24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 12:10

Soirée jeux à la maison. Comme les enfants sont là et qu'ils veulent aussi en profiter un peu avant d'aller au dodo, une partie de 7 Wonders s'impose. Une fois que la moyenne d'âge autour de la table a sensiblement remonté, on se décide pour une nouvelle partie de Mégawatts, la première sur la carte du Japon. Une partie bizarre, très lente avec un fin super rapide. Pour finir, une partie de Troyes avec de la méchanceté et de la frustration dedans.

 

7 Wonders 07 Wonders. Comme d'habitude : tout est dans le tableau des scores. Pas besoin de résumé avec ce jeu…

 

 

Élisa

  Gizeh B 

François

Rhodes B

Vincent D

Éphèse B

Laurent

Alexandrie A

Nicolas

Babylone A

Vanessa

Halicarnasse A

Conflits -3 16 6 -3 7 7
Trésor 5 4 8 5 3 3
Merveille 3 7 10 10 3 10

Civil

27 0 11 15 0 11
Commerce 10 0 0 9 0 0
Guildes 11 0 7 14 0 0
Sciences 0 26 10 0 36 2
Leaders - - - - - -
TOTAL 53 53 52 50 49 33
(Monnaie) (17) (13)        

 

Mégawatts - JaponMégawatts Japon. Tout d'abord, quel est la particularité de cette carte ? C'est assez particulier justement, car il est permis ici d'avoir deux réseaux. Mais dans ce cas, les villes de départ doivent obligatoirement être choisies dans une liste qui va jusqu'à six villes (selon le nombre de régions sélectionnées.) Une autre caractéristique unique de cette carte est que certaines villes proposent deux emplacements à 10 elektros (forcément), d'autres villes n'ont elles que deux places au lieu des trois habituelles.

Les placements initiaux se font sans problème pour tout le monde. Si la carte n'a pas généré de difficulté pour cette partie, on ne peut pas en dire autant de notre comportement : l'immobilisme a régné.

À un moment, la centrale n°30 (3 déchets —> 6 villes) est sur le point de passer dans le marché actuel et j'ai donc peut-être la possibilité de l'acheter. Mais cela ne peut être possible que si une enchère lui permet de changer de marché. Et pendant quatre tours, elle est bloquée dans le marché futur soit parce que la nouvelle centrale est de valeur inférieure, soit parce que les autres joueurs préfèrent passer et ne rien acheter plutôt que de me permettre de l'acquérir.

On va donc rester comme ça, pendant quatre tours, sans changement. On est à six villes et Vincent à cinq. On se contente de toucher nos revenus et tout le monde s'enrichit, mais certains plus que d'autres à cause de la différence des prix des ressources achetées. Personne ne prend la responsabilité de basculer en étape 2.

Quand la centrale n°30 est finalement en position d'être achetée, elle est beaucoup moins intéressante qu'auparavant et je ne vais finalement pas enchérir dessus. Après avoir attendu aussi longtemps… c'est quand même du gâchis. Ce tour là, lors de la phase de bureaucratie, on passe directement de l'étape 1 à l'étape 3. C'est finalement le jeu lui-même qui débloque la situation.

On achète tous des meilleures centrales et on se procure les ressources pour alimenter nos futures connexions. Je ne prend pas la peine d'acheter des déchets ménagers en me disant que passer de six à onze villes ce tour-ci est déjà pas mal. Et lorsque Vincent commence à payer ses nouvelles connexions, il ne s'arrête plus. Il a cinq villes au début de la phase 2, et il réalise des connexions, encore et encore. Ses imposantes économies lui permettent de continuer jusqu'à dix-sept villes. Douze nouvelles connexions en un seul tour : c'est énorme.

Mon entêtement face à la centrale n°30 a entraîné tout le monde dans l'inaction et finalement, c'est moi qui en paie le plus les frais. Encore une dernière place au terme de cette incroyable partie.

 

    villes connectées villes alimentées
1 Vincent D 17 16 120
2 Vanessa 12 12 5
3 François 11 11 238
4 Laurent 11 11 111

 

TroyesTroyes. Nouvelle partie à quatre joueurs après quelques jours seulement. Vanessa et Vincent avaient fait deux parties il y quelques semaines, mais à trois joueurs. Voici la liste des cartes activité :

Religieux : MoineConfessionPèlerinage.

Militaire : DiplomateChasseBanquet.

Civil : MarchandForgeronOrfèvre.

La frustration. À quatre joueurs, la frustration est omniprésente, et si je pense personellement qu'elle peut être un élément majeur dans un jeu, je peux comprendre malgré tout que tout le monde ne soit pas de cet avis. Vanessa et Vincent ont eu plus de mal à accepter les mécanismes du jeu qui ne leurs ont pas fait de cadeaux lors de cette partie. (Bon, ok, il n'y a pas que le jeu. François et moi-même ne sommes pas innocents.)

Avec les efforts conjugués des événements et de François et moi, les places de V&V dans les trois bâtiments vont valser. Vincent n'aura même qu'un seul dé à lancer pendant un tour. Et malheureusement pour lui, il est le seul à ne pas abonder de deniers et ses achats de dés sont donc limités.

On a tous compris dès le deuxième tour que Vanessa était au service d'Hugues de Payns, mais malgré la présence de la Chasse (3 influences), aucun de nous ne remplira les conditions pour le décompte final. Je leur ai fait croire qu'Henri Ier aurait pu être ma carte, mais si je contrais des événements, c'était surtout pour gagner quelques points face à François qui a utilisé de façon intensive l'Orfèvre (1PP + 2 deniers) grâce au pouvoir du Moine (1D blanc —> 3D jaunes.)

Mon habitude d'y jouer le plus souvent à deux ne me favorise pas dans cette configuration et même si j'ai remplis au maximum les conditions de deux des personnages, ma situation sur l'échelle d'Influence est trop basse et mon unique cube à la Cathédrale ne me permet pas de rattraper François.

Agréable partie pour ma part, et c'était aussi le sentiment de François. V&V sont eux moins enthousiastes, surtout quand ils comparent cette partie avec le souvenir de leurs précédentes. Mais Troyes à quatre joueurs est différent de Troyes à trois joueurs, on doit peut-être calculer un peu moins, mais on doit être plus méchant.

 

  François Laurent Vanessa Vincent D
Points de renommée 20 21 9 13
Événements non contrés 0 0 1 1
Hommes de métier 10 9 2 5
Cathédrale 0 -4 0 0
Chrétien de Troyes 3 1 3 0
Thibaut II 6 6 6 1
Hugues de Payns 0 0 6 1
Le Florentin 3 6 1 3
TOTAL 42 39 28 24

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Présentations de jeux et avis

 

 

Recherche

Bilans et courtes descriptions

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...