8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 22:55

Les enfants ont reçu quelques boîtes de jeux pour pâques : The City, l'extension de l'Âge de pierre et une extension pour les Aventuriers du rail : Europa 1912. Les deux parties jouées chez mes parents on été consacrées à ces découvertes.

 

City.jpgThe City. Un jeu vraiment simple, mais qui est intéressant pour une chose, c'est le rapprochement que l'on peut faire avec un autre jeu : Race for the Galaxy. Bien sûr, The City n'est pas un RftG light, mais il y a quelques similitudes à commencer par son auteur Tom Lehmann. C'est un rapprochement qui m'intéresse car j'apprécie beaucoup RftG et que cela fait longtemps que les enfants me demandent pour découvrir ce jeu. Je n'ai pas accepté jusqu'ici, de peur de les rebuter à cause de la somme d'éléments à assimiler. C'est ici que The City intervient.

Premièrement, le fait que l'on joue simultanément même si ce n'est pas une nouveauté pour les enfants puisqu'ils connaissent très bien 7 Wonders. Il faut sélectionner des cartes parmi une multitude foisonnante avec des interactions dans certaines d'entre-elles, comme à RtfG. C'est une course aux points de victoire et il faut choisir ses cartes pour essayer de coller au plus proche du leader ou mieux, rester le leader. Mais l'aspect le plus important dans le rapprochement des deux jeux et le paiement des cartes que l'on désire jouer. Les cartes que l'on a en main sont soit des éléments à intégrer dans notre tableau, soit de la simple monnaie.

Je me rappelle de mes premières parties de Race for the Galaxy, je voulais garder un maximum de cartes et en défausser me gênait beaucoup. C'est pourquoi j'enchaînais les phases d'exploration pour faciliter ce choix. C'est ce qu'à fait Élisa ici, elle a choisi très souvent l'action spéciale qui demande de piocher cinq cartes et d'en garder une seule.

Le jeu a été apprécié, même s'il ne constitue pour moi qu'un pas vers la pratique d'un des meilleurs jeux qui soit.

 

Fernand 82
Laurent 70
Nicolas 42
Élisa 37

 

Aventuriers-du-rail-Europe-1912.jpgLes aventuriers du rail Europa 1912 (Big Cities). Avec cette variante, il n'y a plus de distinction entre les gros et les objectifs normaux. Un seul type d'objectifs mais en pioche quatre pour en garder au moins un en cours de partie. Mais la plus grande modification apportée par l'extension Europa 1912 sont les dépôts et les entrepôts.

Cela ajoute plus de stratégie par rapport au jeu de base. On dévoile un peu de ses intentions en plaçant un dépôt et il est tentant d'aller réaliser une jonction juste pour rafler un tas de cartes intéressant là où l'on n'avait normalement rien à faire. Et les gains en cartes lorsque que l'on connecte un dépôt peuvent faire gagner beaucoup de temps. Et en effet, cette partie à duré à peine une heure.

Élisa est la seule à ne pas avoir joué en fonction de ces nouveautés et elle a été un peu larguée, et en ajoutant la non réalisation de la totalité de ses objectifs, on comprend pourquoi elle a fait si peu de points.

 

  Laurent Nicolas Fernand  Élisa 
Piste 73 68 49 23
Objectifs (+) 56 30 29 0
Objectifs (-) 0 0 -10 -31
Bonus 10 0 0 0
Gares 12 12 12 12
Dépôts 0 10 0 0
TOTAL 151 120 80 4

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...