4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 08:51

Bienvenue sur JJDJS. Sur ce site, vous trouverez les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique. Il y a principalement des comptes-rendus de nos parties, parfois rédigés par plusieurs auteurs. Mais quelques articles détaillant les mécanismes et les qualités de certains jeux sont également disponibles.

 

Bonne visite…

 

• La page des Tops à été mise à jour. Ce site est toujours et encore mis à l'écart au profit du temps consacré à la boutique.

 

• JJDJS la boutique !!

 

— Mildiou.

Les derniers comptes-rendus… Il suffit de cliquer sur la date pour l'atteindre.
 

01/12/15

24/10/15

31/03/15

JJDJS Demo Day #1

11/10/14

09/09/14

29/08/14

04/06/14

10/05/14

10/05/14

24/01/14

20/01/14

18/01/14

21/12/13

10/12/13

23/11/13

10/11/13

Et comme ce site est un blog, on trouve ci-dessous les derniers articles parus. Il est possible de remonter jusqu'au 1er août 2011.

Partager cet article

Published by JJDJS - dans Humeur News
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 13:04
01/12/15 - Carson City

Chez Talitati…

Fraels, Ginger, Mildiou, Talitati.

120 minutes de contructions et de duels.

Les personnages de cette partie :

Commerçante

Coolie Chinois

Colon

Capitaine

Prospecteur

Armurier

Je viens d'arriver dans cette ville prometteuse de Carson City, je suis plein d'espoir. Tout est à faire dans cet endroit, tout est possible. Un ranch, une mine, et pourquoi pas un petit hôtel ? Malheureusement, je n'arrive pas à obtenir un de ces bâtiments, il faut dire que les autres habitants de cette charmante bourgade ont les dents longues. Heureusement que je me suis rabattu sur le gain de dollars grâce à ma chance aux dés.

 

Deuxième année. Je garde l'espoir de participer aux constructions. Les autres habitants m'empêchent de réaliser mes projets à bien. La vie n'est pas si prometteuse que ça à Carson City. Je suis pauvre, sans bâtiments. Comment vais-je faire pour m'en sortir dans cette ville difficile ?

 

Troisième année. J'ai compris que pour réussir dans cette p#%§!! de m^*µ;~ de ville de Carson City, il faut parfois se montrer agressif. C'est par les armes que je commence à gagner des dollars et de la réputation. Ça ne me fait pas spécialement plaisir, mais je n'ai pas eu d'autres choix. J'ai eu une idée géniale, la prison m'appartient ! Je n'aurai aucun mal à en sortir si cela se gâte.

 

Quatrième année. J'ai une armée de mercenaires et le plus grand arsenal de cette ville que je vais mettre à genoux. Tous les bâtiments les plus rentables seront pillés. C'est moi qui amasse le plus d'argent maintenant. Le seul problème est que tout le monde me déteste, et il y a apparemment une justice en ces lieux car je ne suis pas le plus respecté et le plus riche des habitants.

Petit lexique :

Commerçante : Personnage 3. Limite 60$. Donne 8$ OU double les revenus d'un type de bâtiments.

Coolie chinois : Personnage 4. Limite 30$. Donne deux routes et permet de payer 50% du prix des bâtiments.

Colon : Personnage 5. Limite 30$. Donne un terrain au choix gratuitement.

Capitaine : Personnage 6. Limite 25$. Donne 1/2/3 cow-boys en payant 1/4/9 $.

Prospecteur : Personnage 9. Limite 20$. Donne une parcelle et une mine en payant 10$.

Armurier : Personnage 10. Limite 30$. Donne 2 PVs après un duel victorieux.

 

Hôtel : Bâtiment. 6$. Compte comme deux maison.

Mine : Bâtiment. 3$ par montagne adjacente.

Prison : Bâtiment. Ajoute 2 à la force des cow-boys.

Ranch : Bâtiment. 1$ par terrain libre adjacent. Compte comme une maison.

Gold & Guns Ginger Mildiou Talitati Fraels
  (Sophie) (Laurent) (Vincent B) (François)
Piste de score 17 36 20 16
Bâtiment / Maison / Montagne 16 6 14 18
Argent restant ($6=1PV) 10 0 5 5
Gare 0 0 0 0
TOTAL 43 42 39 39
(Ordre de passage)     (1) (4)

Partager cet article

28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 08:35
27/10/15 - Steam

Chez Fraels…

Fraels, Ginger, Lula, Mildiou, LeChat, Talitati.

120 minutes de transport de kûbes.

Une fois encore, on place deux plateaux de Steam côte à côte pour y jouer à six. C'est une des options que propose le plateau Mid-Atlantic USA, pour rassembler au maximum sept joueurs lorsqu'on le met sous celui du jeu de base.

 

J'avais repéré un endroit très intéressant à la jonction des deux plateaux et, avec du recul, heureusement que je n'ai pu m'y placer tant la concurrence a été rude à cet endroit. Je suis tout au sud, à côté de Sophie qui s'occupe de développer son réseau sans parasiter le mien. Au nord, par contre, c'est la foire. Blocages et routes parallèles sont la norme.

