24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 23:26

JamaicaJamaica. Il est plutôt rare que tous les navires font la course au même niveau sur toute la longueur d'une partie, et c'est ce qui s'est passé ici. Personne n'est loin devant et personne n'est loin derrière. Ce qui veut dire aussi que les combats furent nombreux. C'est par ce moyen que je vais hériter d'un trésor maudit suite à une défaite contre le bateau d'Élisa.

Nicolas (le petit) finit la partie les cales à sec alors qu'il possédait nourriture et fortune. C'est la conséquence d'une série de combat perdus, dont un où il avait normalement toutes les chances de l'emporter avec six poudres et la carte Lady Beth (+2 au dé de combat.)

On a été surpris par Nicolas G (le grand) au dernier tour car il joue sa carte qui permet d'avancer deux fois et il arrive pile à Port Royal.

 

  Nicolas G Élisa Nicolas Laurent
Position 15 5 5 2
Doublons 0 2 0 7
Trésors 10 7 0 -4
TOTAL 25 14 5 5

 

NorenbercNorenberc. Les enfants au lit, nous nous mettons d'accord assez vite sur le jeu suivant. C'est la première fois que Nicolas y joue à deux et ce jeu lui avait laissé un souvenir fort agréable.

On peut remarquer tout de suite qu'il ne sera pas possible de gagner de l'argent dans cette partie. Les cours des marchandises sont stables et tendent à la baisse au fur et à mesure des manches à venir. Les seules rentrées d'argent seront les revenus de trois thalers par manche et lors des recrutements, c'est plutôt mince.

Nicolas a recruté deux Apprentis, ce qui lui laisse l'esprit tranquille en ce qui concerne les majorités de fin de partie : cela réduit le différentiel à un Point de Prestige au lieu des trois PPs en temps normal. Et de fait, il n'est majoritaire que dans une seule guilde, ce qui rentabilise parfaitement les deux Apprentis.

Mes deux PPs des citadins viennent d'un Contremaître qui donne un PP pour les artisans recrutés de valeur 2. Il y avait moyen d'en collecter plus, mais les priorités et les urgences des autres actions à accomplir en ont fait autrement.

Ce qui a fait la différence est le nombre d'actions à jouer. Il a sept agents contre cinq chez moi, ce qui lui laisse toute la marge de manœuvre nécessaire pour temporiser et voir ce que je fais lors de la dernière manche, comme il na pas à s'inquiéter grâce à ses deux Apprentis, il n'a qu'a vendre une toute petite marchandise pour terminer en tant que joueur le plus riche.

 

  Nicolas G Laurent
Bonus des citadins  0 2
Majorité des artisans    
—Brasseurs  5 6
—Boulangers  6 3
—Cordonniers  5 6
Valeur des artisans de 30+  0 0
Tous les types d'artisans  5 5
Joueur le plus riche  5 0
Collection de blasons  9 9
TOTAL  35 31

 

Small World 0Small World. Nicolas ne connaît pas Small World et plutôt que de sortir la boîte et d'installer tout le matériel, l'iPad servira à merveille pour une initiation à deux joueurs.

Je domine naturellement la première moitié de la partie, puisqu'il débute, mais il va reprendre l'avantage grâce aux Elfes et leur dragon qui vont m'obliger à passer mes Orcs pillards en déclin, ceux-ci ont été décimés et mon peuple en déclin doit disparaître par la même occasion. Ce qui me vaut un tour de jeu à zéro point. Pas bien !

S'en suivent quelques tours durant lesquels je marque très peu alors qu'il est au dessus des dix points gagnés par tour. Et mon avance s'effrite jusqu'à disparaître.

 

1 Nicolas G 105
2 Laurent 75

 

FamigliaFamiglia. Et encore une découverte. Les règles sont vite assimilées mais l'expérience donne un léger avantage dans ce jeu. Savoir défausser les cartes de la rue au bon moment, soit pour empêcher un recrutement adverse, soit pour postposer un des notre n'est pas quelque chose d'intuitif à la première partie.

Je suis obligé de me contenter en grande majorité de mercenaires alors que presque toutes les brutes partent dans le camp d'en face. Mes mercenaires ont été assistés par quelques comptables, ce qui est efficace et suffisant pour recruter plusieurs membres de la Famiglia, les cartes rouges plus rentables mais n'ayant aucun pouvoir.

Même le capo Alberto Negri va rejoindre mes rangs après que je l'ai envoyé sous la pioche. En défaussant une carte de la rue de valeur 4 alors qu'il ne restait plus que cinq cartes dans la pioche, j'étais sûr de revoir ce bon vieux Alberto refaire surface.

 

1 Laurent 92
2 Nicolas G 70

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...