16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 07:44

Découverte de Dominion Abondance avec mon père cet après-midi, suivie d'une partie de Troyes. Le soir, Mélanie et Frédéric viennent à la maison pour faire notre première partie de La gloire de Rome. Le dernier jeu de la journée sera Hansa Teutonica.

 

Dominion-5-Abondance.jpg

Dominion. Les boîtes utilisées cette fois sont : Intrigue, Rivages, Prospérité et surtout Abondance dont c'est ma première utilisation. Les cartes de cette nouvelle extension favorisent l'emploi de plusieurs cartes en offrant des avantages selon le nombre de cartes uniques que l'on peut avoir en main ou en jeu. Et puis, il y a la carte Tournoi qui permet d'ajouter un nouveau type de carte : les Prix. Un Prix est une carte unique au pouvoir puissant. Le tirage sera forcé en faveur des cartes d'Abondance pour nous permettre d'en découvrir un maximum.

 

• On choisit la série de cartes "Petite victoire" proposée dans les règles. La carte Renouvellement permet par exemple de transformer deux Domaines en deux Argents, ce qui améliore le deck très rapidement quand cela arrive. Le Tournoi est vraiment, et c'est peut-être la seule, une carte qui crée un véritable déséquilibre. Elle m'a donné accès au Fidèle destrier qui est une carte présente en un seul exemplaire, j'ajouterai ensuite la carte Partisans qui est une attaque plutôt efficace. Mon père a choisi la Diseuse de bonne aventure et moi plutôt les Chasseurs.

 

Intrigue Conspirateur — Duc — Grand Hall — Harem — Pion.
Abondance Chasseurs — Diseuse de bonne aventure — Hameau — Renouvellement— Tournoi.
Colonies ? NON

 

1 Laurent 56
2 Fernand 30

 

 

 

 

• Pendant que je prends traditionnellement des Provinces et des Colonies, mon père lui, en plus des Provinces, achète dans cette partie des Duchés dès que c'est possible. Alors que je ne crois pas un instant qu'il pourrait gagner avec cette méthode, je suis bien obligé de reconnaître que ce n'était finalement pas une si mauvaise idée. C'est parce qu'il a aussi également acheté beaucoup de carte Île pour ne pas surcharger son deck avec tous ses Duchés.

 

Intrigue Cour — Escroc.
Rivages Île — Plongeur de perles.
Prospérité Forge — Prêt.
Abondance Bouffon — Maquignons — Ménagerie — Récolte.
Colonies ? OUI

 

1 Laurent 47
2 Fernand 46

 

 

 

 

Ménagerie est une carte vraiment intéressante qui peut faire piocher vraiment beaucoup si on a un deck bien diversifié. Mon petit point d'avance peut venir du fait que j'ai eu la possibilité de jouer une seule fois les Partisans qui lui ont donnés une Malédiction. Cette fois, mon père a pu profiter de l'énorme pouvoir du Tournoi en se procurant le Fidèle destrier et la Princesse.

 

Intrigue Escroc — Nobles.
Rivages Navigateur — Village indigêne.
Prospérité Agrandissement — Foule.
Abondance Champ de foire — Chasseurs — Ménagerie — Tournoi.
Colonies ? OUI

 

1 Laurent 50
2 Fernand 49

 

 

 

 

• Il commence par acheter des Diseuses de bonne aventure, qui est une attaque plutôt moyenne, mais qui offre 2 pour une valeur d'achat de 3.  Il va ensuite se procurer des cartes Coupeur de bourses et Foule. Je vais plutôt acheter plusieurs Taudis qui peuvent faire piocher beaucoup de cartes lorsqu'il est possible de les cumuler. Je vais prendre de l'avance grâce à la Corne d'abondance et à la Récolte qui donnent toutes les deux un coup d'accélérateur sur le pouvoir d'achat. Ajoutez à cela les Maquignons, et cela explique la différence de score.

 

Intrigue Intendant — Taudis.
Rivages Coupeur de bourses — Embargo.
Prospérité Foule — Sceau royal.
Abondance Corne d'abondance — Diseuse de bonne aventure — Maquignons — Récolte.
Colonies ? OUI

 

1 Laurent 50
2 Fernand 40

 

 

 

 

TroyesTroyes. J'ai Chrétien de Troyes et Hugues de Payns comme personnages et le placement initial dans les trois bâtiments nous donne à chacun deux dés dans chaque couleur.

Religieux : PrêtrePrieurProcession.

Militaire : ArcherPercepteurJoutes.

Civil : ArtisanForgeronOrfèvre.

J'ai toujours du mal à bonifier Hugues de Payns, car l'influence est une ressource essentielle et que j'aime bien utiliser mes ressources. C'est plus facile de mettre de l'argent de côté que de l'influence, surtout que parfois l'argent vient des adversaires quand ils achètent nos dés. Pour les Points d'Influence, on doit les gagner seul.

