19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 11:35

Banner - Firenze

Firenze. Après des semaines d'attente, ma pièce manquante (une brique mauve) est arrivée dans ma boîte aux lettres. Et vu la date de l'envoi, Pegasus Spiele n'est pas responsable de ce retard mais bien la poste, qu'elle soit allemande ou belge.

Quoiqu'il en soit, on peut enfin refaire une partie "normale" après notre dernière où les briques mauves ne servaient que comme monnaie et où la tour correspondante était couverte de contrats neutres. Les contrats spéciaux tirés sont : I Tour verte : 7PP ; II Tour bleue : 8PP ; III Tour blanche : 13PP ; IV Tour bleue : 15PP. Les contrats neutres sont placés majoritairement sur les tours de plus faibles valeurs.

Les deux premiers contrats spéciaux vont rapidement être honorés par moi et j'ai alors le sentiment que la partie va aller assez vite et qu'en remplissant régulièrement une série de petits contrats tout en m'assurant les majorités dans plusieurs tours, ça va même être facile.

Mais à partir du milieu de la partie, la tendance s'inverse. Alors que je sélectionne les cartes pour les briques qui s'y trouvent, mon père, lui, choisit les cartes pour leur effet. Il va y avoir plusieurs moments où je vais subir l'effet de plusieurs cartes le même tour : je dois parfois enlever un étage (Saboteur), parfois perdre une tour complète (Tribut), il échange avec le Contrebandier des briques dont j'avais besoin pour poursuivre une construction. Un Campanile joué au plus mauvais moment (je n'ai plus de briques blanches) lui permet de ravir des contrats que j'allais faire.

En plus de ces effets négatifs, il profite aussi de l'effet des Maçons (coûts réduits de 3 pendant un tour) et des Privilèges (PP additionnels selon une hauteur précise) et va gagner souvent des grosses quantités de PP. Malgré les quatre cartes festivités (Monument et Gloire) qui me donneront des points à la fin de la partie, je n'ai plus aucune chance de revenir au score lorsqu'il termine de s'attaquer aux majorités que je possède encore sur quelques tours.

 

1 Fernand 85
2 Laurent 66

 

Banner - Glen MoreGlen More - LogoGlen More. Après le raffinement de l'Italie de la renaissance et l'érection de tours multicolores, passons maintenant à la vie dans les rudes paysages de l'Écosse et ses odeurs de bétails et de whisky. (Ou bien pour être franc : le thème, on s'en fiche un peu.)

Voici une partie inhabituelle dans le sens où je l'ai emporté. J'ai fait mes choix de tuiles de manière plus prudente, sans risquer de me voir en subtiliser une dont j'avais vraiment besoin. Et j'ai aussi certainement profité d'une erreur de mon père.

Je vais prendre tout ce qu'il faut pour faire du whisky car c'est souvent comme ça qu'il me bat normalement. C'est principalement ce que je vais faire lors de la première manche et aussi produire des ressources en fonctions des tuiles lieux spéciaux qui commencent à arriver. Pendant ce temps, il produit également des ressources mais pour les transformer en PVs avec un Marché annuel.

Je continue à garder l'avantage dans les trois domaines décomptés à la fin de chaque manche, et je me suis séparé d'un whisky afin de poser une Taverne qui donne trois PPs à l'activation. Plusieurs tuiles spéciales arrivent en même temps et on se sert : je vais prendre Iona Abbey qui va me rapporter dix PPs à la fin de la partie et par chance, Duart Castle et Loch Morar qui donnent de PPs d'une manière similaire sont éliminées de la partie par le joueur neutre.

Je vais perdre l'avantage lors de la troisième manche dans le whisky, les chefs et les tuiles spéciales. Mais je vais par contre gagner beaucoup de PPs grâce à une erreur de mon père. Il fait un choix de tuile qui le met très en avant dans la file, ce qui veux dire que je peux jouer plusieurs fois mais surtout que je vais avoir la possibilité de prendre deux nouvelles Tavernes et de les poser à côté de ma première. Six PPs la première fois et dix PPs en posant la dernière.

De son côté, il termine en prenant Castle of Mey qui double la valeur de ses chefs au Parlement et Loch Oich qui active l'entièreté de son domaine. Mais le coup des trois Tavernes me permet, pour une fois, de finir premier.

 

  Laurent Fernand
Points de victoire 28 23
Whisky / Chefs / Lieux  
—Première manche 3/1/0 0/0/0
—Deuxième manche 2/2/1 0/0/0
—Troisième manche 0/0/0 2/8/2
Iona Abbey, Loch Morar, Duart Castle 10 0
Pièces 7 4
Nombre de tuiles 0 0
TOTAL 54 39

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...