 

Je n'avais jusqu'ici jamais vu autant de remplacement de tuiles dans une seule partie. François, Nicolas et Mélanie ne font presque que ça. Bon OK, j'éxagère un peu, parfois ils transportent des marchandises. ;-)

 

De mon côté, je fais une nouvelle fois l'erreur de placer des cubes trop près d'une ville de la même couleur. Je n'ai vu que la ville lointaine où je voulais les transporter. Raté. Sophie profite d'un long réseau sans rival et d'un niveau de locomotive élévé, ce qui lui permet de gagner 21 point lors des deux derniers tours.

Steam, où comment que j’ai perdu lamentablement à un de mes jeux préférés. Que s’est-il passé ? Blasé, manque de concentration, manque de motivation, distraction ? Vincent qui joue à pêcher Grisou (le chat, mais le vrai, pas Mélanie), Sophie qui se fait tellement discrète qu’elle remporte la partie, Laurent qui gaspille son whisky, Mélanie qui essaie de comprendre les règles et Nicolas qui sort doucement de sa sieste. Pour le savoir, revenons sur cette étrange soirée du 27 octobre 2015.

 

Soirée jeu tranquille. Nous sommes six, nous allons jouer à Steam. Nous jouons avec les règles de Base, parce que les règles Standard ne sont pas si basiques que ça… D’emblée, je remarque une position intéressante, tellement intéressante que je me la vois chiper par Vincent (quoi, il ne joue pas qu’avec le chat ? le vrai je vous dis ! Pas Mélanie, parce que Bouboune, pas présent, il ne serait pas content). Bon tant pis, plan B… Mais ??? Qu’est-ce qu’y fait Nico à me couper la route ? Ouep, on se retrouve à trois, Mélanie, Nico, moi, autour d’une même zone de transport de cucubes… On s’amuse à changer les routes, à changer les voies, à… Bref, je suis perdu, pas concentré, je joue mal et termine bon dernier.

 

Plan C ? Câlin à Grisou… ah bin non…  il se fait chouchouter par Vincent… chat ingrat… Et pendant ce temps-là, Sophie, tranquillement, accumule les points… Va falloir y rejouer…

27/10/15 - Steam

Carte

N-E États-Unis

+ Midatlantic

Ginger

Mildiou

Talitati

Lula

Le Chat

Fraels

Base (Sophie) (Laurent) (Vincent B) (Nicolas G) (Mélanie) (François)
Livraisons 22 19 19 20 18 9
Revenus 1 1 0 0 1 0
Liaisons 10 10 11 8 7 8
TOTAL 33 30 30 28 26 17
(Revenus)   (3) (1)      

Partager cet article

Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Steam
commenter cet article
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 09:24

Jeu joue donc jeu suis, c'est maintenant aussi une boutique.

 

Depuis le mois de décembre dernier, je travaille sur ce projet. C'est notamment pour cela que ce blog a été un peu délaissé. Je joue toujours, mais il y a moins d'article ici. Il y en aura encore, ainsi que d'autres choses concernant ma nouvelle activité professionnelle.

JJDJS, la boutique !

La boutique aura le même nom que ce blog que vous connaissiez. Elle se situe à Frameries en Belgique, à quelques minutes de Mons.

JJDJS, la boutique !

Attendez encore quelques jours avant de passer me voir, tout n'est pas encore prêt pour l'ouverture. Les informations seront données ici, ainsi que sur le groupe Facebook qui s'appelle… Jeu joue donc jeu suis. Évidemment. :-)

Partager cet article

Published by Mildiou - dans Boutique News
commenter cet article
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 08:47

Mons, en Belgique. Ma ville. Tous les deux ans s'y déroule cet événement incontournable pour certains. Trois jours de marché "médiéval" où l'on peut trouver de quoi se déguiser costumer, trois soirées de concerts thématisés "fantastique" que l'on n'écouterait nulle part ailleurs. Un grand hall où déambulent des gens costumés en troll, gobelin, steampunk. Des cornes et des oreilles de chats tous les deux mètres. Et finalement, ce qui nous intéresse ici, un espace jeux. Des éditeurs font le déplacement et une large zone est consacrée aux prototypes.

Trolls et légendes 2015

Crossing. Un prototype avancé puisque le jeu est terminé mais pas encore en vente. Un jeu de majorité et de rapidité. Un mélange qui fonctionnera à merveille avec un jeune public, ce qui fût le cas puisque mes deux enfants ont apprécié.

Trolls et légendes 2015

Splendor. On glisse sur la table d'à côté. Ce n'est pas nouveau, mais je ne l'avais pas encore essayé jusqu'ici. Je comprends les qualités de ce jeu et ce qui en fait un succès commercial, mais ce n'est pas pour moi.