On va vite se placer tous les deux sur l'Artisan (1 PI —> 6 deniers) car trouver des deniers est tout simplement vital si on veut occuper plusieurs cartes activités, et dans le même esprit de m'enrichir je vais aussi placer trois cubes sur le Prêtre (+3 par dé jaune.) Je vais tenter de leurrer mon père en remportant des cartes événements, mais il ne sera pas dupe car Henry Ier est à son service ! Par contre son utilisation récurrente de dés blanc à la Cathédrale ne laisse aucun doute sur la présence d'Urbain IV dans cette partie.

Je vais participer également à la construction de la Cathédrale, notamment avec l'aide du Prieur (1D blanc —> 2D blancs) et utiliser les cubes placé sur le Prêtre pour utiliser au mieux l'Orfèvre (2 deniers + 1 PP.) Dans le domaine militaire, nous allons tous les deux utiliser l'Archer (1 cube sur un événement avec un lancer supérieur à 2) mais je vais avoir plus de succès et mon compte d'événements contrés sera supérieur au sien.

Comme prévu, Hugues de Payns ne sera pas rentabilisé par moi, mais par contre avec 20 PI, mon père marque les 6 PP. J'ai plutôt mis mon énergie à bonifier Chrétien de Troyes en l'éjectant des bâtiments lors du dernier tour pour un différentiel de 6 PP.

 

  Laurent Fernand
Points de renommée 25
16
Événements non contrés 1
1
Hommes de métier 12
7
Cathédrale 0
0
Chrétien de Troyes 6
0
Urbain IV 3
3
Hugues de Payns 1
6
Henry Ier 3
1
TOTAL 51
34

 

Gloire-de-Rome.jpgLa gloire de Rome. On commence tous les trois sans vraiment savoir ce qu'il faut faire. Qu'est-ce qui est bien pour commencer ? Quel est le meilleur personnage à mettre en clientèle ? Comment jouer au mieux le Légionnaire ? On n'en sait rien et on tâtonne.

Mais il y en a un qui va tâtonner jusqu'au bout : moi. Mélanie et Fred vont être plus à l'aise avec le côté "accumulation d'effets dégénérés." Ils vont multiplier les chantiers alors que je n'aurais que trois bâtiments terminées à la fin de la partie.

Les bâtiments de Mélanie lui donnent la supériorité avec l'Arc de triomphe (1), le Sénat (2) et surtout le Colisée (3) qu'elle utilisera deux fois en fin de partie.

Je mets fin à mes souffrances en mettant le dernier chantier urbain en jeu.

On remet le couvert dans deux jours. Je crois qu'il y a du boulot pour maîtriser la bête.

 

(1) Architecte : Prendre un matériau dans le lot commun.

(2) Prendre en main les Sénateurs joués par les adversaires.

(3) Légionnaire : Prendre un client aux adversaires et le placer en Chambre forte.

 

  Mélanie Frédéric Laurent
Influence 18 15 9
Chambre forte 24 12 17
Bonus marchand 3 6 0
Muraille 0 0 0
Statue 0 3 3
TOTAL 45 36 29

 

Hansa TeutonicaHansa Teutonica. Comment une agréable journée de jeu pourrait se terminer au mieux ? Quand ils choisissent Hansa Teutonica. C'est parfait. On décide de jouer sur le plateau de base.

Contrairement au jeu précédent, ici je suis en terrain connu. Je suis à l'aise dans ce jeu et je vais comprendre le sentiment que Mélanie avait en jouant à La gloire de Rome,… et c'est plutôt agréable.

Début de partie avec une lutte habituelle pour la compétence Actiones autour de Göttingen entre Mélanie et moi. Fred préfère développer Bursa dans son coin pour revenir à Göttingen quand ça sera un peu plus calme. J'ai profité de m'être fait éjecter sur la route de Halle pour développer ma compétence Clavis Urbis d'un seul niveau, ce qui me sera utile pour marquer des points avec mon réseau de comptoirs le plus étendu.

Ils seront très vite tous les deux avec cinq actions alors que je vais me contenter de quatre actions par tour. Quatre actions, ça suffit pour occuper une route de trois places, installer un comptoir et gagner un jeton bonus. Je vais en prendre plusieurs, et pour jouer de cette manière, pas besoin d'avoir des négociants (cylindre.) Le nombre de mes comptoirs grandit significativement et je vais bientôt gagner des points parce qu'ils revendiquent des routes commerciales où l'un de mes comptoirs se trouve déjà.

Avant que Mélanie n'aie la possibilité de le faire, je vais installer mon dernier comptoir à Brunswiek ce qui me permet par la même occasion de relier Arnheim à Stendal (liaison Est-Ouest) et marquer 7 PP en plus de récupérer mon huitième jeton bonus. Toutes mes villes sauf une sont au sein du même réseau.

 

  Laurent Mélanie Frédéric
Prestige 20
5
5
Compétences 4
4
8
Jetons 15
3
3
Coellen 0
0
0
Villes 20
8
8
Carte objectif 8
2
1
Réseau 20
18
3
TOTAL 87
40
28

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...