusieurs achats en un seul tour, ce qui va se passer par la suite.

Le deuxième décompte est plus équitable dans la répartition des points, Nicolas grâce à son mur sur lequel il met beaucoup d'énergie à rallonger, et Élisa grâce à quelques majorités.

J'ai ensuite été proche de l'auto-enfermement mais j'ai pu me dégager une ouverture en bas à gauche de mon palais Et pendant ce temps là, ils ont eu la liberté de se servir parmi les tuiles qui ne m'intéressaient pas. Nicolas continue à favoriser la construction de son mur extérieur.

Malheureusement pour eux, grâce à mon argent, j'ai récupéré deux tuiles lors de la distribution finale que j'ai réussi à intégrer dans mon palais.

 

P1030135Mon palais : un peu de tout.

 

P1030136Nicolas : le mur était

son principal objectif.

P1030138

Élisa : un mur interrompu.

 

 

    1er décompte 2e décompte 3e décompte  
    Palais Murs Palais Murs Palais Murs TOTAL
1 Laurent 15 3 29 14 72 14 147
2 Nicolas 1 6 18 15 61 17 118
3 Élisa 3 2 32 9 61 8 115

 

Fast FoodFast Food. Un petit jeu de rapidité où les cartes gagnées font gagner un point, mais les cartes données en pénalité en font perdre deux. Nicolas est parfois trop rapide, et s'il n'a pas le droit de taper sur l'hamburger en plastique,… il prend une carte. Et bien ici, il en a pris quatre. On s'est bien marrés dans cette partie.

 

  Laurent   Élisa  Nicolas
Bonus 6 8 4
Malus 0 -4 -8
TOTAL 6 4 -4

 

 

Glen MoreGlen More. Pour ne pas me faire (comme à chaque fois) déborder par mon père et ses litres de whisky, je fais tout pour qu'il n'en fasse pas, du whisky. Et avec l'aide du joueur neutre, ça va marcher. Il va faire des points autrement : avec un Marché annuel, de nombreuses ressources et beaucoup de chefs dont certains sont envoyés au parlement.

Je vais installer une Distillerie à côté d'un Champ et je vais y accoler avec le temps jusqu'à trois Tavernes. Le whisky ne sera donc jamais abondant de mon côté (puisqu'il faut payer les Tavernes avec du whisky), mais les PV rentrent régulièrement.

Malgré cela, ça va être trop juste quand même, et pour la deuxième fois depuis que j'y joue, on arrive à un cas d'égalité. Et ce qui départage les joueurs est le nombre de ressources restantes sur les domaines. Pour une fois que je me disais que je ne jouais pas trop mal, c'est quand même loupé. J'y suis presque arrivé cette fois.

 

  Fernand Laurent
Points de victoire 39 40
Whisky / Chefs / Lieux  
—Première manche 0/0/0 0/1/1
—Deuxième manche 0/5/1 1/0/0
—Troisième manche 0/3/2 1/0/0
Iona Abbey, Loch Morar, Duart Castle 8 0
Pièces 2 10
Nombre de tuiles -6 0
TOTAL 54 54
(Ressources restantes) (2) (1)

 

La HavaneLa Havane. Ici, c'est différent, je m'y sens comme un poisson dans l'eau. Première partie : Je commence très vite à prendre de l'avance, tous mes tours de jeu passent avant les siens. Sauf une fois où je joue le Voleur de pesos après qu'il ait joué sa carte Pesos. Il va ensuite faire une erreur en défaussant sa carte Restauration trop tôt, ce qu'il le met dans l'impossibilité de récolter à nouveau de l'argent avec ses cartes Pesos, Voleur de Pesos et Collecteur d'impôts dans la défausse. Une grande partie des bâtiments réclament au moins un pesos de plus par rapport à ses moyens.

Deuxième partie : c'est la fin qui a été très intéressante. Nous sommes tous les deux à dix-huit points et le premier qui joue la Mama peut construire un bâtiment à sept points. Sauf, que l'on a tous les deux la carte Restauration en jeu et que l'on va tous les deux avoir 19 comme combinaison. En cas d'égalité, il sera favorisé par l'unique cube de couleur qu'il possède contre les deux miens. Alors, je vais jouer 13 : Restauration et Arrêts des travaux. Mais cela ne fait que reporter le problème d'un tour car il a construit un bâtiment à trois points et il peut encore gagner au tour suivant, alors je joue un 03 : Siesta et Arrêt des travaux. C'est méchant, je sais, mais c'est efficace. En remplaçant l'Arrêt des travaux par la Mama au tour suivant, je remporte la partie.