Trolls et légendes 2015

Valhala. Remontons un peu le temps… Cartazimut 2014, un autre convention locale. Mes enfants jouent à ce prototype et viennent aussitôt me voir pour que je l'essaie car ils le trouvent excellent. Malheureusement, je ne peux pas puisque j'organisais un tournoi à ce moment (The Spoils). De retour à la maison, ils m'en parlent à nouveau. Je me dis qu'il y a quelque chose à surveiller.

 

En marchant entre les tables, ma fille reconnaît l'auteur et comme la table vient de se libérer, on s'y installe aussitôt. Cela s'explique assez vite, et pourtant le jeu offre quelque chose d'intéressant. Il y a de la pioche aléatoire dans un paquet, du choix de rôles, et de la prise de majorités. Cinq combats seront résolus dans un ordre différent à chaque tour, la victoire est attribuée selon les valeurs concernées sur les cartes que l'on pose devant soi. Après une victoire, on a le droit de sacrifier une de ses cartes. C'est notre guerrier qui, tel un héros, gagne sa place au Valhala. Ce héros représente une valeur en points de victoire.

 

Je ne vais pas aller plus loin dans l'explication et vous n'avez qu'à me croire sur parole si je vous dis que le prototype vaut le coup d'être essayé si vous en avez l'occasion. Mes enfants avaient aimé leur première partie. Et moi aussi. Je souhaite du succès à son auteur qui commence à contacter des éditeurs.

Trolls et légendes 2015Trolls et légendes 2015
Trolls et légendes 2015

Partager cet article

31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 19:00
31/03/15 - Manhattan Project

Au club "Esprits joueurs"…

Fraels, Hellrick, Lula, Mildiou, Talitati.

120 minutes de guerre froide, de menaces, et de coups foireux.

The Manhattan Project, un compte rendu explosif ? Ou pas… "Ca va péter !"… Cette célèbre phrase de Counter Strike pourrait très bien s’appliquer à ce jeu. En effet, le but du jeu est de fabriquer des bombes… et de les faire exploser. O_o

 

Pour ce faire, nous avons des techniciens de trois types : le "bête technicien", "l’ingénieur" et "le chercheur" qui vont nous permettre de planifier plusieurs actions. Et oui, c’est un jeu de pose d’ouvriers ! Le plateau est réparti entre plusieurs actions possible, un marché de centrales (tiens j’ai déjà vu ça quelque part), l’amélioration de notre force militaire, le recrutement,… Et tout au long, ce sera une succession de placements jusqu’à le déclenchement de fin de partie.

 

Nous avons fait une première partie à cinq joueurs. Était-ce conseillé, je ne sais pas, mais en tout cas on s’est éclaté. Il est permis d’attaquer les "bases" adverses afin de rendre temporairement indisponible les centrales des autres joueurs. Et là, ça a commencé à dégénérer ! Car évidemment, c’est une technique que Hellrick et Lula se sont dépêchés d’appliquer, grands amateurs de baston qu’ils sont ! Au détriment de Talitati et Mildiou. Me laissant tranquille et me permettant de faire mes actions "calmement".

 

J’ai beaucoup utilisé l’unique case "espionnage" du plateau, permettant d’exploiter une ou plusieurs centrales adverses. Cette action est certainement la meilleure du jeu. Je me suis focalisé sur la fabrication d’une grosse bombe au plutonium (améliorée par le sacrifice d’une petite) et ça a payé vu que ça m’a permis de gagner.

 

Ce jeu offre beaucoup de possibilité, et j’espère y jouer encore beaucoup. Très belle découverte.

31/03/15 - Manhattan Project

On est cinq à découvrir le jeu. Dans le but de construire des bombes, on prend tous nos marques afin de se constituer une petite collection de bâtiments sur lesquels placer nos techniciens. Et c'est assez rapidement qu'Hellrick décide de jouer avec ses bombardiers. Il vient m'endommager deux de mes bâtiments, dont une usine d'enrichissement d'uranium que j'allais utiliser juste après afin d'obtenir de quoi réaliser la première bombe de la partie. J'ai mis beaucoup de temps à m'en remettre.

 

Cette petite attaque l'ayant bien diverti, il récidive sur Talitati et il conseille même à Lula (qui a bien été amusé par ces deux frappes) d'en faire tout autant. Considérant qu'une alliance hostile venait d'être conclue, je propose aux deux autres joueurs d'en faire autant afin de les freiner. Mais à part des opérations d'espionnage réalisées par Fraels et moi même, il faut bien avouer que notre alliance défensive était bien lâche. C'est plutôt un climat de guerre froide, la simple construction de chasseurs et de bombardiers a suffit à appaiser le climat.

 

Pendant ce temps, discrètement, Talitati travaille à l'objectif principal du jeu : construire des bombes pour atteindre en premier les 45 points nécessaires pour remporter et terminer immédiatement la partie. Les deux agresseurs sont clairement en retard sur leur programme nucléaire, puisqu'ils ont mis plus d'énergie à se constituer une flotte aérienne destructrice et ensuite défensive, suite à une tendance paranoïaque à craindre des représailles de notre part.

