7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 22:26

Cap - Star Trek TDBG

 

Check Hellrick et SuperChaton

Bouffy, Fraels, Hellrick, SuperChaton.

180 minutes de deck building game. 

obrHellrick

Oui, on avait pas le courage d'aller à 400 points. Les premières parties durent deux à trois heures, ensuite la durée normale à quatre joueurs est entre 1h00 et 1h30. Une variante proposée par l'auteur du jeu : For a beginner game, play to 200 points, remove 3 of the 75 point starships and 2 of the 50 point starships and maybe 200pt Q. ;-) Une autre variante possible est de ne placer que six cartes au lieu de neuf sur le marché ce qui évite les pertes de temps pour lire chaque carte une à une.
En tout cas je suis content de l'achat, ce n'est ni Dominion ni Nightfall et ça ne fera pas double emploi. Les scénarios ont l'air sympa aussi, surtout contre le Borg
Ninja (le jeu de base se joue sans scénario), j'achèterais très certainement une ou deux extensions qui, comme souvent, vont apparemment complexifier les choses et, surtout, mieux balancer le jeu.
Sur les forums, le principal reproche est que le premier joueur à obtenir un vaisseau plus puissant gagne trois fois sur quatre la partie car il a un avantage trop important sur les autres. Il faudra jouer plus pour savoir si c'est réellement vrai. En tout cas deux options sont prévues (et pourraient devenir des variantes officielles) :
- Débuter avec un vaisseau "upgradé" (+1 en vitesse et diplomatie).
- Revenir à un vaisseau moins puissant / de base en cas de destruction de son vaisseau. Cette option semble partie pour devenir un errata mais ça peut rallonger la partie.
Je pense qu'on a de toute façon pas très bien joué mais c'est normal en découvrant un nouveau jeu quand même assez costaud. Déjà, le deck doit être le plus petit possible, ce qui est tout à fait réalisable puisqu'il est possible d'écarter une carte durant son tour (ce qui, dès lors, est la seule action du tour), ce qu'on n'a jamais fait parce qu'on pensait que c'était perdre un tour. La prochaine extension donnera des cartes auto-écartables en plus des autres actions, ce qui devraient encourager cette action. De plus on a peu utilisé le pouvoir de "search", or l'idée est de "tutoriser" le plus possible pour obtenir les quelques cartes que l'on a vraiment envie d'avoir, (généralement les factions fonctionnent mieux entre elles apparemment) et non pas d'acheter un peu tout ce qui vient et paraît bien. Comme pour tous les jeux de cartes il va falloir quelques parties pour comprendre les combos et les cartes qui fonctionnent le mieux entre elle.
On a aussi été frileux au départ sur l'exploration. Les conseils (car beaucoup ont du mal à "apprivoiser" le jeu) sont généralement de monter à trois "Or" (pardon "commander") et d'écarter ensuite les cuivres et argent (je veux dire enseignes et lieutenant) puis d'acheter quelques cartes vraiment utiles en gardant un deck restreint. À partir de +2 en vitesse et +2 en diplomatie on est en bonne position pour commencer à explorer afin de trouver un vaisseau. Une fois dedans la plupart des missions sont jouables et la course aux PVs commence.
Enfin, c'est ce qui se dit. Nous, on en est pas encore là. Mais j'ai envie de rejouer !!!

 

1 Fraels (François) 300
2 Hellrick (Frédéric) 275
3 SuperChaton (Mélanie) 200
4 Bouffy (Vincent D) 175

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...