22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 10:58

Belgique, grève générale, pas de boulot, pas d'école. Trois parties avec les enfants dans la journée, et dès qu'ils sont retournés chez leur maman, je passe chez mes parents pour trois autres parties.

 

Sushi BarSushi Bar. Après avoir disposé les séries de dominos, Nicolas nous fait remarquer que "les sushis bons mauvais sont tous au début et que tous les sushis pourris bons aussi." Si vous avez compris, vous pouvez imaginer comment le début de partie s'est déroulé : à coups de baguettes pour récupérer les meilleurs mauvais ou les moins mauvais des bons qui ont déjà trouvés acquéreur.

Malgré les suppliques d'Élisa qui en a assez que tout le monde vienne se servir chez elle, elle finit quand même devant avec quatre points. Et dans cette configuration, quatre points, c'est beaucoup.

 

1 Élisa 4
2 Laurent 3
2 Nicolas 3

 

AlhambraAlhambra. Avec un premier décompte arrivant assez vite, les enfants sont surpris et marquent peu de points. Ils étaient plutôt en train de se constituer une énorme main afin de faire plusieurs achats en un seul tour, ce qui va se passer par la suite.

Le deuxième décompte est plus équitable dans la répartition des points, Nicolas grâce à son mur sur lequel il met beaucoup d'énergie à rallonger, et Élisa grâce à quelques majorités.

J'ai ensuite été proche de l'auto-enfermement mais j'ai pu me dégager une ouverture en bas à gauche de mon palais Et pendant ce temps là, ils ont eu la liberté de se servir parmi les tuiles qui ne m'intéressaient pas. Nicolas continue à favoriser la construction de son mur extérieur.

Malheureusement pour eux, grâce à mon argent, j'ai récupéré deux tuiles lors de la distribution finale que j'ai réussi à intégrer dans mon palais.

 

P1030135Mon palais : un peu de tout.

 

P1030136Nicolas : le mur était

son principal objectif.

P1030138

Élisa : un mur interrompu.

 

 

    1er décompte 2e décompte 3e décompte  
    Palais Murs Palais Murs Palais Murs TOTAL
1 Laurent 15 3 29 14 72 14 147
2 Nicolas 1 6 18 15 61 17 118
3 Élisa 3 2 32 9 61 8 115

 

Fast FoodFast Food. Un petit jeu de rapidité où les cartes gagnées font gagner un point, mais les cartes données en pénalité en font perdre deux. Nicolas est parfois trop rapide, et s'il n'a pas le droit de taper sur l'hamburger en plastique,… il prend une carte. Et bien ici, il en a pris quatre. On s'est bien marrés dans cette partie.

 

  Laurent   Élisa  Nicolas
Bonus 6 8 4
Malus 0 -4 -8
TOTAL 6 4 -4

 

 

Glen MoreGlen More. Pour ne pas me faire (comme à chaque fois) déborder par mon père et ses litres de whisky, je fais tout pour qu'il n'en fasse pas, du whisky. Et avec l'aide du joueur neutre, ça va marcher. Il va faire des points autrement : avec un Marché annuel, de nombreuses ressources et beaucoup de chefs dont certains sont envoyés au parlement.

Je vais installer une Distillerie à côté d'un Champ et je vais y accoler avec le temps jusqu'à trois Tavernes. Le whisky ne sera donc jamais abondant de mon côté (puisqu'il faut payer les Tavernes avec du whisky), mais les PV rentrent régulièrement.

Malgré cela, ça va être trop juste quand même, et pour la deuxième fois depuis que j'y joue, on arrive à un cas d'égalité. Et ce qui départage les joueurs est le nombre de ressources restantes sur les domaines. Pour une fois que je me disais que je ne jouais pas trop mal, c'est quand même loupé. J'y suis presque arrivé cette fois.

 

  Fernand Laurent
Points de victoire 39 40
Whisky / Chefs / Lieux  
—Première manche 0/0/0 0/1/1
—Deuxième manche 0/5/1 1/0/0
—Troisième manche 0/3/2 1/0/0
Iona Abbey, Loch Morar, Duart Castle 8 0
Pièces 2 10
Nombre de tuiles -6 0
TOTAL 54 54
(Ressources restantes) (2) (1)

 

La HavaneLa Havane. Ici, c'est différent, je m'y sens comme un poisson dans l'eau. Première partie : Je commence très vite à prendre de l'avance, tous mes tours de jeu passent avant les siens. Sauf une fois où je joue le Voleur de pesos après qu'il ait joué sa carte Pesos. Il va ensuite faire une erreur en défaussant sa carte Restauration trop tôt, ce qu'il le met dans l'impossibilité de récolter à nouveau de l'argent avec ses cartes Pesos, Voleur de Pesos et Collecteur d'impôts dans la défausse. Une grande partie des bâtiments réclament au moins un pesos de plus par rapport à ses moyens.

Deuxième partie : c'est la fin qui a été très intéressante. Nous sommes tous les deux à dix-huit points et le premier qui joue la Mama peut construire un bâtiment à sept points. Sauf, que l'on a tous les deux la carte Restauration en jeu et que l'on va tous les deux avoir 19 comme combinaison. En cas d'égalité, il sera favorisé par l'unique cube de couleur qu'il possède contre les deux miens. Alors, je vais jouer 13 : Restauration et Arrêts des travaux. Mais cela ne fait que reporter le problème d'un tour car il a construit un bâtiment à trois points et il peut encore gagner au tour suivant, alors je joue un 03 : Siesta et Arrêt des travaux. C'est méchant, je sais, mais c'est efficace. En remplaçant l'Arrêt des travaux par la Mama au tour suivant, je remporte la partie.

 

1 Laurent 30   1 Laurent 26
2 Fernand 11   2 Fernand 21

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...