15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 11:09

Banner---Vanuatu.jpg

Vanuatu. Parfois quand j'ai un nouveau jeu, la première partie est très attendue de ma part, et c'est le cas avec celui-ci. Seulement voilà, j'ai de plus en plus de jeu dans ma ludothèque (je ne vais pas m'en plaindre) et comme j'aime aussi multiplier les parties avec mes autres jeux, je n'ai pas eu l'occasion de jouer à Vanuatu dès notre retour d'Essen.

Lorsque l'annonce de la venue de ce jeu à été faite par Krok Nik Douil, je n'ai pas été du tout attiré à cause du thème. Et oui, même un amateur de kûbenböas peut-être sensible au thème et les îles paradisiaques ne m'emballent pas plus que ça, préférant la renaissance, le moyen-âge, la révolution industrielle ou les luttes commerciales.

Parce que j'aime ça, j'ai lu les règles et mon intérêt a été titillé. Le mécanisme de programmation des actions par majorité me plaît beaucoup, cela requiert de la planification, de la déduction des besoins adverses et permet des petits coups de pourris. Et puis sont venues les deux Tric Trac TV qui ont fini de me convaincre : Vanuatu est un jeu pour moi. Le voilà inscrit sur ma liste pour Essen.

Là-bas, j'ai eu la possibilité d'être acceuilli par l'équipe KND sur leur stand afin d'y jouer quelques tours de jeu. Même si deux de mes amis n'ont pas vraiment accrochés, je l'ai acheté avec la ferme intention de les convaincre.

 

Voilà enfin Vanuatu sur une table pour ma première partie. Je suis premier joueur après tirage au sort, je prends donc bien la peine de présenter les avantages et inconvénients de cette position.

Avantages :

— Le premier joueur remporte toujours une égalité sur une majorité pour le choix d'une action.

— Il place les deux nouvelles tuiles au début du tour.

— Il choisit en premier un nouveau personnage disponible (avec les règles de bases.)

— Il gagne trois Points de Prospérité à la fin du jeu.

Inconvénient :

— Il est le premier à déposer ses jetons sur les cases actions, ce qui rend plus difficile la prise de majorité.

 

VanuatuMalgré les avantages plus nombreux que l'inconvénient, personne n'a pris ma place (sauf Vincent le dernier tour pour les trois PP.) Et c'est vrai que j'ai été pénalisé assez souvent tellement il était facile de me bloquer, j'ai même subi un tour sans avoir l'occasion de jouer une seule action. Je compense donc en plaçant les tuiles sans trop avantager les autres. Avec du recul, j'ai aussi bénéficié de ma position lors des nombreuses égalités, ce qui ne fait pas automatiquement de la place du premier joueur une place maudite, elle simplement plus délicate à jouer.

J'imagine que cela doit être différent avec un nombre moindre de joueurs, mais la concurrence est rude. Chaque pose de jeton d'action doit être réfléchie et les dilemmes sont permanents. Si on s'éparpille sur plusieurs actions, il y a un risque de ne pas pouvoir en jouer certaines et si on concentre nos jetons sur une seule action, et bien… on n'en fait qu'une ! Et encore, ce n'est pas garanti.

Le timing est important. Par exemple, il est intéressant de laisser construire quelqu'un d'autre pour que mon action de transport de touriste soit plus intéressante. Acheter des marchandises après un autre joueur me permettra peut-être de remplir un navire et de gagner les 2 PP de bonus. À contrario, les places pour dessiner sont rares, les poissons ne se renouvellent pas et les trésors en nombre limité peuvent s'avérer très rentables. Et là, il vaut mieux passer avant les autres.

L'argent est rare lui aussi, ce qui empêche de répéter l'action d'achat des marchandises génératrice de PP. Les moyens de gagner des vatus (la monnaie) doivent être joués périodiquement car sans argent, on ne navigue pas et sans navigation, la plupart actions ne sont pas possibles. Notre unique bateau doit en effet être à proximité d'une île qui, grâce à ce qui s'y trouve, permet la réalisation de l'action choisie. Se déplacer au bon moment est crucial, et évidemment se déplacer coûte de l'argent.

Les voies stratégiques multiples sont possibles avec par exemple Vincent qui est largué sur la piste de score mais qui va gagner beaucoup plus de PP que les autres avec les cabanes. Il est possible de favoriser l'achat de marchandises, ou bien la recherche de trésors, ce qui a été fait par Fred. La vente de poissons, si l'on est patient, peut rapporter gros en PP et en vatus comme l'ont fait Mélanie et Vanessa. Un jeu ouvert et tendu, donc.

Ha oui,… et tant que vous y êtes, évitez de faire des erreurs aussi. Avant de dessiner, regardez s'il reste un emplacement et avant de transporter des touristes, prenez la peine de vérifier si l'île peut encore en accueillir. Deux erreurs que j'ai faites et deux précieuses actions gaspillées.

Franchement, je me suis pris deux claques. La première par le jeu qui m'a vraiment impressionné par sa dimension calculatoire, certes limitée, mais permanente et par la tension qu'apporte la nécessité de devoir jouer une action précise à un moment précis. La deuxième, c'est par Fred qui va gagner avec presque le double de PP par rapport aux autres. C'est peut-être lui qui a souffert le moins de blocages et il a su jouer les bonnes actions au bon moment. Un autre aspect de son insolente domination est quelque chose que je retrouve dans mon jeu favori : Hansa Teutonica. C'est qu'il ne faut pas laisser une stratégie profiter seule à un joueur, et dans le cas présent, ce furent les trésors : il en a eu cinq. Et ça aurait pu être pire (ou mieux pour lui, c'est selon) s'il avait eu la chance de trouver toutes les tuiles de valeur 3. Dans le même esprit, Vincent a dominé la construction des cabanes et il a retiré le bénéfice final des touristes que nous avons transportés pour gagner des vatus.

Contrairement à mon habitude, ce n'est pas vraiment un compte-rendu que je fais ici (et puis c'est déjà assez long comme ça) mais ce qui a été intéressant dans notre première partie, c'est le jeu lui-même moins que ce que l'on a fait (sans vouloir minimiser la victoire incontestable de Fred, bien sûr.) Deux heures et demie de jeu et on s'est bien marrés. Les jeux "méchants" fonctionnent bien chez nous et ici, on a été gâtés. Un très bon moment de jeu avec quatre joueurs enchantés sur cinq.

 

  Frédéric Vincent D Laurent Mélanie Vanessa
Piste 42 10 28 32 19
Premier joueur 0 3 0 0 0
Vatus (3:1) 1 2 0 1 0
Trésors (x2) 18 4 0 0 12
Cabanes 18 34 20 8 6
TOTAL 79 53 48 41 37

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Vanuatu
commenter cet article

commentaires

Fred 17/11/2011 10:33



J'aime bien ce jeu :-)


Une belle victoire, c'est bien aussi quand Joe la loose n'est pas invité :-)



Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...