11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 11:23

AlhambraAlhambra. Nicolas et moi, on réfléchit un peu trop à poser des tuiles de manière optimale et pendant ce temps-là, Élisa prend beaucoup plus de tuiles que nous et bien souvent en faisant l'appoint avec la monnaie. Elle pose tout ce qu'elle peut, et elle a donc un palais tout en longueur avec un mur extérieur composé de petites sections, mais ce n'est pas avec ça qu'elle va marquer des points. C'est au niveau des majorités dans les couleurs que ça paie : quatre couleurs majoritaires dans le troisième décompte. Je ne passe devant Nicolas de justesse uniquement parce que je suis majoritaire dans les tuiles mauves.

 

1 Élisa 125
2 Fernand 92
3 Laurent 85
4 Nicolas 80

 

Glen MoreGlen More. Back to the Highlands once again… Je vais poser beaucoup de villages. Pourquoi ? Il y a deux raisons : la première est de priver mon père d'amplitude pour la pose de ses tuiles, moins de chefs, moins de place pour poser des nouvelles tuiles. La deuxième est que je vais essayer de prendre possession de Duart Castle (3 PV par Village) en jouant derrière le plus possible. Jouer derrière ça veut dire prendre souvent des tuiles et je vais rentabiliser tout ça en posant un Boucher qui transformera des bœufs en PV. Et plus tard un Pont qui transformera à deux reprises un cube de bois et un cube de pierre en 7 PV.

Tout marche pour le mieux sauf vers les trois derniers tours. Mon père pose l'Épicerie qui permet de transformer trois ressources identiques en 8 PV. Il le fera à deux reprises et dans la même zone, il est capable de produire en tout cinq tonneaux de whisky.

J'avais espéré avoir la possibilité de prendre la tuile Loch Oich (activation de l'entièreté du domaine), surtout que j'étais le seul à avoir un chef à proximité de la rivière, mais la fin de la partie est arrivée juste avant que cela ne soit possible.

 

  Fernand Laurent
Points de victoire 41 26
Whisky / Chefs / Lieux  
—Première manche 0/1/1 0/0/0
—Deuxième manche 1/1/0 0/0/0
—Troisième manche 8/0/0 0/1/0
Iona Abbey, Loch Morar, Duart Castle 0 18
Pièces 7 3
Nombre de tuiles -3 0
TOTAL 57 48

 

TroyesTroyes.

Religieux : DîmeConfessionVerrier.

Militaire : DiplomatePercepteurCapitaine.

Civil : BoulangerAubergisteCompagnon.

Troyes - Le Florentin Troyes - Henri I
Troyes - Urbain IV Troyes - Hugues de Payns

Je commence avec un placement déséquilibré avec trois dés jaunes, deux rouges et un blanc. Comme j'ai Le Florentin et surtout Hugues de Payns comme personnages, j'espère pouvoir utiliser les cartes d'activité militaires pour gagner de l'influence. Mais c'est le Diplomate (1 influence —> 1 cube sur une carte événement) qui se révèle et il n'en fait pas gagner. La source d'influence sera plutôt en civil (jaune) avec l'Aubergiste (1 denier —> 1 influence.)

Mon père commence d'entrée de jeu à poser un lot de deux dés blancs à la Cathédrale. Pas très discret tout ça,… ça sent le pape. Je vais donc le suivre dans cette voie autant que possible et même marquer des points lors du dernier tour avec le Verrier et mes six cubes à la Cathédrale. Cerise sur le gâteau : l'événement Perturbation des travaux va enlever trois des ses cubes à la Cathédrale et je vais même marquer plus de points que lui grâce à Urbain IV.

Vu le rythme avec lequel il gagne des cartes événements, je n'ai pas de doute sur son second personnage : il s'agit bien d'Henri Ier, mais dans ce domaine je ne peux pas agir. On ne peux pas tout faire quand même !

Il fera un gros coup pendant le troisième tour grâce à la combinaison Diplomate et Capitaine : il a quatre événements sur lesquels sont posés un cube à sa couleur, et le Capitaine sera activé deux fois pour un gain de 8 PR. Il va ensuite s'atteler à gagner de l'influence car il est sûr maintenant que je suis au service d'Hugues de Payns, mais je vais quand même gagner grâce à un tout petit point d'avance tant la partie fût serrée.

 

  Laurent Fernand
Points de renommée 24 29
Événements non contrés 1 1
Hommes de métier 13 8
Cathédrale 0 0
Urbain IV 3 1
Hugues de Payns 6 3
Le Florentin 3 1
Henri Ier 0 6
TOTAL 50 49

 

P'tites locosLes p'tites locos. Un p'tit jeu au matériel extra très simple à jouer. On utilise évidemment les p'tites tuiles outils ou sinon, c'est un peu trop facile. Le p'tit Nicolas, il a gagné parce qu'il faisait rien que de me pousser vers des voies sans issues.

 

1 Nicolas 3
2 Élisa 2
2 Laurent 2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christian 15/09/2011 14:29


Les voies sans issues, c'est une spécialité de la sncb.
Alors bienvenu dans cette grande famille recomposée qu'est la SNCB.


Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...