6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 20:14

Cap - Assyria

 

Chez Fernand

Fernand, Mildiou.

60 minutes de consommation de chameaux à la sauce ziggourat. 

obrMildiou

Encore une partie d'Assyria, la troisième en trois semaines. C'est de toute manière un jeu qui mérite de s'y attarder tant il s'apprécie avec le temps pour en maîtriser les subtilités.

Je tente dans un premier temps de multiplier les ziggourats assez vite pour répéter ce que j'avais fait lors de notre dernière partie. La deuxième que je construis est très proche de la première et ne me donnera pas l'opportunité de rallier systématiquement les deux fleuves. Les positions occupées par mon père et les cartes ressources qui me restent ne me rapportent pas assez de chameaux pour cette stratégie qui en consomme beaucoup.

Je dois donc me reconvertir lors du deuxième règne pour consacrer la dépense de mes chameaux à Assur. J'ai le champ plus ou moins libre puisqu'il continue le développement de ses ziggourats de son côté. Un développement rapide qui lui permet de marquer beaucoup de points à la fin de chaque tour.

Je ne vois qu'une seule solution pour rattraper mon énorme retard : tenter d'occuper les trois positions du plus haut dignitaire d'Assur. L'ordre du tour m'est favorable au début du troisième règne et j'occupe d'emblée deux emplacements en y dépensant la totalité de mes chameaux. Les cartes expansions sont avec moi et je peux compter sur un gain important (4+3+3) surtout que je peux y ajouter les huit points bonus puisque j'occupe la totalité des emplacements du plus haut dignitaire.

Mais cela n'est quand même pas suffisant. Les quatre ziggourats presque complètes de mon père lui permettent de conserver l'avance nécessaire. Une offrande maximale lui ajoute seize points et ce ne sont même pas les douze points que je remporte de la même manière qui changeront la situation.

 

Fernand  115
Mildiou (Laurent) 103

 

Cap - Peloponnes

Sea + Hellas + Goat + Trade

 

Chez Fernand

Fernand, Mildiou.

45 minutes de construction de civilisation (avec des chèvres). 


obrMildiou

goat-1-copie.jpgMaintenant que nous avons fait plusieurs parties avec les modules d'extensions Sea et Trade, on en rajoute un dernier : Goat. Des chèvres… c'est une ressource supplémentaire. Mais la gestion de cette nouvelle ressource se fait différemment. Les chèvres sont simplement accumulées de tour en tour et il faut obligatoirement toutes les transformer vers les autres ressources après qu'une nouvelle tuile donnant des chèvres est ajoutée à notre cité.

C'est délicat pour deux raisons. La première est que cette nouvelle ressource complique la règle de pose des tuiles paysages et si je pose une tuile qui ne produit que des chèvres, je suis obligé de continuer avec elles (à moins de prendre un bâtiment qui supprime cette règle de pose). La seconde raison est qu'il est possible que je ne pose jamais une nouvelle tuile avec des chèvres pour pouvoir les convertir. Et cette dernière raison est de plus en plus délicate plus il y a de joueurs à table.

Mais ici, nous ne sommes que deux et je me lance directement dans la voie de la chèvre. Pour la poursuivre, je suis obligé de mettre le prix fort pour continuer à prendre des tuiles avec des chèvres car elles sont toujours à obtenir par la conquête. Ce qui veut dire que je suis souvent premier à jouer (je paie plus) et que je ne peux pas utiliser les tuiles de commerce qui sont le privilège du dernier joueur.

Suite à un mauvais calcul et une prise de risque trop forte, je perds deux bâtiments lors d'un nourrissage que j'aurais espéré plus tardif. Je n'avais ni bois, ni pierre à ce moment mais plusieurs chèvres inutiles puisque en attente d'être échangées.

Parcours sans faute en face avec une utilisation bénéfique des tuiles de commerce et d'une tuile maritime, et aucune chèvre.

 

  Cité Prestige Population Score
Fernand Pylos 35 36 35
Mildiou (Laurent) Arkadia 20 30 20

Partager cet article

Repost 0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 16:01

Cap - Assyria

 

Chez Fernand

Fernand, Mildiou.

60 minutes de consommation de chameaux à la sauce ziggourat. 

obrMildiou

Après dix parties d'Assyria, il y avait quelque chose que je n'avais jamais accompli ni vu quelqu'un d'autre le faire : un puits. Je ne pensais pas que cela soit quelque chose de rentable. J'en ai fait deux lors de cette partie au deuxième règne, ce qui m'a donné dix points.

Parallèlement, je développe une stratégie qui délaisse totalement l'influence à Assur. Je n'y investis que le minimum pour remporter les points attribués au second lors des deux derniers règnes. Tout le reste de mes chameaux est investit dans la construction de ziggourats.

