2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 10:24

Soirée à la maison. Nous sommes sept avec les enfants et ils vont découvrir Finca qui, je pense, peut leur plaire. Pendant ce temps, sur une autre table se jouent deux parties de Piou Piou (oui, les enfants jouent à Finca et les adultes à Piou Piou, il n'y a pas d'erreur.) Quand les enfants sont au lit, Nicolas (le grand qui n'est pas mon fils) demande si on peux jouer à Mégawatts, les quatre fans que nous sommes disent oui évidemment.

 

Banner - Finca bFinca. Ils ont aimé (et d'ailleurs le Père Noël en a été informé.) Collectionner des fruits pour les échanger contre des points de victoire a bien fonctionné. Même si ce n'était pas toujours évident de se concentrer avec les bruits de basse-cour à côté de nous. 

Nicolas a même réussi à gagner une tuile bonus de 7 PV pour avoir gagné chacune des tuiles de valeurs 1 à 6. Élisa se spécialise dans les commandes de fruits identiques, avec même deux bonus qui vont avec.

Nicolas va finir la partie en m'offrant la tuile bonus du domaine sans avoir vérifié à qui elle allait et c'est pour ça que je passe devant alors qu'il devait gagner.

 

1 Laurent 50
2 Nicolas 47
3 Élisa 43

 

Banner - MégawattsMégawatts Russie. Pour une courte description des particularités de cette carte, je vous renvoie ici.

La région en rouge, la plus à l'est, est écartée. Je suis le premier et je tente de me procurer une centrale de petite valeur pour avoir la possibilité de m'implanter en premier sur la carte. Mais les enchères partent trop haut à mon goût pour un premier tour, et je vais finalement me retrouver avec la centrale numéro 7 et je prends la deuxième place dans l'ordre du tour.

Cela veut dire que je me placerais après que trois autres ne l'aient déjà fait et ça sera au nord-est de la région brune. Laissant les autres à l'est de mes deux positions et Vanessa s'installe juste au dessus de moi dans la région rose. La situation la plus difficile est celle de François qui, après s'être placé en premier, se retrouve enfermé dès le premier tour.

J'ai dès le début été en surproduction et ils me laissent acheter une centrale très intéressante pour son prix initial, c'est la numéro 36 qui consomme 3 charbons pour alimenter 7 villes. Elle vient s'ajouter à la 31 (3 charbons—>6 villes) et à la 34 (1 uranium—>5 villes), ce qui porte ma capacité d'alimentation à 18 au moment où je n'ai encore que 9 villes. J'ai donc plus que ce qu'il me faut et je vais économiser à partir de ce moment puisque je ne suis plus obligé d'enchérir.

Mégawatts - RussieUne fois que c'est possible, j'achète beaucoup de charbon pour m'assurer une phase et demie de bureaucratie. L'achat des ressources ne sera plus une source d'inquiétude.

En plus de ça, après une période durant laquelle le charbon était très demandé et voyait son cours s'élever, je me retrouve seul à consommer principalement cette ressource. Seul Nicolas possède une centrale à charbon et c'est à l'uranium qu'il carbure principalement. Uranium qui, à la fin de la partie, est la ressource meilleur marché et réaliser un tour d'achat des ressources en payant 2 elektros alors que les autres paient jusqu'à 10 fois plus, c'est très avantageux.

Dernier tour : il me reste 169 elektros et je dois faire 7 nouvelles connexions. Je vais réussir à le faire pour 166 elektros car je suis le deuxième à jouer lors de cette phase et il me reste encore beaucoup de place où m'installer. Je suis le seul à 18 villes alimentées.

 

    villes connectées villes alimentées
1 Laurent 18 18 3
2 Vanessa 17 17 8
3 Vincent D 18 16 15
4 François 15 15 3
5 Nicolas G 14 14 5

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...