15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 22:13

Cap - Navegador

 

Chez Mildiou

Kirisuto, Merytima, Mildiou.

105 minutos de exploração e negócio. 

obrMildiou

Je rentre tout de suite dans un modèle économique favorable. J'ai des colonies d'or et les deux autres ont des usines de ce type. Mery a des colonies de sucre et j'ai des usines de sucre. Je profite de leurs passages au marché. Christian aurait pu me gêner et prendre mon rôle, mais il était trop impliqué dans l'exploration et la construction de navires.

Ils explorent tous les deux dès que c'est possible et il semble que la partie va aller assez vite. Alors, je prends deux privilèges avant qu'ils ne changent la phase de jeu. L'avantage lors du changement est que j'en ai plus qu'eux, et des privilèges, il n'y en a pas beaucoup. Ils vont tous être en concurrence pour prendre les mêmes, ce qui va m'avantager.

Je concentre donc ma stratégie sur les colonies et les usines. Les multiplicateurs des privilèges sont peut-être les plus faibles dans ces catégories, mais au moins je ne suis en concurrence avec personne. Ce qui n'est pas le cas de mes adversaires qui prennent tous les deux des églises et des chantiers navals. (Et ceci dit, je pense qu'acheter plusieurs de ces bâtiments est une erreur. Il est préférable de se spécialiser dans les églises ou les chantiers navals, pas les deux.)

Alors qu'ils étaient rapides à explorer, Mery tarde à découvrir Nagasaki et Christian ne le peut plus, faute de navires. Ce qui me laisse la possibilité d'acheter encore plus d'usines et de colonies. Grâce à toutes ces possessions, mes passages au marché sont très rentables.

 

Navegador

 

Mildiou

(Laurent)

Merytima

(Meredith)

Kirisuto

(Christian)

Navires 2 4 4
Ouvriers 6 9 5
Cruzados 7 0 4
Colonies 36 8 12
Usines 65 10 9
Explorateurs 15 20 30
Chantiers navals 3 25 36
Églises 6 45 6
TOTAL 140 121 106

 

 

Cap - Home Sweet Home b

 

Chez Mildiou

Kirisuto, Merytima, Mildiou.

3x 10 minutes de "tu sais compter jusqu'à douze ?" 

obrMildiou

Un tout petit jeu chez Gigamic dans une boîte métallique. (*) 12, c'est le nombre à atteindre. De 1 à 5, ce sont les valeurs des cartes à jouer. Celui qui arrive ou dépasse 12 prend toutes les cartes jouées et les transforme en points de victoire.

Mais, il y a deux types de cartes : des crabes et des poulpes. Dans une seule valeur donnée, on ne peut en garder qu'un seul type. Si je gagne une carte crabe de valeur 4 et que je possède déjà un poulpe de la même valeur, je les perds toutes les deux.

Il faut simplement estimer qui est susceptible de ramasser le pot et de jouer des cartes qui peuvent être pénalisantes pour les autres pour espérer tout ramasser soi-même.

 

  Scores non notés  

 

(*) Petit apparté : vous avez lu ? J'ai écrit "boîte métallique" et non "boîte métal" comme le font les éditeurs spécialisés dans le genre. Alors, je ne voudrais pas faire mon Maître Capello, mais "boîte métal", ce n'est pas français. Non, pas du tout. Je ne comprends pas pourquoi tous ces gens continuent de dire "boîte métal" au lieu de dire "boîte en métal" ou bien "boîte métallique".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christian 23/10/2012 21:57


Ouais t'as raison, c'est comme pour la crème à la glace!


Mais j'aime bien dire crème à la glace, c'est mon côté Belge

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...