24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 20:59

Deux jeux ce soir, un que j'aime beaucoup (Amyitis) et un que j'aime vraiment beaucoup (Norenberc.) De la belle mécanique dans les deux cas, pour des jeux qui gagnent en maturité. Plus je les pratique, plus je les apprécie.

 

Amyitis

Amyitis. Assez vite, mon père va accumuler trois cartes Jardiniers grâce à l'agriculture et après avoir planté. On est dans une situation où l'irrigation à haut niveau est trop risquée pour moi à faire, car je lui ouvrirais des opportunités pour planter. Je me suis donc contenté de planter aux niveaux 1 et 2 en déplaçant la caravane au mieux pour l'empêcher d'arriver sur les plantes exploitables.

Cette situation a généré deux adaptations : pour marquer des points, j'ai du monopoliser le temple de Marduk et investir dans les cartes Banques jusqu'à la dernière pour marquer idéalement de cette façon 4 PP par tour. Mon père, a dû lui améliorer sa carte Caravanier pour que j'arrête de l'embêter.

L'avantage de cette situation, c'est que je vais quand même planter souvent. Et même si ce sont des tuiles de niveau 1, je suis déjà assuré d'avoir le bonus de 5 PP à la fin de la partie. De son côté, il plante peu mais de plus belles tuiles.

On a eu deux tours consécutifs sans le moindre Ingénieur pour irriguer. Alors, j'ai passé très tôt pour le laisser dépenser ses talents pendant que moi, je vais en amasser jusqu'à onze. C'est absolument inutile à Amyitis d'être aussi riche, mais c'était juste pour que lui dépense les siens.

Je vais lors du dernier tour, ouvrir deux plantes de niveau 3 en irriguant pour être sûr d'en avoir une pour moi. Ce que je veux, c'est surtout finir la partie car il commençait à vendre ses ressources à Babylone pour 6 PP et cela aurait pu réduire mon avance si je laissais la partie durer.

Quatre tuiles pour lui et six tuiles pour moi.

 

1 Laurent 76
2 Fernand 57

 

Norenberc

Norenberc. La configuration de départ permet des gros gains d'argent grâce à la succession, dans les guildes, de futurs maîtres à gros écarts de valeurs. Et c'est en toute logique que cette partie a été plutôt facile au niveau des moyens financiers.

Dans une des chambres de la guilde des boulangers se trouve un Graveur. Lorsque son prix a baissé un peu, dans la deuxième manche, je vais tout faire pour le recruter ainsi qu'un autre Graveur qui est apparu chez les brasseurs. Un Graveur compte comme un blason de prestige supplémentaire pour le décompte final et m'accaparer des deux m'offre une liberté pour le reste de la partie, je dois seulement me concentrer à être désigné favori au moins une fois dans chaque guilde.

Mon père a recruté un Colporteur dans la troisième manche afin de gonfler virtuellement son stock de pâtisseries qui cotaient sept thalers pièce, j'espérais y remporter la majorité, mais après ça c'est tout simplement impossible.

Lors de la dernière manche, j'ai pu gagner la majorité chez les cordonniers uniquement grâce à l'aide d'un Voleur recruté chez les brasseurs avec trois bières. Après ça, il ne me reste qu'une seule bière mais c'est quand même suffisant pour être favori surtout que cette guilde a le blason de prestige. Évidemment pour faire ça, j'ai dû attendre que mon père passe faute d'agents disponibles mais à ce moment là, j'en avais sept et c'était facile de temporiser.

Une partie avec trois erreurs. Une qui m'a coûté la faveur d'une guilde et une autre qui lui a empêché de gagner suffisamment d'argent que pour avoir les 5 PP attribués au joueur le plus riche. Deux blasons de prestige de part et d'autre, les Graveurs ont été payants.

Ce qui m'amène à la dernière erreur : c'est qu'il ne faut surtout pas laisser filer deux Graveurs chez un même joueur… ne faites pas ça chez vous !

 

  Laurent Fernand
Bonus des citadins 0 0
Majorité des artisans     
—Brasseurs 6 3
—Boulangers 3 6
—Cordonniers 3 6
Valeur des artisans de 30+ 0 0
Tous les types d'artisans 5 5
Joueur le plus riche 5 0
Collection de blasons  20 9
TOTAL  42 29

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...