28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 23:33

NightfallNightfall. C'est moi qui vais recevoir les premières blessures en m'en plaignant bien fort, histoire qu'ils se souviennent bien qu'il est temps de s'en prendre à d'autres. Ça fonctionne, on me laisse tranquille et je vais discrètement exiler toutes les blessures de mon deck sauf une. Mon deck est très petit et j'ai à deux reprises l'entièreté de mes cartes en jeu et en main.

Chacun va être la cible de grosses attaques dès qu'il est "tout nu." Ce qui empêchera Mélanie de dominer la partie comme elle le fait la plupart du temps. Elle fait une erreur en suivant trop tôt et se retrouve sans cartes en jeu et sans cartes en main : paf, une grosse attaque !

 

1 Frédéric 6
2 Laurent 7
3 Mélanie 8
4 Vincent B 9

 

PeloponnesPeloponnes. C'est un de mes jeux favoris du moment et c'est ma première partie à quatre joueurs. Le jeu n'est pas plus long à deux ou à quatre joueurs ; en effet, seule la phase 2 où l'on mise pour acquérir une nouvelle tuile est légèrement plus longue, forcément. Tout le reste se fait en simultané.

Je vais rester le dernier joueur jusqu'à la moitié de la période B car je me contente de ce qu'il reste à prendre et je vais même passer trois fois sur toute la longueur de la partie. Malgré la richesse financière, je n'arrive pas à m'en sortir à cause principalement de ma population faible. Je ne gagne qu'une pièce par phase de revenus (ce qui m'a obligé à passer aussi souvent) et je n'arrive pas à prendre des tuiles qui pourraient augmenter ma population.

Le premier nourrissage arrive lors du troisième et dernier tour de la deuxième manche, ce qui a permit à Fred d'accumuler des richesses conséquentes grâce à une population maintenue à un niveau très élevé, au delà de ce que permettent ses réserves de céréales. C'est possible notamment grâce à Arkadia qui lui donne un niveau de population à chaque phase de revenus.

Je n'ai aucun mal à nourrir ma population, évidemment vu son niveau, et les catastrophes ne me causent pas non plus de soucis. J'ai beaucoup de bois, de pierres et de biens de luxe à ne savoir qu'en faire, mais pas de population. Je sais tôt dans la partie que mon score final dans ce domaine sera très faible.

 

    Cité Prestige Population Score
1 Frédéric Arkadia 30 24 24
2 Mélanie Patras 27 21 21
3 Vincent B Korinth 23 15 15
4 Laurent Argos 20 15 15

 

Gloire de RomeLa gloire de Rome. La dernière fois que j'y avais joué, c'était il y a quatre mois et j'ai même eu besoin d'un petit rafraîchissement des règles. Et je dois bien avouer que le début de la partie a été hésitant et laborieux, je me disais que ce jeu est quand même assez hermétique quand on ne le pratique pas régulièrement. J'ai donc joué dans mon coin sans trop me soucier ce que les autres faisaient et me contentait de suivre ou de penser selon les cartes que j'avais dans ma main. Mais La gloire de Rome, c'est comme le vélo : ça ne s'oublie pas !

Le plaisir de jeu est vite revenu avec la mise en place de ma clientèle et les premiers bâtiments achevés, dont les Égouts. "Un bâtiment véritablement dégénéré", comme le fait jalousement remarquer Fred. Moi, je trouve qu'il n'est pas plus dégénéré que d'autres cartes, mais c'est vrai que son pouvoir est intéressant. Je n'ai plus à me soucier que mes cartes jouées ne se retrouvent dans le lot commun : elles partent directement dans mon stock.

Je vais, dès que c'est possible, jouer un Marchand pour transférer les plus grosses dans ma chambre forte. Je continue de mettre en chantier de nouveaux bâtiments en suivant les autres grâce à mes deux Artisans en clientèle, ces bâtiments n'ont pas de pouvoirs notables mais c'est surtout pour augmenter ma limite d'influence et de chambre forte.

Fred se fait menaçant en lançant la construction de deux bâtiments qui permettraient à l'action Légionnaire de devenir vraiment agressive pour ma clientèle et mon stock : le Colisée et le Pont. Ma Palissade ne me protègera pas du second et je décide d'écourter la partie tant que ma chambre forte me donne l'avantage en mettant les deux derniers chantiers urbains en route en suivant l'action de Mélanie.

 

  Laurent Frédéric Mélanie
Influence 12 11 16
Chambre forte 11 7 2
Bonus marchand 9 6 0
Muraille 0 0 0
Statue 0 3 0
TOTAL 32 27 18

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fred 01/03/2012 10:08


Deux victoires sur trois jeux, sympa :-) Je propose de mettre égout sur la ban list...quoi c'est pas Magic ici?

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...