 

C'est finalement, et en toute logique, les joueurs ayant agi en priorité sur leur développement qui terminent en haut du classement. Production de plutonium, enrichissement d'uranium, construction de bombes, chargement sur des bombardiers, essai de bombes au plutonium… c'est la seule voie pour générer des des points. Ma troisième place est vraiment à mettre au compte de l'attaque d'Hellrick qui est arrivée au plus mauvais moment. J'ai dû trouver de l'argent avant de pouvoir réparer mes bâtiments endommagés. Une perte de temps préjudiciable.

 

En résumé, je trouve que Manhattan Project un excellent jeu de pose d'ouvriers. L'ambiance de compétition, de disuasion et de menace est très prenante. Avec les cinq petits modules d'extensions à ajouter à l'avenir, les parties risquent d'être très agréables, et pour ma part, très attendues.

---  1 Fraels (François) 45
   2 Talitati (Vincent B) 30
   3 Mildiou (Laurent) 25
   4 Hellrick (Frédéric) 22
   5 Lula (Nicolas G) 15

Partager cet article

Published by Fraels, Mildiou. - dans Comptes-rendus Manhattan Project
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 12:00

Mons-en-Barœul, Ludinord. Deuxième fois que je me rends à ce festival. L'organisation est absolument exemplaire. Infrastructures, animateurs, choix des jeux… Tout est parfait. J'y suis allé les deux jours et je vais faire un petit compte-rendu des jeux que j'ai essayés.

 

Taluva. Un classique que je n'avais jamais pratiqué. Les principaux arguments mis en avant lors de cette démonstration furent d'ordre esthétique. C'est vrai que c'est beau. Mais au delà de ça, les qualités intrinsèques du jeu sont évidentes. Clairement, on comprend aussi assez vite que Taluva gagne encore en qualité lorsque tous les joueurs ont un peu d'expérience. Malgré tout cela reste extrêmement simple à jouer si on choisit de le faire en dilettante.

Ludinord 2015

Dogs of War. Des belles figurines, des cartes, et un élégant matériel dans l'ensemble. Le tout édité par Edge. Typiquement le genre de jeu qui ne m'attire pas du tout. Mais on s'installe quand même et l'explication me fait changer d'avis immédiatement. Puis je remarque que l'auteur est Paolo Mori, le monsieur qui a fait Vasco da Gama, que j'adore. Cela m'apprendra à avoir des préjugés stupides uniquement sur base de l'apparence d'un jeu.

Ludinord 2015

Alien Frontiers Aurora. Un jeu du style pose d'ouvriers, style que j'apprécie tout particulièrement, mais que je n'avais jamais essayé. C'est Stéphane, qui avait participé au premier tournoi de The spoils que j'ai organisé qui se charge ici de l'explication. C'est effectivement du classique dans le genre. Agréable, mais je ne pense pas que je pourrais en faire plusieurs car je n'ai pas trouvé qu'il y avait énormément de voies stratégiques différentes. Cette dernière remarque est bien sûr à modérer puisque je n'ai fait que deux parties sur le week-end et que je peux me tromper.

Ludinord 2015

Art Collector (Prototype). Des cartes représentant des œuvres d'art sont étalées sur la table. Et celle-ci se libère au moment où l'on passe devant. L'auteur souriant nous invite à nous asseoir. Je le dis tout de suite, cela m'a fait immédiatement penser à Modern Art de Reiner Knizia. Ici, il y a des dés que l'on va lancer et garder cachés derrière notre paravent. C'est avec ces valeurs que l'on va participer aux enchères. Bien sûr, certaines demandent de faire la mise la plus basse. En ce qui concerne le décompte, chaque famille d'œuvres en a un qui lui est propre. Intéressant. L'auteur avait quelques rendez-vous avec des éditeurs, j'espère qu'il aura du succès.

Ludinord 2015

Cacao. Un jeu récent et familial de Filosofia qui s'explique en moins de cinq minutes et qui se joue très vite. C'est de la pose de tuiles avec un système de déclenchements de bonus. C'est sympa comme jeu introductif, le genre de boîte qui va se vendre à la pelle tellement c'est simple et efficace.

Ludinord 2015

L'auberge sanglante (Prototype). J'avais déjà fait une première partie lors de la précédente édition de Ludinord. Ici, les illustrations sont terminées et le style adopté donne une identité particulière au jeu et à son thème. Mécaniquement, et après un petit temps d'adaptation, c'est original. Il y a une courbe d'apprentissage évidente et c'est ce qu'on demande à un jeu. Il faut faire des choix entre qui recruter dans notre bande de malfrats, qui tuer dans l'auberge, quelles chambres laisser libres, être prudents avec les descentes de policiers. J'ai vraiment hâte d'en refaire une partie au calme pour en profiter pleinement.

