5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 16:07
05/11/13 - Lewis & Clark

Chez NessBouffy…

Bouffy, Cliodna, Hellrick, Mildiou, SuperChaton.

190 minutes d'exploration et d'installation de campement.

On est cinq ce soir, et trois d'entre nous n'y ont jamais joué. C'est Cliodna et Bouffy qui ont ramené le jeu d'Essen et c'est eux qui se chargent de l'explication. Le matériel est très beau à regarder ainsi qu'à manipuler, même si les propriétaires du jeu ont eu la flemme de coller les autocollants sur les petits primes à bases hexagonales.

 

Le problème, parce qu'il y en a un, est que ce jeu ne nous semble pas adapté pour cinq joueurs. C'est beaucoup trop long, et il est également difficile de planifier l'achat d'une carte supplémentaire tant celles-ci bougent de place pendant le tour des autres joueurs. Personnelement, j'aimerais beaucoup y rejouer à deux ou à trois pour mieux en cerner les qualités. Surtout que nous avons fait ici une erreur de règles en nous interdisant de jouer plusieurs indiens à la fois dans les cases "ouvertes" du campement. (Par exemple, celle qui permet d'obtenir un canot contre deux bois.)

 

Il y a d'excellentes idées dans ce jeu. Le fait qu'une carte peut-être soit jouée, soit utilisée pour activer une carte jouée induit des choix de plus en plus intéressants au fil des nouvelles acquisitions de cartes. Le fait que ce que font mes voisins peut améliorer ce que je joue demande de les surveiller pour en profiter au mieux.

 

Je commence la première demi-heure en étant celui qui a son campement le plus loin en consommant des bisons pour avancer mon équipage. Mais tous les autres sont juste derrière moi avec les quatres cases antérieures à la mienne toutes occupées.

05/11/13 - Lewis & Clark
05/11/13 - Lewis & Clark05/11/13 - Lewis & Clark

La partie a un peu stagné à l'approche de la montagne car ceux qui avaient des chevaux étaient encore sur le fleuve et ceux qui étaient en montagne n'avaient pas de chevaux. C'est clairement un problème d'inexpérience qui a causé cela. Mais à cinq joueurs, attendre que le tour de jeu me revienne alors que tout le monde réfléchit à trouver une solution pour débloquer la situation, et bien, c'est long. Une autre erreur que je pense avoir faite est d'avoir trop de cartes à jouer, ce qui retarde le déplacement de mon campement.

 

Hellrick, commence la partie en couinant fort, il la poursuit en se plaignant de la longueur de la partie et du fait qu'il ne voit pas comment il va faire pour avancer jusqu'au terme de l'expédition. Finalement, c'est lui qui l'emporte au moment au aucun autre joueur ne pouver établir un campement sans trop reculer. Et pour fêter ça, il fait tomber la chemise ! C'est sa nouvelle habitude, en cas de victoire. Enfin, dans la limite du raisonable et on est assez convaincant pour qu'il s'arrête à temps.

 

Pour ma part, je le répète : j'aimerais essayer ce jeu prometteur dans une configuration plus adaptée au contrôle, à deux ou trois joueurs. De très bonnes idées dans ce jeu, le renouvellement proposé par la multitude des cartes donne envie d'y revenir.

05/11/13 - Lewis & Clark05/11/13 - Lewis & Clark

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...