11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 08:34

Cap - Hansa Teutonica

[ Description du jeu ]

 

Au club Esprits Joueurs

Hellrick, Mildiou, SuperChaton, Talitati.

70 minutes avec le meilleur jeu du monde. 

 

obrMildiou

  Hansa Teutonica
  Hansa-Teutonica-2.jpg

Je suis en quatrième position pour le début de la partie et donc pas bien placé du tout pour agir autour de Göttingen. Trop tard pour m'y installer, trop tard pour bloquer et je n'ai pas envie de dépenser mes huit ressources de départ pour chasser ceux qui s'y sont déjà installé.

Je vais alors opter pour développer ma compétence Liber Sophiæ sur la route de Groningen. Je réalise que ce n'était pas la meilleure option puisque je ne suis en train de bloquer personne dans les premiers tours de jeu et que je ne profiterais donc pas de déplacements de mes ressources chassées, puisque je ne suis pas chassé. J'aurais dû choisir de développer Bursa car j'ai là une perte de temps qui me pénalise en ne déplaçant que trois ressources du stock vers ma réserve à chaque activation, c'est trop lent.

Par contre, je ne tarde pas trop à développer Actiones de manière opportuniste dès que la route est libre ou encore grâce aux jetons bonus qui renvoient les ressources chez leurs propriétaires.

Ce n'est que vers la moitié de la partie que je fixe ma stratégie après avoir observé ce que font les autres. Mélanie se construit un important réseau de comptoirs, François s'occupe à relier Arhneim à Stendal pour gagner les sept Points de Prestige de la connexion est-ouest, Fred développe plusieurs de ses compétences à leur maximum tout en instaurant quelques comptoirs disséminés et Vincent ne sait pas trop ce qu'il fait. J'ai un énorme retard sur la piste de score et la solution qui s'impose à moi est double : les jetons bonus et Coellen.

Je commence par développer ma compétence Privilegium pour bénéficier des emplacements les plus avantageux sur Coellen dans le cas où les autres tenteraient de m'y rejoindre. Je finis la partie sur les trois emplacements les plus haut pour 28 PPs, la partie n'ayant pas duré suffisamment longtemps pour que j'occupe la totalité de la ville de Coellen.

Pour les jetons bonus, ça s'est passé un peu moins bien car Fred et François tentent d'en gagner eux-aussi à un point tel que j'ai dû renoncer à gagner les deux derniers de peur que la partie ne s'arrête trop tôt alors que je n'avais pas suffisamment de PPs.

Je n'avais pas beaucoup de contrôle sur la fin de la partie avec Vincent qui revendique des routes commerciales sans trop faire attention au fait qu'il donne beaucoup de points à Fred et à Mélanie. Cette dernière à d'ailleurs été neutralisée autour de la ville de Halle pour l'empêcher de gagner le moindre niveau de sa compétence Clavis Urbis. Elle aurait pu gagner dix PPs à chaque amélioration. 

J'arrive à finir en tête malgré tout, même si je n'y croyais plus trop. Je partage la position ex-æquo avec Fred qui arrive sur la case 20 grâce aux points gagnés avec ses comptoirs.

 

20121211a.jpg

 

  Hellrick Mildiou Fraels SuperChaton Talitati
 

(Frédéric)

(Laurent)

(François)

(Mélanie)

(Vincent B)

Prestige 20 4 14 18 15
Compétences 12 4 12 0 0
Jetons 6 6 3 1 0

Coellen

0 28 0 0 0
Villes 10 6 12 10 10
Carte objectif 1 1 2 3 3
Réseau 3 3 8 10 3
TOTAL 52 52 51 42 31

 

Cap - Glen More

 

At Playing Spirits' Club

Hellrick, Mildiou, SuperChaton, Talitati.

80 minutes of plats, sheep, and strong drink. 

obrMildiou

  Glen-More.jpg
  Glen-More-2.jpg

Voici un jeu que j'ai beaucoup pratiqué, presque autant que le jeu précédent. Et je constate bien vite que Glen More perd en intérêt en y jouant à cinq.

Le plus gros problème avec autant de joueurs est que l'on ne peut raisonnablement pas faire de projections stratégiques à long terme. Le plus sage est de se poser sur une des premières tuiles disponibles si l'on veut rejouer tôt. Mais en agissant de la sorte, on ne sélectionne pas vraiment les tuiles que l'on voudrait idéalement. C'est ce que j'ai fait lors de cette partie à trois reprises ; j'ai donc joué beaucoup moins que les autres.
Ce qui fait que les prises de décisions sont cloisonnées dans cette contrainte, et le mécanisme de pénalité sur le nombre de tuiles lors du décompte final ne suffit pas (pour la plus grande satisfaction de Mélanie). Le jeu gagne vraiment à être pratiqué à trois et même à deux joueurs, avec le dé représentant un joueur fictif, ce qui ne constitue absolument pas une "rustine".
Les bonds que j'ai fait m'ont permis de récupérer des lieux spéciaux qui ne m'ont pas tant aidé que ça, pas de Iona Abbey (chez Vincent), pas de Loch Morar (chez Mélanie), ni de Duart Castle (chez Fred). J'ai fait du whisky que j'ai perdu en achetant des Tavernes que je n'ai pas assez activées. J'ai donc, en plus d'avoir été frustré par cette configuration à laquelle je ne suis pas habitué, très mal joué.

 

20121211b.jpg

Le grand domaine de Mélanie.

 

  Hellrick Fraels Talitati SuperChaton Mildiou
 

(Frédéric)

(François)

(Vincent B)

(Mélanie)

(Laurent)

Points de victoire 26 15 12 38 10
Whisky / Chefs / Lieux          
—Première manche 0/1/0 3/1/1 0/1/1 0/0/0 1/1/1
—Deuxième manche 0/2/2 5/2/0 0/1/1 0/0/0 5/2/1
—Troisième manche 0/0/1 8/3/0 0/5/1 8/0/0 3/0/0
Iona Abbey, Loch Morar, Duart Castle 15 0 8 12 0
Pièces 10 5 10 2 6
Nombre de tuiles -15 -6 -6 -27 0
TOTAL 42 37 34 33 30

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...