 

1 Laurent 30   1 Laurent 26
2 Fernand 11   2 Fernand 21

Partager cet article

Repost 0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 08:30

Ce week-end, c'est notre convention à Mons : c'est la huitième édition de Cartazimut. Les habitués du club sont là, plus les joueurs de Magic: The Gathering attirés par les deux tournois. En plus de Magic, d'autres tournois sont organisés : 7 Wonders, Middle Earth, World of Warcraft, Mémoire 44, Thunderstone,…

Une partie de la ludothèque du club est là en libre utilisation, pour les nouveautés la boutique Bédébile de JP est venue avec une partie de son stock.

 

KorsarKorsar. Dès notre arrivée, on trouve François qui nous attendait et on va se servir dans la ludothèque et commencer avec une partie de Korsar. Nicolas préfère aller se balader entre les différentes tables pour voir ce qu'on y joue.

C'est une partie équilibrée avec des prises régulières et des combats disputés par tous.

 

1 François 39
2 Laurent 33
3 Élisa 28

 

Simpsons Slam DunkSimpsons Slam Dunk. Ensuite, en grands fans des Simpson, les enfants ont l'œil attiré par cette boîte. Plutôt simple : un donneur étale les cartes une par une tant qu'un des autres tape sur un carton. Quand cela arrive, il prend toutes les cartes et devient le donneur suivant. Les cartes font marquer des points, certaines ne fonctionnent que par paire, d'autres donnent des bonus à celui qui en a le plus et d'autres encore donnent des malus. Le nombre de fois qu'un joueur peut taper sur le carton est limité sur la durée de la partie (ici quatre fois.) Plus tu tapes tôt, moins tu as de cartes mais si tu tapes trop tard, quelqu'un le fait avant toi.

 

      (tas)
1 Nicolas 31 (3)
2 Élisa 31 (4)
3 Laurent 16  

 

7 Wonders 07 Wonders. Voici l'événement de la journée que les enfants (Élisa 6a ½ et Nicolas 8a ½) attendaient : le tournoi de 7 Wonders. On est douze participants et il y aura donc deux tables de six joueurs pour lesquelles les trois premiers seront qualifiés pour la finale et les trois autres se disputeront la petite finale.

Les joueurs de notre groupe habituel sont tous à la même table, sauf Élisa qui se retrouve avec des gens qu'elle ne connait pas, cela l'aura peut-être un tout petit peu intimidée en début de partie et elle sera plus à l'aise vers la fin.

Je finis deuxième en finale derrière Gaëtan qui a construit beaucoup de bâtiments civils et qui va donc remporter le prix du tournoi (7 Wonders + Leaders + Manneken Pis.) Nicolas remporte la petite finale ce qui a même apparemment, m'a-t-on rapporté, agacé certains adultes. (Comme je le pensais, il s'agit d'un malentendu - voir les commentaires.)

Toutes les parties sont détaillées ci-dessous :

 

QUALIF. 1

Mélanie

Laurent

François

Nicolas

Frédéric

Vincent D

Conflits 5 4 18 8 5 2
Trésor 4 9 4 1 2 2
Merveille 7 3 3 0 2 3

Civil

13 28 8 12 17 19
Commerce 6 3 2 4 0 2
Guildes 15 6 17 0 0 0
Sciences 10 0 0 25 21 4
Leaders - - - - - -
TOTAL 60 53 52 50 47 32

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUALIF. 2

Gaultier

Gaëtan

Fabrice

Laëtitia

Sabrina

  Élisa 

Conflits 3 11 6 2 -1 8
Trésor 1 11 3 6 3 2
Merveille 8 7 3 7 3 3

Civil

25 4 13 18 11 17
Commerce 0 8 6 4 4 0
Guildes 8 11 17 0 6 3
Sciences 10 1 1 2 13 1
Leaders - - - - - -
TOTAL 55 53 49 39

39

34

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite FINALE

Nicolas

Laëtitia

 Élisa 

Vincent D

Frédéric

Sabrina

Conflits 18 -5 15 18 -4 -6
Trésor 10 11 0 1 4 0
Merveille 7 7 0 3 3 10

Civil

14 10 29 6 25 6
Commerce 4 9 3 0 0 0
Guildes 0 8 0 6 8 6
Sciences 0 9 0 10 1 21
Leaders - - - - - -
TOTAL 53 49 47 44 37 37

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FINALE

Gaëtan

Laurent

François

Fabrice

Mélanie

Gaultier

Conflits 13 7 17 7 -5 -5
Trésor 4 4 2 4 4 8
Merveille 3 10 3 5 7 10

Civil

22 9 0 14 16 9
Commerce 3 0 3 8 0 0
Guildes 12 0 16 12 10 0
Sciences 0 25 13 0 13 25
Leaders - - - - - -
TOTAL 57 55 54 50 45 42

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AlhambraAlhambra. Une partie à six joueurs avec un premier décompte qui arrive très tôt alors que certains d'entre nous auront seulement deux ou trois tuiles en jeu.

