22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 22:29

Le temps de jeu de cette journée a été consacré aux derniers cadeaux tardifs que ma fille Élisa (7a) a reçus pour son anniversaire. Son amour pour les Aventuriers du rail qui transparaît via ce blog a donné l'idée de lui offrir la déclinaison en jeu de cartes. Et avec ça, un jeu d'observation dans une petite boite aux illustrations sympas : le Tango de Tarentule.

 

Tango de TarentuleLe Tango de Tarentule. La partie a commencé le matin et j'étais sur le point de gagner, mais je me suis ramassé un énorme paquet de cartes suite à une erreur (il fallait dire "Coco !" et pas bêtement "Miaou".) On a donc poursuivi la partie en soirée une fois rentré. C'est le problème avec ce genre de jeu, c'est que cela peut durer très longtemps.

C'est finalement Élisa qui remporte la partie après un enchaînement de vaches, "meuh", "meuh meuh", [ ], "meuh" (comprendra qui peut) et quelques tarentules bien placées. La rapidité pour taper au milieu d'une table, ce n'est pas mon fort et je finis avec un impressionnant paquet de cartes devant moi. Aussi à cause des perroquets, ha non, je ne m'habitue pas aux perroquets.

 

1 Élisa
  Laurent
  Nicolas

 

Aventuriers du rail - jdcLes aventuriers du rail — Le jeu de cartes. Un jeu qui n'a pas tout en commun avec son grand frère, ce qui préserve son intérêt. On doit jouer des cartes devant soi en respectant quelques règles et en respectant des contraintes imposées par les autres joueurs. Il faut attendre un tour de table pour les "mettre en circulation", ce qui veut dire en fait que ces cartes "en circulation" seront prises en compte pour valider les cartes objectifs.

Nicolas joue de manière méthodique et il calcule ses objectifs les uns après les autres. Il est efficace et il n'aura loupé qu'un seul objectif en tout et pour tout. Comme il l'est suggéré dans les règles, nous avons fait notre première partie en consultant librement les cartes mises en circulation. Si cela facilite la progression dans l'accomplissement des objectifs, cela rallonge considérablement la partie à cause de toutes ces consultations. Pour notre prochaine partie, on interdira de regarder les cartes.

Le gain de plusieurs cartes bonus pour les grandes villes me fait passer devant Élisa qui a pourtant bien mieux joué que moi en plaçant plusieurs locomotives dans de grands lots de cartes. C'est un peu frustrant pour elle, surtout dans la mesure où je n'ai absolument rien fait pour gagner telle ou telle carte bonus.

À quatre joueurs, il y a deux manches qui expliquent la présence de deux lignes pour les objectifs accomplis dans le tableau récapitulatif ci-dessous.

 

  Nicolas Laurent  Élisa  Fernand
Objectifs (+) 1 49 44 58 30
Objectifs (+) 2 49 57 29 39
Objectifs (-) -6 -30 -13 -13
Bonus 30 39 15 8
TOTAL 122 110 89 64

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...