7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 08:57

ColonialColonial: Europe's Empires Overseas. Ce jeu a un plateau magnifique. De quoi attirer notre attention avant Essen. Une fois là-bas, on a été évidemment voir le stand de Stratagem pour nous rendre compte du matériel et avoir quelques informations. Nous avons eu droit à une explication dans les grandes lignes, et on a constaté que le matériel est effectivement très beau sauf les cartes qui sont un peu trop fines.

Le soir à l'hôtel, Vincent, débordant de curiosité, tente une lecture des règles et se rend compte qu'elles sont, comment dire… mal fichues. En deux langues certes, mais le français fait figure d'une traduction rapide avec plein de mots anglais rescapés. La mise en page est étonnante avec le texte anglais illustré et le texte français pas illustré ou illustré différemment. Une double lecture synchronisée est recommandée.

Le déroulement d'une partie n'est pas évident à appréhender en lisant une seule fois les règles. Donc, Vincent les a lues, je les ai lues. Et c'est parti... Enfin… pas vraiment.

On a constamment eu les règles dans les mains. Ce jeu manque cruellement d'une aide de jeu, et certainement au format A3 ! Plusieurs pages à parcourir avant de tomber sur ce que l'on cherche. Les cas particuliers et les exceptions sont nombreux, et le jeu est (pour une première partie) loin d'être fluide. Un calvaire à expliquer et un calvaire à comprendre. Pourtant il n'est pas tellement compliqué, mais les points de règles sont abondants et pas intuitifs. On dirait un améritrash.

Les différents paragraphes auraient gagnés à être présentés de manière logique et non de manière exhaustive. Il manque quelque chose comme "Comment gagner du trésor", "Comment gagner du Prestige", "Comment faire perdre du prestige." Les personnages auraient pu être regroupés par domaine d'activité : commercial, contrôle, logistique. C'est le genre de règle qui est claire seulement pour ceux qui connaissent déjà le jeu.

La première partie est forcément foireuse, d'une part à cause des erreurs de règles inévitables, et d'autre part parce qu'il est impossible de stratégiquement appréhender une voie victorieuse dans ce flou.

Et il y a des dés ! Qui décident du succès d'une action, et ça peut rebutter. La stratégie peut être stoppée par le hasard qui est sensé représenter les difficultés à explorer une région inconnue. Une part aussi importante laissée au hasard dans un jeu de ce type peut étonner.

Colonial - PlateauMais le jeu a des qualités, beaucoup même. Il simule de manière intéressante une idée colonialiste du monde. C'est de la macro-économie et de la macro-géopolitique, et avec les règles assimilées, ça devrait être très agréable à jouer et pas forcément trop long. Il y a plusieurs moyens de gagner, plusieurs manières de jouer, on peut être agressif ou non. Les guerres ne sont pas obligatoires mais peuvent être une bonne méthode pour stopper quelqu'un qui approche de la victoire. Les alliances sont donc possibles et il est même permis de s'échanger du trésor à tout moment.

Tiens, en parlant du trésor. Il est symbolisé par un dîskenbôa et ce dîskenbôa peut, selon l'endroit sur lequel il est posé, représenter différentes choses : trésor, navire marchand, flotte de guerre, contrôle d'une ressource, marchandise,... économie de matériel ou bien concept pratique ? Encore une fois, avec les règles assimilées, je dirais concept pratique.

Si on devait épurer au maximum Colonial, on devrait approcher de quelque chose ressemblant à Endeavor. Je pourrais qualifier ce jeu comme étant un Endeavor++ qui est lui un modèle d'abstraction sur le thème de la colonisation.

Et la partie, finalement ? C'est Vincent qui s'en est mieux sorti, il explore et colonise beaucoup, et à chaque fois il gagne un Point de Prestige. Il est aussi le seul qui a utilisé les Cités en plein essor, et ça aussi cela donne un PP. De mon côté, je suis trop obsédé par la manière de gagner du trésor mais le trésor ne fait pas gagner, c'est juste une ressource. Christian a essayé de débuter la partie sans faire d'emprunt et ça l'a trop pénalisé. Évidemment, on ne connait pas le jeu mais on pense tous les trois que prendre un emprunt au premier tour est conseillé. Le remboursement des emprunts est obligatoire pour gagner en plus d'avoir dix points de prestige, et Vincent va rembourser tout ça assez facilement.

On a tous les trois envies d'y rejouer, mais la perspective de devoir expliquer le jeu à quelqu'un d'autre me fait un peu peur. Non pas que cela m'effraie d'expliquer une règle, au contraire, j'adore ça. Mais je me mets à la place de celui qui doit ingurgiter tout ça. Courage ! Avec une bonne aide de jeu, ça va aller !

Attention, ce que je viens d'écrire n'est aucunement une critique du jeu mais simplement mes impressions sur sa découverte. Parce que oui, ce jeu se découvre comme les régions que l'on va explorer dans le jeu. Une exploration ne se passe pas toujours bien, mais on est quand même satisfait de l'avoir faite.

 

    Prestige Emprunts
1 Vincent B 10 0
  Laurent 6 -10
  Christian 5 -10

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Colonial
commenter cet article

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...