Dans les décomptes suivants des égalités pour la première place profitent à ceux qui sont deuxièmes et qui marquent seuls leurs points. Élisa et Mélanie ont les plus longs murs extérieurs. La majorité dans les tuiles blanches me sera soufflée par Vanessa et Élisa s'assure celle dans les tuiles mauves avec quatre posées dans son Alhambra.

 

1 Mélanie 82
2 Vanessa 73
3 Élisa 66
4 Laurent 62
5 Vincent D 52
6 François 33

 

Rumble in the HouseRumble in the House. Un des membres du club vient de faire éditer un jeu chez Flatlined Games. C'est un petit jeu dans une petite boîte mais qui met une bonne ambiance. C'est très simple : des petites tuiles représentent une maison avec plusieurs pièces dans lesquelles se trouve un personnage. Chaque joueur reçoit face cachée deux jetons à l'effigie de ces personnages. Seulement deux actions sont possibles : bouger un perso qui est seul dans une pièce vers une autre et éliminer un perso qui se trouve dans une pièce occupée par au moins un autre perso.

Plus un personnage est éliminé tard, plus il rapportera des points à son propriétaire. On ne marque des points que pour son personnage le mieux classé. Ça se joue en trois manches. C'est tout, mais c'est marrant.

 

J'ai un petit peu oublié de noter les scores, mais c'est un enfant qui a gagné. Et ça ne m'a même pas agacé ! 

Partager cet article

Repost 0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 11:23

AlhambraAlhambra. Nicolas et moi, on réfléchit un peu trop à poser des tuiles de manière optimale et pendant ce temps-là, Élisa prend beaucoup plus de tuiles que nous et bien souvent en faisant l'appoint avec la monnaie. Elle pose tout ce qu'elle peut, et elle a donc un palais tout en longueur avec un mur extérieur composé de petites sections, mais ce n'est pas avec ça qu'elle va marquer des points. C'est au niveau des majorités dans les couleurs que ça paie : quatre couleurs majoritaires dans le troisième décompte. Je ne passe devant Nicolas de justesse uniquement parce que je suis majoritaire dans les tuiles mauves.

 

1 Élisa 125
2 Fernand 92
3 Laurent 85
4 Nicolas 80

 

Glen MoreGlen More. Back to the Highlands once again… Je vais poser beaucoup de villages. Pourquoi ? Il y a deux raisons : la première est de priver mon père d'amplitude pour la pose de ses tuiles, moins de chefs, moins de place pour poser des nouvelles tuiles. La deuxième est que je vais essayer de prendre possession de Duart Castle (3 PV par Village) en jouant derrière le plus possible. Jouer derrière ça veut dire prendre souvent des tuiles et je vais rentabiliser tout ça en posant un Boucher qui transformera des bœufs en PV. Et plus tard un Pont qui transformera à deux reprises un cube de bois et un cube de pierre en 7 PV.

Tout marche pour le mieux sauf vers les trois derniers tours. Mon père pose l'Épicerie qui permet de transformer trois ressources identiques en 8 PV. Il le fera à deux reprises et dans la même zone, il est capable de produire en tout cinq tonneaux de whisky.

J'avais espéré avoir la possibilité de prendre la tuile Loch Oich (activation de l'entièreté du domaine), surtout que j'étais le seul à avoir un chef à proximité de la rivière, mais la fin de la partie est arrivée juste avant que cela ne soit possible.

 

  Fernand Laurent
Points de victoire 41 26
Whisky / Chefs / Lieux  
—Première manche 0/1/1 0/0/0
—Deuxième manche 1/1/0 0/0/0
—Troisième manche 8/0/0 0/1/0
Iona Abbey, Loch Morar, Duart Castle 0 18
Pièces 7 3
Nombre de tuiles -3 0
TOTAL 57 48

 

TroyesTroyes.

Religieux : DîmeConfessionVerrier.

Militaire : DiplomatePercepteurCapitaine.

Civil : BoulangerAubergisteCompagnon.

Troyes - Le Florentin Troyes - Henri I
Troyes - Urbain IV Troyes - Hugues de Payns

Je commence avec un placement déséquilibré avec trois dés jaunes, deux rouges et un blanc. Comme j'ai Le Florentin et surtout Hugues de Payns comme personnages, j'espère pouvoir utiliser les cartes d'activité militaires pour gagner de l'influence. Mais c'est le Diplomate (1 influence —> 1 cube sur une carte événement) qui se révèle et il n'en fait pas gagner. La source d'influence sera plutôt en civil (jaune) avec l'Aubergiste (1 denier —> 1 influence.)

