6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 17:16

Tinners' TrailTinners' Trail.  C'est le jeu de Fred ça, il la sent bien cette histoire de mines anglaises aux relents de pâté en croûte. Jusqu'ici, trois victoires sur quatre avec à chaque fois une utilisation massive des tunnels de drainage. Moi, je lui dis à chaque fois que c'est surfait car ça prend beaucoup trop d'unités de temps (trois.) Mais le résultat est là, et ça va recommencer pour cette partie.

Les deux premières mines que je vais acheter vont être payées un peu trop cher et vont me pénaliser sur l'argent qui me reste pour extraire un peu plus en fin de tour. Par contre, je vais réussir, lors du deuxième tour, à acheter ma troisième mine dans une région voisine aux deux premières pour un prix minimal de 1£. J'ai juste attendu que tout le monde passe en extrayant du minerai ou en vendant du pâté en croûte. Seule Mélanie joue encore et lorsqu'il ne lui reste plus qu'une unité de temps à dépenser, je propose cette mine en enchère. Je suis donc le seul à pouvoir l'acheter. Ce regroupement de trois mines va être l'endroit idéal pour y placer une locomotive le tour suivant.

Fred va faire deux très bons tours en extraction et il me paraît difficile de pouvoir le rattraper. J'aurais peut-être pu faire quelque chose si j'avais réussi à acheter la dernière mine, mais il avait plus d'argent que moi et a pu donc se permettre d'enchérir plus cher. La qualité des mines de Mélanie ne lui permet pas de le rattraper, mais il ne manquait pas grand chose.

Pour ce qui est de Vincent, je ne peux que le citer : "Mais quand est-ce que j'ai merdé ?!?" Il est trop excentré à l'est de la carte où les régions sont trop peu intéressantes et il est vite dans la situation où tout ce qu'il reste dans ses mines, c'est de l'eau.

Les cours ont été élevés, ce qui explique les scores aussi importants.

 

  Frédéric Mélanie Laurent Vincent B
1er tour 24 48 30 36
2e tour 50 35 30 25
3e tour 48 16 32 12
4e tour 30 45 39 24
TOTAL 152 144 131 97

 

German RailwaysGerman Railways Preußische Ostbahn. Pour une courte description des principes de ce jeu de train, je vous renvoie au compte-rendu de ma première partie.

C'est la première partie pour Mélanie et Fred et il faut bien avouer qu'au début, on ne voit pas bien où on veut en venir. On joue avec des compagnies qui ne nous appartiennent pas exclusivement, et il faut investir au bon moment au meilleur prix pour espérer de gros gains avec le versement des dividendes.

J'ai axé ma stratégie sur les compagnies Großherzoglich Badische Staatseisenbahnen (la rouge) et Königlich-Bayerische Staatseisenbahnen (la bleue.) Bon, je vais arrêter tout de suite avec les noms allemands et je vais les appeler la Rouge et la Bleue.

Lorsque je suis à court de fonds pour développer les voies de la Bleue, je vais proposer une nouvelle action que je vais acheter moi même mais à un prix pas assez élevé. Par contre pour la deuxième action Rouge, je vais payer plus cher. Mais payer plus cher veut dire avoir plus de moyens pour poser de nouvelles voies. De plus, je suis en monopole et je peux donc décider seul pour ces deux compagnies.

Fred et Vincent se partagent les parts de plusieurs compagnies et leurs positions sur l'échelle des dividendes sont toujours très proches. Mélanie et moi sommes d'abord derrière et ensuite loin devant. Elle aussi a investi dans deux compagnies : la Noire et la Jaune. Elle aussi est en situation de monopole.

Lorsque c'est permis, je vais proposer à la vente la dernière action de la compagnie Rouge. À partir du moment où la partie est bien avancée, il est important de ne pas trop payer pour acquérir un titre mais il ne faut pas laisser passer une occasion qui peut s'avérer rentable. Vu son niveau sur l'échelle de la valeurs des compagnies, si je la gagne, je peux espérer au moins 60 thalers, et ce, grâce au double paiement des dividendes en cas de connexion. Je possède la Bleue qui est la seule à se connecter vu la proximité. Vincent me suit dans les enchères, mais il laisse tomber lorsque je suis prêt à payer 45 thalers. Finalement, elle me rapportera bien plus que ça car il y aura plus de phases de dividendes que prévu.

Et à chaque fois qu'ils sont versés, Mélanie et moi gagnons dans les environs des 50 thalers contrairement à la trentaine que gagnent Fred et Vincent. Ils vont laisser tomber et passer lors de leurs dernières actions voyant qu'ils ne peuvent plus me rattraper. Si Mélanie ne finit pas deuxième, c'est parce qu'elle a payé un peu cher ses deux dernières actions.

 

1 Laurent 443
2 Frédéric 394
3 Mélanie 379
4 Vincent B 364

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vincent 10/12/2011 18:00


mwais Valmy une bière dont ou n'oublie pas le nom !


Mais quand est ce que j'ai merdé ?


 

Christian 09/12/2011 09:51


A Colonial mon premier tour n'était pas terrible, ainsi que les suivants d'ailleurs. Je ne vois que la Valmy qui aurait pu causer de tels troubles.

Vincent 08/12/2011 18:04


Mwais tu te moques mais à Colonial tu fait moins le malin

Christian 07/12/2011 18:13


Je crois que Vincent B. a merdé au 3ième tour ainsi qu'aux 2ième et 4ième tours, avec un premier tour moyen. Dommage, car sans ça il aurait pu être premier!

Mildiou 07/12/2011 18:26



Oulah !! Comment tu te moques toi ! (Mais bon, c'est vrai qu'il a vite merdé et il est resté constant jusqu'au bout.)



Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...