Ludinord 2015

Partager cet article

31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 11:00

Mildiou : Pour la quatrième fois, sur ce blog, le compte-rendu mon année ludique. Le nombre des parties jouées est plus élevé que par le passé, mais c'est en grande partie grâce à la pratique de deux JCE (jeu de carte évolutif). Ce genre de jeu a tendance à créer une certaine accoutumance un fois qu'on s'y met. Plein de cartes, plein de possibilités, des extensions quasiment à volonté lorsqu'on s'y met. Et des parties, beaucoup et aussi l'envie de participer à des tournois pour affronter d'autres joueurs et d'autres decks. 2014, fût l'année du LCG pour moi. En tout, 565 parties ont été jouées cette année, dont 203 avec un LCG (Star Wars ou Netrunner).

 

Comme l'année dernière, je regrette cependant que certains titres ne sortent pas plus, tels Age of Industry, Steam, Wilcatters, ou un 18XX. Les nouveautés s'enchaînent à un rythme plus soutenu, et si j'ai compris que l'on ne peut pas jouer à tout, que tout est une question de choix dans cette offre pléthorique, je suis bien obligé de composer avec les préférences et les envies de mon groupe de joueurs. J'en profite par ailleurs pour les remercier de tous ces bons moments passés avec eux. Certains font parfois de gros efforts simplement pour satisfaire mes envies de jeux parfois un peu incompatibles avec les leurs. Merci à eux.

 

Pour terminer cette courte introduction, cette année fût également la conclusion d'un questionnement personnel sur ma vie professionnelle. Oui, il y a un rapport avec le jeu. Je suis actuellement, en cette fin d'année, en train d'explorer la possibilité de la réalisation d'un vieux rêve. Je partagerai les nouvelles sur ce site dès que possible.

 Les dix jeux les plus joués en 2014.

 

1   Star Wars LCG (163 parties)
  Une découverte accompagnée de nombreuses parties. J'en parle plus bas.
2   Netrunner LCG (40 parties)
  Le deuxième LCG découvert cette année, plus tardivement. Dans le cas contraire, les parties auraient été aussi nombreuses que le numéro 1 de ce classement. J'en parle plus bas.
2   The Spoils (19 parties)
  Un troisième jeu de cartes, un CCG cette fois. Étonnant ? J'en parle plus bas.
4   Dominion (18 parties)
  Dominion reste le jeu le plus joué de ma ludothèque. C'est celui qui m'a amené à jouer régulièrement et à découvrir tous les autres. Il a laissé son temps de jeu pour les autres titres, mais c'est toujours avec plaisir que l'on sort deux ou trois boîtes pour préparer une nouvelle partie.
5   Star Wars X-Wing (17 parties)
 

C'est le jeu de mon fils, Nicolas. Il a longtemps insisté pour que je lui achète la boîte de base, parce que je pensais que ce jeu n'allait pas me plaire. Maintenant, il se plaît à me répéter : "tu vois, on aurait dû l'acheter plus tôt, je t'avais dis que c'était bien !"

Effectivement, c'est bien. Ce jeu est très riche et je m'en rends surtout compte lorsque mon fils et moi participons à des tournois avec des joueurs bien plus expérimentés.

Et les figurines sont vraiment très bien réalisées. Une belle collection dans ma vitrine.

 

6   Ghooost! (12 parties)
 

Ailleurs, je peux lire combien ce jeu n'est pas apprécié. Je dirais plutôt qu'il n'est pas compris à sa juste valeur. D'accord, les premières parties peuvent laisser perplexe, et laisser une impression d'un jeu complètement chaotique. Mais, laissez-lui sa chance, et ses qualités apparaissent dans un brouhaha de rires. Chez nous, on adore.

7   Snowdonia (11 parties)
  Un bon jeu de pose d'ouvriers. Avec plusieurs scénarios qui offrent des expériences de jeu différentes. Il est excellent à deux joueurs, et c'est pour cela que mon père et moi y jouons régulièrement.
8   Hansa Teutonica (10 parties)
  Mon jeu ! Si je devais n'en garder qu'un, ce serait celui-ci. Avec la sortie d'un nouveau plateau cette année, il a été un peu plus facile de le proposer à mes amis. Cela faisait longtemps que les amateurs attendaient une nouvelle extension, et celle-ci est formidable. De plus, une nouvelle règle pour deux joueurs a vu le jour et elle est, elle aussi, excellente.
8   Race for the Galaxy (10 parties)
  Un autre de mes favoris. Je ne crois pas qu'il soit possible que j'en sois un jour lassé. Dès que c'est faisable, avec les bonnes personnes (car il n'est pas apprécié de tous mes joueurs), on le sélectionne pour une ou deux parties d'affilées.
8   The Staufer Dynasty (10 parties)
 

Un nouveau jeu d'Andreas Steding, mon auteur favori. Il est le créateur de Kogge, Hansa Teutonica, Firenze et Norenberc, entre autres. J'en parle plus bas.

 Tous les autres.

Les jeux dont le nom est inscrit en italique ne font pas partie de ma ludothèque.