Mon père commence d'entrée de jeu à poser un lot de deux dés blancs à la Cathédrale. Pas très discret tout ça,… ça sent le pape. Je vais donc le suivre dans cette voie autant que possible et même marquer des points lors du dernier tour avec le Verrier et mes six cubes à la Cathédrale. Cerise sur le gâteau : l'événement Perturbation des travaux va enlever trois des ses cubes à la Cathédrale et je vais même marquer plus de points que lui grâce à Urbain IV.

Vu le rythme avec lequel il gagne des cartes événements, je n'ai pas de doute sur son second personnage : il s'agit bien d'Henri Ier, mais dans ce domaine je ne peux pas agir. On ne peux pas tout faire quand même !

Il fera un gros coup pendant le troisième tour grâce à la combinaison Diplomate et Capitaine : il a quatre événements sur lesquels sont posés un cube à sa couleur, et le Capitaine sera activé deux fois pour un gain de 8 PR. Il va ensuite s'atteler à gagner de l'influence car il est sûr maintenant que je suis au service d'Hugues de Payns, mais je vais quand même gagner grâce à un tout petit point d'avance tant la partie fût serrée.

 

  Laurent Fernand
Points de renommée 24 29
Événements non contrés 1 1
Hommes de métier 13 8
Cathédrale 0 0
Urbain IV 3 1
Hugues de Payns 6 3
Le Florentin 3 1
Henri Ier 0 6
TOTAL 50 49

 

P'tites locosLes p'tites locos. Un p'tit jeu au matériel extra très simple à jouer. On utilise évidemment les p'tites tuiles outils ou sinon, c'est un peu trop facile. Le p'tit Nicolas, il a gagné parce qu'il faisait rien que de me pousser vers des voies sans issues.

 

1 Nicolas 3
2 Élisa 2
2 Laurent 2

Partager cet article

Repost 0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 08:49

On a commencé la soirée avec une partie d'Alhambra avec les enfants. Après qu'ils soient montés dormir, on a fait pour trois d'entre nous notre première partie de Cargo Noir et pour clôturer la soirée un petit jeu rapide avec deux parties de Korsar.

 

AlhambraAlhambra. Vanessa a dès le début monopolisé dans son palais la quasi-totalité des tuiles vertes qu'elle a évidemment rentabilisé lors des trois décomptes. Élisa et Nicolas ont tous les deux veillés à avoir un mur extérieur le plus long possible pour gagner un nombre de points équivalent à leurs longueurs lors des décomptes. Les trois autres dont moi avons fait un peu de tout, quelques points ont été partagés car il y a eu beaucoup d'égalités et nos murs extérieurs n'étaient pas suffisamment longs pour rattraper les points de retard. C'est très léger mais c'est sympa quand les enfants et les adultes font jeu égal.

 

1 Vanessa 88
2 Élisa 80
3 Nicolas 76
4 Vincent D 68
5 Laurent 67

 

Cargo-Noir.jpgCargo Noir. J'avais lu les règles et vu la vidéo sur Tric Trac, j'avais même pensé l'acheter et puis, non. On ne peut quand même pas tout avoir, hein ! Finalement, comme Vanessa et Vincent l'ont acheté, il est quand même là sur la table.

Notre premier achat à tous sera la carte Cargo pour avoir un bateau supplémentaire. Vincent et moi allons nous battre pendant trois tours pour Rotterdam où il y a trois alcools et un joker. Je vais finalement l'emporter mais pour un prix de neuf pièces. Après un coup pareil, je vais souvent aller sur Macao pour récupérer deux pièces par bateau. Je vais ensuite lutter avec Tony pour aussi récupérer de l'alcool. Tout cet alcool me permettra de ma payer la carte Milice (40 PV.)

Pendant ce temps Vanessa se constitue une belle collection de marchandises qui va lui donner la possibilité d'acheter la carte Banque (70 PV) et cela sera impossible à rattraper.

Petit jeu sympa, ça met une bonne ambiance autour de la table.

 

1 Vanessa 105
2 Vincent D 100
3 Laurent 95
4 François 90
5 Tony 75

 

KorsarKorsar. Fin de soirée, ils veulent jouer à Mégawatts (les fous !) et comme il est 23h30 est que demain je vais me lever tôt à cause des enfants, je propose de jouer à Korsar qu'ils ne connaissent pas. J'ai l'édition d'origine en allemand chez Nürnberger Spielkarten & Heildelberger Spielverlag, c'est très beau et le format des cartes est sympa à manipuler.

Pour la troisième fois cette soirée, c'est loin d'être le meilleur jeu du monde qui est devant nous, mais c'est quand même très agréable à jouer. Une seconde partie est même demandée à l'unanimité.

 

1 Vincent D 22   1 Vincent D 28
2 Laurent 18   2 Laurent 20
3 François 14   3 François 19
4 Tony 12   4 Tony 14
5 Vanessa 6   4 Vanessa 14

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...