17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 21:20

Avec la visite de Meredith et Christian, les enfants ont reçu leurs derniers cadeaux de Saint-Nicolas. Un classique avec des dés et des pièces en forme de dominos : Sushi Bar. Et une grande boîte pleine de couleurs et pleine de matériel magnifique avec un thermoformage pratique comme mon fils les apprécie : Takenoko.

 

Takenoko.jpg

Takenoko. Pendant que les enfants mangent leurs autres cadeaux et s'occupent avec d'autres jeux, on fait une partie pour qu'ils m'expliquent les règles. Pour une fois, ça me fait des vacances.

Ce n'est pas compliqué du tout et la clé est le choix des objectifs et leur nombre. Il faut faire mieux et plus vite que les autres.

J'ai crû pouvoir terminer la partie à mon avantage en déposant mon huitième objectif et gagner les deux points bonus offerts par l'Empereur. Mais les autres peuvent encore jouer un tour, et ils font tous les deux mieux que moi.

 

1 Christian 35
2 Meredith 33
3 Laurent 31

 

Sushi BarSushi Bar. Un jeu qui ressemble au Yams. Deux séries de sushis de valeurs différentes sont alignés au centre de la table. On a cinq dés que l'on peut lancer jusqu'à trois reprises si nécessaire pour faire des combinaisons, on est obligé de garder au moins un dé après chaque lancer.

- Au moins un "Sushi Bon" pour choisir un bon sushi dans la file des sushis qui rapportent des points positifs (+1 à +6.)

- Au moins un "Sushi Pourri" pour choisir un sushi avarié dans la file des sushis qui rapportent des points négatifs (-1 à -4.)

- Au moins trois baguettes bleues pour aller se servir chez les autres pour leur subtiliser un "Sushi Bon."

- Au moins trois baguettes rouges pour aller se servir chez les autres pour leur subtiliser un "Sushi Pourri."

Mais pourquoi aller récolter des sushis qui donnent des points négatifs me direz-vous ? Parce qu'on en a besoin à cause de l'astucieux système de décompte final. Les sushis gagnés sont disposés en deux piles, et avant de compter les points, si la pile positive est plus grande que la négative, on élimine tous les positifs qui dépassent la pile des négatifs. Par contre les négatifs, eux, sont toujours décomptés.

C'est simple, mais il faut quand même surveiller les piles adverses pour y remettre de l'ordre grâce aux combinaisons des baguettes.

Première partie de découverte pour Élisa et moi : Les deux adultes sont aux dernières places.

 

1 Élisa 8
2 Tim 4
3 Marilou 3
Laurent 2
5  Meredith  1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...