 

9 parties : Deus.

 

8 parties : Age of Industry.

 

7 parties : Bruxelles 1893, Desperados of Dice Town.

 

6 parties : Aventuriers du rail, Steam, Cardline/Timeline, Vanuatu.

 

5 parties : Agricola, First Train to Nürnberg, Fünf Gurken, Glen More, Minivilles, Western Town.

 

4 parties : 7 Wonders, Bâtisseurs, Gloire de Rome, Korsar, La Havane, Norenberc, Russian Railroads, Sobek, Vasco da Gama.

 

3 parties : Amyitis, AquaSphere, Armadöra, Carson City, Fremde Federn, Frischfisch, Fundstücke, Ginkgopolis, Magnum Sal, Minuscule, Peloponnes, Poseidon 1800 B.C., Smash Up, Tournay, Troyes, Warlock.

 

2 parties : 1775, A Study in Emerald, Automobile, Disque-Monde Ankh-Morpork, El Gaucho, Firenze, Hanabi, Homesteaders, Imperial 2030, Jaipur, London, Om Nom Nom, Piña Pirata, Rockwell, Sandwich, Shinobi wat-Aah!, Sushi Bar, Wildcatters, Yunnan.

 

1 partie : Âge de pierre, Auberge sanglante, Aventuriers du rail JDC, Brave Rats, Caverna, Caylus, Château Roquefort, Concept, De Vulgari Eloquentia, Descendance, Dice Town, Endeavor, Finca, Friedrich, Fürstenfeld, Futterneid, German Railways Preußische Ostbahn, Hase & Igel, Hoyuk, Jamaica, Jungle Speed, Keyflower, König von Siam, Le lièvre et la tortue, Maîtres couturiers, Mare Balticum, Mégawatts, Mito !, Myrmes, Navegador, Nieuw Amsterdam, Pathfinder JDC, Pingouins patineurs, Pitch Car, Prohis, Puerto Rico, Risk édition Napoléon, Rolling Freight, Shrimp, Singapore, Takamatsu, Testament du Duc de Crécy, Tinners' Trail, Twin Tin Bots, Upon a Salty Ocean, Versailles, We Will Wok You, Witness.

 

Pas joués : 1860, 18AL, 20ème siècle, A Few Acres of Snow, Alhambra, American Rails, Assyria, Blokus, Carcassonne, Catane, The City, Coney Island, Cornish Smuggler, Crôa !, Cyclades, Dobble, EVO, Famiglia, Fast Food, Five Points: Gangs of New York, Gosu, Inca Empire, Jagdfieber, Justinian, Kogge, Labyrinthe magique, Macht & Ohnmacht, Massilia, Olympos, Onirim, Piou Piou, P'tites locos, Rattus, Small World, Takenoko, le tango de Tarentule, Thor.

 Les mois de l'année.

 

Voici une représentation où l'on peut voir le nombre total de parties jouées chaque mois et le nombre de jeux choisis pour celles-ci.

 

  jan fév mar avr mai jun jui aoû sep oct nov dec
parties 44 30 41 81 72 41 29 34 30 52 55 56
jeux 25 20 28 26 22 15 8 12 19 24 24 24

 

 Les coups de cœurs.

 

Star Wars LCG. Ma première découverte ludique au format LCG (Living Card Game). Un univers qui m'est cher, une mécanique intéressante avec l'activation par jeton (le focus), un deckbuilding original (par set d'objectif). Le jeu est asymétrique, rapide, les illustrations sont de qualité. FFG/Edge exploite ici au mieux ce qui est peut-être la licence la plus convoitée au monde. On ne peut pas se contenter de faire une seule partie de ce jeu. J'ai vite enchaîné de nombreuses parties, participé à de nombreux tournois, l'intérêt a juste légèrement baissé lorsque j'ai découvert les deux jeux qui suivent dans cette rubrique.

 

Netrunner LCG. Alors, là,… c'est juste énorme ! J'avais entendu dire que Netrunner (CCG ou LCG) était le meilleur jeu de cartes au monde. Je crois bien que ces gens ont raison. Quand je mentionne l'asymétrie dans le jeu précédent, ici, l'asymétrie est bien plus marquée. Clairement, il y a dans Netrunner deux manières de jouer très différentes selon le camp joué. Que l'on soit un runner ou une corporation, tout change. Le deckbuilding n'est pas en reste non plus avec le système d'influence. Un jeu extrêmement difficile à maîtriser, la chance intervient finalement peu par rapport aux qualités et à l'expérience de celui qui pilote le deck.

