30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 09:07

Mons-en-Barœul, Ludinord. C'est la première fois que je me rends à ce festival admirablement bien organisé. L'ambiance est excellente, de quoi manger, deux boutiques, mais surtout plein de tables pour jouer. Car ici, l'important est bien de jouer. Ce n'est pas comme à Essen, les parties se jouent jusqu'à la fin. D'autant que les animateurs, les sympathiques "t-shirts jaunes", connaissent leur sujet et expliquent les règles des jeux avec clarté.

 

Mais il y a aussi des éditeurs, et surtout des éditeurs qui font tester leur prototypes. Ce fut l'occasion pour moi et mes amis de découvrir Deus et l'Auberge sanglante d'un de nos éditeurs préférés : Pearl Games. Bien que le second nous a également conquis, je voudrais m'attarder sur le premier qui nous a plus qu'emballé. Disons que l'on a commencé à ce moment là notre liste d'achat pour Essen.

 

Deus, c'est un jeu de "Civilisation" qui se joue autour d'une heure de jeu. Un plateau modulable qui reprend divers terrains offrant des ressources différentes si les bâtiments adéquats y sont construits. Il y a aussi un plateau de jeu personnel sur lequel les bâtiments que l'on peut construire attendent leur heure. Au dessus de ce plateau, on y joue des cartes selon différents domaines de développement : commerce, production, science, civil, militaire et des temples.

Proto-découverte : DeusProto-découverte : Deus
Proto-découverte : DeusProto-découverte : Deus

Attention ! Ceci est un proto et tout ce que vous pouvez voir ici est bien évidemment en cours de développement et est donc susceptible à des changements. D'ailleurs, voici un petit défi : pouvez-vous identifier de quels jeux sont issus les différents composants de ce prototype ? Sélectionnez la ligne de texte ci-dessous pour faire apparaître les réponses.

 

Solution — Cases du plateau : Smallworld. Pièces : Caylus. Points de victoires : Troyes. Temples : Antique Duellum. Dos des cartes : Ginkgopolis. Pour les pièces en bois : plein d'autres…

Lorsque l'on joue une carte, deux choses se produisent. On place d'abord un bâtiment sur le plateau, si je joue une carte bleue, je peux alors construire un bâtiment civil. Ensuite, la carte que je viens de poser déclenche son effet. Plus exactement, toutes les cartes de même couleur se déclenchent en partant du bas vers le haut. La première carte jouée s'activera donc à chaque fois qu'une nouvelle sera posée par dessus. Et bien évidemment, cela va permettre toute une série de combinaisons intéressantes.

 

Il y a une autre action possible : l'offrande divine. Cela consiste en la défausse d'un nombre de cartes dont seule une couleur sera considérée. Et chaque couleur offre un bonus différent ; de l'argent, des ressources, des nouveaux bâtiments, etc. En plus de ce bonus, l'offrande permet de reconstituer sa main à cinq cartes. De quoi trouver les Temples qui valoriseront votre développement à l'instar des bâtiments de prestige de Tournay.

 

Il y aurait beaucoup à dire encore, ceci n'est pas une description complète et encore moins une critique. Mais je ferais un article détaillé lorsque le jeu sera finalisé. Encore une nouvelle perle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Deus Ludinord Prototype
commenter cet article

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...