5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 08:47

Mons, en Belgique. Ma ville. Tous les deux ans s'y déroule cet événement incontournable pour certains. Trois jours de marché "médiéval" où l'on peut trouver de quoi se déguiser costumer, trois soirées de concerts thématisés "fantastique" que l'on n'écouterait nulle part ailleurs. Un grand hall où déambulent des gens costumés en troll, gobelin, steampunk. Des cornes et des oreilles de chats tous les deux mètres. Et finalement, ce qui nous intéresse ici, un espace jeux. Des éditeurs font le déplacement et une large zone est consacrée aux prototypes.

Trolls et légendes 2015

Crossing. Un prototype avancé puisque le jeu est terminé mais pas encore en vente. Un jeu de majorité et de rapidité. Un mélange qui fonctionnera à merveille avec un jeune public, ce qui fût le cas puisque mes deux enfants ont apprécié.

Trolls et légendes 2015

Splendor. On glisse sur la table d'à côté. Ce n'est pas nouveau, mais je ne l'avais pas encore essayé jusqu'ici. Je comprends les qualités de ce jeu et ce qui en fait un succès commercial, mais ce n'est pas pour moi.

Trolls et légendes 2015

Valhala. Remontons un peu le temps… Cartazimut 2014, un autre convention locale. Mes enfants jouent à ce prototype et viennent aussitôt me voir pour que je l'essaie car ils le trouvent excellent. Malheureusement, je ne peux pas puisque j'organisais un tournoi à ce moment (The Spoils). De retour à la maison, ils m'en parlent à nouveau. Je me dis qu'il y a quelque chose à surveiller.

 

En marchant entre les tables, ma fille reconnaît l'auteur et comme la table vient de se libérer, on s'y installe aussitôt. Cela s'explique assez vite, et pourtant le jeu offre quelque chose d'intéressant. Il y a de la pioche aléatoire dans un paquet, du choix de rôles, et de la prise de majorités. Cinq combats seront résolus dans un ordre différent à chaque tour, la victoire est attribuée selon les valeurs concernées sur les cartes que l'on pose devant soi. Après une victoire, on a le droit de sacrifier une de ses cartes. C'est notre guerrier qui, tel un héros, gagne sa place au Valhala. Ce héros représente une valeur en points de victoire.

 

Je ne vais pas aller plus loin dans l'explication et vous n'avez qu'à me croire sur parole si je vous dis que le prototype vaut le coup d'être essayé si vous en avez l'occasion. Mes enfants avaient aimé leur première partie. Et moi aussi. Je souhaite du succès à son auteur qui commence à contacter des éditeurs.

Trolls et légendes 2015Trolls et légendes 2015
Trolls et légendes 2015

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Jacques 01/09/2016 13:26

Je connais ce jeu, pour y avoir joué il n’y a pas longtemps à une petite soirée avec des copains. Je dois avouer qu’il n’était pas terrible. C’est plus un divertissement pour les enfants. Mais, il valait quand même la peine d’être essayé.

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...