J'en ai eu trois complètements terminées, ce qui m'a donné de nombreux points à chaque décompte. J'ai évidemment dépensé des chameaux sur la piste des offrandes pour gagner neuf et douze points en atteignant la zone x3.

 

Mildiou (Laurent) 119
Fernand 81

 

Cap - Norenberc

 

Chez Fernand

Fernand, Mildiou.

50 minutes de spéculation et de lèche-vitrine. 

obrMildiou

Norenberc - Collecteur d'impôtsLa partie fût équilibrée dans l'ensemble. Les gains des blasons à l'issue des quatre manches furent normaux avec un de chaque guilde plus deux prestigieux de part et d'autre.

Je me fais légèrement distancer au niveau du décompte final dans les majorités des guildes mais c'est le fait d'avoir terminé très riche qui me sauve. Je termine la partie avec 50 thalers et cela me rapporte en tout dix points rien que pour ce fait, grâce notamment, à mon Collecteur d'impôts.

Ma richesse s'explique en partie par le fait que j'avais sept agents à jouer contre ses cinq. Cela m'a permis de finir les deux dernières manches à jouer seul pour revendre des marchandises très coûteuses et ne garder que le nécessaire pour être désigné favori dans ces guildes.

 

 

Mildiou

(Laurent)

Fernand 

Bonus des citadins 5 2
Majorité des artisans     
—Brasseurs 3 6
—Boulangers 6 3
—Cordonniers 3 6
Valeur des artisans de 30+ 0 0
Tous les types d'artisans 5 5
Joueur le plus riche 5 0
Collection de blasons  9 9
TOTAL  36 31

Partager cet article

Repost 0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 22:37

Cap - RftG

 

Au centre de contrôle spatial Mildiou & Fils

Nicolas, Mildiou.

120 minutes de tâtonnement galactique. 

obrMildiou

La première partie de mon fils. Depuis le temps qu'il réclame d'essayer… L'explication est longue parce qu'il y a de la matière, mais il comprend tout. Je prend bien la peine d'expliquer les différentes phases de jeu d'un point de vue thématique et ça l'amuse d'assimiler la pioche dans le deck à de l'exploration spatiale et la pose de mondes à la découverte et la conquête de nouvelles planètes.

On commence avec les sets de départ recommandés (1 et 2) et une orientation basée sur les mondes rares (bruns) pour lui. Il goûte aux joies de la production et de la vente pour poser sa plus grosse carte : la Ligue minière. Et une reconversion pour la consommation x2 en fin de partie pour finir avec un petit point de plus que moi.

De mon côté, une Guilde des marchands et la Renaissance galactique sont mes deux réalisations les plus marquantes avec ma stratégie de consommation trop peu efficace.

Mais l'important est ailleurs, il a découvert un jeu qui l'intriguait beaucoup. Cette première victoire lui a fait comprendre que Race for the Galaxy n'est pas le monstre de complexité (d'un point de vue mécanique) tel que certains le décrivent.

 

 

Nicolas

Mildiou

(Laurent)

Jetons PV 17 14
Dev. 6 11 16
Tableau 11 8
TOTAL 39 38

 

Cap - 7 Wonders

Leaders

 

Chez Mildiou

Bouffy, Cliodna, Élisa, Fraels, Mildiou, Nicolas.

90 minutes de draft. 

 

obrMildiou

Les enfants sont là et les examens scolaires sont terminés. Nous sommes six à la maison ce soir avec nos invités et on commence avec une partie de 7 Wonders et l'extension Leaders. Pour éviter que Rome ou Bruxelles ne soient à nouveau plébiscités par les enfants, nous faisons usage pour la première fois d'une application pour iPad : 7 Wonders Companion. Très utile pour distribuer les merveilles et surtout pour récolter les points de victoire.

C'est aussi la première fois que ma fille Élisa se lance dans le développement scientifique avec un certain succès.

 

obrFraels

Je vais faire court… Mauvais choix de leaders au départ, mauvaise gestion des ressources en étape 1 et 2… Bref j'ai mal joué et ça se ressent au classement.

 

 

Bouffy

(Vincent D)

Bruxelles A

Mildiou

(Laurent)

Éphèse B

Élisa

Halicarnasse A

Cliodna

(Vanessa)

Alexandrie A

Fraels

(François)

Rhodes B

Nicolas

Catane A

Conflits 9 6 -4 10 8 1
Trésor 7 3 5 5 3 4
Merveille 3 10 0 10 7 10
Civil

15

13 0 24 20 17
Commerce 0 7 8 6 0 0
Guildes 0 14 11 0 7 3
Sciences 16 1 31 0 5 0
Leaders 12 7 8 3 0 0
TOTAL 62 61 59 58 50 35

 

Cap - Assyria

 

Chez Mildiou

Bouffy, Cliodna, Fraels, Mildiou.