 

The Spoils. Par le passé, j'ai joué à Magic: the Gathering. Beaucoup, vraiment beaucoup. Lorsque j'ai découvert The Spoils sur la Tric Trac TV avec le passage de Monsieur Ludo, j'ai été très tenté. Un jeu qui reprend le principe général de Magic mais en lui enlevant tous ses défauts ! Il falait absolument que j'essaie. J'ai parlé de ce jeu à mes joueurs, plus précisément les anciens de Magic. J'ai organisé un draft. Et c'était parti. Je me suis ensuite inscrit au programme d'ambassadeur The Spoils. J'ai le droit d'organiser des tournois officiels et d'organiser des sessions de démonstration où tout est gratuit. Les événements organisés furent des succès. J'ai donné la vocation à un autre ambassadeur et la communauté des joueurs en Belgique est passée de zéro à onze joueurs en à peine deux mois. Malgré le fait qu'il soit un jeu de cartes à collectionner, je vous encourage à vous y pencher. C'est un jeu bourré de qualités.

 

The Staufer Dynasty. Un nouveau jeu de majorité d'Andreas Steding. Encore une mécanique originale qui ne peut s'apprécier dans son entièreté que l'orsqu'on y joue. Souvent, la simple lecture des règles ne suffit pas pour révéler toutes les qualités d'un jeu de ce monsieur. À certains aspects, The Staufer Dynasty, me fait penser à Norenberc. Tout comme ce dernier, certains éléments qui auront cours durant la partie sont connus dès la mise en place. Encore un point commun : alors que les citadins apportent du renouveau dans Norenberc, les cartes bonus ont le même usage ici. Cependant, les deux jeux sont très différents et sont des excellents exemples dans la famille des jeux de majorités.

 

 

Partager cet article

Published by Mildiou - dans Bilans
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 09:40
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.

Cartazimut 2014…

JJDJS Demo Day #1

Tournoi de démonstration au sein de Cartazimut.

Cartazimut, c'est la convention annuelle à Mons. Il y a des démonstrations de jeux organisées par des clubs locaux, des auteurs font essayer leurs prototypes, et il y a des tournois. Du tout petit tournoi avec très peu de joueurs comme Middle Earth CCG et Netrunner LCG, jusqu'à l'imposant tournoi de Star Wars X-Wing avec 37 participants.

 

Et c'est là que j'ai eu envie d'organiser mon premier tournoi de démonstration pour The Spoils. J'ai reçu, de la part de l'éditeur, un kit pour mener cette opération dans des conditions agréables, à commencer par son coût, la gratuité. Oui, tout est offert. Voyez plutôt les photos ci-dessous.

Dix decks pour dix participants. Dix autres decks à offrir en fin de tournoi. Des sleeves. Dix cartes rares et foils. Un superbe tapis de jeu. Certains sont rentrés chez eux avec une belle collection de cartes pour commencer à jouer.
Dix decks pour dix participants. Dix autres decks à offrir en fin de tournoi. Des sleeves. Dix cartes rares et foils. Un superbe tapis de jeu. Certains sont rentrés chez eux avec une belle collection de cartes pour commencer à jouer.Dix decks pour dix participants. Dix autres decks à offrir en fin de tournoi. Des sleeves. Dix cartes rares et foils. Un superbe tapis de jeu. Certains sont rentrés chez eux avec une belle collection de cartes pour commencer à jouer.
Dix decks pour dix participants. Dix autres decks à offrir en fin de tournoi. Des sleeves. Dix cartes rares et foils. Un superbe tapis de jeu. Certains sont rentrés chez eux avec une belle collection de cartes pour commencer à jouer.Dix decks pour dix participants. Dix autres decks à offrir en fin de tournoi. Des sleeves. Dix cartes rares et foils. Un superbe tapis de jeu. Certains sont rentrés chez eux avec une belle collection de cartes pour commencer à jouer.

Dix decks pour dix participants. Dix autres decks à offrir en fin de tournoi. Des sleeves. Dix cartes rares et foils. Un superbe tapis de jeu. Certains sont rentrés chez eux avec une belle collection de cartes pour commencer à jouer.

Je ne m'attendais pas à avoir le nombre maximal de dix joueurs, et ça, c'est déjà un succès. Comme promis, l'explication a été très rapide et le jeu a vite été compris par ceux qui ne le connaissait par encore. Dix joueurs, y compris moi, afin de ne pas imposer un bye à chaque rondes. Grâce à cela, tout le monde a joué quatre parties.

 

Ce qui nous fait maintenant onze joueurs dans le classement belge qui était inexistant il y a à peine deux mois.

 

Je ne crois pas me tromper en disant que tout le monde a apprécié le jeu. Et ce n'est pas uniquement dû au fait que tout était gratuit. La dotation en lots était très sympa. Beaucoup sont repartis avec plusieurs decks.

 

J'ai eu quelques contacts avec des clubs ou des boutiques qui sont intéressés par l'organisation d'évènements dans le futur. Malgré le fait que The Spoils soit un CCG (Collectible Card Game), je dois bien avouer qu'il y a encore de la demande pour un tel jeu malgré la prolifération des LCG (Living Card Game) où il n'y a pas de distribution aléatoires des cartes.

 

Cela me donne évidemment l'envie de continuer à organiser des événements. Des drafts, un autre tournoi de démonstration en février, et pourquoi pas du format construit ?

 

Keep spreading The Spoils !!

