18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 07:18

Gloire de RomeLa gloire de Rome. J'avais complètement foiré ma première partie. Entre la quantité de texte à lire, sélectionner les bâtiments à construire, jouer un rôle au bon moment, comment le suivre, j'étais loin, très loin...

On a tous les trois mieux joué cette fois, j'en veux pour preuve la couleur des cartes présentes dans le lot commun : presque jamais de Patrons ni des Marchands, rarement des Artisans ou des Architectes et presque exclusivement donc des Légionnaires et des Ouvriers. Parce que placer ces rôles dans le lot commun permet aux autres joueurs de les engager en clientèle.

En début de partie, je vais parfois faire l'action penser (piocher) alors que je suis le joueur actif. Parce que je ne veux pas jouer certains rôles sans le faire avec une carte Sénateur.  Même si je vais mettre plus de temps à avoir des bâtiments terminés, je vais avoir un avantage certain lorsque ce sera fait.

J'ai réussi à récupérer un Patron en clientèle, qui m'a aidé à y inclure également un Artisan, un Architecte et un Ouvrier. Mélanie, grâce à son Colisée (1) va me le prendre pour le jeter aux lions et pour que cela ne se reproduise plus, je vais construire une Palissade. (2) Cette palissade va protéger mes deux Marchands que je vais engager plus tard et qui vont bien m'aider avec Ludus Magnus. (3)

Même les autres rôles sont intéressants pour moi grâce au Marché aux esclaves (4), et je peux même vider le lot commun avec mes deux Ouvriers avant que Fred ne le fasse pour rentabiliser sa Muraille. (5) Je vais dès que possible jouer le rôle Marchand en pétition (deux cartes de même couleur) pour remplir ma chambre forte. Et avec un Temple (6) en jeu, jouer une pétition est très facile.

On s'en est rendu compte cette fois : La gloire de Rome est un grand jeu.

 

(1) Colisée : Avec un Légionnaire, prendre un client aux adversaires et le placer en Chambre forte.

(2) Palissade : Protection contre les Légionnaires.

(3) Ludus Magnus : Chacun des clients Marchands peuvent faire un rôle au choix.

(4) Marché aux esclaves : Les clients font leur action deux fois.

(5) Muraille : +1 PV par tranche de deux matériaux dans le stock.

(6) Temple : +4 à la limite de cartes en main.

 

  Laurent Frédéric Mélanie
Influence 18 12 18
Chambre forte 21 11 6
Bonus marchand 9 3 0
Muraille 0 5 0
Statue 0 0 3
TOTAL 48 31 27

 

Sankt PetersburgSankt Petersburg. Dès le premier tour, ils me laissent un Observatoire. Ce bâtiment permet de piocher une fois par tour dans un paquet au choix pour jouer cette carte immédiatement, la garder en main ou la défausser. C'est idéal pour une stratégie basée sur les nobles, ce que je n'ai jamais fait jusqu'ici préférant les bâtiments (c'est seulement ma sixième partie), c'est l'occasion d'essayer.

J'ai la chance de pouvoir échanger un artisan contre un qui donne six roubles par tour et ça me fera pendant longtemps une avance sur les deux autres. Ils vont poser des bâtiments assez gros très tôt dans la partie et donc prendre le large avec les Points de Victoire. Mais, à cause de cela, ils ont plus de mal à acheter des nobles et surtout ils sont en position plus délicate pour aborder une nouvelle phase d'artisan. Pour qu'ils en aient, et à cause de l'ordre du tour, ils sont même une fois obligés de mettre des cartes en main, juste pour faire de la place pour de nouveaux artisans.

J'ai deux phases de revenus : une avec les artisans et un autre qui devient rentable avec les nobles (15 roubles par tour.) Mais je suis toujours à la traîne avec les PV jusqu'à ce que je pose deux nobles donnant 9 PV que je vais engranger trois fois.

Malheureusement pour moi, ils ont aussi commencé à poser des nobles et je risque de ne pas avoir un bonus de fin de partie suffisant pour l'emporter. Juste avant la dernière phase d'échange, il reste deux nobles sur le plateau, ils passent et j'en prends un, ils passent à nouveau et je prends le second. Grâce aux 18 roubles gagnés à la phase des nobles, je peux poser mes deux dernières cartes en main lors de la phase d'échange et monter mon nombre de nobles différents à huit. Ça fait 36 PV, juste ce qu'il faut.

 

  Laurent Frédéric Mélanie
Piste 43 54 45
Nobles 36 21 21
Roubles 0 2 1
Main 0 0 0
TOTAL 79 77 67

 

NavegadorNavegador. En tant que premier joueur, je vais explorer les côtes africaines et établir quelques colonies aurifères. Fred va acheter des usines pour l'or et alors que Mélanie possède des colonies produisant du sucre, je vais acheter des usines de traitement de sucre. Le moyen de gagner de l'argent est en place.

Par contre, je traîne à me décider sur la stratégie à suivre. J'avais pensé à choisir Exploration/Colonies mais Mélanie est plus rapide pour l'exploration et je dois changer de voie. Je vais opter pour les Chantiers navals même si elle en a déjà deux. Pour compléter ça, je vais continuer à acquérir des colonies et des usines. Stratégie mixte mais qui risque de ne pas être efficace contre quelqu'un de plus spécialisé.

Et spécialisé, Fred l'est. Il achète plus d'usines que moi, et il va construire toutes les églises. En plus de ses revenus sur le marché, il peut gagner des cruzados tous les tours en produisant plus d'ouvriers qu'il peut en garder. Et comme ils sont revendus 100 cruzados chacun, il n'est jamais à court de moyens pour ses églises.

Vu que je me suis décidé tardivement sur ma stratégie, j'ai manqué les privilèges (sauf un) lors de la première période et n'en ai pas pris assez lors de la deuxième. Dès le passage à la troisième période, je fais deux tours de rondelle très rapides en sacrifiant tous mes navires pour récupérer des privilèges sur les usines et les chantiers navals. Par contre, je vais plus tard quasiment me déplacer case après case pour faire tout ce dont j'ai besoin, et c'est loin d'être idéal.

Je n'ai plus assez de navires en fin de partie pour tourner plus vite autour de la rondelle et les trois dernières usines vont être achetées en même temps par Fred qui déclenche par la même occasion la fin du jeu. Il reste encore un tour de jeu dans lequel on va tous faire l'action du marché pour quelques points supplémentaires.

 

  Frédéric Laurent Mélanie
Navires 2 5 3
Ouvriers 9 7 3
Argent 11 16 13
Colonies 12 30 20
Usines 60 32 2
Explorateurs 10 12 42
Chantiers navals 3 54 27
Églises 72 3 3
TOTAL 179 159 113

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélanie 19/10/2011 12:08



Je n'aurai qu'un mot : snif..... Joe la looooooose c'était moi ;)



Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...