25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 09:39

VanuatuVanuatu. Ah, voici ma deuxième partie de ce jeu qui m'a fait forte impression lors de la première. Pour les autres joueurs, c'est leur première, sauf pour Christian qui avait participé à une demi-partie à Essen.

Le tirage au sort l'a désigné premier joueur et voici, en sens horaire, la disposition des joueurs : Christian —> Fernand —> Moi —> Meredith. Je vais pouvoir expérimenter le fait que je ne sois pas le premier joueur. En effet, je l'étais resté pendant l'entièreté de la partie précédente.

Mon premier tour m'a appris que ma place n'était pas plus facile que celle de premier joueur, j'ai programmé trois actions et je n'ai eu le droit que d'en faire une. Une seule. Meredith m'a bloqué pour les deux autres. En tout cas, tout le monde est parti sur un enchaînement d'actions et il n'y a pas eu de moment d'hésitation du genre : "Bé non, je ne sais pas quoi faire, moi…"

J'ai eu à négocier à deux reprises (puisque c'est autorisé) avec Meredith pour que je puisse faire une de mes actions en lui laissant la priorité sur une autre. En voyant les deux bâtisseurs (Christian et Fernand), il y a fort à faire pour gagner des Points de Prospérité. La principale voie que j'ai choisie est la recherche de trésors. Pour le reste, j'ai fait un peu de tout sans autre spécialisation.

Lors du cinquième tour, je décide de devenir le premier joueur. Christian et Meredith sont à l'extrême sud-est (pour pêcher) et mon père au nord-est (pour construire) et je me situe au centre du plateau. En passant premier joueur, je vais placer la dernière tuile île (il n'y en n'aura plus après) tout à côté de moi sans craindre la moindre concurrence. Je vais pouvoir tranquillement y pêcher, explorer et construire.

Comme je suis seul à l'ouest de la carte, je vais pouvoir programmer plusieurs actions lors des deux derniers tours et je vais toutes les résoudre. Ils se battent entre eux pour des raisons de priorités : il n'y plus assez de poissons, et pas assez de touristes pour les ambitions de tout le monde. Pendant le dernier tour, je vais notamment vendre cinq poissons pour gagner 15 vatus et par conséquent gagner 10 PP.

Un des aspects de cette partie est que le commerce extérieur n'a pas été souvent utilisé. Le premier navire est le Nouméa qui demande trois cubes blancs. C'est vrai qu'il est pas très attirant et une fois que les cubes des autres couleurs aient été chargés sous les navires en dessous de lui, il n'y a plus eu de grande activité sauf lors des deux derniers tours. Les deux seuls navires à être complètement chargés l'ont été lors du huitième tour avec un bonus de 2 PP pour moi et un autre pour Fernand. Cela démontre que les parties de Vanuatu peuvent être différentes selon la disposition de ces navires, ce qui est une bonne chose pour la rejouabilité.

Surprise lors du décompte avec des scores très proches pour les trois premiers joueurs alors que je pensais terminer devant. Christian remporte la première place grâce à ses trois cabanes construites contre deux pour moi.

Bon, je confirme : ce jeu est génial.

 

  Christian Laurent Fernand Meredith
Piste 16 25 24 18
Premier joueur 3 0 0 0
Vatus (3:1) 2 0 2 0
Trésors 8 18 4 0
Cabanes 18 4 16 8
TOTAL 47 47 46 26
(Cabanes) (3) (2)    

 

Disque-Monde Ankh-MorporkDisque-Monde Ankh-Morpork. La partie la plus courte qu'il m'ait été donné de jouer jusqu'ici : 15 minutes ! On laisse la victoire au Dragon Roi d'Armes (mon père) assez facilement avec les jetons chaos disséminés sur la ville. Il faut dire que même s'il a choisit de construire un bâtiment dans Les Ombres, ce qui est idéal pour le Dragon Roi d'Armes, il a ensuite retiré un jeton chaos dans un quartier, ce qui a éliminé nos soupçons, un peu vite il est vrai. Rien d'autre à dire, car aucun joueur n'a vraiment eu le temps de faire des choses notables. Trop rapide.

 

1 Fernand Dragon Roi d'Armes
  Christian Seigneur Vétérini
  Laurent Chrisoprase
  Meredith Seigneur Rouille

 

• Vu l'extrême rapidité de la partie, on en commence évidemment une seconde. Celle-ci a eu une durée normale, avec son lot de suspicions et son défilé habituel de coups bas et de catastrophes. Il était plus ou moins admissible que nous aurions pu tous être un des personnages nécessitant quatre quartiers contrôlés pour gagner. Mais il n'y en a que trois et nous sommes quatre. Mis à part mon père, qui s'est trahi en croyant qu'il avait le contrôle d'un quartier par erreur, un des trois autres ment.

J'ai essayé de gagner le plus de dollars possible pour me faire passer pour Chrisoprase, mais j'ai par la suite joué un peu trop de cartes mages pour que cela soit crédible. Car les mages engendrent souvent des catastrophes qui risquent de s'attaquer aux bâtiments. Ce qui a amené Christian à croire que je suis Vimaire, sauf que Vimaire, c'est Meredith. Elle qui tentait de masquer un sourire incontrôlable lorsque nous nous trompions sur son compte. Elle qui, avec une délectable satisfaction, pioche les quatre dernières cartes de la pioche. Elle qui, aussi vrai que 1x3=3, gagne cette partie. Elle,… le Commissaire Divisionnaire Vimaire.

 

1 Meredith C. D. Vimaire
  Christian Seigneur Selachii
  Fernand Seigneur des Mots
  Laurent Seigneur Rouille

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...