9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 08:10

Rendez-vous au club Esprits Joueurs hier soir, et j'apporte un jeu : Mégawatts (ou Funkenschlag ou Power Grid, c'est selon.) On est donc six autour de la carte de la France avec la région sud-est écartée. Ça sera pour tous une toute première partie de ce jeu.

Ce qui est amusant, c'est la réaction des anciens du club qui, pendant que j'explique les règles, poussent des cris d'exclamation : "Aaaaaah Funkenschlag !!!", "Oulà, vous n'êtes pas couchés, vous !", "Hé, on ne ferme pas les portes à 1h00 du matin, hein !!", "Quoi ? Funkenschlag à six ? Et personne n'y a encore jamais joué !! C'est courageux…" Mais, personne ne se laisse effrayer car les règles sont simples et on aura d'ailleurs terminé la partie en moins de trois heures. Ce qui est étonnant par contre, c'est de se rendre compte que ces même personnes jouent depuis des années avec des erreurs de règles.

MégawattsRevenons-en au jeu. J'investis en premier lieu sur la première centrale nucléaire qui apparaît, puis la deuxième et je serais dans un premier temps sans concurrence sur l'uranium. Et c'est dès ce moment que je commence ma série d'erreurs qui doivent certainement représenter un bel échantillon de tout ce qu'il ne faut pas faire à Mégawatts. Je joue les quatre premiers tours en tant que premier joueur, et je me contente de ma confortable position avec mes deux centrales nucléaires et l'uranium bon marché, mais je manque de me faire enfermer dans Paris et je dois m'en éloigner au prix de coûteuses connexions. Et  je laisse aussi filer des centrales plus intéressantes comme des éoliennes ou des centrales au charbon qui en consomment trois unités (ce qui aurait pu permettre de créer éventuellement des pénuries.) Par la suite, je reste dernier joueur très longtemps en espérant dépasser tout le monde au moment propice, mais ce moment n'arrivera pas et je resterais dernier jusqu'à la fin.

J'investis à un moment beaucoup trop dans une centrale au pétrole qui peut alimenter cinq villes avec une seule unité. Mais l'erreur est de dépenser 90 electros le même tour où tous les autres joueurs vont connecter deux, voire trois nouvelles villes alors que mes fonds restant ne me permettent pas d'en connecter une seule. Le tour final où deux joueurs ont la capacité de connecter leur quatorzième ville, je ne peux en faire que trois ce qui porte mon total à dix, loin derrière. J'ai joué comme une quiche, mais j'ai compris plusieurs choses qui me serviront pour les prochaines parties…

Très agréable partie (pour un jeu de comptables), et je pense que Mégawatts a été apprécié de tous. Ce que je trouve positif, c'est que l'on a ici un quelque chose d'intéressant et profond pour un nombre de joueurs relativement important et pour une durée de jeu pas si longue que ça finalement.
 

    villes connectées villes alimentées
1 Frédéric 15 15 33
2 Vanessa 14 14 4
3 François 13 13 23
4 Vincent D 12 12 16
5 Mélanie 12 12 14
6 Laurent 10 10 9

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Mégawatts
commenter cet article

commentaires

Bouffy 12/08/2011 19:28


Ben oui, t'as gagné sans trop "couiner" ! ;-)
Moi bien content aussi d'avoir pû découvrir ce jeu


Fred 12/08/2011 11:14


J'aime bien ce jeu :-)


Mildiou 12/08/2011 11:40



Oui, moi aussi. Une nouvelle partie lundi prochain ?



Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...