3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 22:55

Race for the Galaxy 0Race for the Galaxy. Que j'aime ce jeu. Cela faisait vraiment longtemps que je n'avais plus sorti ma boîte, mais j'adore jouer à RtfG. Explorer l'immensité galactique (la pioche) pour étendre mon empire (tableau) en colonisant des nouvelles planètes et en développant mes technologies, c'est à chaque fois avec plaisir que je m'y plonge.

Et pour moi, c'est avec le jeu complet que je le préfère, avec le prestige et les conquêtes. Ces deux éléments apportent des contraintes d'adaptations que je trouve très intéressantes. Les cartes de la troisième extension (Au bord de l'abîme) offrent des capacités inédites dont certaines que je n'ai même pas encore utilisées une seule fois.

En parlant de prestige, après avoir dévoilé mon monde de départ, les Fourgueurs galactiques, la première carte que je choisis d'ajouter à mon tableau est le Médiateur pan-galactique. Un petit développement à 1 mais qui donne un Point de Prestige et donne un petit plus pour l'exploration. Ce petit PP me donnera un avantage certain car il me permet de rester leader de prestige pendant plusieurs tours pour gagner automatiquement un Point de Victoire au début de chaque tour.

Mon premier monde a été le Monde producteur d'épice qui produit une Ressource nouvelle (bleue) mais permet de vendre celles-ci avec un bonus de +2. Je vais ajouter d'autres cartes qui améliorent la vente des Ressources nouvelles pour les vendre en fin de partie pour neuf cartes. Je renouvelle ma main très facilement à chaque phase de consommation sans même être obligé de vendre grâce à la Ligue commerciale.

Race for the Galaxy 3Tous ces bonus de vente ont été rentabilisés en terme de PVs grâce à la Ligue commerciale, un des cinq développements à 6 dans mon tableau. Pour tous les jouer, la Fédération galactique a été d'une aide précieuse grâce à son bonus de -2 pour poser un développement.

La course au prestige a été égalisée par Vincent en milieu de partie pour rester sur une égalité. Mais les PVs gagnés en début de tour grâce à mes PPs me permettent de renforcer cet avantage grâce à la Renaissance galactique qui me donne un PV par tranche de trois jetons de PV.

C'est quand même dommage que ce jeu rencontre des refus catégoriques dans mon groupe de joueurs. Certains ne veulent même pas en entendre parler, une vraie répulsion. On lui reproche ce qui constitue sa plus grande force : tous ces symboles qui permettent en un coup d'œil de voir ce que fait une carte. L'ergonomie est tout simplement parfaite. Non mais, vous imaginez ce jeu avec du texte sur les cartes ? Là, c'est moi qui refuserais catégoriquement d'y jouer.

 

 

Laurent

Vincent B

Jetons PV 15 7
Objectifs 11 0
Dev. 6 32 6
Prestige 3 3
Tableau 19 15
TOTAL 80 31

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...