23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 15:55

Cap---Jerusalem.jpg

 

Chez NessBouffy

Bouffy, Fraels, Hellrick, Mildiou.

120 minutes de couinage, majoritairement. 

obrMildiou Toute première partie. Un jeu de majorité pur et dur, sans mécaniques annexes. Tu as plus de cubes que les autres ? Alors toi seul prend le bonus. Simple.

Pendant le tour de jeu d'un joueur, celui-ci peut placer autant de cubes qu'il veut (dans la limite de sa réserve personnelle) dans n'importe quelle zone (sauf deux exceptions) et c'est ensuite les joueurs suivants qui font de même. Un équilibrage à base des cartes de l'ordre du tour fait que le premier joueur reçoit plus de nouveaux cubes (sept) que le dernier (quatre), mais pour compenser la défaveur du nombre, le dernier joueur à l'avantage d'être plus sûr de ses placements.

Cinq tours de jeu, avec des évènements à la fin de ceux-ci, sauf le premier et le dernier. Ces évènements provoquent en général un nettoyage massif d'un ou deux secteurs car en effet, les cubes placés lors d'un tour de jeu dans une case y restent pour la fin de la partie (sauf évènement donc ou déplacement).

Pour apporter un peu d'incertitude, il y a des cartes que les joueurs reçoivent au début de chaque tour. Il y en a quatre et elles sont choisies dans l'ordre du tour. Il y a un unique autre moyen de gagner une carte, c'est le contrôle d'un secteur à la fin d'un tour.

Comment on gagne ? Avec des Points de Prestige, mais indirectement. Les PPs sont gagnés en contrôlant certaines cases et secteurs. Ils sont ici une ressource qui doit être dépensée obligatoirement à la fin d'un tour pour construire des étages d'une tour (pièces de bois). Plus l'étage est haut, plus c'est cher (1 PP par niveau +1) et un surcoût de 1 PP lors de la première construction d'un étage parmi tous les joueurs. (Le premier qui construit un quatrième étage paie 4+1+1 PPs.) Chacun construit la sienne, et c'est celui qui a la plus grande qui gagne.

 

JerusalemPour ce qui est de la partie, je n'ai rien contrôlé du tout. Je choisis délibérément de récupérer la quatrième place de l'ordre du tour en pensant contrôler tous les restes, mais ça ne marche pas. En partie car j'oublie en permanence certains points de règles en cours de partie. Par exemple, je ne pense jamais à recruter un nouveau cube en payant trois besants.

Les règles d'un jeu arrivent bien mieux à mon cerveau par mes yeux que par mes oreilles et ça c'est confirmé ici. Je fais de nombreuses erreurs d'interprétation sur l'iconographie des cartes alors qu'elle est évidente (oui, s'il y a deux bonhommes illustrés sur une carte déplacer, c'est qu'il faut en déplacer deux.) J'oublie de prendre certains bonus.

Et surtout, je fais de mauvais choix lors des enchères pour les positions de l'ordre du tour. J'ai sous-estimé les deuxièmes et troisièmes positions qui ont clairement leurs avantages pour l'érection des tours (de prestige).

Le jeu frustre beaucoup. C'est simple, on se serait crû à la finale du championnat du monde de couinage (c'est Fred qui a gagné). Un bon party-game jeu de majorité.

 

20121023.JPG

      (*)
Bouffy (Vincent D.) 7  
2 Fraels (François) 5  
3 Mildiou (Laurent) 4 (5)
4 Hellrick (Frédéric) 4 (2)

(*) Points de prestige

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...