4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 12:58

Découverte de trois nouveaux jeux en une seule soirée, deux "anciens" et un nouveau ramené d'Essen.

 

Aqua RomanaAqua Romana. Un jeu où l'on doit réaliser quatre lignes aussi longues que possible en s'aidant d'architectes qui sont disposés autour du carré dans lequel nos aqueducs sont construits.

Vanessa et Vincent se propagent tous les deux dans la même moitié de terrain, ce qui veut dire qu'il ont plus de possibilités d'extensions parce qu'il y a plus d'architectes, mais sur le long terme ça sera gênant pour eux à cause du manque de place. Moi, je suis seul dans ma moitié et je n'ai souvent qu'une seule option possible pour m'étendre. Mais comme c'est une longue ligne droite que j'entreprends, mon seul souci est que personne n'ait l'opportunité d'utiliser mon architecte.

Pour me donner plus d'option de déplacement, je vais terminer prématurément un aqueduc pour seulement trois points mais en faisant ça, j'ai la possibilité de prendre un architecte additionnel que je peux placer où je veux.

Je vais éliminer Vincent en posant une tuile courbe devant ses deux derniers tronçons, et comme ils ne sont pas assez long, il score peu et je me laisse une chance de finir devant Vanessa.

 

1 Laurent 34
2 Vanessa 29
2 Vincent D 29

 

Funkenschlag - DEFDie Ersten Funken. Ou bien encore The First Sparks, ou bien encore en français… on ne sait pas. La version Filosofia arrivera plus tard dans l'année et pour ma part, je vais l'attendre. Mais François a ramené d'Essen une boîte en anglais.

Dix ans après la toute première version de Funkenschlag, son auteur nous offre une version rethématisée, plus courte, mais quand même assez différente pour en faire un nouveau jeu à part entière. On doit mener notre clan vers la prospérité en collectant de la nourriture et en agrandissant notre territoire de chasse pour être le premier à constituer un clan de treize membres. Pour ce faire, on va acheter des technologies et des outils mais sans enchères. L'ordre du tour est cependant tout aussi important que dans Funkenschlag, si pas plus.

La procédure pour acquérir les cartes outils et connaissances est très rapide et très simple. Je choisis une carte et je demande dans l'ordre du tour si quelqu'un la veut à ma place, si tout le monde passe, je la prends. On peut ainsi récupérer des outils qui ne nous sont (pour l'instant) d'aucune utilité juste pour freiner un adversaire.

La collecte de la nourriture se fait dans l'ordre inverse du tour et pour le premier joueur le risque de pénurie est bien réel. Si la nourriture vient à manquer lorsque l'on doit nourrir les membres de notre clan, ils meurent ! Il n'y avait rien de tel dans Mégawatts, ça peut être assez méchant ici.

J'ai été dernier joueur pendant la majorité de la partie, ce qui est un avantage. Un autre de mes avantages est que j'ai pu avoir une carte Feu qui évite de perdre un tiers de sa nourriture par tour. Malgré ces avantages, je n'ai pas gagné à cause d'un nombre. Ce nombre, c'est le 17 qui signifie la fin de la partie à Mégawatts, mais ici c'est pas Mégawatts et le chiffre à surveiller, c'est 13. J'avais de quoi m'étendre jusqu'à 13 (et il m'aurait resté 3 nourritures), mais je ne l'ai pas fait voulant rester dernier dans l'ordre du tour encore une fois avant un rush final.

Et c'est Vanessa qui va tranquillement se poser jusqu'à avoir 13 membres de son clan sur le terrain, parce qu'elle, elle a bien vu que c'était 13 qu'il fallait ! D'ailleurs, le 13 est coloré différemment sur le plateau, et puis il n'y a même pas de 17 sur le plateau ! J'ai peut-être un peu trop joué à Mégawatts…

Die Ersten Funken est beaucoup plus rapide que son grand frère, un peu moins calculatoire et le matériel est superbe.

 

    Taille du clan Nourriture
1 Vanessa 13 2
2 Laurent 11 7
3 Vincent B 11 2
4 Vincent D 10 1

 

FincaFinca. Voilà un jeu vraiment très simple, qui peut être utile pour convertir des non-joueurs et leur apporter la lumière. L'explication dure dix minutes grand maximum et on rentre très vite dans le jeu.

On doit collecter des agrumes et autres fruits en se déplaçant sur une roue pour finalement remplir des commandes de fruits pour gagner des Points de Victoire. Selon les tuiles commandes gagnées, on peut espérer gagner des bonus selon des majorités lorsqu'une pile de commande est épuisée. Classique. Efficace.

Je vais gaspiller dès le deuxième tour une Charette (que j'ai appelé Chameau toute la partie, j'ai peut-être un peu trop joué à Amyitis) juste pour une commande d'un fruit pour un point. Avec un peu d'opportunisme sur les déplacements, on peut espérer collecter beaucoup de fruits mais on doit en même temps surveiller qui est potentiellement capable de remplir la commande que l'on aimerait faire. Mais je vais en laisser partir trop souvent de parce que j'ai essayé toujours d'en avoir plus, et finalement tout m'a échappé.

Voilà un jeu que je présenterais bien aux enfants vu les petites additions nécessaires pour surveiller qui gagne les bonus, et aussi pour l'aspect collection de ressources.

 

1 Vincent D 46
2 Vincent B 43
3 Vanessa 38
4 Laurent 34

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...