1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 17:08

Soirée au club Esprits Joueurs avec les enfants. Mais plus tôt dans la journée, ils me demandent pour faire une partie d'EVO.

 

EVOEVO. Ils avaient déjà fait une première partie il y a quelques semaines, et ils ne s'étaient pas trop mal débrouillés. Ici, mon fils m'a étonné dans sa manière de jouer car il planifiait ses déplacements en tenant compte du tour suivant. Il pouvait le faire car il a vite acquis le gène Sixième sens qui permet de consulter le prochain jeton de météo. Ce qui lui a permis de gagner au moins six Points de Mutation à chaque tour, et il était même bien souvent à sept ou huit PM.

La première moitié de la partie a été plutôt facile pour moi, mais ça s'est gâté dans la seconde moitié. Il me manque de la place et j'ai raté les rares combats que j'ai été obligé de faire. Les deux naissances que je fais compensent à peine mes pertes.

Pour Élisa, c'est plutôt constant, mais elle plafonne à cinq voire six dinosaures survivants dans le meilleur des cas. Elle a un peu plus de mal pour juger de l'utilité d'un gène sur le long terme. Mais ça l'amuse de gérer une troupe de dinosaure, et ce même si la partie a duré le maximum de temps possible avec le météorite dans le tout dernier jeton de météo.

Je pensais que j'allais gagner, mais Nicolas s'en est plus que bien sorti. Je suis fier de lui.

 

1 Nicolas 56
2 Laurent 51
3 Élisa 43

 

7 Wonders 07 Wonders. Arrivée au club et quand les enfants sont là, c'est facile de rassembler des joueurs autour d'une grande table pour une partie de 7 Wonders. C'est la première partie de Manu et c'est la première fois que nous jouons avec la nouvelle merveille procurée à Essen : Catane. Nicolas a eu le plaisir de la recevoir par tirage au sort et il l'a bien utilisée avec les trois étapes construites.

Tous les détails se devinent grâce au tableau ci-dessous.

 

 

Laurent

Babylone A

Vincent B

Gizeh A

Élisa

Bruxelles B

Nicolas

Catane A

François

Alexandrie A

Manuel

Éphèse A

Conflits 7 16 12 -4 -5 6
Trésor 2 1 6 8 4 3
Merveille 3 8 7 10 7 10

Civil

6 6 15 27 6 9
Commerce 0 2 6 3 5 2
Guildes 6 6 0 0 25 6
Sciences 38 10 0 0 2 0
Leaders - - - - - -
TOTAL 62 49 46 44 44 36
(Monnaie)       (24) (12)  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants se regroupent sur une autre table pour jouer à Jagdfieber et ensuite, ils ont fait une partie de Rattus. Ce qui nous a laissé le temps pour notre première partie de…

 

Banner - German RailwaysGerman Railways. Une nouveauté Queen Games du salon d'Essen ramenée par Vincent. Comme bien souvent avec cet éditeur, la traduction française laisse a désirer et certaines phrases demandent un effort particulier pour ne pas interpréter de travers. Ce qui est dommage pour un jeu aussi simple.

En fait, ce n'est pas tout à fait une nouveauté. C'est une réédition d'un jeu sorti en 2008 chez Winsome Games : Preußische Ostbahn. Qu'est-ce qu'apporte Queen Games ? C'est plus beau avec une boîte démesurée.

Il y a huit compagnies ferroviaires avec de doux noms teutons telle la Großherzoglich Badische Staatseisenbahnen, la Niederschlesisch-Märkische Eisenbahn, et j'en passe. Alors, ces compagnies on les désigne par leur couleur… mais certaines ne sont pas toujours aisément différentiables avec par exemple la jaune, l'orange et l'orange foncé.

Il y a trois actions possibles : mettre en vente une action d'une compagnie, étendre le réseau d'une compagnie dans laquelle on est actionnaire, et ne rien faire. Mais lors d'un tour de jeu, on n'est même pas garanti de pouvoir effectuer une seule action.

En effet, on a droit a un certain nombre de jetons d'actions selon notre position sur l'échelle des dividendes, plus on est haut, moins on en a. L'ensemble de ces jetons est mélangé dans un sac, et on en tire cinq au sort. C'est plutôt original, mais il est donc possible de faire un petit temps sans avoir le droit de jouer. Dans ce cas, la seule chose que l'on sait faire, c'est enchérir sur les titres proposés par les autres.

Les flux financiers sont une version allégée de ce que l'on peut trouver dans Imperial. On achète des actions pour remplir les caisses de la compagnie, on développe le réseau d'une compagnie avec ses fonds si on y est actionnaire. Et les dividendes sont payés par la banque aux joueurs. Ils sont payés dès que deux compagnies différentes sont connectées et les joueurs les touchent pour toutes les compagnies.

 

German-Railways.jpgDès le deuxième tour, je suis loin devant dans l'échelle des dividendes et j'ai malgré tout la chance d'avoir mon jeton tiré au sort. Je peux continuer à développer le réseau d'une de mes compagnies et plus tard proposer une nouvelle action à la vente. Je ne vais même pas tenter de l'acheter car mon but était de remplir les caisses de la compagnie pour la développer plus tard.

Plus tard, je n'aurais plus la chance d'effectuer une action et je vais me contenter d'acheter mon troisième et dernier titre de toute la partie. Oui, seulement trois actions. Les autres joueurs en achètent beaucoup plus, mais ils paient parfois beaucoup plus qu'ils ne vont en récupérer via les dividendes.

Vers la fin de la partie, quelques rares actions (jetons) avec lesquelles je vais continuer à augmenter la valeur de mes deux compagnies avec de nouvelles connexions. Je suis évidemment rattrapé sur les revenus mais j'ai dépensé moins et plus rarement. Et c'est grâce à ça que j'arrive à gagner ma place de deuxième.

Un jeu de train pas du tout désagréable à jouer mais qui m'a donné l'envie d'enfin faire ma première partie de Steam et surtout de rejouer à Imperial.

 

1 Fabrice 196
2 Laurent 184
3 Vincent B 162
4 Manuel 159
5 François 149

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christian 02/11/2011 18:10



IMPERIAL!!!! . Je vois pas comment on peut s'amuser avec des trains



Mildiou 02/11/2011 19:18



Par ailleurs, ça serait bien que tu sois là ce week-end. Ton expertise du milieu ferroviaire pourrait être utile.



François 02/11/2011 15:22



Vous remarquerez que j'ai testé un truc à 7wonders ... déjà ne pas jouer militaire ... pas ça n'a pas porté ces fruits ...



Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...