26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 23:37

CataneCatane. La partie fût très longue. C'est principalement à cause de la tuile qui offre deux points de victoire à celui qui contrôle la plus longue route. J'aurais pu gagner mais Fernand prend la tuile, et au moment où j'aurais pu la récupérer, c'est Nicolas qui nous dépasse tous les deux. Vu la configuration sur le plateau de jeu, il ne peux plus la perdre.

Les changements de stratégie nécessaires pour nos reconversions ont permis à Élisa de développer toutes ses colonies en villes. Elle a juste à construire les routes pour installer les deux colonies nécessaires pour atteindre dix points. Alors qu'elle paraissait être celle qui avait le moins de chance de l'emporter, c'est donc la plus jeune qui gagne, ce qui l'a mise de très bonne humeur.

 

1 Élisa 10
2 Fernand 9
2 Laurent 9
4 Nicolas 8

 

PeloponnesPeloponnes. Je fais gonfler ma population en prenant les tuiles afin de gagner un maximum de pièces par tour. Je sais que je ne saurais pas nourrir tout le monde, mais je me dis qu'avec les biens de luxes collectés avec ma cité (Korinth en donne deux par tour) et avec un revenu élevé, ça devrait aller. Malheureusement mes revenus en céréales sont trop faibles et les pertes sont plus lourdes que prévu.

Les biens de luxes sont tous transformés en nourriture et je dois perdre deux bâtiments sur trois payés à crédit car je n'ai pas de pierre. Rien ne marche, donc.

Même la somme importante économisée tout au long de la partie ne m'est pas utile pour acheter une des coûteuses tuiles de la pile D (on joue avec l'extension Hellas.) Aucune ne peut sauver ma situation et je me contente de la Monnaie (Coinage.)

C'est tout le contraire pour mon père qui arrive à faire un score élevé et équilibré dans les deux domaines grâce à des revenus variés et nombreux et à une gestion sans mal des événements.

 

    Cité Prestige Population Score
1 Fernand Thebes 32 33 32
2 Laurent Korinth 24 18 18

Partager cet article

Repost 0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 13:25

Banner - CataneCatane. On utilise la mise en place recommandée par le livret de règles. Nicolas fait de nombreuses fois un 7 avec les dés, ce qui lui donne le droit de déplacer les voleurs. Ça empêche souvent Élisa ou moi de nous procurer de l'argile et ce n'est pas en commerçant avec Nicolas qu'on va en trouver. Cette ressource est très importante en début de partie.

On arrive tous les trois en commerçant à construire de nouvelles colonies, mais ce que les enfants aiment c'est d'acheter des cartes développements. Trois chevaliers pour Nicolas et les deux points bonus associés. Élisa garde ses deux cartes cachées, qui s'avèreront être deux points de victoire.

Grâce à l'abondance de pierres, je termine la partie avec quatre villes et la route la plus longue. Nicolas aurait pu me prendre la carte de la plus longue route mais il était trop concentré à se développer pour rattaper son retard.

 

1 Laurent 10
2 Élisa 7
3 Nicolas 5

Partager cet article

Repost 0
Published by Mildiou - dans Comptes-rendus Catane
commenter cet article

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...