16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 23:10

Courte soirée chez mes parents avec deux parties rapides…

 

Glen MoreGlen More. Je réalise un départ qui a l'air prometteur avec des grosses quantités de ressources et un Marché annuel que j'active deux fois. Mais ça sera tout, il ne sera plus activé et le Boucher à bœufs aura le même rendement avec deux activations seulement.

La production de whisky de mon père va encore une fois m'être défavorable avec deux décomptes où il gagne huit PVs. J'ai laissé échapper Duart Castle et Iona Abbey par excès de confiance parce que je voulais en prendre une autre avant celles-là, mais j'aurais dû foncer et les prendre dès que c'était possible.

Je me débrouille pour être le dernier à jouer dans l'espoir de prendre Loch Oich, mais elle est la dernière tuile de la pile. Je dois me contenter de Loch Shiel qui va ajouter une ressource sur mes trois tuiles vertes ou jaunes qui n'en ont aucune. Ce qui est possible d'être vendu, l'est et j'envoie mon dernier chef de clan au Parlement. L'écart de PVs est tellement important que même Loch Oich, en activant tout mon domaine, ne pouvait pas me faire gagner.

 

  Fernand Laurent
Points de victoire 20 20
Whisky / Chefs / Lieux  
—Première manche 2/0/0 0/1/1
—Deuxième manche 8/1/2 0/0/0
—Troisième manche 8/0/2 0/5/0
Iona Abbey, Loch Morar, Duart Castle 23 0
Pièces 3 15
Nombre de tuiles  -6 0
TOTAL  63 42

 

PeloponnesPeloponnes. Une seule partie de ce jeu très apprécié par nous deux et cette fois avec l'extension Hellas intégrée. Il hérite de la cité Thebes (de l'extension) qui permet d'ignorer la contrainte de pose des tuiles paysages et qui fournit un revenu de deux biens de luxe par tour. C'est Patras qui me revient et qui est plutôt classique avec un revenu d'un bois et d'une céréale.

Autant il va se développer avec des tuiles paysages, autant je me développe avec des tuiles bâtiments. Je vais donc être très peu impacté par la tempête et lui très peu par le tremblement de terre. Je vais malgré tout réussir à garder tout mes bâtiments après la résolution de la catastrophe.

La gestion des stocks de céréales se fait à flux tendu et les tuiles qui permettent de gagner quelques blés supplémentaires sont disputées. Grâce aux nombreux biens de luxe qu'il possède, qui viennent notamment de sa cité et a son haut niveau de population, il arrive à nourrir une grosse partie et subit peu de pertes.

Malheureusement, la conquête d'une tuile de blé m'empêche, le tour suivant, de me procurer la tuile Colossos qui multiplie le nombre de population par quatre et non par trois pour le décompte final. Il ne me reste que huit pièces et elle en coûte dix. Je ne me rappelais plus des coûts des tuiles de ce nouveau paquet (le D) qu'ajoute l'extension.

 

    Cité Prestige Population Score
1 Fernand Thebes 29 30 29
2 Laurent Patras 34 24 24

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...