8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 08:33

Une agréable soirée au club Esprits Joueurs avec seulement deux parties, mais avec des jeux que j'aime beaucoup. On avait prévu de jouer à Nigthfall et à Steam, mais les aléas des arrivées et des parties qui commencent et se terminent en ont décidé autrement.

 

Tournay

Tournay. C'est leur première partie à tous les trois, sauf pour Vincent qui avait joué avec moi sur une version avancée du prototype au mois d'avril. Évidemment, il est difficile au début de savoir quoi faire pour bien se débrouiller mais avec quelques conseils, ça se passe bien. Il faut dire que les règles ne sont pas nombreuses ni compliquées.

Vincent et Christian se sont amusés avec leur Baliste en déclenchant les événements dont un bénéfique qui leur a fait gagner beaucoup d'argent. Comme c'était assez embêtant pour Fred et moi, on a été obligé de s'en occuper, lui avec un Chevalier et moi avec un Fort II.

La partie n'est pas très rapide, et j'ai le temps de commencer le recrutement de nouveaux habitants blancs avec pour but final de chercher et poser Saint-Quentin (2PP/1PP par habitant blanc) dans mon quartier. Je vais mettre un petit peu plus de temps que j'aurais préféré pour le trouver, ce qui laisse le temps à Vincent de clôturer son quartier alors que je n'ai que six cartes dans le mien.

Lors de mes recherches afin de trouver Saint-Quentin (que j'ai rentabilisée avec cinq habitants blanc), j'ai pioché Saint-Brice (4PP/2PP par lot de carte des trois couleurs) et Saint-Nicolas (3PP/1PP par lot d'habitants des trois couleurs) qui vont toutes les deux me donner les points suffisants pour remporter la première place malgré la taille de mon quartier.

 

1 Laurent 32
2 Christian 28
2 Vincent B 28
4 Frédéric 24

 

HamburgumHamburgum Antverpia. C'est la première fois que Christian vient au club et il a apporté Hamburgum. Excellent ! Et cette partie s'est jouée sur le nouveau plateau Antverpia ramené d'Essen quelques semaines plus tôt. Cette extension apporte un changement dans les règles qui porte sur le fonctionnement des donations.

Alors qu'auparavant les trois types de marchandises ne servaient qu'a gagner de l'argent, elles sont maintenant nécessaires pour effectuer une donation. Ce qui modifie la manière de se déplacer autour de la rondelle, les arrêts sur les cases de productions des marchandises sont quasiment obligatoires.

J'aimais bien pouvoir prendre en une seule fois plusieurs tuiles du même type de donation pour faire un gros coup, comme prendre toutes les tuiles qui donnent trois Points de Prestige par bateaux au moment où j'en ai quatre par exemple. Ce n'est plus possible maintenant.

Avant (Hamburgum)     Après (Antverpia)
Les donations ont un prix progressif mais il est possible de choisir celle que l'on veut, sauf la première qui donne 5 PP. Elles doivent être payées avec de la brique, ensuite avec de la brique et du bois et pour les dernières on ajoute de l'argent pour finalement donner du bois + de la brique + une cloche +  un montant équivalent au nombre de bâtiments que l'on possède.   Les donations ont un prix fixe et il est impossible de les choisir car elles sont ordonnées en une pile. Elles doivent être payées avec de la brique plus une marchandise (sucre, bière et enfin tissus) plus un montant équivalent au nombre de bâtiments que l'on possède, et ce à chaque fois. La dernière donation est réglée avec un bois + une brique + une cloche.

Ces changements impliquent que l'on doit se déplacer différemment sur la rondelle, plus lentement. Il faut aussi essayer de planifier ce que les autres sont susceptibles de faire comme donations pour y aller juste après et prendre celle qui vient d'être révélée et qui nous intéresse.

 

Dès le premier tour, ils vont tous les trois directement faire une donation alors que je vais produire des marchandises, placer un nouveau bateau et ensuite en revendre une partie pour finalement acheter des matériaux de construction. Je vais donc aller sur la case Église bien plus tard, mais je vais avoir la possibilité de faire trois donations en une seule fois.

Ces nouvelles contraintes de jeu m'ont fait couiner un max car j'avais du mal à avoir un rythme de rentrées et dépenses régulier. Mais comme je n'étais pas le seul, ça allait quand même en fait.

Je n'ai construit que deux bâtiments, deux brasseries, afin de ne pas être obligé de payer une somme trop importante à chaque passage sur la case Église. Donc, je produis peu, je vends peu, et j'ai peu de matériaux de construction. Pour prendre de l'avance, je dois attendre que les donations valorisant les navires au port soient disponibles et je vais réussir en avoir trois. Elles m'ont données chacune 12 PP grâce à mes quatre navires. Ajoutez à ça trois églises achevées par mes soins, deux tuiles valorisant les donations scorées en fin de parties pour 9 PP chacune, et voilà d'où viennent la plupart de mes points.

On était trois à pouvoir faire la donation ultime de la dernière église, mais Vincent est trop court de 20 £, et Christian a besoin de bois. Pour prendre ce dernier de vitesse, je dépense des PP pour avancer plus vite jusqu'à la case Marché, j'achète la cloche qui me manque et comme je joue avant, je suis le premier sur Église.

Antverpia impose des nouvelles manières de jouer, mais c'est toujours aussi bon.

 

Erreur de règle : Quand un joueur se pose sur la case Église, il peut faire plusieurs donations, mais uniquement dans une seule église.

Erreur signalée par beri sur Tric Trac. Merci à lui.

 

      (£)
1 Laurent 87  
2 Vincent B 63  
3 Frédéric 61 (70)
4 Christian 61 (10)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...