19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 22:36

Cap - Navegador

 

Para o clube Esprits Joueurs…

Mildiou, SuperChaton, Talitati.

110 minutos de exploração e negócio. 

obrMildiou

J'entame la partie en tant que premier joueur, une position qui ne me convient pas à ce jeu. Je préfère jouer en dernier pour voir ce que font les autres et me caler sur leurs actions. J'ai commencé de manière prévisible par explorer les côtes africaines puis y établir une colonie.

SuperChaton a su neutraliser ma position favorable sur le point de vue économique en quelques tours. À Navegador, pour s'enrichir, il y a quelques règles à respecter et la principale et de profiter au mieux des colonies et des usines adverses selon la position de ceux-ci dans l'ordre du tour. Ce que fait Talitati (à ma gauche) ne m'a pas profité longtemps puisque SuperChaton (à ma droite) copie ce que je fais pour gagner plus que moi puisqu'elle le fait avant moi.

La conséquence de cette situation est qu'ils vont tous deux gagner beaucoup plus d'argent à chaque fois qu'ils utilisent le marché. Je dois passer par une reconversion de mes moyens de productions, ce qui n'est pas une bonne chose avec ce jeu, mais nécessaire pour retrouver des revenus décents.

Je suis donc obligé d'acheter des usines et des colonies relatives à la même ressource pour trouver de la flexibilité car les six colonies aurifères ne me génèrent que trop peu de cruzados. Ça s'améliore lorsque SuperChaton implante les premières colonies produisant des épices, puisque cela me permet de profiter de cette nouvelle denrée en achetant quelques usines correspondantes. Malgré ça, mes revenus restent bien modestes avec une fourchette de 150 à 350 cruzados alors qu'ils dépassent allégrement 600 voire 800 cruzados par passage.

Pendant ce temps, Talitati achète des chantiers navals en série (ce qui était mon premier but). Je sens que je vais avoir moins de points que les autres, alors je m'arrête sur la case des privilèges le plus souvent possible afin de priver les deux autres d'en avoir. Ce qui implique que je dois acheter un ouvrier tous les tours pour le perdre quand je prends le privilège. Ce qui implique également que je ne suis pas en position d'acheter des chantiers navals ni des églises pour freiner Talitati puisque ces deux bâtiments requièrent de posséder respectivement quatre et cinq ouvriers.

Une fois les privilèges distribués, je reste avec six ouvriers et j'achète des colonies et des usines. Mais la partie a duré suffisamment longtemps pour permettre à Talitati d'acheter cinq églises. Cette adaptation que j'ai été obligé de faire a pénalisé plus SuperChaton que Talitati alors que l'inverse aurait été mieux si je voulais finir premier.

 

obrSuperChaton

NavegadorJe commence par investir dans une colonie de sucre, mais voyant le jeu de mon adversaire de droite, Talitati, je décide de m'adapter et d'investir dans les usines de sucre et dans les colonies d'or, au désarroi de mon adversaire de gauche, Mildiou.

Puis j'investis dans les colonies d'épices, histoire d'aider justement Mildiou avec ses usines d'épices, comment je suis sympa !! À aucun moment je n'ai de réels problèmes d'argent. Seul hic, Mildiou s'empresse de prendre les privilèges devant moi, le COCHON…

Je ne parviens donc pas à valoriser mon avantage. Ce n'est donc définitivement pas un jeu d'argent… je perds lamentablement ! Jolie victoire de Talitati !

 

 

Talitati

(Vincent B)

Mildiou

(Laurent)

SuperChaton

(Mélanie)
Navires 0 7 3
Ouvriers 8 6 3
Cruzados 4 3 13
Colonies 5 52 33
Usines 18 40 24
Explorateurs 16 18 30
Chantiers navals 54 9 5
Églises 45 3 3
TOTAL 150 138 114

 

Cap - Sankt Petersburg

 

К клубу Esprits Joueurs…

Cédric, Hellrick, Mildiou, SuperChaton.

50 минут с хорошей маленькой игрой в карты.

obrMildiouAu premier tour, je prends en main un bâtiment à sept points par tour que j'espère poser vite. Mais je ne l'ai fait que tout à la fin de la partie car je ne voulais pas me retrouver sans argent et laisser les autres prendre des cartes à ma place. Difficile d'estimer si j'ai bien fait de prendre la carte pour éviter de la voir atterrir chez quelqu'un d'autre.

C'est surtout avec Fred que j'ai fait la course. Je calque mes poses de cartes sur les siennes pour éviter qu'il reste seul devant trop longtemps. Je finis par le doubler, mais ma collection de nobles est plus modeste que la sienne.

 

obrSuperChaton

Encore une défaite. Je parviens à gagner quand même de l'argent à chaque tour, mais je manque de points, pas assez de bâtiments intéressants. Je parviens seulement au dernier tour à poser un bâtiment à sept points, trop tard pour rattraper les autres. L'argent ne fait encore une fois pas mon bonheur, la prochaine fois on joue à Destin !!

 

 

Hellrick

(Frédéric)

Mildiou

(Laurent)

Cédric

SuperChaton

(Mélanie)

Piste 53 60 36 31
Nobles 28 10 28 21
Roubles 1 1 0 1
Main 0 0 0 0
TOTAL 82 71 64 53

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...