10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 22:00

NavegadorNavegador. Rendez-vous au club avec Vincent. Dans le tumulte des jeux d'ambiance, deux joueurs Kûbenboäs esseulés nous rejoignent attirés par le contenu de mon sac.

Tout le monde se lance dans l'exploration et l'établissement d'une colonie. Après m'être assuré qu'au moins deux autres joueurs vont poursuivre dans cette voie, mes navires ne bougeront plus. Je vais acheter plusieurs usines afin de profiter de la modification du prix des marchandises grâce aux colonies adverses.

Je peux profiter de nombreux revenus grâce aux colonies aurifères de Johan et aux sucrières de Vincent. Johan profite lui aussi d'une position favorable (inverse à la mienne : mes usines équilibrent ses colonies) et Vincent doit attendre le bon moment pour espérer des revenus corrects. Seul Cédric est complètement largué dans le domaine économique et sans une économie performante, on ne fait pas grand chose à Navegador.

Il a malgré tout eu la possibilité d'acheter des églises, ce qui est embêtant car c'est la seconde stratégie que j'ai choisie de développer parallèlement aux usines. Heureusement pour moi, ses moyens financiers ne lui permettent pas de me concurrencer sur le long terme même si les quelques églises qui m'ont échappées me privent de nombreux points.

Parce que des points j'en ai besoin pour rester devant Johan. C'est un explorateur, un colonisateur et il se partage les chantiers navals avec Vincent. Trois domaines de développement dont seulement un seul où il est libre puisque Cédric explore lui aussi.

J'achète des usines par deux voire par trois à chaque passage sur la case Bâtiments pour creuser l'écart. Et les gains générés par ces usines me permettent d'en acheter d'autres ainsi que la dernière église qui est absolument hors de prix pour Cédric.

 

  Laurent  Johan Vincent B Cédric D
Navires 0 3 4 3
Ouvriers 9 6 9 5
Cruzados 3 2 1 3
Colonies 8 44 6 4
Usines 65 2 35 2
Explorateurs 4 24 8 28
Chantiers navals 3 36 36 6
Églises 36 3 6 27
TOTAL 128 120 105 78

 

Coney IslandConey Island. [ Description du jeu ] On me demande si j'ai un petit jeu rapide pour finir la soirée. Et après avoir hésité à sortir Firenze, c'est finalement celui-ci que je propose car je n'y ai joué que trois fois jusqu'ici.

Après une courte explication de dix minutes, tout le monde se lance évidemment dans le placement de ses artistes dans le parc et tous les aspects sont présents. Alors que Bernard et Cédric privilégient les artistes de la première roulotte pour gagner des PVs, Laurent augment ses revenus avec ceux de la deuxième et j'utilise ceux de la troisième pour tenter de collecter des cubes de constructions.

Après avoir observé et apprécié l'intérêt d'avoir plusieurs cubes par tour comme je le fais, les premiers blocages arrivent avec le placement d'attractions. Un vrai jeu de (en)foire(é.) Ma progression est stoppée net et je suis obligé de recruter l'Officier de police pour gagner plus de cubes. Mais ce personnage consomme mes maigres PVs et j'ai commencé à avoir un retard que j'ai eu du mal à combler.

Cédric collectionne les journaux en plus d'avoir un développement exemplaire. Des revenus nombreux avec seulement trois artistes dans leurs roulottes. Il est difficile de les expulser du parc car ils sont souvent isolés et en tout cas jamais adjacents avec un de ses autres. Exemplaire, mais à un détail près : si c'est avantageux en cours de partie, la pénalité finale risque d'être lourde puisque deux PVs sont retirés pour chaque artiste qui reste sur le plateau de jeu.

Laurent gagne beaucoup de points en plaçant des grandes attractions et profite d'une erreur de Cédric pour terminer la partie à sa place en plaçant la dernière attraction de l'avant-dernière pile. Il récupère ainsi son dernier artiste et ne laisse plus le temps à Cédric de le faire. Il renvoie également un artiste m'appartenant ainsi qu'à Bernard mais nous sommes trop loin sur la piste de score pour que cela soit un problème pour lui.

Coney Island a unanimement enchanté tous les joueurs, bien tactique et bien retord. Je reviendrais avec…

 

  Laurent M Cédric D Bernard Laurent
Piste 51 37 32 30
Journaux 6 15 6 6
Artistes 0 -10 -2 0
TOTAL 57 42 36 36
(*)     (2) (0)

(*) Argent et matériaux restants.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...