29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.

Carte

    Points T1 T2 T3

1

Frédéric P.

12 56,25% 56,25% 0
2

Christophe R.

9 56,25% 53,13% 1
3

Coraline D.S.

6 56,25% 53,13% 25
4

Cédric J.

6 56,25% 51,56% 13
5

Stéphane P.

6 56,25% 48,44% 13
6

François D.

6 43,75% 50,00% 17
7

Mélanie P.

6 37,50% 45,31% 25
8

Vincent B.

6 31,25% 50,00% 5
9

Laurent H.

3 56,25% 50,00% 21
10

Nicolas G.

0 50,00% 42,19% 30
29/11/14 - The Spoils à Cartazimut 2014.

Partager cet article

Published by Mildiou - dans The Spoils Cartazimut
commenter cet article
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 22:04
11/10/14 - The Spoils

Chez Monsieur l'Ambassadeur…

Fraels, Hellrick, Mildiou, Lula, Talitati.

JJDJS Shecond Draft #1 (Shade of the Devoured Emperor + Second Edition)

Tout premier événement autour de ce CCG, The Spoils. Les participants de ce petit tournoi privé ont tous un très lourd passif avec Magic: the Gathering. Une relation dévorante, chronophage, dispendieuse et parfois obsédante pour certains. La réticence d'essayer un nouveau jeu de cartes à collectionner fût un petit peu plus facile à gérer que j'aurai pu le penser. J'ai beaucoup communiqué, écrit un petit article, acheté quelques boosters et ils sont tous là. Il reste maintenant à voir si je vais constituer une petite base de joueurs pour le futur.

 

J'ai en effet deux objectifs aujourd'hui :

1. Faire apprécier le jeu.

2. Avoir des joueurs réguliers et impliqués.

 

11/10/14 - The Spoils11/10/14 - The Spoils
11/10/14 - The Spoils11/10/14 - The Spoils

Je suis parti dès le départ avec le trade Arcanist avec ma première carte choisie, Venomous Sacspider. Ensuite je collecte quelques characters avec la capacité Covert qui sont plus difficiles à bloquer. J'ai la chance d'accumuler deux Lugubrious Finger Trap et trois Mittens of Muffled Tought, de quoi neutraliser l'agressivité de mes adversaires. Monstrous Lassitude a bien servi également.

 

 

À côté de ça, j'adjoints quelques cartes Rogues et Warlords en jouant une de leur ressources pour commencer les parties. Ces deux trades m'apportent quelques removals supplémentaires et quelques characters : Impulsive Abductress, Banana Peel, Gassy Gastornis ou bien encore Drive By Boobing.

 

 

Des bons characters, solides ou presque imblocables. Beaucoup de removals, un deck assez efficace. Une victoire et un nul par manque de temps.

Carte

    Points T1 T2 T3

1

Hellrick (Frédéric)

7 44,44% 37,04% 9
2

Mildiou (Laurent)

7

33,33%

40,74% 9
3

Fraels (François)

4 44,44% 37,04% 13
4

Lula (Nicolas G)

4 33,33% 44,44% 10
5

Talitati (Vincent B)

3 33,33% 40,74% 5

Quel fût le sentiment des participants avec cette découverte de The Spoils ? Tout le monde est d'accord pour dire que le jeu est très bon, une fois le tournoi terminé, des nouvelles parties ont été demandées. C'est un signe qui ne trompe pas.

 

Néanmoins, en ce qui concerne le futur, je suis un peu moins enthousiaste. Voici pourquoi :

 

• Fraels — Il est très motivé par le jeu, il a déjà acheté la boîte de base. C'est le seul de mes invités qui a payé les cartes jouées aujourd'hui pour repartir avec et agrandir sa collection.

 

• Hellrick — Pas d'achat, ni maintenant, ni plus tard. Mes arguments qui prouvent que The Spoils n'est pas plus cher qu'un LCG n'ont eu aucun effet. Cela l'a même incité à investir dans Netrunner, allez donc comprendre.

 

• Lula — Il a plaisanté et feint de ne pas apprécier le jeu de peur de retomber dans un modèle similaire à Magic, mais le fait d'y jouer l'a intéressé et peut-être va-t-il investir dans le jeu.

 

• Talitati — Le jeu lui a plu, l'univers des cartes l'a beaucoup amusé. Malheureusement, il rechigne à remettre de l'énergie dans un jeu à collectionner et à passer du temps à faire du deckbuilding.

 

• Mildiou — Moi, je suis conquis pas ce jeu. Je poursuivrai et on verra bien.

 

Pour résumer, mes deux objectifs du jour :

 

1. Faire apprécier le jeu. Réussi avec succès.

2. Avoir des joueurs réguliers et impliqués. C'est moins sûr, je n'en ai qu'un seul pour l'instant.

Partager cet article

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

C'est tout récent…

 Les douze dernières parties jouées par Mildiou…

 

08/12

6 joueurs

06/12

3 joueurs

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...