125 minutes de consommation de chameaux. 

obrFraels

J'ai la chance de commencer premier et donc de choisir en premier deux cartes nourritures. Cela va me permettre, même si je perds la première place de faire un très bon départ surtout que l'on peut placer quatre huttes.
Tout au long je gère mes emplacements qui me permettent d'avoir des chameaux et quelques points de victoires. Je vais très rarement voir du côté des dignitaires sauf pour récupérer ma charrue, je vais me concentrer sur la construction et l'amélioration des ziggourats. Celles-ci vont me permettre de gagner beaucoup de points par tour et donc de prendre une légère avance.
Bouffy ne me bloque que vers la fin de la partie mais je réussi à avoir assez de chameaux pour faire les dernières actions dont j'ai envie.
Je termine avec quatre ziggourats construites dont trois complètes. La seule a avoir construit un puits sera Cliodna mais sur la fin et ça n'aura pas vraiment d'incidence. Bien que je pense qu'à quatre joueurs, les puits peuvent s'avérer bien gênants. ^^
Première partie donc pour moi et très très bonne impression. Ce jeu, bien que très difficile à expliquer, est fluide dès le premier tour.
PS : ce jeu plaira sans doute à Lula… hum ziggourat. ^^

 

obrMildiouOui, ce jeu est bien plus difficile à expliquer au regard de sa difficulté. Il y a plusieurs détails à assimiler et l'on se rend compte véritablement de la mécanique générale une fois le premier tour joué. Le challenge pour l'explicateur des règles est de ne pas léser les découvreurs.

Je me suis retrouvé à la troisième ou quatrième place dans l'ordre du tour pour la plus grande partie du temps de jeu. Bouffy essaie dès que possible de se garder la première place et Vanessa (qui est la plus proche de moi géographiquement) fait des choix qui me gênent beaucoup dans mon développement. Fraels fait une partie parfaite sur le positionnement des huttes et des ziggourats, ce qui gêne très souvent ceux de Bouffy.

Comme j'ai le plus grand mal à me placer sur les cases désirées, j'investis la plupart de mes chameaux dans l'influence des dignitaires d'Assur. Je termine premier lors des trois crues et je remporte à chaque fois le maximum de Points de Prestige attribués. Cette opération est d'autant facilitée car Fraels n'y va que très peu puisqu'il est bien occupé à construire et améliorer ses ziggourats.

Tous ces PPs ne sont pas suffisants pour rattraper Fraels qui gagne, lors du dernier règne, au moins six points par tour avec tous ses étages de ziggourats et il investit logiquement ensuite des chameaux sur la piste des offrandes pour gagner seize PPs lors de l'ultime crue.

 

20120630.JPGSituation des réalisations juste après la troisième crue.

 

 

Fraels (François)

108
  Mildiou (Laurent) 90
  Bouffy (Vincent D) 84
  Cliodna (Vanessa) 77

Partager cet article

Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 16:33

AmyitisAmyitis. Belle partie où j'ai parfois pris des risques en me disant : "Il ne va pas le voir, ça va passer." Et bien, ça n'est pas passé. J'ai été pauvre toute la partie et quand je passais très tôt dans l'espoir de faire rentrer les talents (la monnaie), il ne me laissait pas cette chance et préférait souvent arrêter de jouer lui aussi. Avec sa carte Banque, aucun problème pour lui.

J'ai quand même réussi à planter mes cinq tuiles jardin, mais lui aussi donc pas de différence de point de ce côté. Et ça sera d'ailleurs le seul moyen de récupérer des talents pour moi : les tuiles jardins donnant des pièces. Pour trouver des Points de Prestige, je vais essayer d'acquérir des cartes Palais, mais mon père fait la même chose dès qu'il peut et ce n'est pas comme ça que je vais le doubler.

Avec une telle différence de revenus, il peut recruter plus. Et donc, recruter plus de Prêtres. Ma présence dans les trois temples va se faire de plus en plus rare. Après avoir été dominé toute la partie, un écart de PP aussi petit est plutôt gratifiant.

 

1 Fernand 60
2 Laurent 56

 

KoggeKogge. Excellente partie de ce jeu excellent. Je vais commencer à rassembler des marchandises et ensuite faire un raid pour prendre possession de nombreuses fourrures. Mais pour économiser mes marchandises, je ne fais pas l'effort de rejoindre le Maître des Guildes et je fais juste des comptoirs.

Le principal fait de jeu est le raid effectué par mon père. Non pas contre une ville, mais contre moi. Mes réserves sont importantes : huit cubes de fourrure (orange), un de minerai (gris) et trois de sel (blanc). Je dois donc faire deux piles et lui laisser le choix de ce que je garde (un peu comme Fact or Fiction à Magic pour ceux qui connaissent.) Cette perte va me ralentir et lui donner un gros coup d'accélérateur. Surtout qu'il possède déjà le jeton bonus lui réservant une route secrète vers le Maître des Guildes où qu'il soit.

Je vais emporter les enchères pour ce qui va devenir le dernier tour de jeu car je veux mettre le Maître des Guildes deux villes plus loin, car il gagne si il n'est déplacé que d'une seule. Mais… je n'avais pas vu qu'il gagnait aussi s'il allait dans la seconde. Après avoir fait du commerce, il peut échanger au Maître des Guildes six cubes de marchandises identiques et gagner ainsi son second jeton bonus.

On ne peut pas ne pas penser à tout… enfin si tu peux, mais alors tu ne gagnes pas. J'ai de plus en plus envie de le présenter à d'autres afin d'y jouer à plus de deux joueurs pour voir ce que peuvent donner les raids, plus de concurrence sur les marchandises et une fin éventuelle aux points de victoire plutôt qu'aux points de développements. Avis aux amateurs…

 

    Comptoirs Bonus TOTAL
1 Fernand 3 2 5
2 Laurent 4 0 4

 

AssyriaAssyria. Durant cette partie, je n'ai jamais été le premier joueur. Le choix des cartes était tel que mon père a su rester premier tout en nourrissant ses huttes sans trop de problèmes. L'avantage est qu'il contrôle la partie en choisissant ses territoires avant moi et comme j'avais placé ma ziggurat de départ au sud à côté de la sienne dans le but de le gêner, celui qui est gêné, c'est plutôt moi.

Je vais gagner le premier décompte à Assur après la première crue, mais pour les deux suivants, je ne sais pas rivaliser car mes gains en chameaux sont trop bas pour le concurrencer sur cette voie.

Je vais donc multiplier le nombre de mes ziggurats et leurs étages à chaque fois que c'est possible. Mon optique de grimper sur l'échelle des offrandes pour bénéficier d'un gros multiplicateur. Mais ça n'a pas marché, n'ayant pas suffisamment de chameaux. Je gagne quand même pas mal de points avec au final trois ziggurats complètes et une en cours de construction, mais les points gagnés par mon père à Assur en plus celle de ses huttes toujours plus nombreuses sont supérieurs.

 

1 Fernand 92
2 Laurent 90

Partager cet article

Repost 0
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 13:55

Assyria• Petite soirée à deux joueurs avec Assyria comme premier jeu. Je place mes huttes dès le début de la partie dans le voisinage proche de mon adversaire et je construis une nouvelle ziggurat dès le premier tour entre les deux fleuves. Par après, je ne récolte plus de Points de Prestige grâce à mes huttes car je les place en priorité sur les fleuves pour gagner des chameaux, chameaux que j'investis dans l'agrandissement et la construction de ziggurats ce qui sera payant en PP plus tard. Lors de la deuxième période, il y a eu deux tours d'expansion à seulement deux, pas beaucoup de huttes et souvent sur les fleuves (toujours pour ma part.) Je ne prends donc pas la peine d'intriguer à Assur cette période vu le gain relativement faible de 2+2+3 et je m'y assure donc simplement la deuxième place pour 2 PP. Par contre, lors de la dernière période j'ai monopolisé les dignitaires en privant mon adversaire de gagner des chameaux en plaçant mes huttes de manière agressive et rentable pour moi, surtout que le gain en PP est de 4+4+3. Mes quatre ziggurats (dont trois complètes) creusent l'écart avec une dernière offrande à 3x contre seulement deux ziggurats et une offrande à 2x en face. À chaque fois, je trouve de plus en plus d'intérêt pour ce jeu qui m'avait laissé froid les premières parties.

 

1 Laurent 104
2 Fernand 81

 

La Havane• Et pour finir, une petite partie de La Havane. Beaucoup de bâtiments nécessitant des ouvriers sont accessibles, les cartes Architecte et Ouvrier sont donc beaucoup jouées dans les premiers tours et je n'arrive pas à empêcher la prise de la tuile à 7 PV pour cinq ouvriers. Ayant l'architecte en jeu, je me rabats sur deux autres bâtiments plus modestes. Des nouveaux bâtiments arrivent et ils nécessitent des cubes colorés et on place tous les deux la Mama mais je me servirais en deuxième. Je commence une période de recyclage avec la carte Restauration que je garde plusieurs tours et une fois ma victoire assurée (sur un ou deux tours selon les actions de mon adversaire), je place Sieste avec Mama, puis l' Architecte pour construire un bâtiment à 5 PV.

 

1 Laurent 26
2 Fernand 21

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...